Julie, en 2ème année de Maïeutique à Grenoble nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2015 – 2016, NC 37

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S, SVT, mention AB

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Doublante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

Avant chox : Médecine 350 Maieutique 65 et après choix 18 ème en maieutique

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Un peu des deux suivant les matières et les profs, mais on ne pouvait pas dire que j’étais une bosseuse.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

Toute seule !

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

20 minutes environ

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Mon premier semestre de primante pas du tout, je n’avais pas de prépa, je bossais seule chez moi ( à Grenoble les cours sont sur DVD) je n’avais pas trop de contact avec mon parrain et même si j’allais deux fois par semaine en tutorat c’était compliqué pour trouver des repères et comprendre comment ça fonctionnait, bref j’étais totalement à côté de la plaque !

Au deuxième semestre à la vue de mes résultats j’ai changé ma manière de travailler et j’ai retrouvé un petit groupe de copine, on allait travailler à la BU on s’est donné un rythme et là c’est allé beaucoup mieux !

Et en doublante j’avais bien trouvé mes repères.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

Avant ma rentrée de primante pas du tout je ne me rendais pas compte de ce qui m’attendais déjà et pour moi j’enterrais ma vie alors j’ai profité à fond des sorties,des soirées,des amis etc…

L’été entre mon année de bizuth et de carré je m’y suis remis trèèèès doucement à partir de mi aout j’ai relu mes cours de biostats ( ce qui n’a servi à rien du tout) et j’ai relu l’HBDD et la Biocel, en soit je ne suis pas sûre que ça ait été utile mais ça a surement permis de me rassurer un peu.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Je suis pas très sportive déjà à la base aha donc je ne pratiquais pas de sport mon année de bizuth.

Et mon année de carré avec mes copines on s’était inscrit au sport mais on y est allé que quelques fois en septembre octobre, après on avait plus de temps et surtout j’avais toujours l’impression d’être épuisée et du coup pas du tout envie de faire du sport…
Mais je marchais le plus possible et les jours de grand stress ou grosse déprime il m’est arrivé d’aller courir 15 20 minutes mais ça c’était vraiment exceptionnel !

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Mon année de carré très très peu, les vendredis soir de temps en temps avec mes copines en P1 on s’accordait une soirée Grey’s anatomy/pizza ( le truc qu’on attendait toute la semaine) mais on se couchait tôt pour pouvoir réviser tôt le lendemain.

Et sinon quand je sentais que je craquais j’allais manger au restaurant ou boire un verre avec ma bande copains mais ça a dû m’arriver 3 fois dans l’année,par contre les weekends avant les révisions je m’accordais toujours une vraie soirée ou je me couchais tard et où je profitais le plus possible pour être à fond après !

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Non personne !

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Entre 6 et 7 heures

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Alors en général les journées ou je n’avais pas tutos hors révisions ( qui commence à 18h et finissent à 20h) j’avais comme horaires:

8h30-12h BU
12h-14h : Pause pour manger et boire un café ( ou deux ou trois)
14h-17h BU
17h-18h Pause café
18h-21h30 BU

Et le soir suivant ma journée et ma motivation je rebossais un peu moins d’une heure le soir donc à peu près 8h30 9h par jour ( ce qui était assez peu comparé aux gens qui m’entouraient !)

En révision par contre je faisais:

8h30-12h BU
12H-13H30 Pause repas
13h30-17h BU
17h-17h30 Pause café
17h30-21h30 BU
22h30-00h00 (00h30 grand max’ !)

Donc plutôt 12h30 13h

Après certains jours les pauses duraient plus longtemps que d’autres, oubliez pas que vous êtes des êtres humains il va y avoir des jours avec et des jours sans et il faut savoir s’écouter !
Mais pour moi c’était important d’avoir un rythme et des horaires à peu près stables.

Et les rythmes de travail sont très très personnel, moi j’avais du mal à me levé très tôt donc je commençais un peu plus tard mais j’aimais bien travailler le soir à la place, il faut vraiment faire ce qu’il vous convient le mieux.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?(Soyez le plus précis)

A Grenoble les cours sont sur DVD, la faculté propose le retranscrit de ce que dit le prof, et pour ma part la prépa nous fournissait des fiches de cours plutôt complètes.

