Sommaire de l'article

Victoria N., en 2ème année de Dentaire à Paris V nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2016 – 2017, Dentaire 43 ; Médecine 351 ; Maïeutique 31 ; Pharmacie 112 ; Kiné environ 70

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bas S, Spé SVT, Mention Assez Bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Doublante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

Je me suis inscrite pour toutes les filières mais j’en ai passé qu’une seule, dentaire où j’ai finis 38ème ; médecine j’étais Exclu car trop loin et les autres j’étais en Liste Complémentaire

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Assidu plutôt, mais je ne travaillais que le strict minimum (bosser avant les contrôles et faire ses devoirs vite fait)

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

Chez mes parents

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

Environ 30-40 minutes en métro/Rer, mais en courant et avec tous les métro qui arrivent pile à l’heure j’avais réussis à presque faire 25min une fois

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

En primante j’avais fais un repérage avec une amie du collège dans la fac des Saints Pères… pour finalement choisir d’aller à l’Observatoire. A Paris Descartes en fait il y a 2 sites d’études les Saints Pères (le lieu le plus grand avec plein d’amphi) et l’Observatoire (un lieu charismatique où on n’aura qu’un seul amphi).

A l’Obs nous étions 2 sections avec son amphitéâtre chacune pour toute l’année, donc de ce côté là impossible de se perdre. La BU/cafet/toilettes sont très facilement repérable aussi. Par contre en ce qui concerne les salles de TD… j’avoue que le premier jour j’ai fais 3 fois le tour de la fac pour trouver ma salle avant qu’une âme charitable finisse par m’indiquer la bonne direction. Mais quand on s’est perdu une fois, et qu’on a fait toutes les salles de TD cachés, l’Obs vous semblera être la meilleure fac au monde.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

En primante j’ai fais la pré-rentrée du C2P1 (tutorat de la fac qui est GENIALISSIME) de 2 semaines, et même si je n’ai fais qu’écouter les cours ça m’a permis de me mettre dans le bain.

En doublante je m’étais dis que je travaillerais 1 mois avant mais… les vacances ont eu raison de moi et je n’ai travaillé que quelques cours que j’aimais bien sans rien faire d’autre. Mais dès que je suis rentré chez moi après le premier jour de cour j’ai tout de suite commencé à travailler et je me suis immédiatement remise dans l’esprit Paces. Et franchement après cette année je trouve que bosser comme un taré l’été ne sert à rien, on oublira de toute façon et on rallonge inutilement cette année qui semble déjà trop longue.

Je conseillerai de faire la pré-rentrée du C2P1 pour les primants au minimum par contre, surtout si on a tendance à se reposer sur ses ‘capacités’ et ses ‘facilités’. C’est pas cher et vraiment utile pour décrocher du lycée et entrer dans la cour des grands.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Alors ça dépendait des moments.

En primante j’ai fais du sport (séance d’insanity à la maison que je piochais presque au pif) pendant les 3 mois de cours le plus régulièrement possible (3/4 fois par semaines) pour les deux semestres, et absolument rien pendant le mois de révision car ça me semblez une perte de temps. Mais je mangeais… pas bien. Du coup le sport me défoulait, m’a empêché de prendre 10 kilos mais j’ai quand même pris 4/5kg en fin de première année à cause de mes grignotages et ma sédentarité (vous allez voir, on bouge pas des masses assis à son bureau)

En doublante j’essayais de faire un peu de sport (yoga, course, séance d’insanity maison) mais j’ai jamais réussis à tenir mes engagements, du coup je devais être à 1 séance de sport toutes les 2/3 semaines xD (et toujours rien pendant les périodes de révisions). Du coup rebelote -> j’ai repris quelques kilos vu que je grignotais toujours.

