Sommaire de l'article

Valentine M., en 2ème année de Médecine à Lille nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2017 – 2018, 458 en Médecine

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S, spé Maths, mention Très Bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Primante ! (A la suite d’une année en prépa BCPST qui m’a bien aidée)

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

J’ai passé uniquement Médecine. Je suis arrivée 147ème en simulation au 1er Quad, et 307ème avant choix après les résultats du Quad 2 (les raisons de la baisse sont expliquées plus bas, ah ah)

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Très bonne élève avec des facilités. Très assidue pour ce qui était « obligatoire » (je rendais toujours les devoirs à l’heure) mais je révisais la veille des DS et je ne faisais pas le facultatif ;)

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

Chez mes parents. GROS AVANTAGE : si vous avez la possibilité de rester chez vos parents, faites le (pas de ménage, pas de course, pas de repas à faire, …). INCOVENIENT : très facile d’être distrait

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

8min en vélo ;)

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Honnêtement, plutôt oui, et pourtant je n’étais pas allée aux portes ouvertes ^^

A la faculté de Lille, tous les amphithéâtre où ont lieu les cours sont au même endroit, dans le même couloir : il suffit de suivre la foule le jour de la rentrée, de regarder ses mails pour savoir notre amphi et notre place pour la semaine (à Lille, on ne peut pas choisir sa place ou au moins son amphi : cela permet d’éviter d’arriver 2h avant le début des cours pour avoir une place assise… J’arrivais toujours 5min avant le début des cours, ah ah) et le tour est joué !

Ensuite, pour les ED, c’est aussi très simple : tout est dans le même couloir, dont on y accède directement depuis le hall principal. Les numéros des salles sont sur les portes, on ne peut pas se perdre !

Personnellement, la transition entre mon année de prépa BCPST dans une ambiance semblable au lycée (classe de 28, prof devant soi, …) s’est très bien passée, je n’ai absolument pas eu besoin de m’adapter, cela s’est fait tout en douceur. Mais je peux comprendre que cela puisse choquer quelques uns de passer d’une classe de 28 à une promo de… 3600 ! Mon conseil dans ce cas : se renseigner avant, via les forums des tutorats par exemple et le site de la faculté, pour savoir comment se passent les cours (visioconférence, place en amphi, rotation équi’table, …), les ED, quels seront nos horaires, … Cela permet d’être déjà un peu préparé et donc de vous organiser mieux et plus rapidement par la suite ! ;)

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

Alors, oui… et non.

J’avais récupéré par une connaissance des fiches de cours des années précédentes. Lors de mon année de prépa BCPST, dès que j’ai su que je partais en médecine, je m’amusais à lire les fiches de cours qui ressemblait aux cours que nous faisions en Biologie en même temps. Cela me donnait une autre approche pour mieux retenir mon cours en vue des DS, mais c’était souvent très différent.

Puis, lors de l’été, j’ai encadré une colo, et j’avais pris quelques fiches pour les lire… J’ai du en lire 2 en 2 semaines, car on n’a pas le temps en colo. En plus, je crois que j’ai lu des fiches du deuxième quad au lieu du premier ! Ensuite, je suis partie en vacances à l’autre bout du monde, alors hors de question de travailler !

Enfin, la dernière semaine avant la rentrée, j’ai du relire 1 ou 2 chapitre de biologie de BCPST qui aurait pu me servir…

Globalement, on ne peut pas dire que j’ai véritablement travaillé les cours, et je pense qu’il ne faut pas le faire : vous risquez de mal comprendre, de stresser pour rien, de vous fatiguer pour rien… Il vaut mieux attaquer cette année en étant reposé pour pouvoir tout donner ! Profitez à fond de vos vacances, car ce seront les seules avant longtemps !

