Sommaire de l'article

Titi, en 2e année de Pharmacie à Paris 7 nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2018 – 2019, PARIS 7 DIDEROT avec comme NC pour: Médecine : NC : 241 Pharmacie : NC : 62 Odontologie :NC : 23 Maïeutique : NC : 13

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac Scientifique, SANS MENTION spé Math pour les purs

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

A Paris 7, nous n’avons plus qu’une chance ! ADMIS EN PHARMACIE en tant que primant

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

Mon classement Général : 262 en Médecine, 248 (38ème après choix) en Pharmacie & 190 en Dentaire. J’ai été admis en pharmacie sans oral. A savoir qu’a PARIS 7 nous sommes environ 1600 primants.

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Mon niveau au lycée était moyen, ne travaillant pas du tout sauf à 2 semaines du bac, j’avais quelques manques surtout en physique et SVT

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

Chez mes parents <3 et chez ma copine à temps partiel

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

Des 2 sites j’étais à environ 20/25 min.

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

A Diderot Paris 7, nous avons 2 sites. En fonction de notre alphabet, nous sommes affectés soit à Bichat soit à Villemin pour pouvoir accéder aux cours magistraux. Nos 2 sites étant globalement petit, on s’y habitue vite. N’allant à aucun cours magistral et TD, j’ai vite trouvé mes repères avec la BU de Villemin !

A Diderot Paris 7, nous avons 2 sites. En fonction de notre alphabet, nous sommes affectés soit à Bichat soit à Villemin pour pouvoir accéder aux cours magistraux. Nos 2 sites étant globalement petit, on s’y habitue vite. N’allant à aucun cours magistral et TD, j’ai vite trouvé mes repères avec la BU de Villemin !

Je voulais ici rajouter une question et faire le point sur la PACES ONE.
Cette année, uniquement à PARIS 5, 6, 7, nous n’avions qu’une chance au concours. Donc nous avions des NC distinct avec les doublants. Et je voulais vous faire un point car je trouve qu’on ne communique pas assez à propos de cette PACES ONE.
Donc le NC est différent et change dans les facs parisiennes car il y a un oral pour les primants. Les derniers 20% d’admis dans le NC et les premiers 20% au-delà du NC passent l’oral.
Donc nous avons en :
Médecine : 192 admis sans l’oral (NC : 241)
Pharmacie : 49 admis sans l’oral (NC : 62)
Odontologie : 18 admis sans l’oral (NC : 23)
Maïeutique : 10 admis sans l’oral (NC : 13)
Voici le nombre d’étudiants qui pourront être admissibles à l’oral :
Médecine : 98 vont à l’oral pour 49 places
Pharmacie : 26 (pour 13 places)
Odontologie : 10 (pour 5 places)
Maïeutique : 6 (pour 3 places)

Si vous n’avez pas compris, je fais un exemple avec pharmacie. Le NC TOTAL est de 62 places mais il n’y a que 80% admis directement sans l’oral soit 49 places. Il reste 13 places que vont se départager les 26 personnes admissibles à l’oral. Ces 26 personnes sont les derniers 20% d’admis dans le NC et les premiers 20% au-delà du NC passent l’oral.

A savoir qu’a PARIS 7 DIDEROT nous sommes environ 1600 primants.

Mon classement Général : 262 en Médecine, 248 (38ème après choix) en Pharmacie & 190 en Dentaire.
Admis en pharmacie et j’ai préféré ne pas tenter l’oral médecine car cela serait dommage de « gâcher » une année, avec des mois de travail pour une épreuve qui se prépare en 1 semaine.

Au premier semestre, je suis arrivé 369 avec 11,03 de moyenne puis au second semestre j’ai eu 13,5 de moyenne avec un classement S1+S2 de 262 avec 12,5 de moyenne générale. (Nous n’avons pas le classement du S2 malheureusement…)
Si vous souhaitez avoir médecine, il faut avoir environ 13/ 13,5 de moyenne sur l’ensemble de l’année pour être admis sans l’oral.
Mes notes par UE seront détaillées dans la suite !

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

J’ai travaillé durant le mois de Juillet, avec un rythme léger (10h-16h) les cours d’UE2 Biologie cellulaire et Embryologie principalement. Je pensais prendre de l’avance en me disant cela, mais mauvaise idée ! Sans le contexte de la PACES, on travaille moins bien, moins de concentration ! Perte de temps donc PROFITEZ A FOND de vos vacances c’est bien plus utile !