Mais sincèrement ça me défoulait tellement de faire quelques chose d’autre que REVISER que je conseille à tout le monde de faire un peu de sport. N’importe quoi et quand vous voulez, mais faites en. En doublante j’en faisais surtout quand j’en pouvais plus, que les mots tournaient en rond dans ma tête, qu’une envie de fracasser mes polys sur celui qui a inventé le numerus clausus me venait… je sortais dehors avec ma musique et courais (même si je cours comme un escargot) pendant une petite demi-heure. Une toute petite demi-heure insignifiante qui ne mettait pas mon classement en danger.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Déjà le premier semestre : pour les sorties c’était une fois par semaine le week-end -> je voyais mon copain (toute l’après-midi en primante et soir-nuit-matin en doublante). On faisait rien de particulier, on glandait chez lui. Sinon quand j’étais en semaine et que j’avais FINI mon quotas de travail (plutôt en doublante qu’en primante car j’étais tout le temps en retard) je m’autorisais à un épisode de série ou deux, ou à quelques vidéos youtubes. Et c’est tout.

Puis le second semestre c’était différent les deux années : en primante pour les sorties, je voyais toujours mon copain une fois le week-end. Mais… je sortais aussi pour voir des amis, aller quelques fois en soirée, aller manger avec mon copain en semaine… Ca aurait pu passer si à côté je travaillais d’arrache pied mais nion. Car j’avais redécouvert le monde merveilleux de la lecture (j’adore lire) et m’arracher à une série j’y arrive sans problème mais m’arracher à un livre passionnant c’est impossible. Du coup même si j’ai bossé comme une taré pendant le mois de révision, j’avais accumulé trop de retard pour espérer passer.
Et en ce qui concerne mon année de doublante ça allait mieux. Je voyais toujours mon copain le week-end, et de temps en temps en semaine je sortais pour manger avec amis/copain. Et, j’ai bien retenu la leçon de mon année de primante, je n’ai lu aucun livre passionnant, quelques fanfictions à peine, et je m’occupais l’esprit avec des séries/vidéos youtubes. Voilà.

Comme vous l’aurez remarqué, ma seule sortie stable qu’il vente, qu’il pleuve ou que le concours soit dans deux semaines, était de voir mon copain une fois. Vous ça peut très bien être un déjeuner familiale. Ou alors une sortie entre amis. Une grosse séance de sport. Un truc routunier qui vous permet de souffler chaque semaine car les HUMAINS ont BESOIN de REPOS.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Aucun, première future dentiste.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Alors le sommeil je rigolais pas avec.

J’avoue qu’au premier semestre de ma première année je dormais dans les 6/7h (pas assez pour moi) mais vu mon épuisement j’ai pas tenu le rythme. Alors je devais avoir environ 8h de sommeil hors révision et 7h minimum en révision.

Le sommeil est important. Si je ne dormais pas assez, je n’étais pas assez attentive en cour, je passais plus de temps à travailler chez moi, je prenais plus de temps pour comprendre ce que je lisais, et ainsi je perdais du temps de sommeil, puis je ne dormais pas assez et rebelote.

La fatigue est votre ennemie. Votre plus puissante arme ? Votre oreiller et matelas moelleux.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Mh. Intéressante question. (pour vous rassurer tout de suite, en 1h de travail je regardais le plafond, allais au toilette, mangeais une pomme, gribouillais dans un coin de ma feuille et cognais ma tête contre mon bureau en plus de travailler)

En primante je mettais 1h/1h30 pour retravailler un cour d’1h30 chez moi. Pour les cours vraiment compliqués/super détaillés, je mettais parfois 2h/2h30. Ensuite les TD j’arrivais jamais à les finir, je bloquais assez vite aux premières questions du coup je passais parfois 2/3/4h sur un seul TD pour essayer de tout bien assimilé… Le premier mois ça va, tout ça tiens dans une journée de travail de 8/10h (les cours compris) mais après c’était impossible de tout caser.

En doublante, je mettais deux fois moins de temps à apprendre mon cour. Je m’étais trouvé une méthode et du coup je dépassais jamais plus de 2h sur un cour (Anat et Santé Pub). Ainsi j’avais plus de temps pour les TD et la re-révision de mes cours précédents. Et aussi, je n’assistais pas à tous les cours (ce que je faisais en primante) -> encore un gain de temps. Du coup en doublante je réussissais à ENFIN caser tout ce que je voulais travailler dans une journée de 8h (les jours à la maison au début des semestres) et 10h environ (pour les journées plus chargées).

