Benoit D., en 2ème année de Médecine à Caen nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2016 – 2017, 200

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

S, SVT, mention très bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

doublant

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

médecine, 226 comme primant puis 32 comme doublant

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

j’avais un bon niveau général, j’étais assez sérieux sauf dans certaines matières

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

j’habitais seul

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

15 minutes en bus environ

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Oui très facilement car la fac de Caen est neuve et bien indiquée. De plus, les cours se déroulent dans les deux amphis principaux de la fac et sont à côtés l’un de l’autre. La visite pendant la journée du lycéen m’a été utile aussi.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

En tant que primant j’avais juste fait la pré-rentrée de deux semaines du tutorat, ce qui m’a permis de découvrir des matières totalement nouvelles mais aussi de me familiariser avec le milieu de la fac, son fonctionnement et les tuteurs. Je recommande vraiment de participer à une pré-rentrée, celle du tutorat étant bien sûr gratuite et de bonne qualité.

En tant que doublant, j’ai recommencé à travailler mes cours à peu près 1 mois et demi avant la rentrée.
Mon objectif était de revoir et réapprendre les 2/3 du programme du premier semestre, tout en me focalisant sur les matières que je ne maîtrisais pas en primant (chimie générale, chimie organique, biologie moléculaire et biostatistiques).
Du coup, pour ma deuxième pré-rentrée du tutorat j’ai juste fait leurs exercices ainsi que leur colle de fin de pré-rentrée.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Non, pas du tout. N’étant pas sportif de base je n’en n’ai pas vraiment ressenti le besoin, même si de temps en temps je pouvais aller courir pour décompresser. Pour les gens ayant l’habitude de pratiquer une activité sportive, une à trois heures par semaines suffit je pense.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Je n’avais pas vraiment de loisirs à côté de la PACES et pour les sorties c’était assez limité mais variable selon le semestre.

Au premier semestre je ne sortais presque pas (ou pas longtemps).
Au second semestre, les semaines sont moins chargées en cours (du moins à Caen) et je sortais une à deux fois par mois.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Non, aucun.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

ça dépendait à quelle heure j’arrêtais de travailler le soir (entre 23h et 2h en général), mais j’essayais toujours d’avoir au minimum 6h de sommeil. Le sommeil est vraiment important, que ce soit pour sa santé mais aussi pour l’apprentissage, donc il ne faut pas le négliger (sans pour autant faire des grasses matinées ;) ).

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

En moyenne je pense que je devais travailler 12h par jour (en comptant les cours et TDs en semaine) :

Au premier semestre, les journées sont assez chargées avec en général 4h de TDs le matin, 4h de cours l’après-midi, et au moins 3-4h de travail perso le soir.
Au second semestre, j’avais entre 4-6h de cours/TDs et 6-8h de travail perso.

Après il m’arrivait des fois d’avoir un jour de week-end où je n’arrivais pas du tout à avancer dans mes cours ou même à travailler.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

Je relisais beaucoup mes cours, en notant à chaque fois sur une feuille le chapitre et la date de relecture, ça m’évitait d’oublier certains chapitres peu intéressant.
Après avoir lu le cours une ou deux fois je commençais à faire les annales correspondant à ce cours.
Ensuite, en relisant le cours je notais (par de petites étoiles) les éléments de cours qui sont déjà tombés en QCMs.

J’utilisais mes fiches sur lesquelles seuls les éléments important d’un cours étaient marqués, et à partir de ces généralités je me récitais le cours en essayant de me rappeler un maximum de détails.

Pour les matières à calculs, j’essayais en plus de refaire au moins 2 TDs par semaine pour bien assimiler les méthodes et formules, mais aussi pour garder un automatisme de réponse (il faut aller vite dans ces matières).

De plus, pour la plupart des cours je lisais les chapitres en avance ce qui me permettait de comprendre vraiment ce que disait le prof et là où il voulait en venir.

Pour apprendre certaines choses j’utilisais des moyens mnémotechniques (très utiles !!), cependant je pense qu’il ne faut pas chercher à tout le temps en trouver (et oui, parfois il faut bien se forcer à apprendre ;) ).

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Oui. J’essayais d’en faire dans toutes les matières sur des éléments précis. Dans les matières à calculs je faisais des fiches avec les formules, pour la biochimie et la chimie organique je synthétisais les réactions (à apprendre par cœur bien sûr), et pour le reste des matières je notais le nom de toutes les molécules « importantes » (enzymes, substrats, gènes, protéines…) avec leurs caractéristiques, ainsi que les définitions et les grands axes du cours.

Je faisais aussi des fiches où je notais les QCMs qui tombent régulièrement et les QCMs pour lesquels j’avais souvent faux.

En PACES, il faut éviter de faire trop de fiches et éviter de recopier tout le cours dessus. Cependant, grâce aux fiches on peut revoir rapidement un cours (si on l’a bien apprit avant évidemment ^^) mais aussi s’apercevoir qu’on ne maîtrise pas tel ou tel cours. Les fiches m’ont beaucoup aidées lors des fins de révisions, ça me permettait par exemple de revoir une dizaine de cours en 1h.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Je travaillais beaucoup seul, même si parfois avec un ou deux amis on se retrouvait pendant 1-2h pour s’interroger sur les cours qui nous posaient problème.

Ces petites sessions à 2 ou 3 sont très utiles, car d’un côté on nous réexplique les cours non compris et d’un autre côté en expliquant aux autres les cours qu’ils n’ont pas compris ça nous permet de vraiment assimiler ces cours.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Je travaillais toujours chez moi, je trouvais l’ambiance de la BU un peu trop stressante.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

J’étais au tutorat de la fac uniquement. Celui de Caen est très bien, gratuit, et fournit des cours souvent complets que l’on peut acheter au prix du papier ou avoir gratuitement sur le site du tutorat. Le tutorat fournit aussi des corrections d’annales des 3 années précédentes.