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Ça rentre dans une activité physique courir pour avoir le métro ? Car c’était l’unique moment de la journée où je me déplaçais. Plus sérieusement, même si l’envie avait été là je ne l’aurais pas fait, trop peur des regrets. Par contre à ne pas exclure si vous sentez le besoin et si pour vous c’est une nécessité !

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Ça rentre dans une activité physique courir pour avoir le métro ? Car c’était l’unique moment de la journée où je me déplaçais. Plus sérieusement, même si l’envie avait été là je ne l’aurais pas fait, trop peur des regrets. Par contre à ne pas exclure si vous sentez le besoin et si pour vous c’est une nécessité !

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Non aucun

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Le sommeil, on vous le rabâche toujours mais c’est réellement important. La PACES ce n’est pas rapide mais long (parfois très long) ! DONC IL NE FAUT PAS NEGLIGER LE SOMMEIL. Puis il ne faut pas se dire « aujourd’hui je dors 10h de sommeil et demain j’en dors 3h pour travailler plus », MAUVAISE IDÉE. La réussite en PACES passe d’abord par la régularité dans l’environnement et le travail. Donc la base de votre environnement sera votre sommeil, un coucher et un réveil a la même heure pendant plusieurs semaines fera que votre corps s’y habitue et donc régularité. De plus mieux dormir permet d’avoir des ressources pour les moments où nous avons besoin de travailler encore plus et moins dormir, donc à quelques jours du concours. Mon téléphone comptait le nombre d’heures de sommeil par nuit. Durant TOUTE l’année j’ai tourné aux alentours de 8h30±10min, sauf bien sur pendant les périodes de révisions à quelques jours du concours.
C’est pour cela que juste au-dessus j’insiste sur la régularité et l’importance du sommeil, car ça vous servira comme une sorte de « réserve » quand vous dormirez beaucoup moins. En ce qui me concerne je ne pouvais pas faire une semaine sans que je dorme moins de 8h toute une semaine, par contre une fois dans la semaine, cela ne me dérangeait pas si je devais dormir 8h ou un peu moins. Puis pendant les 7 derniers jours avant le concours du S2, je faisais du 00h-7h20 de sommeil les 2-3 premiers jours et les 4 derniers jours à 1h30/2h-7h20 de sommeil. Je ne me sentais absolument pas fatigué pendant cette période, certes le stress + adrénaline du concours jouaient mais c’est surtout le fait de ne pas être fatigué de base et exténué avant ses derniers jours !!

Donc le sommeil +++

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Cela variait en fonction des jours de la semaine mais je vous résume une semaine type hors semaines de révisions.
Lundi : 9h30-22h
Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi :9h-22h
Samedi :8h30-19h30
Dimanche :9h30/10h-22h voire 22h30
Je prenais 1h max de pause déjeuner et 30 min de divagation max dans la journée (toilette, une mini pause, 5min au téléphone quelques fois…) puis je dinais par conséquent tard vers 22h30 en général.
Donc cela fait une moyenne de 75 à 80h de travail/semaine.
En règle générale, je travaillais d’une traite, je n’aimais pas prendre des « grosses pauses » sauf pour déjeuner…
En période de révision, que je consacrais 2 à 3 semaines avant le concours, mon rythme au 1er et 2nd semestre était 8h-22h. Particularité au 2ème semestre à 7 jours du concours j’ai donné tout ce dont je pouvais selon moi.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

Faut savoir qu’il existe autant de méthodes que d’élèves, donc ma méthode n’est qu’un exemple parmi tant d’autres.
Alors tout d’abord, je pense qu’on aborde l’apprentissage en fonction des UEs. Nous avons des UEs de réflexions (UE1 Chimie, UE3.1, UE4, UE3.2 et UE8 Génétique) et des UEs de par cœur (UE1 Biochimie, UE2, UE5, UE6, UE7 (trop de par cœur) et UE8 Physio & SHS).