Tout ça ne concerne que les moments hors révision. Parce qu’en période de révision… Je faisais toujours au minimum 10h de travail sinon je me sentais mal. Plus le jour du concours approché, plus les 10h par jour se transformait en 11h puis 12h, avant que je ne pète un cable et ne foute rien pendant une matinée entière xD.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

En primante j’avais mis beaucoup de temps à en trouver une (plus de la moitié du premier semestre) et encore elle était bancale. J’avais tout essayé, méthode des J, trucs des titres, blablabla.

Du coup passons à mon expérience de doublante qui s’est avéré plus concluante. Déjà j’avais une avance sur tous les cours car je les avais vu tous au moins 2/3 fois l’année dernière, et n’étant pas inscrite en prépas j’avais seulement les fiches que j’avais faites et que le C2P1 nous avez fournit (mais j’avoue avoir acheter des cours d’il y a 2ans en Biophysique et Biochimie car c’était impossible pour moi de me retrouver).

Chimie/Physique : le poly fournit par l’université était très bien fait, du coup après chaque cour je relisais tout en surlignant/soulignant le cour, une fois, au complet, allant chercher sur internet les pitites choses qui me turlupinaient. Ensuite pour chaque séance de TDs j’essayais vraiment de faire tous les excercices en regardant mon cour/les exos de l’an dernier/internet. J’y arrivais pas forcément mais ainsi, je pouvais voir où je bloquais et poser des questions lors de la correction des exos. Et je reprenais à la fin de chaque séance de TD les petites astuces/conseils/pièges que j’avais noté pour les retranscrire dans un petite carnet que je trimballais tout le temps avec moi, et je refaisais les exos si j’avais du temps plus tard. En ce qui concernait les cours, j’allais à presque tout ceux en chimie et que quelques uns en physique.

Biochimie/BioCell : le poly de BioCell étant excellent mas incomplet, j’assistais à tous les cours (surtout que j’avais une prof génial en section 1 qui expliquait super bien) et annotais tout ce qu’elle disait à côté. Ensuite chez moi je soulignais/surlignait/coloriait/refaisait des schémas pour comprendre le cour que je lisais. La Biochimie par contre, le poly est atroce et les cours emmêlés du coup je n’allais jamais en cours et je ne touchais jamais au poly (sauf pour écraser des moustiques). A la place j’avais acheté des anciens cours de prépas de biochimie et utilisé à fond les supports donnés par le tutorat -> best truc ever, en plus de poser plein de questions en TD de Biochimie. Cette matière je faisais surtout du relisage.

Histologie : le poly fournit est composé de schémas seulement du coup pour moi il était INDISPENSABLE d’aller en cour. En plus le professeur Barbet était absolument génial, l’histologie était un de mes cours préférés. Je prenais des notes (2/3 feuilles recto/verso par cour environ) sur des feuilles blanches (écrits+schémas) et une fois chez moi, je remettais tout ça au clair dans le poly fournit par la fac en utilisant de jolies couleurs. Puis je relisais régulièrement pour ne pas oublier. C’est tout.

Biophysique : le poly est atroce aussi et je n’allais jamais en cour de biophy. Du coup comme en biochimie, j’avais acheté les cours de prépas et me servait des supports du C2P1. Dans cette matière (que beaucoup de gens n’aiment pas mais qui m’a permit de passer de 5/20 en primante à 9/20 en doublante en UE3) est très simple en fait et répétitive. J’apprenais les cours une fois, faisait des fiches formules, et passait direct aux polys d’exos donnés par le C2P1. A la fin j’avais fait au moins tous les exos une fois. Tout simplement.

Maths UE4 : alors je suis vraiment pas un modèle en math mais comme j’ai à nouveau réussi de passer de 4/20 à 9/20, ce que je peux dire peut s’avérer utile. Je me servais du polys de la fac et des cahiers d’exo/GT du C2P1. J’ai aussi regardé au moins 1 fois en accéléré chaque cour (perte de temps par contre) pour me rassurer. Je lisais une fois le cour (en soulignant/surlignant) puis je passais directement aux exercices. C’est tout ce qui importe -> réussir les exercices. Alors j’étais un caca en math mais j’ai quand même réussi à gratter 9 points (pour moi c’est énorme).

