Sommaire de l'article

Sébastien V, en 2ème année de Médecine à Rouen nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2016 – 2017, J’étais sur le campus du Havre, le numerus clausus de la fac (Havre + Rouen) est de 231 étudiants.

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S, Spécialité Physique-Chimie, Mention Très Bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

J’ai eu ma PACES en tant que primant.

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

Je suis arrivé 13ème du concours médecine

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Au lycée, j’étais un bon élève. Je devais travailler pour avoir de bons résultats, cela m’a permis d’acquérir une méthode et un rythme de travail que j’ai ajusté pour la PACES.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

J’habitais seul au Havre, campus que j’ai choisi pour être plus près de mes parents.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

Pour aller à l’université je mettais 15 min à pied ! ou moins en courant quand j’étais un peu en retard ^^

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

J’ai trouvé très facilement mes repères à la fac du Havre. Contrairement à Rouen, nous sommes seulement 200 étudiants.

Au Havre, les cours de l’amphi 600 de Rouen sont filmés et retransmis en simultané dans l’amphi de la fac du Havre et dans les plus petits amphis de la fac de Rouen.
Juste en face du bâtiment où se trouve l’amphi des cours, il y a la bibliothèque universitaire. Elle s’étend sur trois étages et possède plusieurs rayons dédiés aux étudiants en PACES où l’on retrouve les mêmes ouvrages qu’à Rouen en quantité suffisante. De plus, il y a toujours de la place pour y travailler dans le calme.

L’avantage de la fac du Havre est qu’elle est à taille humaine tout en possédant les mêmes services que celle de Rouen (bibliothèque et tutorat).

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

L’été précédent ma PACES on m’avait conseillé de profiter et de me reposer un maximum pour attaquer le marathon qu’est la PACES.
Toutefois, je me suis inscrit à la pré-rentrée de la prépa privée CP. Je ne regrette absolument pas! Durant 3 semaines en août, nous avons eu des cours dans toutes les matières du premier semestre et aussi des « colles » et concours blancs.
Ce stage de pré-rentrée m’a permis de tester différentes méthodes de travail, de m’avancer sur les cours de la fac, et de m’entraîner à l’exercice des fameux QCMs.
La pré-rentrée m’a permis de me sentir armé pour la vraie rentrée!
Pour autant, je déconseillerai la pré-rentrée à quelqu’un qui n’est pas motivé pour la faire, car pour qu’elle soit utile il faut s’investir!

Enfin, n’oubliez pas de profiter un max de votre famille, vos amis et de votre lit car en PACES ce sera moins évident.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Durant ma PACES je suis allé très rarement nager. Je préférais utiliser mon temps libre pour dormir plus, me balader, ou voir des amis…
Mais si vous êtes de nature sportive, je vous déconseille de tout arrêter. Une activité physique permet de se vider la tête, d’être ensuite plus efficace au travail et aussi de mieux dormir !
Je dirai même plus : mens sana in corpore sano

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Je me suis accordé très peu de sorties durant ma PACES.
Durant les vacances de la Toussaint, j’ai fermé mes cours pendant deux après-midi! En février, je ne travaillais pas le soir après manger et je me suis pris un week-end ! Lors des cours, il m’est arrivé de sortir manger ailleurs que chez moi ou d’aller à la plage.
Quand on est en PACES, on culpabilise de sortir car on a toujours des tas de choses encore à faire! Mais avec le recul je peux vous dire que sortir 2h par semaine vous permettra de gagner bien plus que 2h d’efficacité ensuite!

