Sommaire de l'article

Thibaud P, en 2ème année de Médecine à Grenoble nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2017 – 2018, Numerus clausus de 195 en médecine

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Primant

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

Medecine. 122/1600

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Bon niveau. J’étais plutôt assidu

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

Chez mes parents

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

30-45 min ça dépendait de la circulation

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Au début j’étais un peu perdu. Pour tout vous dire, j’ai eu un choc quand je suis rentré dans l’amphi de présentation du début d’année. Un amphi de 300 étudiants ça change des petites salles de terminale et ça donne le vertige vous allez voir ! Néanmoins je connaissais déjà quelqu’un que j’avais rencontré lors de la prérentrée dans ma prépa et cela m’a permis de ne pas être totalement déboussolé.
Ce qui m’a aidé c’est également le système de tuteurs que l’on a à la fac de Grenoble : un étudiant en seconde année nous parraine tout au long de l’année et nous aide d’un point de vue technique et bien sûr d’un point de vue psychologique ce qui est trèèèèès important. Ma marraine a très rapidement était là pour m’expliquer tous les rouages de fac donc le début d’année n’a pas était trop traumatisant de son point de vue là.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

Oui. Je connaissais une deuxième année qui m’a fortement conseillé de commencer en août et m’a donné ses cours du premier semestre. J’ai donc travaillé le premier cours de chimie et d’histologie même si cela, je l’avoue, n’a pas été très utile voire l’inverse.
Ensuite le 16 août j’ai fait ma prérentrée avec ma prépa deux semaines avant la rentrée universitaire. Nous avions chimie/ Biologie cellulaire/Maths/ et bien sûr la matière de l’horreur, la physique… Nous avions donc cours l’après midi pendant 5h et le matin je travaillais environ 2-3h. Les cours étaient beaucoup trop rapides à mon goût et je ne comprenais pas grand chose. Néanmoins en les retravaillant à la maison je suis arrivé à dégrossir les différentes matières. Le stage s’est terminé par un concourt blanc. Les apports de cette prérentrée sont donc pour moi intéressants et je vous conseille d’en faire une mais d’une durée de 2 semaines maximum sinon ça vous fatiguerait pour rien.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Oui, au second semestre je courais 1 fois par semaine environ 20 minutes.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Oui j’allais 1 fois toutes les deux semaines au cinéma avec mon frère ou des amis et je sortais (sans boire bien entendu) 2 fois par mois environ pour aller voir des amis.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Non aucun.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

8h. Pour moi le sommeil c’est CAPITAL. On peut se dire « ha aujourd’hui je vais gagner 1h de travail en me levant 1h plus tôt » mais concrètement ça ne marche pas comme ça. En révisant mes premiers contrôles continus (je vais revenir sur cette forme d’évaluation nouvelle à Grenoble) j’ai essayé de faire ça et bah c’était plutôt un fiasco. Quand j’étais frais après une bonne nuit de sommeil en ne pensant pas aux cours, j’étais 2 fois plus efficace que quand j’étais fatigué et en train de luter contre le sommeil à mon bureau.
De plus, je faisais 10-15 minutes de sieste dans l’après midi quand je n’en pouvais plus. Ces siestes sont un super bon moyen de se reposer en un minimum de temps tout en consolidant la mémoire donc un conseil faites-en !

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Je travaillais 9-10h en temps normal et jusqu’à 12h en période révisions.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

Alors je lisais mon cours une première fois en le surlignant (titres /sous titres/chiffres). Puis une deuxième fois en me concentrant d’avantage sur les détails. J’essayer la semaine d’après de relire une fois le cours même si je n’avais souvent, pas vraiment le temps.

Je notais mes questions sur des post-it que je mettais sur la première page de mes cours et je les barrais au fur et à mesure, le but étant d’arriver au concours sans aucune questions mais qu’avec des certitudes. J’apprenais ensuite réellement mes cours 2 jours avant le tutorat (je vais vous présenter mon planning juste après) et j’apprenais les détails en réécrivant les parties difficiles les 3 derniers jours avant les contrôles continus( à Grenoble nous n’avons plus de gros examen mais des examens toutes les semaines).

Je faisais également toutes les annales des concours et des tutorats un peu avant les concourt et ça c’est primordial ! S’exercer c’est en quelques sortes la clef du succès. Et pour finir je notais les questions où j’avais eu faux pour les refaire après.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Non. Tous les détails sont utiles donc autant apprendre sur le cours directement.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Seul. J »arrivais beaucoup mieux à me concentrer mais je posais mes questions sur un groupe Facebook où j’étais avec plusieurs amis.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

J’alternais mais je travaillais plus souvent chez moi du fait du temps de trajet.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

Je faisais les deux.
J’allais aux cous de ma prépa les mêmes jours que le tutorat du coup ca ne me prenais qu’une demie journée. Les tutorats sont biens pour se mettre dans l’univers du concours avec le stress et les conditions qui vont avec. De plus, les questions sont faites et corrigées par les profs et sont donc très représentatifs de celles qui tombaient aux vrais concours donc le tutorat était d’une aide capitale.