Anatomie/Santé Pub/ICM : ces trois matières là jles aimais beaucoup. Je regardais tous les cours au moins une fois en accéléré sur internet, puis je prenais le poly de la fac (+ tous les supports du C2P1) j’annotais tout et surlignait tout ce qui était important, je faisais des fiches sur des points chiants que je retenais pas, et… et je relisais régulièrement le poly. Parfois je faisais des schémas en plus, parfois je récrivais ou récitais le cour à voix haute. Le plus important est de revoir les cours régulièrement.

Tronc commun : pas de poly pour cette matière là, du coup j’utilisais ceux du C2P1 qui était encore une fois très bien fait. Je regardais d’abord les cours en accéléré, puis passais au poly pour surligner. Et comme c’était du par coeur ET de la réflexion, je n’hésitais pas à réécouter les cours plusieurs fois à la place de seulement les relire.

SHS : alors pas de poly non plus mais ils nous donnent les diapos du cours. Et je pense que c’est la matière la plus dure à apprendre. Parce que c’est de l’éthique. De la philo quoi. Et qu’on a 25 QCM et 3 paragraphes à rédiger au concours. Ce que moi je faisais c’est -> écouter le cours plein de fois en accéléré + relire les diapos plein de fois + faire des fiches (inutile d’ailleurs) + réécouter les cours.jusqu’à ce que je sache à quels moments le prof tousse ou tente une petite blague pour détendre les esprits. Vala.

Odontologie : Héhé. Pas de poly, ni de prof. Seulement pleeeeeeein de diapos où on peut être interrogeait sur TOUT (même les schémas) et des vidéos enregistrés de prof de toutes facs de France qui lisent ces diapos. Du coup le C2P1 nous fournit la Bible (une fiche résumé des diapos) pour nous aider.

Je ne l’utilisais pas vraiment vu que j’ai réécrit ma propre fiche que je considère plus complète. Du coup je 1) écoutais le cour 1 fois ; 2) apprenais les diapos de la fac ; 3) écrivais mon propre cour au propre sur l’ordi ; 4) apprenais les autres fois uniquement sur le cour que j’avais tapé au propre. J’ai eu 16,2/20 mais sincèrement je pense que j’aurais largement pu avoir 18 si j’avais pas eu des doutes sur des mini détails, tellement les cours au final sont faciles.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Oui. Beaucoup diront que ce n’est pas utile, une perte de temps, mais faites comme vous le sentez.

La plupart de mes fiches (90%) je ne les utilisais pas beaucoup. Elles me servaient surtout au moment même où je les faisais pour comprendre et synthétiser les grosses informations importantes du cours.

Après j’avais des cahiers d’erreur (méga outils de révision si on l’utilise souvent et comme il faut) et un mini carnet où je notais des petits détails importants que je pourrais oublier. J’avais aussi des fiches formules et des fiches chronologiques en embryo qui étaient vraiment utiles, le reste de mes fiches étaient superflues.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Seule mais parfois ma condition d’être humain réclamait une sociabilisation. Du coup je bossais à la BU avec ma seule réelle pote de PACES. Si on avait des questions, on se les posait par sms ou en direct, l’une expliquait des trucs que l’autre ne comprenait pas et on bossait chacune dans notre coin sans discuter e.e car attention ! Travailler à la BU veut dire TRAVAILLER, pas papoter.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Les deux. Si j’avais cour à la fac (en Chimie/Biocell/Histo/SHS), je travaillais à la BU de la fac, ensuite le soir je travaillais chez moi. Si c’était une journée où je voyais mon copain et ne bossait pas toute la journée, je restais chez moi. Mais si c’était une journée sans cour ni sortie, j’essayais au maximum d’aller à la bibliothèque de l’ouverture à la fermeture presque. Celle de ma fac, de la BSG ou de celle de mon copain.

Il vaut mieux perdre 1h ou 2 de trajet pour aller à la BU et réussir à travailler 8 bonnes heures pleines, que travailler 10h en étant concentré la moitié du temps.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

Tutorat \o/ celui de Descartes est en plus super génial. Des fiches, des GTs, des tutos, un forum… Si vous êtes parisien et que vous hésitez, allez à Descartes rien que pour le tutorat. Les fiches sont vraiment bien faite et si pour vous la prépas est trop chère, c’est une excellente solution.