Tout d’abord selon moi, la réussite passe également par une organisation millimétrée. Je prenais 1h par semaine pour réaliser mon emploi du temps de la semaine à venir. Vous vous dites c’est beaucoup 1h par semaine mais chaque jour je savais ce dont je devais faire et environ le temps que j’y consacrais. A la fin ça devient vite rentable surtout quand les cours s’accumulent, et sans organisation, on en oublie.

Donc les matières à par cœur j’utilisais la méthode des J que j’ai un peu rafistolé. Je procédais de la manière suivante : J0, J1, J3, (J5 si nécessaire), J7, (J10 si nécessaire), J14, J21…
Cette démarche je l’aies suivi durant mon premier semestre, où je me fixais l’objectif d’avoir fini l’apprentissage avant J7. A partir de J7 c’était relecture et ANNALES +++
L’UE2 du premier semestre est 10x plus « facile » que celle du 2nd donc ne tomber pas dans la facilité des cours qui sont globalement court et « facile » et apprenez tout bien par cœur comme une chanson, car les pièges seront vicieux. Les images depuis l’année dernière sont également à apprendre aussi bien en UE2.1 qu’en UE2.2. L’UE2.1 (1er semestre, j’ai eu 8,8 et au 2nd semestre l’UE2.2 j’ai eu 13,9). Vous me direz que je ne suis pas cohérent entre mes commentaires et mes notes, mais ne faites pas la même erreur que moi. J’ai négligé et je suis tombé dans la facilité en oubliant l’UE2.1 au 1er semestre, en me disant qu’elle était facile à apprendre. Mais elle est aussi facile a oublié !

Au second semestre, les matières à par cœur était plus chargé donc j’ai toujours gardé ma méthode des J mais j’ai rajouté des jours.
Donc par exemple un cours d’histologie en UE2 faisait en moyenne une trentaine de pages, je procédais de la façon suivante : J0 a J6 ou J7 max pour l’apprendre après je faisais un J10, J14, (J18 si nécessaire), J21…
Petit point : vos heures passées sur chaque J doit décroitre en avançant dans le temps, par exemple mon J0 cela pouvait être 3h, mon J1 3h mais J2 ça pouvait déjà être 2h30 ou 2h. En moyenne mon J7 c’était toujours 1h30 ou 1h.

CAS PARTICULIER : L’UE7 avec la PSYCHO & ETHIQUE, pas de méthode, passez vos matinées à apprendre bêtement des diapos à la suite et sachez les recracher au mot près. Plus sérieusement, j’y passais 4h chaque matin de fin octobre à décembre à apprendre 14 LONG cours (psycho c’était un peu plus intéressant). Donc ne stressez pas et aller à votre rythme.
Pour les matières à réflexion je vous conseille d’en faire régulièrement 1h a 2h tous les 2j ça suffit largement ! Comme ça vous pouvez inverser la réflexion, un jour chimie et lendemain physique etc.…
La barre en UE7 est de 17 ou 16 à mon avis, donc beaucoup d’étudiants sont capable d’apprendre bêtement et de recracher le cours ! J’ai eu 15,6 et 10,5 en éthique et psycho

Petit conseil : Travailler les matières en fonction également des coefficients, et de la réussite au concours. +++

Au premier semestre, l’UE1, l’UE2 et l’UE7 sont primordiaux, faut se démarquer sur ses 3 UEs mais en particulier UE1 & UE7 car plus gros coefficient ! L’UE3 (physique) est une matière aléatoire où on peut tout comprendre et réussir toutes les annales sauf le jour du concours ou vice versa. Vaut mieux assurer sur le par cœur ! J’ai eu 10,1 en UE3.
Petite info par ailleurs sur l’UE3.1, travaillez à fond la BIOPHYSIQUE +++, que du par cœur et compte pour 40 voir 50% de la note finale et c’est presque des points donnés si on a travaillé la BIOPHYSIQUE. Ne négligez pas la BIOPHYSIQUE, cela fera la différence dans la note finale !
Concernant l’UE1, j’ai eu 12,7 et la barre est aux alentours de 12,5 je dirais.

Au 2nd semestre, nous avons l’UE8 Tronc commun qui représente également un très coefficient à travailler en priorité ! Cette UE n’est pas compliquée si vous avez bien compris la génétique et la physiologie qui demanderont compréhension & par cœur. J’ai eu 14,3 en génétique, 13,7 en physiologie et 15,6 en SHS.