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Je suis le premier de la famille à me lancer dans l’univers médical !
Ceci n’est absolument pas un désavantage pour faire PACES, le plus important est sa motivation personnelle.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Je dormais au S1 entre 7h et 8h par nuit en semaine.
Au S2, je suis descendu parfois à 6h de sommeil.
En ce qui concerne le week-end je faisais parfois des nuits de 9h, 10h pour recharger mes batteries et être productif ensuite.
En période de révisions, je me forçais même si j’étais en retard à dormir 8h

Je pense que 6h c’est le minimum acceptable! En effet, un bon sommeil c’est hyper important en PACES. Tout d’abord pour mémoriser ses cours et aussi pour être efficace le lendemain.
De plus, si un jour je me sentais trop fatigué, j’allais me coucher plus tôt quitte à mettre mon réveil plus tôt le lendemain.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Je travaillais entre 13h et 14h par jour en incluant les cours magistraux en période de cours.
Pour voir tout cela en détail je vous renvoie à la question « Comment était organisée votre journée ? »
Selon moi en PACES ce n’est pas le temps de travail qui compte mais l’efficacité du travail, soit la qualité du travail rapporté au temps passé ^^

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

Pendant la période de cours, ma méthode de travail était basée sur la méthode des J. Cette méthode consiste à réviser ses cours selon une chronologie propre à chacun. Pour ma part, selon cette méthode, chaque jour, je complétais, mettais en page et passais du temps à bien comprendre mes deux cours du jour (J0), puis j’apprenais ceux de la veille (J1), je révisais ensuite ceux d’il y a trois jours (J3), une semaine (J7) , deux semaines (J15) un mois (M1). Pour être honnête,je décalais mes J15 et M1 de la semaine au weekend car je n’avais pas le temps de les faire autrement!
Je passais beaucoup de temps sur un cours et ceux à chaque J, mais au moins quand je le refermais je savais qu’il était bien appris ou révisé et que si le concours était le lendemain je pouvais répondre aux QCMs. (parfois je passais 2h sur un seul cours!)
Pour autant, certains de mes amis finissait tout leur J dans la journée et en plus révisaient leurs cours d’il y a 2 mois au cours de la semaine ! Et ils ont réussis :)
Mais ATTENTION, cette méthode des J n’est pas valable pour les matières dites « à exo », soit la chimie du S1, les biostatistiques du S2 et la partie exo de la physique au S1 et S2.
En effet, pour les cours magistraux concernant les exercices je faisais seulement J0, J1, J3 pour bien comprendre le mode de résolution des exercices ! Ensuite, je faisais des exos dès que je pouvais soit le soir après une bonne journée d’apprentissage et le week-end :)
Afin de vous entraîner aux exos je vous conseille de refaire les ED (Enseignements Dirigés), les exemples donnés dans le cours, les exos du tuto ou de votre prépa! De plus n’hésitez pas à acheter les livres de chimie organique et de mécanique des fluides que les professeurs ont écrit! Il y a plein d’exercices type concours dedans!
Travailler les exos, c’est réussir les exos du concours ! et croyez moi, les exos « c’est la poudre de perlimpinpin » qui vous emmène au sommet du numerus clausus.

Pendant les vacances de la Toussaint j’ai revu l’ensemble de mes cours au moins une fois et j’ai fait plein d’exos !
Pendant les vacances de Février, j’ai révisé mes cours de l’UE7 coeff 17,5 et fait des exos de physique et stat !

Pendant les révisions du S1, nous avions un peu plus de 3 semaines pendant lesquelles j’ai travaillé les cours d’après la Toussaint et ceux qui me paraissaient difficile et fait encore plein d’exos. De plus j’ai fait l’intégralité des annales du concours PACES de 2011 à 2016 vers la fin des révisions. Là encore, quand certains de mes amis ont révisés 2 fois l’intégralité de leurs cours, je n’ai révisé qu’une fois un peu plus de la moitié des miens fidèle à ma méthode.
Pour les révisions du S2, nous avions 10 jours ^^ Alors j’ai misé sur les deux gros coefficients du S2 : L’UE7 (coeff 17,5) et l’UE spé (coeff 20)

Pour conclure sur la méthode de travail, votre mission sera de trouver VOTRE méthode de travail, celle qui vous permettra de réviser vos cours, faire pleins d’exos, d’avoir de bons résultats et surtout d’avoir une bonne hygiène physique et mentale !