Certains font des pré-rentrées avec des prépas privées. Je n’en ai pas fait… Je pense que c’est une perte de temps et d’argent si vous êtes plutôt autonome et assez bon au lycée. Cependant, si vous avez des difficultés, si vous stressez vraiment énormément, si vous n’êtes pas autonome dans votre travail, cela peut être un bon moyen de se mettre dans le bain… à voir si vous pouvez et voulez y mettre le prix, parce que ce n’est pas donné…

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

OUI, OUI et OUI !!! Le sport et moi, c’est quelque chose de vital ! Je suis une personne qui a besoin de faire beaucoup de choses, beaucoup de projets en même temps pour être efficace, sinon je m’ennuie, je perd ma motivation, … En terminale, je faisais environ 10h de sport par semaine, en BCPST je suis passée à 5h. Il était hors de question que je diminue cela, sinon, j’en aurai été malade !

Donc j’ai continué de faire (ne rigolez pas s’il vous plait) du « Trampoline de Compétition » au rythme de 2 à 3 fois par semaine pendant 1h30 à 2h30. Grosso modo je devais faire environ 4h de trampoline par semaine pour les « petites semaines ». Ensuite, j’allais souvent au Roller, pendant 1h30, 1 fois par semaine. On a eu quelques soucis qui nous ont forcé certaines fois à arrêter les entrainements de trampo, ces fois là, alors, je me rabattais véritablement sur le roller (j’y allais automatiquement si je n’avais pas eu trampoline, et si j’avais eu il m’arrivait quand même souvent d’y aller). Au début de l’année, j’alalis à la Gym avec la fac 2h par semaine, mais j’ai vite arrêté car c’était le midi et trop compliqué pour m’y rendre.

Donc globalement, je faisais en moyenne du sport 2 à 3 fois par semaine à raison d’1h30 à chaque fois + 30 min de transport : le sport me prenait en moyenne 4 à 5h par semaine, mais c’était assez variable. Cela peut paraître beaucoup à certains, cela me paraît peu personellement, mais si vous en avez besoin, faîtes le. Sans ça, vous ne serez de toute façon pas efficace.

A côté de ça, je faisais le trajet maison-fac à vélo également.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

OUI, OUI et OUI !!! Tout comme le sport, les loisirs étaient très importants pour moi : je privilégiais ma santé « mentale », me sentir bien dans mon corps et dans mon esprit, au but ultime de réussir le concours : même si je rêvais de réussir ce concours plus que n’importe quoi, je ne voulais pas que cela se fasse au détriment de ma santé. Et cela ne devrait jamais se faire au détriment de la santé, du bonheur, de la bonne humeur, de la joie de quelqu’un. Enfin, c’est mon point de vue…

Suite à mon classement du Quad 1, et face à la longueur du Quad 2 qui venait avec un manque de motivation associée à cette longueur (d’autant que je le trouvais relativement plus facile) et au fait que j’avais cours l’après midi ce que je déteste car je n’arrivais pas à bosser le matin du tout, j’ai fait le contraire de ce que font la pluspart des gens : j’ai moins travaillé au Q2, pris plus de loisirs, plus de pause, … Cela explique donc ma chute de 150 places dans le classement final, mais je m’en doutais et je ne le regrette absolument pas ! Je n’aurai évidemment pas fait cela si mon classement était un peu juste

Pour les loisirs et les sorties au Quad 1 : (cours le matin, 1 semaine de révision, très intense)
– 1 épisode de série (voir 2, ou un film, les jours ou je n’étais pas motivée) tous les midis si j’étais chez moi. Si j’étais à la fac, car j’avais ED après les cours, alors je travaillais car y’avait rien d’autre à faire
– parfois 1 épisode de série le soir (si je n’en avais pas vu le midi par exemple)
– mes entrainements de trampo 2 fois par semaine + roller (sauf à 2 semaines du concours, je n’avais plus que roller)
– 1 soirée, 1 journée et 1 après midi off pour mon anniversaire
– 1 week-end off à Disney, 1 mois avant le concours (cadeau d’anniversaire)
– diverses soirées off lorsqu’on recevait ou allait chez des amis