L’UE5 est également très abordable où 80% du concours ceux sont des schémas. Apprenez par cœur les schémas puis après (si vous avez le temps) apprenez le texte de VITTE. J’ai eu 17,3 en apprenant que les schémas alors que les schémas comptent pour 16/20 de la note finale et les questions de texte 4/20. Donc on peut s’en sortir sans !

Les bio statistiques (UE4) à DIDEROT PARIS 7 est l’UE la plus simple d’ile de France comparé aux autres facultés. Apprentissage de la méthode et être bon en calcul mental et le tour est joué. Faites-le plus d’annales possibles et tous les Concours Blancs possible et vous aurez une bonne note en UE4. J’ai eu 14,2 en la travaillant régulièrement à 2 mois du concours tous les soirs.
En UE6, j’ai eu 7,95 en connaissant la moitié des cours (12/24).
En UE8 spécialité Médecine (la seule spé que j’avais travaillé), j’ai eu 14,5.

Bien sûr travaillez TOUTES les matières qui sont essentielles pour votre réussite, mais je vous faisais un petit conseil de quelques matières à ne pas négligez car elles arrivent souvent tard dans le semestre, de premier abord compliqué, ou que le cours en amphi est incompréhensible…

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

De manière générale non car j’estime si vous avez une prépa privée, inutile et perte de temps de faire des fiches. Malgré cela, j’en ai fait quelques-unes pour les matières de réflexion : UE1 chimie, UE3 biophysique & surtout UE4 bio-statistiques+++.
Petit conseil : faite un cahier d’erreurs+++ ! J’utilisais plutôt des petites fiches personnellement, cela me permettait en lisant mon cours, d’avoir ma petite fiche d’erreur. Le plus important c’est de le faire ! Mettez toutes les erreurs que vous faites quand vous faites des annales, des QCMs du tutorat, prépa ! Tout ce qui ne rentre pas dans votre cerveau, ECRIVEZ LE !!
Je l’utilisais beaucoup moins au 1er semestre et je m’étais rendu compte que j’avais l’impression de faire souvent les mêmes erreurs aux QCMs… Donc j’ai passé plus de temps sur les petites fiches d’erreurs et je trouve cela m’a servi beaucoup.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

J’avais de la chance de faire la PACES avec ma petite copine, donc on se comprenait et s’aidait mutuellement. J’ai travaillé à 95% avec elle, mais nous n’étions pas toujours à 2. On avait un petit groupe de travail à 3 puis 4 ou 5.
Sans son aide précieuse durant toute l’année, que ce soit morale ou matérielles, je n’en serai pas là, donc merci chéri <3

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

J’ai travaillé la majorité de l’année à la Bibliothèque universitaire (BU). L’atout de la BU, c’est ses horaires avantageux comparé aux bibliothèques publics. Le weekend par contre je travaillais dans un local. Je considère que travailler toute l’année chez nous deviendrait pesant à la fin, donc j’avais décidé de travailler chez moi à quelques jours du concours.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

J’étais dans une prépa privée qui me semble indispensable pour la réussite de l’année. Notre tutorat est bien développé, leurs CBs sont pas mal mais il ne faut pas l’oublier, ceux sont des étudiants. Il ne faut pas exiger à des étudiants de devenir professeur en 1 été. Leurs CBs sont très pointilleux, voir même au-delà du niveau demandé au concours, mais à ne pas négligez !
Il ne faut pas tomber dans la facilité, une prépa privée ne suffira pas pour votre réussite. Le travail sera nécessaire pour y parvenir.
Pourquoi une prépa ? Car ça vous permettra d’éviter d’aller en amphithéâtre (selon moi), de travailler ce cours directement sur une fiche et derrière si vous ne comprenez pas quelque chose, d’aller poser votre question à vos professeurs dans la prépa. Un gain de temps essentiel à mon avis dans une année ou le temps est précieux. Autre avantage selon moi, les fiches suivent le plan du cours qui est plus explicite et plus claire plutôt qu’un enchainement de diapos…
Bien sûr, vous pourrez réussir sans, mais il faudra juste trouver votre équilibre entre le tutorat, les cours magistraux et votre organisation personnelle.
Mais ne faites pas cette année sans une aide extérieur (Tutorat ou Prépa privée) car elles vous apporteront beaucoup de choses utiles.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Nous n’étions pas nombreux dans ma prépa privée, donc nos classements ne reflétaient pas énormément notre classement général. Au tutorat, mes classements tournaient toujours soit dedans soit autour du NC. Mais les classements dans vos prépas privées et tutorats ne valent rien, SEUL LE CONCOURS COMPTE !!
Il ne faut pas se décourager d’un classement, mais apprendre de ses erreurs surtout ! (Revoir les lacunes au niveaux des cours + peut-être organisation.)