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Je faisais très peu de fiches car il y a plein de cours pour lesquels il faut apprendre des détails qu’on ne retranscrit pas dans une fiche qui doit être synthétique :)
Mais en histologie, je faisais par exemple des fiches pour retenir les protéines liées au cytosquelettes.
En biochimie des fiches pour retenir les acides aminés …
En physique, je faisais des fiches avec les formules à connaître par cœur.

MAIS, après chaque colle ou annale effectuée, je notais sur une feuille les pièges dans lesquels j’étais tombé pour ne plus tomber dedans plus tard car certains items ou pièges reviennent quasiment tout les ans au concours !
De plus, en période de révision, je faisais une fiche par cours révisé sur laquelle je notais ce que j’avais oublié et je relisais ça aux toilettes, dans mon lit avant de dormir … (soyez imaginatif ^^)

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Je travaillais toujours seul, sauf lors des corrections de colle où j’aimais bien être en groupe pour discuter de certains items !
Je pense que pour l’apprentissage des cours il vaut mieux être seul, par contre de temps en temps interroger son camarade ou se faire interroger peut être bénéfique :)
Pour les exercices, il faut toujours faire son exo seul et après le corriger à deux car le jour du concours vous serez seul!

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Au S1, la plupart du temps je travaillais dans mon studio qui était très calme !
En effet, je n’aimais pas trop aller à la bibliothèque ou à ma prépa au S1 car le fait de voir des personnes travailler plus vite que moi sur un cours me déstabilisait !
Cependant au S2, je travaillais plus souvent à ma prépa car avec l’arrivée du soleil la verrière était très agréable pour travailler :)
Je travaillais aussi avant mes ED à la bibliothèque, qui était super calme!
De même qu’avec la méthode de travail, c’est à vous de trouver l’endroit dans lequel vous serez efficace pour travailler!

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

Comme je l’ai dit précédemment, j’étais dans l’une des deux prépas privés du Havre : CP. Cette prépa a selon moins deux plus par rapport au tuto et à l’autre prépa privée : la qualité de la pré-rentrée (cf Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ?) et le parrainage. En effet, dans cette prépa vous avez un tuteur d’une année supérieure qui vous accompagne durant l’année. Il vous donne ses conseils et vous soutient moralement. Mon tuteur m’a souvent aidé à relativiser certaines situations où je pensais être en difficulté !
Mais que ce soit le tuto ou les prépas les colles et cours sont de qualité et l’avantage du tuto est d’être gratuit contrairement aux prépa privé.
De plus, cette année, le tuto de la fac de Rouen a mis en place sa première pré-rentrée, et possède un système de parrainage!
Je vous recommande d’aller aux portes ouvertes du tuto et des prépas et de voir ce qui vous correspond le mieux!

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

J’étais dans le top 15 du classement général de ma prépa privé au S1 et au S2 ! Ce qui est vraiment un très très bon classement !
Au concours blanc du S1 j’étais dans les vingtièmes pour finir 3 ème au concours
Au concours blanc du S2 j’étais dans les soixantièmes pour finir 13 ème au concours !
Malgré mes très bons classements, il m’est arrivé parfois d’en avoir des moins bons que d’habitude et il ne faut pas s’en inquiéter. Tout le monde a des coups de mou ou a le moral dans ses chaussettes mais grâce à sa famille, ses amis, les tuteurs ça va mieux ensuite!

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

Comme je le disais juste au dessus, il y a parfois des baisses de régime nous ne sommes pas des machines ! Après les vacances de la Toussaint, le retard a frappé à ma porte! Malheureusement il s’est installé car les cours sont devenus plus longs à apprendre et plus durs, la fatigue s’est accumulée et le stress du concours s’est amplifié! Au S2, vers la fin j’ai eu aussi du retard à cause de la fatigue accumulée sur l’année.
La première chose est de ne pas culpabiliser d’avoir du retard, car tout le monde en a en Novembre ! La PLS de l’étudiant en PACES est même appelée Novembrose ^^.
Selon ma méthode mes cours étaient toujours bien appris, donc si une fois je sautais un J7 ou J15 ce n’était pas grave.
Il ne faut pas resté bloqué sur son planning originel. Parfois, on ne peut pas tout faire, et il faut faire des priorités, je le faisais selon les coefficients!
Et puis les périodes de révisions permettent de rattraper le retard!
Vraiment, ne vous stressez pas cela va plus vous retardez qu’autre chose !