J’ai même pas regardé les prépas quand j’ai su que ça coûtait 4000 balles l’année. Et au final la seule avance qu’offre la prépas c’est les cours tout fait (d’après moi hein).

(par contre si vous avez besoin d’être encadré ou que vous estimez que la prépas est faites pour vous, allez y ! Surtout faites comme vous le sentez, n’écoutez pas bêtement les conseils d’internet, suivez votre coeur~)

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Mh. Absolument pas, pour les deux années.

Je ne me préparais pas pour les colles (à par relire mes formules de math et mon mini carnet) et arrivais parfois les mains dans les poches niveau apprentissage approfondie.

Du coup je finissais dans le dernier quart aux premiers tutos. Mais au fur et à mesure que l’année progressait, je montais un peu dans les classement pour finir dans le dernier tier (en physique/math) ou première moitié (les autres matières). Parfois par miracle j’arrivais dans le premier quart, mais c’était rare ._. …

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

Le premier semestre de primant, oui, tout le temps après un mois de cours. Du coup à la fin je ne faisais même plus mes TDs pour tenter de rattraper tout mon retard. Bref, j’avais quand même réussi à me classer dans les 990/2400 après le concours de janvier. Le second semestre de primant… Mh.

Oui j’avais énormément de retard mais ça c’était à cause du fait que je bossais pas assez et passait trop de temps à lire (mes journées de travail étaient de 3h à 8h, vraiment pas top). Si je m’étais vraiment mise au travail je n’aurais jamais eu de retard (même si le premier mois du second semestre est ultra chargé).

Cependant en ce qui concerne la deuxième année, je n’avais pratiquement JAMAIS de retard. J’étais même en avance dans certaines matières. Si j’avais un retard, c’était une correction de TD que je reportais au week-end car j’avais envie de dormir.

Alors c’est totalement possible de ne pas avoir de retard, mais prenez en compte cela : j’étais une doublante, je n’assistais pas à tous les cours, j’avais trouvé une méthode de travail sur la durée qui me correspondait pour chaques matières. J’étais aussi ultra organisée, avec un agenda et des semaines organisées à l’avance. Je savais toujours quels cours je devais travailler, quand.

Quel était votre rythme de travail ?

(en doublante)

Au premier semestre il y avait 4 après-midi de cours de 13h30 à 18h30, avec 2 fois par semaine des séances de TDs de 8h45 à 12h (il me semble). Ces jours là j’étais à la BU en hors cours et ne travaillais que les cours de la journée, d’aujourd’hui, d’hier et de demain.

Puis les 2 jours du week-end je reprenais les cours de la semaines et faisais les TDs de la semaine prochaine, et choisissait une/deux matière que je reprenais du tout début du semestre jusqu’à la fin. Et enfin, je passais 24h de la semaine en repos quasi complet (jour où je voyais mon copain de 17/18h samedi à 14/15h dimanche).

Au second semestre, le premier mois est composé de 5 jours de cours par semaines (où je ne travaillais que les cours du jour) et d’une journée où je revoyais tous les cours de la semaines. Le jour restant je voyais mon copain.

Puis le reste du semestre était comme une longue période de révision. Je n’assistais qu’à une seule matière en direct, la SHS, qui me permettait de voir ma pote de PACES au moins 1/2 fois par semaine. 4 jours étaient consacrés à l’apprentissage d’une liste de cour que je m’étais donné de faire ce jour là (écrits ou visionnage internet des cours) + la révision des cours de la semaine dernière (surtout le visionnage des cours qui sont sortis en retard par rapport à mon planning) et le faisage d’excercices ; puis les 2 jours suivants je revoyais les cours de la semaine + une/deux matières du début jusqu’à la fin ; et le dernier jour je voyais toujours mon copain.

Et une fois que j’avais fini de voir tous les cours je rentrais en période de révision (avec 1 semaine d’avance au 1er et 2nd semestre) où ça s’organisait encore différemment. Pendant les 2 premières semaines je revoyais TOUS les cours du semestres au moins une fois, voir 2. Puis les 3 semaines restantes j’alternais les annales et les révisions de cours (plus on s’approchait du concours, plus je passais de temps sur les annales).