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

Il ne faut jamais avoir d’avance dans vos cours en PACES, sinon c’est mauvais signe.
Au premier semestre, je n’avais pas de véritable retard car j’avais commencé à apprendre les cours en avance. J’ai même eu de l’avance en UE2.1, et cela m’a porté préjudice. En finissant l’UE2 relativement tôt (début novembre), on la travaille moins, on se fait confiance et au final arrivé au concours (décembre), on ne se souvient plus de rien. Erreur à éviter surtout ! +++ J’ai eu 8,8/20 au concours…
Au 2nd semestre, le retard était plus présent, car j’ai commencé à travailler en même temps que les cours. J’ai réussi à tout apprendre sauf la moitié du programme d’UE6, soit 12 cours sur 24 en UE6. Certes c’est risqué mais dans une année comme la PACES, mais il faut également être stratégique et surtout logique. Mon coup de poker était que cette matière était le 3ème coefficient le plus bas de l’année (Coefficient de 1,65 sur 27 au total). Donc j’ai préféré gagner du temps sur d’autres matières à plus gros coefficient, et qui selon moi étaient plus important. Surtout que l’UE6 a PARIS 7 est une UE qui demande du temps d’apprentissage et de relecture, d’une part les cours sont bien chargé et que le concours pose des questions pointilleuses… Donc faites le bon choix mais il ne faut pas non plus négligez beaucoup d’UE…
Au 1er semestre, vu qu’il n’y a que 4 UE, vous ne pouvez pas vous permettre de négligez une UE selon moi. Au 2nd semestre nous avons 8 UE.

Quel était votre rythme de travail ?

Mon rythme de travail était :
Réveil : 7h50 => Petit déjeuner et se préparer en 30/40 min puis 30 min de trajet jusqu’à la fac.
BU à 9h
Matin : 9h à 13h, plus généralement je travaillais l’UE2, l’UE5, l’UE7 et l’UE1 Biochimie. En fonction de mon emploi du temps, soit j’apprenais un nouveau cours, soit c’était mon 2nd jour d’apprentissage etc.…
Déjeuner :13h jusqu’à 14h
Après-midi :14h jusqu’à 20h, je faisais souvent de la UE1 biochimie en revenant si je n’en avais pas fait, ou pas assez le matin, puis j’enchainais avec de l’UE6 et les autres matières du par cœur du matin. Puis vers 18h je faisais la chimie, l’UE3
Soir :20h jusqu’à 22h, QCMs, je faisais de l’UE7 épistémologie ou sinon de l’UE4.

Je considère comme matières
de par cœur : UE2, UE5, UE6, UE7, UE8 spé Médecine + UE8 TC SHS
De réflexion : UE1 chimie, UE3, UE4
Je considère que l’UE1 biochimie et UE8 Génétique et Physio mélangeait de la réflexion et du par cœur.

Ce rythme de travail était en parallèle avec mon emploi du temps que j’avais fait. Donc difficile à dire ce dont je faisais la journée mais en globalité ça ressemble à cela.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Je suis quelqu’un qui est toujours en compétition pour tout, je n’aime pas perdre. Donc certes c’est une année de concours et j’aidais ma copine (ou quelqu’un qui me posait une question), mais j’étais sans cesse en compétition avec moi-même pour essayer de faire toujours plus et toujours mieux. Et je voulais toujours bien réussir mes concours également.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Ma petite copine et mes proches diront stressé mais je me sentais souvent décontracté sauf a l’approche du concours. Mais mon rythme de vie était stressant car je ne voulais pas perdre 1 minutes pour quelque chose, tout était chronométré…

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

Je n’allais pas en cours. Mais au lycée trop dispersé donc j’ai appris à travailler seulement avec des fiches.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Aucun.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

L’INDISPENSABLE. Je faisais le maximum d’annales possible. J’apprenais un cours puis je faisais des annales, quand je revoyais le cours je refaisais des annales (celles que je n’avais pas faites), et quand je re revoyais un cours, je faisais encore des annales, etc… Les annales c’est l’indispensable, avant votre téléphone ou le maquillage dans le sac en PACES.