Quel était votre rythme de travail ?

Mon rythme de travail était soutenu comme je l’ai dit entre 13h et 14h par jour et cela presque tout les jours (un peu moins le weekend quand je n’avais pas de retard)
Je passais de 1h à 2h par cours en tant normal et plus pour des cours longs et complexes.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Pour réussir sa PACES, il faut être supramotivé ! :)
Intérieurement, je visais le sommet du mont numerus clausus, car même si on ne l’atteint pas on sera quand même sur la montagne!
Avec les personnes de ma prépa qui était dans le top du classement, il y avait plus une émulation qu’un esprit de compétition chacun cherchant à dépasser l’autre. Je trouve que cela est bénéfique, ça permet d’avoir un but pour continuer ses efforts.
Au Havre, je n’ai jamais eu de problème avec les autres étudiants, il n’y avait pas de mauvaise ambiance, tout le monde se respectait et je pense que c’est l’attitude qu’il faut adopter!
Je pense que j’étais plus du côté altruiste, en tout cas dès qu’on me posait une question, je répondais !
Enfin, chers futurs primants, ne vous dites pas « je le fais en deux ans » ! Car tout ceux qui ont dit cela retapent sans être sûr de réussir! Alors que se donner à fond dès la première tentative ce ne sera que bénéfique!

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

J’étais dans la team « stressé de la life » ! En effet, dès la rentrée, le premier cours, je commençais à stresser et à douter de moi! Pour autant, je pense que ce stress n’était pas négatif, c’était plus une volonté de réussir !
Cependant après les vacances de la Toussaint avec la fatigue et l’arrivée proche du concours j’étais vraiment angoissé. Je pense qu’à ce moment là j’étais au bout de moi même! Ce stress était complètement négatif et m’a empêché parfois de bien travailler ! Heureusement ma famille, mes amis et les tuteurs de ma prépa ont été là pour me soutenir et me rassurer.
Après mon résultat du S1, tout ce stress négatif s’est envolé (je l’ai senti partir ^^) !
Avec le recul, je pense qu’il faut que vous preniez conscience que la PACES est un concours sélectif et qu’il faut bosser tout les jours sérieusement, pour autant il ne faut pas se mettre la rate au court-bouillon au point de ne plus être apte à bien travailler!
Alors, pour ne pas avoir de regrets, donnez le meilleur de vous-même et alea jacta est!
Gardez le smile !

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

Durant les cours magistraux j’étais concentré à fond. Vous voyez la personne qui fait « chut » en cours dans les films c’est à peu près moi ^^
Ayant une mémoire auditive et visuelle entendre bien le cours me permet de mieux l’assimiler.
De plus, un court bien suivi, c’est un cours mieux pris en note, mieux compris et plus vite appris!
Après les cours faites une bonne pause manger pour vous disperser ! ;)

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Concernant la prise de note je tapais mes cours sur l’ordinateur et j’avais un dictaphone à mes côtés pour compléter ensuite.
Point positif de la fac, certains cours sont en podcast, ce qui permet par exemple de faire des captures d’écran des schémas d’anatomie, élément indispensable de l’apprentissage de cette matière!
Il faut le dire la prise de note a été un peu la bête noire de mon année car je ne tapais pas très vite et j’avais beaucoup de trous à compléter.
Alors je vous conseille quelque soit le support que vous choisissiez de vous entraîner à prendre des notes avec un interlocuteur qui a un très bon débit de parole.
Entre amis vous pouvez aussi compléter vos manques mutuels !

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Oui, j’ai fait l’intégralité des annales du S1, lors du mois de révision de décembre et une partie de celle du S2 (les plus récentes) lors des révisions du S2.
Selon moi, il est inutile de faire les annales avant d’avoir eu l’intégralité des cours de la matière.
En effet, les annales c’est ce qui collera le plus à la réalité du concours! Alors il faut les faire sérieusement et en respectant les temps impartis.
De plus je vous conseille d’entourer vos erreurs et de les relire avant le concours, histoire de ne pas retomber dedans et de gagner un max de points !