En doublante je ne regardais pas le DVD, ça me faisait perdre du temps et j’avais eu tendance à m’endormir dessus en primante, alors je surlignais mes fiches de cours ( j’ai une mémoire très visuelle, j’avais un code couleur assez précis que j’étais la seule à comprendre et qui faisait ressembler mes cours à rien ahah, mais je ne pouvais pas travailler sur une fiche pas surlignée !) ensuite suivant la matière je lisais le poly ( le retranscrit mot à mot du DVD ) et je complétais mes fiches et le reste de la semaine je réécrivais mes fiches en entier plusieurs fois il n’y avait que comme ça que ça rentrait…

Je faisais aussi beaucoup de QCMs, le weekend pour préparer les tutorats et tous les jours en période de révisions.
Je faisais tout les QCMs qui me passait sous la main: tutos de l’année précédente et de l’année en cours, TD de la prépa,concours blanc, annales et je notais mes erreurs dans un cahier que j’essayais de relire le plus souvent, parce que je m’étais rendu compte que je refaisais très souvent les mêmes erreurs !

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

J’avais les fiches toutes faites de la prépa

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

En groupe !! Et c’est seulement grâce à ça que j’ai tenu !
En primante je m’étais convaincue que je préférais travailler seule alors que pas du tout! En groupe j’avais des réponses à mes questions, des visions différentes de la mienne sur les cours et dans mon groupe de travail on était assez complémentaires et on arrivait à s’expliquer pas mal de chose.

Et surtout j’avais un semblant de vie sociale, des copines avec qui j’ai pu craquer nerveusement quand ça n’allait pas et avoir des gros fou rires sur des cours d’anatomie ou de chimie, des copines qui comprenaient ce que je vivais et du soutien toujours quand je déprimais.

Travailliez-vous à la bibliothèque  de votre université ou chez vous ?

Je travaillais à la bibliothèque le plus possible j’avais beaucoup de mal à me concentrer dans mon appartement.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

A Grenoble les tutorats sont organisés par la fac et ouvert à tout le monde, ce sont majoritairement les profs qui posent les questions et les tuteurs nous font la correction en petit groupe de 30-40.
Pour moi ils sont primordiaux, il faut vraiment essayer d’aller à tous, les profs passent et répondent ( le plus souvent) à nos questions et les tuteurs assurent vraiment et ça permet de se situer.

Primante je n’avais pas de prépa et j’en ai pris une en carré, elle nous fournissait des fiches de cours ( très bien faites, je bossais que sur ça) les polys et organisait des TD de 4h une fois par semaine et des concours blanc. Personnellement ça m’a énormément aidé car ça m’a permis de faire énormément de QCMs et d’aborder le cours sous tous les angles.
Les concours blancs pas forcément représentatifs de ce qu’il va se passer au concours, sont vraiment de bons entraînement surtout les généraux. Ils m’ont aidé à voir les points où mes connaissances étaient fragiles ( ou absentes ahha).

Je recommande en premier les tutorats de la fac limite c’est obligatoire, et personnellement je n’aurais pas réussis sans prépa même si j’étais ( et suis ) un peu dégoutée par le principe ( c’est extrêmement cher et favorise une certaine sélection par l’argent) ,après je connais énormément de gens qui ont réussi sans!
La fac propose de très bons support de travail( beaucoup moins cher ) ,selon moi ça dépend vraiment des gens et de leur manière de travailler il faut trouver ce qui va le mieux !

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Au classement général des tutorats du premier semestre j’ai été mieux classée qu’au concours et au deuxième ça a été plutôt représentatif , après individuellement sur chaque tutorats j’avais pas des classements très réguliers.

Il faut surtout se dire que ce n’est pas forcément représentatif ce qui compte c’est seulement le concours, il faut savoir en tirer que ce qui est utile ( c’est beaucoup plus facile à dire qu’à faire !) : un bon classement c’est top ça veut dire que vous connaissez votre cours, un mauvais classement ça veut dire que vous êtes pas au point et que vous avez des choses à reprendre, pas que vous n’y arriverez jamais !

Souvent je suis sortie de tutorats totalement dépitée, déprimée au possible, je me disais que c’était impossible je le ferais jamais etc mais il ne faut pas baisser les bras.

Et n’écoutez pas les autres, ne vous comparez pas, faites votre truc ! J’ai des amis qui ont fait des numerus au concours et qui n’étaient pas dedans aux tutos.

Je ne regardais pas trop mes classements à la prépa mais j’étais moins bien classée qu’en tutorats.

Aviez-vous du retard dans vos cours ?  Si oui, comment le gériez-vous ?

Rarement, en révision au deuxième semestre de temps en temps.
Je bougeais mon planning de révision si possible et sinon je bossais plus tard pour le rattraper.

Quel était votre rythme de travail ?

Voir plus haut ,

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Alors je n’ai pas du tout d’esprit de compétition, je suis plutôt altruiste et dans ma tête je ne me battais pas contre des gens ( oui oui c’est une bataille) mais contre des numéros de place.
J’avais un groupe de travail où on s’est toujours entraidé sans jamais se comparer ou établir de hiérarchie, et c’était une grande force pour moi en tout cas, je voulais que mes amies réussissent tout autant que moi.