Pour les loisirs et sorties du Quad 2 : (cours l’après midi = nul, 1 mois de révision, très long et peu intense)
– 1 épisode de série tous les matins car de toute façon, j’arrivais jamais à bosser le matin (zéro motivation et si je n’ai pas de motivation je n’apprend rien) sauf si j’avais ED (j’y allais toujours à 8h dans ce cas)
– Repas du midi devant friends
– Entrainements de trampo et de roller (sauf juste avant le concours pour ne pas me blesser, j’ai quand même arrêter d’aller au roller 1 mois 1/2 avant le concours car je n’arrivais absolument plus à bosser et je culpabilisais trop à l’idée d’aller au roller)
– 1 semaine complète off pour aller au ski ! Je ne regrette absolument pas cette semaine, car le ski c’est ma deuxième passion ! (Même si rattraper les cours est un peu dur, cela reste largement faisable en s’organisant bien !)
– l’équivalent de 3 jours complets off pour les compétitions qualificatives de trampoline.
– Pendant les révisions, c’était les vacances de l’académie de Lille, j’ai donc pris : 1 journée + 1 après midi pour l’anniversaire de ma soeur, au moins 2 ou 3 jours pour des stages de trampo, 1 week end quasi complet off car on recevait des amis
– Toujours pendant les révisions, comme c’était très difficile pour moi de bosser, il m’arrivait de ne bosser que 2h par jour car je passais la journée à… lire… Oui, les bouquins sont un énorme piège pour moi !!

Donc voilà, je pense qu’il faut dédramatiser la paces : c’est sûr, tout le monde ne pourra pas prendre autant de loisir, mais de là à dire qu’il ne faut en prendre aucun, je trouve cela un peu extrême. Faites ce qui vous rend heureux, c’est le principal ! Cependant, il est important de bien vous connaître pour savoir si vous êtes rapides dans l’apprentissage (plutôt mon cas) ou non, afin de savoir comment répartir et organiser vos loisirs !

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Dans ma famille proche, non aucun ! Je suis la première à m’y lancer !
Dans ma famille un peu plus éloignée, la cousine de ma mère est pharmacienne et l’oncle de ma mère est dentiste. Maintenant, est-ce que cela m’a influencé ? Je ne pense pas…

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Je dirai entre 6 et 8h je pense. J’avoue que je n’ai pas compté, et que je n’étais pas du genre à respecter le conseil du « le sommeil c’est le plus important ». Mais ce n’est pas une bonne idée, écoutez ce conseil ! Perso, je ne sentais absolument aucune différence sur mon apprentissage après une nuit de 4h ou une nuit de 10h donc je ne me posais pas de question sur mon sommeil. Mais si vous êtes un gros dormeur, alors dormez ! Le principal est d’être bien dans sa peau, si vous êtes malheureux ou en souffrance physique, vous n’arriverez à rien !

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

C’était assez variable, selon si j’étais motivée ou pas, si j’avais entrainement ou pas. Les jours ou j’avais cours à la fac, je travaillais donc 4h à la fac, et j’essayais de faire en sorte d’approcher les 10h de travail au total (donc 6h en plus chez moi, ou en ED). Cependant, je ne comptais pas vraiment, et c’était plus pour me rassurer ! Ce qui compte, c’est la qualité, pas la quantité !
Les Week ends, c’était beaucoup plus compliqué pour moi. Les samedis, j’avais entrainement et souvent nous voyions des amis avec ma famille le soir. Je devais donc travailler entre 4 et 6-7h je pense. Le dimanche, je pouvais approcher les 8h mais c’était rare, et je ne comptais pas vraiment.

Pendant les révisions du Quad 1 qui sont très courtes, ce qui était donc selon moins très motivant, je travaillais entre 6 et 10h par jour je pense. Peut-être un peu plus parfois, et un peu moins parfois (le jour ou j’ai décoré le sapin de noël par exemple).

Les révisions du Quad 2 ont été un véritable « enfer » du côté « travail » pour moi à cause de leur longueur et du fait que c’était les vacances de ma famille et les stages du trampo en même temps ! Je n’arrivais tout simplement pas à me mettre à travailler. Ainsi, sans compter les jours totalement off, j’ai pu travailler certains jours uniquement 2h à faire des annales, ou d’autres 10h car j’étais motivée… J’ai vraiment mal vécu ces révisions dans le sens ou je stressais de ne pas travailler, mais je ne voyais pas l’intérêt de travailler plus, étant donné que j’arrivais à peu près les annales, et que la longueur des révisions ne m’avait absolument pas motivé. Donc d’un point de vue travail j’ai mal vécu les révisions du Quad 2, mais d’un point de vue mental j’étais hyper cool car j’ai fait énormément de loisirs et de choses qui me plaisait !