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Je voulais réussir, on le voulait tous. Donc si j’entendais quelqu’un dire une annerie je ne le corrigeais pas. Mais quand quelqu’un venait me demander quelques choses ou me poser une question je ne mentais pas, je lui répondais sincèrement (en recommandant d’aller revérifier par soi-même au cas où je me plante complètement). A par ma pote et quelques connaissances de toutes façon je ne parlais pas à beaucoup de gens vu que je travaillais toujours toute seule. Je suppose donc que j’étais ni compétitrice ni altruiste.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Héhé. Totalement stressée. Surtout à l’approche du concours où je commençais à devenir folle et à me créer des histoires dans ma tête où je ratais le concours/je ratais ma vie/ma famille me reniait/etc. Bref, que dla joie.

Mais sinon le stress venait par vague. Je pouvais être détendus deux semaines de suite, puis bloquer sur une question de physique, commencer à stresser et piquer une crise de larmes en voulant tout balancer par la fenêtre, mon cerveau compris. Dans ces moments là, une tablette de chocolat, une séance de sport ou un film bidon, et tout va mieux au bou de 2h.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

J’étais concentré la première demi-heure, puis plus le cours avançait, plus mon attention déviait sur mon portable ou le comptage que petits carrés au plafond. Et y a beaucoup de carrés au plafond.

C’est d’ailleurs pour ça que j’adorais regarder les cours chez moi en accélération x2 -> à la place d’1h30, le cours durait 45min où j’étais totalement concentrée.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Soit j’annotais sur le poly directement, soit sur les feuilles à part. Et en odontologie je me suis créer mon propre cour.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Bien sur ! Tout le monde le fait. Sinon c’est impossible de bien progresser.

C’est l’outils numéro 1 pour les révisions !!! Perso je le gardais pour les trois dernières semaines, mais j’ai un ami d’une autre fac qui lui avait commencé les annales dès le premier mois de cours.

Comment était organisée votre journée ?

Journée hors révision : (M -> à la maison ; B -> à la BU)
7h30 (B) ou 8h (M) -> levé
8h30 (M) ou 9h (B) -> début de boulot à la maison ou à la BU
12h -> manger
13h/14h -> reprise du boulot
19h/20h -> fin du boulot
20h jusqu’à 23h -> manger/loisirs/travail si je n’avais pas finis ce que je devais faire dans la journée
23h/23h30 -> DODO

Journée en révision :
8h -> levé
8h30 (M) ou 9h30 (B) -> début du boulot
13h -> manger
13h30 (B) ou 14h30 (M) -> reprise du boulot
19h/22h -> fin du boulot puis repos
23h/23h30 -> DODO

(en gros c’est ça aux demi-heures/heures près)

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Régularité. Organisation. Confiance en sois. Persévérance. Et… Persévérance encore une fois car quand on échoue 100 fois, il faut quand même se relever et réessayer. Il faut vraiment TOUJOURS se relever, quoiqu’il arrive, quelque que soit votre classement et celui de ce co****** au premier rang qui est doublant et major en physique. Vous pouvez le faire. Je l’ai fais. Pourquoi pas vous alors ?

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Pas mon travail vu qu’on travail tous comme des fous.

Mais peut-être ma… persévérance ! Et mes soutiens moraux : famille/amis/meilleur pote/copain.

Et aussi grâce à de la chance u.u car ce qui me différencie du mec juste derrière moi c’est peut-être un seul item qu’il n’a pas eu le temps de cocher en anat lors du concours car son stylo a déconné à 5s de la fin ?

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?

Je pense que c’était parce que je n’étais pas assez organisé et que je manquais de temps au premier semestre, et qu’au deuxième semestre… je ne bossais plus du tout assez et que j’ai fais l’énorme bêtise de me laisser engloutir par mon manque de lecture. J’étais assez loin mais j’avais quand même une mini chance de passer, et je regrette de m’être laisser me décourager pour me réfugier dans les livres. En doublante je n’ai plus touché à un seul livre pratiquement.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Je l’ai détesté et adoré en même temps.

Je pense que tout le monde devrait passer par une année de PACES, rien que pour apprendre à travailler pour de vrai.

Ce que je vais dire est cliché mais c’était une année riche en émotions !

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

Super site ! Ça faisait longtemps que je rêvais de poster mon propre témoignage !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here