Sommaire de l'article

Zoé H, en 2ème année de Maïeutique à Rouen nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2017 – 2018, Numerus de 374 dont 24 en sage femme.

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S spécialité maths, mention bien.

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Doublante.

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

J’ai passé le concours sage femme (5ème après choix) et médecine (236ème).

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Au lycée j’avais des facilités dans les matières scientifiques, j’étais plutôt assidue.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

J’habitais seule dans un appartement, le week-end je rentrais chez mes parents.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

Seulement 5 minutes à pied.

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

La fac n’est pas très grande, en plus j’étais avec des amis du lycée donc c’était assez facile de trouver mes repères.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

En doublante j’ai juste remis mes cours en page pour faciliter la prise de note mais je ne conseille pas de beaucoup travailler avant la rentrée, vous serez achevez avant le début.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

J’ai essayé, parfois, mais je suis beaucoup trop feignante pour ça. Si vous pratiquez une activité sportive avant la paces, il ne faut pas arrêter ça vous permettra de vous vider la tête un moment.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Je ne suis pas un exemple sur ce point, je n’ai jamais autant été au cinéma que pendant la paces. Je suis souvent sortie avec des amis et je profitais de ma famille le dimanche.
Les week-end étaient sacrés pour moi, j’avais du mal à réviser par moi même.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Non personne.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Le sommeil n’est pas à négliger !
En primante je dormais environs 8h par nuit, rarement moins.
En doublante, je commençais à lâcher prise donc je dormais beaucoup trop, il m’arrivait parfois de me lever à 11h sans assister aux cours : c’était une mauvaise idée !

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

J’ai eu beaucoup de mal à travailler 13h par jour comme beaucoup d’autres paces, surtout hors révisions.
Je révisais 8h maximum en plus des cours.
A mon avis chacun doit trouver son propre rythme de travail, il suffit juste d’être efficace.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

L’apprentissage est différent selon les matières mais la méthode est la même.
Je faisais la méthode des J : J0 – J1 – J3 – J7 – J21 – J28 – M2 – etc. Cette méthode permet de ne pas oublier les cours et surtout d’utiliser la mémoire à long terme.
A J0, je remettais le cours en page puis j’essayais de comprendre. A J1, je commençais à apprendre. A J3, le cours doit être bien assimilé. Les autres J permettent d’approfondir dans les détails et de retenir le plus de choses.
Pour chaque J la plupart du temps, je relisais plusieurs fois le cours, je le répétais et je le visualisais. Parfois, quand il fallait apprendre par cœur, je réécrivais les cours encore et encore.
Mais ce qui me permettait le plus d’apprendre c’était l’entraînement, avec les colles et les exos.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Je faisais des tableaux pour certains profs, je recopiais le cours sans oublier de détails mais seulement en modifiant la mise en forme pour être plus efficace dans l’apprentissage.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

La plupart du temps je travaillais avec des amis, on se posait des questions et on s’aidait. L’inconvénient c’est qu’on est vite distrait à parler d’autres choses.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Je travaillais à la bu, sauf quand je n’étais pas motivée. Pour ma part, j’étais plus concentrée à voir d’autres personnes la tête dans leur bouquin.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

En primante je n’ai fais que le tutorat (qui est très bien). En doublante j’ai choisis de prendre une prépa et je le recommande, certes le prix est conséquent mais si vous n’êtes pas capable de bosser seul c’est la meilleure chose à faire.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

A la prépa le classement est assez représentatif du concours, mon classement sur le semestre était similaire à celui du concours.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

C’est impossible de ne pas avoir de retard.
Le principal est de ne pas paniquer en voyant les cours s’accumuler, il suffit d’avoir une bonne organisation.
J’essayais de faire au mieux tout en étant efficace, si j’avais du retard je le rattrapais le week end ou la semaine d’après.

Quel était votre rythme de travail ?

J’avais un rythme de travail assez irrégulier.
Parfois il m’arrivait de bosser 14h par jour, comme une dingue. Parfois je bossais à peine 4h.
Le plus important c’est d’être efficace. Vous pouvez passer des heures à réviser, si ce n’est pas efficace ça ne servira à rien.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Je ne voyais pas l’intérêt d’être en compétition, il suffit de travailler pour soi-même afin de réussir au mieux.
J’étais altruiste, on se partageait nos cours avec des amis.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Plutôt décontractée, malgré le retard et la fatigue c’est important de ne pas stresser ça ne fera qu’empirer les choses.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

J’essayais d’être concentrée à fond pour les cours en amphi, mais la plupart du temps je reprenais les podcasts dans l’après midi pour ne pas être dispersée.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Sur ordinateur, en notant les diapos et ce que les profs disaient.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Les annales pendant les révisions sont indispensables !
C’est la base des révisions, après avoir revu tous les cours il faut se plonger dans les annales pour être au plus près du concours.

Comment était organisée votre journée ?

En primante : j’allais en cours de 8h à 12h puis je révisais à la bu de 14h à 21h avec quelques pauses pour s’aérer l’esprit.
En doublante :
8h-12h : révisions
12h-13h : pause repas
13h-17h : podcast du matin
17h-21h : révisions
Les pauses n’étaient jamais fixe, quand je saturais je sortais faire une pause à la cafet la plupart du temps.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Je vous conseille de ne pas faire les mêmes erreurs que moi, donnez vous à fond quitte à sacrifier certaines choses mais vous êtes capable d’y arriver en un an.
Peu importe les épreuves que vous allez rencontrer, n’oubliez pas que vous faites ça pour avoir le métier de vos rêves.
Ce n’est pas une année facile, loin de là, mais une fois terminé vous serez fiers de vous et votre entourage aussi.
Ayez confiance en vous et n’abandonnez jamais quoi qu’il arrive !

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Je ne pourrais pas répondre à cette question, je n’ai pas abandonné même quand j’étais prête à tout laisser tomber, c’est surement grâce à ça que j’y suis arrivé je pense.

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?

Je n’ai pas assez bossé et je n’étais pas concentrée que sur la paces, je suis passée à quelques places en tant que primante.
Mon année de doublante a été encore pire à vrai dire.
Je vous conseille vraiment de vous concentrer et faire des sacrifices pendant un an, quitte à vous couper du monde, mais vous n’aurez aucun regret par la suite.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Horrible, sans déconner je voyais plus le bout, mais accrochez vous quoi qu’il arrive.
Certains n’ont pas trouvé ça horrible, je vous rassure. Armez vous de courage et entourez vous de bonnes personnes surtout, vous y arriverez sans soucis !

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

Avant la paces j’ai du lire tout les témoignages de ce site, sans exagéré. Il m’a vraiment aidé à me mettre dans le bain et à mieux me préparer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here