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

Je n’avais qu’une seule règle d’or : tous les jours je devais avoir relus / mis au propre / surligner, … les cours de la journée. Je n’allais que très rarement me coucher avant d’avoir fini les cours de la journée, lorsque j’avais cours l’après midi.

Il faut savoir que, personellement, je suis incapable de respecter un planning, et je l’ai toujours été. Faut-il pour autant dire que je suis désorganisée ? Non : en fait je n’arrive pas à suivre un planning car je sais toujours exactement dans ma tête ou j’en suis dans toutes les matières et ce que je devrais travailler. Ainsi, si je fais un planning, je ne le respecterais que 2 ou 3 jours, car après, je saurais dans ma tête ce que je devrais travailler et cela ne correspondrait pas forcément à ce qui est écrit sur mon planning.
Donc ma stratégie, c’était de bosser les cours de la journée, puis de bosser ceux que je savais / sentais qu’il fallait que je bosse. Ca marchait donc beaucoup au feeling et au gré de mes envies aussi. Ce n’est pas nécessairement la meilleure technique du monde, je pense que celle du planning et de la technique des J est probablement plus efficace et m’aurait permis d’avoir un résultat bien meilleur, mais c’est la seule technique qui marche pour moi, c’est à dire que c’est la seule que j’arrivais à mettre en place. Au début je m’acharnais à vouloir faire un planning, quelque chose de précis, mais au final, je ne le respectais plus très rapidement, en plus je le remplissais beaucoup trop donc cela me stressais énormément … j’ai donc finit par tout simplement abandonner cette stratégie pour ne marcher plus qu’au feeling.

Ensuite, pour retenir mes cours, je les lisais mais ma mémoire étant un peu de tout, selon les chapitres il arrivait que je préfère apprendre à l’aide d’un schéma, ou en regardant des vidéos explicatives sur YouTube, ou en lisant mon cours, en le récitant (très très très rare) … Mais la clé de tout était de comprendre : une fois que j’avais compris, il ne me restait que les petits détails à peaufiner, et cela était beaucoup plus simple !

Donc, un conseil : comprenez toujours avant d’apprendre ! C’est le seul moyen de ne pas se perdre dans les détails, s’ennuyer, …

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Il m’arrivait d’en faire si j’en ressentais le besoin, notamment pour les dates et les repères en embryo (j’écrivais simplement des résumés du cours avec les dates importantes et les étapes importantes, et je relisais cela avant le concours). Mais généralement je prefèrais travailler directement sur mes cours. Je faisais cependant des fiches formules en physique et en maths car c’est plus simple pour retrouver les formules manquantes lorsqu’on fait des exercices.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Généralement seule chez moi, parfois à deux ou trois avec des ami(e)s. J’aurai aimé travaillé plus souvent en groupe car je me suis souvent sentie seule, surtout au Quad 2, mais je n’avais pas beaucoup de connaissances en Paces (surtout qu’au Quad 2 j’ai décidé de quitter la prépa dans laquelle j’étais, donc je voyais encore moins de monde).

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Chez moi, jamais à la BU mais parfois dans les couloirs ou dans l’ancienne BU de la fac. Je ne supportais pas l’ambiance de la BU (et puis y’a jamais de places). Au Quad 1 je travaillais aussi parfois l’après midi dans ma prépa, mais pas au quad 2 car je l’ai quittée et en plus j’avais cours l’après midi donc je restai chez moi le matin.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