Après des fois j’avais un peu la rage , surtout après les réflexions de certaines personnes , des échecs ou en pensant aux gens qui ne croyaient pas en moi je me disais ” Allez! Tu vas tout casser tu vas leur prouver que tu peux y arriver !” ( ça arrivait rarement cependant !)

Mais dans l’ensemble à la fac je n’ai jamais vraiment senti de grosse compétition et les gens sans se connaître s’entraide facilement ce qui est super agréable !

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Stressée intérieurement et décontractée à l’extérieur ahah !

Concrètement il y avait un stress qui ne me quittait jamais et qui m’aidait à me lever le matin, me remettre à bosser etc ,et un autre qui apparaissait de temps en temps et qui avait tendances à me pétrifier et dans ces moments là j’ai appris à me calmer ou à me défouler pour que ça passe. Pour moi je m’étais engagé dans un truc impossible que je ne réussirais jamais et j’avais sincèrement l’impression de jouer ma vie.
Mais je n’étais pas stressée comme certains à ne jamais m’accorder de pauses ou ne pas savoir m’arrêter, j’étais plutôt décontractée sur mes horaires..

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

Plutôt concentrée

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

J’avais les fiches de ma prépa

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Oui énormément ! Les annales c’est très très important, mais j’avais tendances à trop m’y fier et ça m’a valu quelques fois d’être déstabiliser leS jours de concours

Comment était organisée votre journée ?

Voir plus haut

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Il y en a énormément mais si je l’ai fais vous pouvez le faire, si vous êtes motivés que c’est le métier de vos rêves donnez tout ?peu importe le bac que vous ayez fait, ce que les gens disent sur vous? n’ayez pas peur d’essayer, lancez vous , c’est dur c’est même horrible parfois mais ça va beaucoup vous apprendre sur vos capacités et sur vous ( même si c’est cliché ) et essayez de croire en vous c’est dur mais c’est important !

Sinon soyez réguliers dans votre travail essayez de vous écouter, de trouver un juste milieu, et faites les choses pour vous sans trop vous comparez aux autres mais tout en essayant de voir où vous vous situez.

Et peu importe, les notes les classements, ne baissez pas les bras ! Ce qui compte c’est le concours le jour J !

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Déjà mes parents m’ont énormément soutenu, j’avais un excellent groupe de travail qui m’a toujours poussé à aller plus loin et qui a su presque me donner des bons souvenirs de ses deux années et un rythme de travail, une petite routine rassurante.

Et j’ai réussis à garder un bon contact avec mes amis du lycée et d’avant que je retrouvais quand ça n’allait vraiment pas pour parler d’autres choses que de la P1 qui me faisait réaliser que c’était pas vraiment toute ma vie et qu’eux seraient toujours là que je réussisse ou non et qu’un jour je retrouverais ma vie sociale ahah !

J’ai su m’écouter et garder des petites récompenses qui me poussaient à avancer ( ça paraît bête mais ça marche ! )

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?

Le fait de travailler seule au premier semestre et d’avoir garder une mentalité lycée plutôt que concours , de me dire j’aime pas ben j’apprends pas alors qu’il y a 1600 personnes motivées comme jamais à réussir elles aussi. Et j’avais eu énormément de mal à enterrer ma vie sociale !

En carré j’ai pas travaillé par rapport à me préférences mais par rapport à mes besoins, j’ai travaillé en groupe et beaucoup moins vu mes amis..

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

C’était très dur mentalement, injuste, déprimant ,on nous a pris pour des débiles, des machines tout sauf des humains quoi, mais au final ça m’a beaucoup appris sur moi, sur ce que je voulais dans la vie sur ce que j’étais capable de faire, et il n’y a pas le choix il faut passer par là pour pouvoir faire ce qu’on rêve de faire !

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

J’étais tombé dessus en bizuth et j’avais relu les témoignages en début d’année de carré et ça m’avait permis de m’identifier à certaines personnes et quand ça n’allait pas j’y repensais en me disant ” lui/elle l’a fait alors qu’elle était un peu comme moi” . C’est super motivant !

31

Ajouter cet article aux favoris !

2016-11-20T11:16:29+00:00 15 septembre 2016|Categories: Doublant, Grenoble, Les témoignages, Maïeutique|1 commentaire
  • Mira

    tu réécrivais vraiment toutes tes fiches?? tu arrivais à trouver le temps? et est ce que tu relisais souvent après ça?

Télécharge gratuitement 15 fiches des tuteurs de notre tutorat !
On te les envoie par mail :