Comment était organisée votre journée ?

Mes journées en PACES débutaient par les cours magistraux entre 8h et 12h15.
Ensuite, je m’accordais une pause manger d’une heure (trajet vers chez moi compris).
Mon programme de l’après-midi, était l’apprentissage et la révision de mes cours selon la méthode des J. Je faisais une petite pause entre chaque cours, le temps d’écouter une musique!
Deux après-midi par semaine j’allais à ma prépa, une fois pour ma colle et une autre pour mes exercices. Enfin, tout les jeudis après-midi au Havre ce sont les ED, les professeurs se déplacent au Havre pour nous entraîner aux exercices. Finalement vous voyez pourquoi certains jours c’est difficile de faire tout ses J! Mais s’entraîner aux QCM ce n’est pas du temps de perdu car il faut se confronter à tout les pièges possibles et c’est pas aussi facile que l’on croit!
Enfin le soir je mangeais durant 30 à 45 min pour me remettre à mes J et les exos jusqu’à 23h/00h.
Pendant les weekends, les périodes de vacances ou de révisions, à la place des cours en amphi le matin je révisais !
Pendant le mois de révision de décembre étant plus un travailleur du soir, j’ai décalé mon rythme de travail de 10h à 2h du matin.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Cher futur PACES, pour gravir la montagne du numerus clausus il te faudra de la motivation, du travail et une bonne hygiène de vie!
La motivation sera ton carburant durant 9 mois et la PACES c’est un marathon donc utilise la tout au long de ton année et surtout ne lâche rien. Durant les moments difficiles, n’oublie pas que ton objectif c’est devenir un professionnel de santé. Par exemple, quand j’étais fatigué de travailler je pensais au futur stage infirmier que j’allais effectuer durant l’été pour me donner un coup de boost.
Pour ce qui est du travail, n’oublie pas qu’il doit être régulier, fait sérieusement tant dans l’amphi que devant ton bureau!
Pour l’hygiène de vie, n’oublie pas de bien dormir, manger sainement et de t’aérer l’esprit!
Enfin, crois en toi et le numerus sera pour toi.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

C’est très difficile de dire ce qui a fait la différence avec les autres étudiants.
Je pense que ma force de travail que j’avais acquise au lycée a été un atout pour faire un bon départ lors de ma PACES.
J’ai trouvé la méthode de travail qui me correspondait rapidement ce qui m’a permis de travailler efficacement.
J’étais aussi bien soutenu moralement par ma famille, mes amis, la prépa!
Je pense que mon côté perfectionniste m’a été utile dans certaines matières bien que je suis persuadé qu’il a été négatif à certains moments car je voulais trop en faire!

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Avec le recul, je pense que cette année de ma PACES m’a beaucoup apportée :
Tout d’abord, j’ai acquis une méthode de travail qui me permet de comprendre et d’apprendre une quantité d’informations de manière efficace !
De plus, étant de nature curieux, les différentes matières m’ont permis d’accumuler plein de connaissances sur l’anatomie humaine, les médicaments, l’histoire ou encore le système de santé français!
Et puis cette année m’a permis de connaître mes limites, mes forces et faiblesses, en fait de mieux me connaitre!
Cependant, il faut l’avouer la forme actuelle du concours me déplaît, car être un médecin ce n’est pas que traiter des maladies, c’est soigner avant tout une personne ! Or aujourd’hui l’aspect humain n’est pas pris en compte lors de la sélection en PACES.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

Je pense que le site réussir ma PACES est très utile car il regroupe une multitude de témoignages qui permettent aux futurs étudiants en PACES de mieux appréhender les enjeux de cette année sélective, de forger leur propre méthode de travail et de profiter d’un tas de conseil pour être plus serein! Et puis grâce à ce site on peut s’informer gratuitement !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here