Au tutorat en UE3 et UE1. Il est primordial d’y aller ! On a des fiches de cours plutôt utiles en UE3 mais surtout c’est le seul entrainement disponible qui est lu par les profs de l’année en cours!
Au Quad 1 j’étais aussi dans une prépa privée mais uniquement pour faire 1 interro / semaine, je ne prenais pas de cours. J’ai décidé d’arrêter au Quad 2 car je trouvais cela très cher vis à vis de mes parents, et comme j’étais bien classée au Quad 1 je pouvais me permettre de me relâcher. Cela est peut être également responsable de ma chute de place, mais encore une fois, je ne regrette pas.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Généralement, assez bien au tutorat, même si j’étais meilleure en début d’année qu’en fin d’année ^^
A la prépa privée du Quad 1, nous n’étions que très peu, mais j’étais toujours dans le 1er tiers.
Néanmoins je pense que cela ne veut en réalité rien dire… Par exemple, au quad 2, j’ai toujours eu des notes supérieurs aux colles du tutorat en UE3 qu’au concours …

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

Je n’avais jamais de retard dans mes cours car ma seule règle était de ne pas aller me coucher avant d’avoir fait au moins 1 fois tous les cours de la journée ;)

Quel était votre rythme de travail ?

Je ne forçais pas car en forçant je ne suis absolument pas efficace.

Au quad 1 j’allais en cours le matin de 8h à 12h puis je mangeais. Ensuite, soit j’allais en ED, soit je me détendais jusque en moyenne 14h. Là je me mettais généralement à travailler. Je faisais une pause pour le goûter, puis si j’avais entrainement, je partais à l’entrainement. En rentrant, je continuer à bosser jusqu’à ce que j’en ai marre, puis je me mettais au lit. Il arrivait que je soit captivée par un film ou autre, alors je ne bossais pas. Le lundi soir on avait tutorat donc je ne rentrais pas chez moi, et souvent je travaillais beaucoup cette après midi là car j’étais pas chez moi. C’était la seule journée de la semaine ou je forçais un peu. Le vendredi nous n’avions pas cours donc j’allais souvent à l’école de ma mère le matin pour réussir à travailler. Le week end, je mettais un reveil vers 9h pour commencer à bosser vers 10h max. Cependant, il m’arrivait de bosser plus tôt (8h) si je donnais un cours particulier de maths, mais c’était assez rare et plutôt au début du semestre.

Au quad 2, c’était plus compliqué. Je me réveillais vers 8h30, mais je n’arrivais que très rarement à bosser avant 10h voir même parfois plus tard. Alors, je regardais des séries le matin, pour me réveiller. En y repensant, j’aurai peut être du aller travailler à l’école de ma mère, mais y aller tous les jours me semblait beaucoup, et je ne voulais pas aller bosser à la fac toute seule. Puis je bossais et je mangeais rapidement le midi, j’allais à la fac, je rentrais ou j’allais à l’entrainement, et le soir je faisait tous les cours de la journée. Le matin, je révisais ce que je sentais que je devais réviser. Les jours ou je n’avais pas cours se passaient comme au Quad 1, avec un réveil vers 9h pour commencer à bosser à 10h, rarement plus tôt, souvent plus tard.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Très très très altruiste. Pourtant je suis quelqu’un qui a l’esprit de compétition ! Mais en dehors de la compétition contre moi même pour avoir des bons classements, sinon, je ne rechignais pas à aider les autres.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Plutôt décontractée, puisque mon mode de vie me convenait, que je ne forçais pas et que, globalement, je faisais ce qui me plaisait !

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

Très concentrée sauf si j’étais fatiguée, ah ah. En allant en cours (je n’en ratais aucun, sauf une fois car j’étais malade, et les jours que j’ai ratés car j’étais au ski) j’assimilais une grande partie des connaissances et réviser était beaucoup plus simple !

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Sur ordinateur majoritairement, ou alors je prenais les diapos du prof ou les cours de la corpo que j’annotais en rajoutant les infos dites par le prof durant mon cours ! Je n’étais jamais passive en cours (sauf si vraiment vraiment inintéressant) mais toujours active : écrire, anoter, encadrer, …

Pour les cours d’anatomie, ma binôme (big up à elle si elle lit ceci) prenait les schémas, et je prenais le cours, en enregistrant souvent avec un dictaphone car ces cours sont très difficiles à prendre entierement et je suis du genre à noter chaque phrase dite par le prof de peur de rater un détail.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Oui, en période de révision essentiellement. je suis remontée en moyenne jusqu’à 2012, même si certaines années ont probablement sauté x) Cela me servait beaucoup les jours ou je n’étais pas motivée : j’avais quand même l’impression d’avoir révisé un petit peu, et cela est vrai !