Ensuite dans ma prépa nous avions des cours avec des QCM. Certains cours étaient très utiles comme les cours de maths/chimie/physique/biocell où il fallait comprendre pour réussir les QCM mais d’autres cours comme l’anat où il suffisait d’apprendre bêtement les cours étaient inutiles. Nous avions également des concours blancs sur internet et un classement sur environ 400 personnes donc le quart de la fac
Je pense qu’il faut donc prendre les aspects positifs de deux systèmes et ne pas s’obstiner à aller à certains cours de votre prépa si vous en prenez une sous le motif d’avoir payé.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Oui plutôt bien.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

Quelques fois mais c’était très vite intenable avec le système de contrôles continus de Grenoble donc je faisais tout pour ne pas en avoir quitte à zaper quelques étapes dans mon apprentissage comme par exemple la deuxième relecture.

Quel était votre rythme de travail ?

Alors à Grenoble cette année nous n’avions pas d’examen à la fin du semestre comme dans les autres fac, mais un contrôle continu toutes les semaines. Notre emploi du temps était très codifié.

La première semaine nous avions étude de deux cours par exemple chimie et histologie ensuite la deuxième semaine nous devions poser des questions aux profs par internet, la troisième semaine le prof répondait aux questions en amphi par groupe de 200, la quatrième semaine nous avions les tutorats qui sont des questions posées et corrigées par les prof et pour finir la cinquième semaine nous avions l’examen sur ces deux matières.

Cependant le semaines s’empilaient les une sur les autres et certaines semaines nous avions l’étude des cours, les amphis de questions, les tutorats et les examens de différentes matières ce qui exigeait une planification assez importante.

Concrètement une semaine se répartissait de la manière suivante. Lundi : Concours + ensuite révisons tutorat. Mardi : tutorat + étude cours. Mercredi/ Jeudi : étude cours + amphis de questions/ Vendredi/Samedi/Dimanche : révisons concours.
Le planning était donc assez chargé haha

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

J’avais un esprit de compétition évidemment sinon on ne peut pas réussir en PACES. Il faut toujours avoir à l’esprit que c’est un concours que l’on passe, non pas pour mettre des bâtons dans les roues aux autres, mais pour se dépasser continuellement.

J’aidais également des gens qui m’aidaient aussi dans un groupe de travail de 7 personnes ce qui me permettais aussi de parler, plaisanter et penser à autre choses que de la paces (sports/potins etc). Il ne faut donc pas voir cette année comme une année où vous allez devoir écraser les autres pour réussir car vous ne vous ferez aucun amis, personne ne voudra travailler avec vous et vous ne tiendrez pas moralement à moins d’être un psychopathe^^

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Plutôt décontracté. Je séparais les enjeux des concours en eux mêmes pour éviter de stresser même si je le faisais bien trop souvent…

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

Très concentré, on ne peut pas se permettre de se déplacer pour ne rien faire en cours.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Les cours étaient sur dvd et ma prépa tapait tous les cours donc je n’avais pas ce problème

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Oui énormément comme je l’ai déjà dit c’est une des clefs de la reussite

Comment était organisée votre journée ?

7h30: réveil
8h-12h: étude cours avec 15 min de pause
13h30-20h : étude cours avec 10 min sieste et 20 min pause
Le soir je travaillais en fonction de ma fatigue et de mon avancement dans mes révisions. Donc quelques fois je travaillais de 21h à minuit mais d’autres fois je ne travaillais pas et je regardais un film à la télé/ une série etc…

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Franchement je pense qu’il ne faut pas se prendre la tête en se demandant si vous voulez vraiment faire médecine/pharmacie/maieutique/kiné/dentaire mais juste bosser bosser et encore bosser par ce que si vous vous engagez en PACES malgré toutes les mises en gardes de vos proches, de vos profs ou autres c’est que vous voulez faire ce métier. Donc concrétisez votre rêve en vous donnant à 200%.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

La motivation avant tout, le reste découle de ça.
Il faut également être extrêmement bien organisé je me faisais un planning détaillé sur ordinateur ( ça me permettait de le modifier) de ma semaine.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Difficile évidemment mais cette année m’a aussi permis d’évaluer mes limites autant intellectuelles et psychiques er de les repousser pour faire toujours mieux.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

Le site est bien construit et le nombre et la qualité des témoignages sont très appréciables pour se faire une idée concrète de se qui nous attend en PACES

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here