Je ne recommande pas trop de prendre une prépa à Caen, car elles sont très chères et chronophages. Les services proposés sont souvent en doublon de ceux de la fac et du tutorat, donc le seul réel intérêt d’une prépa c’est l’encadrement, dont certains étudiants peuvent avoir besoin.

De plus, les colles (entraînements) hebdomadaires et concours blanc du tutorat sont préparés en lien avec les professeurs qui font cours, et leurs classements sont souvent représentatif de ceux du concours.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

En tant que primant mes classements du premier semestre étaient entre les 200 et 400 (sur 1200 personnes), au second semestre ils étaient très souvent dans le numérus (200).

En tant que doublant, au premier et au second semestres j’étais toujours dans le numérus et souvent dans les 30 premiers.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

En tant que primant, j’avais du retard surtout au premier semestre car on avait moins de temps le soir pour relire les cours en comparaison au second semestre.
Pour rattraper mon retard je sélectionnais les cours les plus « importants » ou ceux que je ne connaissais pas du tout encore.

En tant que doublant, j’étais toujours en avance d’au moins 2 semaines sur les cours.

Quel était votre rythme de travail ?

J’avais un rythme de travail assez variable, je pouvais faire des séance de travail de 2h comme de 6h. Je faisais souvent de petites pauses quand je finissais un chapitre ou une partie d’un chapitre, ce qui me permettait de ne pas me mélanger ensuite entre les différents cours et parties d’un cours.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Plutôt altruiste, l’entraide est essentielle en PACES.

J’avais quand même une certaine « rivalité » avec des amis par rapport aux classements de colle, mais ça s’arrêtait là et c’était toujours bon enfant. De toute façon l’ambiance à Caen est bonne et vraiment agréable.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

ça dépendait, à certains moment j’arrivais à être très calme, détendu, mais en général j’étais vraiment stressé.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

A chaque fois que j’allais en cours j’essayais d’être le plus assidu possible. Pour les cours les plus intéressant ou lorsque les profs sont vraiment sympas j’arrivais à être bien concentré. Par contre, si le cours était ennuyant, exactement le même que l’année dernière ou que le prof était soporifique, je n’écoutais presque pas et souvent je ne restais pas jusqu’à la fin.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

J’annotais les polys du tutorat si nécessaire.

Au second semestre pour les cours de SSH (santé, société, humanité) et d’anatomie spé j’utilisais un dictaphone pour m’aider à compléter mes cours. Attention par contre, il ne faut pas l’utiliser pour chaque type de cours et ne pas attendre la fin du cours pour commencer à l’écrire, en général un cours de 2h met 4h à être écrit (et encore ^^). C’est vraiment une aide pour pouvoir noter tout ce que dit le prof.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

OUI, il faut absolument faire et refaire les annales disponibles. En général, j’attendais le mois de révisions pour toutes les faire, mais j’en faisais certaines parties avant. Les profs mettent souvent les mêmes types de QCMs voire exactement les mêmes tous les ans ou tous les 2/3 ans. En s’entrainant avec les annales on peut gagner facilement des points grâce à ces QCMs qui retombent, mais ça permet aussi de comprendre la logique et la démarche d’un prof.

Comment était organisée votre journée ?

En semaine, je me levais à 7h, j’avais TD ou des fois cours vers 8h30, à 13h je rentrais chez moi pour manger, puis de 14h à 18h j’avais encore cours. Je rentrais chez moi un peu avant 19h, je relisais rapidement un cours, je mangeais, et enfin je travaillais de 20h30 à 23h/1h.

Le week-end, je me levais vers 8-9h, je relisais les cours les plus difficiles, je préparais mes TDs (au moins 4h au premier semestre), je refaisais certains TDs et je préparais la colle du lundi.

J’essayais chaque soir de refaire une colle ou une partie des annales pour garder un rythme d’entrainement.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

D’abord il ne faut rien lâcher, même si on peut avoir des baisses de moral il faut savoir se remotiver.
Ensuite il faut être assez pragmatique et critique sur son niveau mais surtout sur sa méthode. La plupart des gens que je connais ont mis environ 1 mois avant de vraiment trouver une méthode qui leur convenait.
Il faut aussi parfois savoir se dépasser, se forcer à travailler, à aller en cours, aux colles. Toutefois, il faut aussi « écouter » son corps et savoir prendre une pause quand on en a besoin.
Enfin, c’est quand même mieux d’être en groupe, au moins pour les cours et TDs.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Je pense que c’est parce que j’ai su trouver rapidement ma méthode de travail, mais aussi parce que j’ai toujours cherché à améliorer mes notes et classements en visant le maximum.

J’ai aussi eu la chance d’entrer en PACES avec des amis du lycée et de m’en être fait de nouveaux après, c’est un soutien moral essentiel.

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?

A mon premier semestre de primant j’étais dépassé par la quantité de cours et j’avais donc moins eu le temps pour faire les annales. J’avais aussi complétement arrêté de travailler la chimie générale, la chimie organique et les biostatistiques.

Du coup, pour mon année de doublant j’avais commencé à révisé le premier semestre pendant les vacances d’été et j’ai ensuite pu prendre le temps de faire toutes les annales disponibles.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Eprouvante, longue, pleine de remises en question, mais aussi très intéressante et passionnante.

J’ai également beaucoup appris sur moi-même.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

C’est un bon site, les témoignages sont complets, utiles et souvent rassurant.

13
2017-06-09T02:11:50+00:00 8 juin 2017|Categories: Caen, Doublant, Les témoignages, Médecine|0 commentaire