Comment était organisée votre journée ?

Réveil & Petit déjeuner :7h50
Trajet maison-BU :30 min
Matin :9h jusqu’à 13h
Déjeuner : 13h-14h
Après-midi & soir : 14h-22h
Chez moi à 22h30, douche + diner en 1h et dodo vers 23h50 ou 00h max

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

FONCEZZZZZZ ! Donnez-vous à fond, pour n’avoir aucun regret. CROYEZ-EN VOUS AUSSI, écoutez-vous avant d’écouter vos professeurs. Ce ne sont pas à eux de choisir votre avenir ! Ils ne vous fréquentent qu’un an voire 2 ans, ils ne vous connaissent absolument pas et porteront toujours des jugements frivoles sur nous ! Que vous ailliez des résultats moyens au lycée, que vous ne travaillez pas, que vos professeurs ne valident pas pour votre choix d’orientation post bac, c’est la motivation et l’acharnement du travail après qui sera jugé et payera ! Je ne suis pas un moraliste comme Montaigne, et je ne prétends pas avoir la plume de Victor Hugo, par contre je vous parle sincèrement, et je souhaiterais que chacun soit libre de ses choix sans jugement premier. J’ai connu cette situation, étant un élève peu travailleur, ayant des résultats moyens, en 3ème on ne m’accordait pas le passage dans un lycée général, en 2nd on ne me voulait pas en section Scientifique malgré des résultats convenables car je ne travaillais pas assez, et en terminale, les professeurs étaient septiques à l’obtention de mon bac S sans les rattrapages. Certes je n’ai pas de mention, mais je l’ai obtenu du premier coup malgré l’avis des professeurs. Je ne veux pas m’apitoyez sur mon sort, loin de là, mais pour vous prouver que si j’écoutais chaque professeur ma vie et mon avenir serait voué à l’échec. Et se message, je l’espère servira à ceux ou celles qui veulent faire des études compliqué (beaucoup de travail) mais qui sont découragé ou en manque de confiance personnelle à cause de certains professeurs ! Donc je le redis mais croyez-en vous et prouvez le contraire en travaillant pour ce que vous souhaitez, et la réussite sera à votre porté.
Puis pensez à cette citation d’Albert Einstein : “You never fail until you stop trying.”

Si vous êtes a P7 Diderot l’année prochaine, vous n’aurez qu’une chance. Donc il n’y a pas la place pour des regrets. La PACES, ça se vit à fond du début jusqu’à la fin. Puis c’est plutôt une année très enrichissante qui se vit bien malgré nos horaires de travail barbares.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

La motivation, et l’envie de réussir alias l’acharnement. Je suis arrivé en PACES avec un bac S SANS MENTION, et malgré les chiffres qu’on donne pour décourager (doyen tente de décourager aussi), je me suis battu pour réussir. Toute personne motivé et travailleuse pourra réussir car votre travaille en PACES paye ! Puis malgré l’échec, vous apprendrez toujours plein de choses sur vous et intellectuellement qui vous serviront pour plus tard.
Mais j’ai réussi avant tout car j’étais bien entouré, ma petite copine où on s’épaulait, et mes parents qui étaient aux petits soins pour moi et me préparaient mes plats le soir et le midi par moment.
Donc ma réussite n’est pas exclusivement seul, mais grâce à tous ceux que j’aime et qui m’ont entouré.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Enrichissante aussi bien sur le plan personnel qu’intellectuel. On apprend beaucoup sur nous et on apprend également beaucoup de choses intéressantes ! Foncez si vous êtes passionné par la santé, sciences… !

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

Site formidable car j’ai découvert ce site en 1ère S, et je trouvais cela passionnant de lire autant de témoignages intéressant. J’ai quasiment lu tous les témoignages sur ce site sauf les plus récents datant d’un an. Je rêvais de pouvoir témoigner sur ce site. Et 3 ans plus tard j’ai pu témoigner. Un petit rêve de réalisé.
Continuez ainsi à motiver les futurs professionnels de santé !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here