Comment était organisée votre journée ?

Honnêtement, je n’avais pas de journée type car toutes mes journées étaient différentes (à cause des entrainements, des sorties en famille, des ED, …). Donc vous décrire une organisation de ma journée va être assez compliqué… Dans la partie sur le rythme j’ai déjà expliqué globalement ce que je faisais, et honnêtement, je ne peux pas faire plus, car mes journées étaient très irrégulières même au niveau des horaires. Ce n’est probablement pas le meilleur plan qui soit, mais c’est ainsi que je fonctionne.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Ecoutez vous. La Paces n’a pas a être une année de cauchemards et d’horreur. Respectez vous, continuer à faire des choses qui vous plaisent tout en bossant sérieusement un peu tous les jours selon vos capacités / facilités. Amusez vous, essayez de rendre la paces amusante ! Vous n’arriverez à rien en fonctionnant comme un robot, avec des journées méga calculées, aucun temps libre pour vous détendre, révasser, faire du sport, … En fait, comme conseil, je vous dirai de profiter de votre paces : profiter de cette année comme de n’importe quelle autre, afin de la vivre sereinement.

Puis, pour le travail : travailler régulièrement. Il est inutile de chercher à bosser 12h par jour si vous ne pouvez pas faire plus de 6h sans risquer le burn-out, mais bosser tous les jours un minimum (même si certains jours ce n’est que 1h !) vous sera véritablement bénéfique.

Petit aparté pour ceux qui, comme moi, ont un esprit de compétition envers eux même et qui plus qu’être dans le NC auraient voulu être dans les meilleurs : n’oubliez pas que l’objectif, c’est le NC, il n’y a pas de différence entre le 1er et le 458ème. La différence se fera plus tard, alors pas de pression : on vise le NC et on se révelera bien plus tard ;)

Le mot de la fin : Une Paces sereine mais sérieuse vous apportera beaucoup plus de réussite qu’une Paces certes à fond mais vécue dans la douleur. Puis honnêtement, c’est toujours plus agréable de bien vivre son année !

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Mon année de prépa bio m’a beaucoup aidée, cela va sans dire. Ensuite, je me suis mis à bosser régulièrement dès le premier jour : ainsi j’ai pris de l’avance au 1er Quad qui m’a permis de me relâcher un peu (beaucoup ? trop ?) lors du second quad.
Le fait de ne jamais me laisser à abandonner, même les jours ou la motivation n’était pas là, est aussi un élément qui m’a fait réussir.
Le fait de m’écouter, d’être sereine, de bien vivre ma Paces car de ne faire que les sacrifices nécessaires et pas ceux qui sont superflus, de m’autoriser à être heureuse durant cette année : « Un esprit sain dans un corps sain », selon moi, a été un véritable avantage : j’ai été détendue toute l’année, j’ai profité et adoré cette année (enfin, c’est pas pour autant que je la referai !).

Si c’était à refaire, peut être que je bosserai quand même un peu plus au Quad 2, car mon esprit de compétition envers moi même n’est pas satisfait de ma baisse de classement. Mais j’ai été tellement heureuse, j’ai vécu cette paces tellement en douceur et tellement sereinement que je ne peux pas m’empêcher de penser que j’ai fait les bons choix, pour moi en tout cas.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Incroyable, enrichissante, intéressante… Si il n’y avait pas le concours, c’est une année que j’aurai plaisir à revivre. Je suis peut-être une des rares personnes au monde à dire ça, mais j’ai adoré ma paces ! <3 Paces Love !

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

Super utile, surtout pour lire des témoignages avant la rentrée, pour se rassurer, réfléchir à sa méthode de travail, … Je le recommande !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here