Sommaire de l'article

Sam, en 2ème année de Médecine à Toulouse nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2016 – 2017, 85 pris pour médecine, 8-9 pour sage femme (il me semble) une quinzaine pour kiné, 25-26 pour dentaire et 40 pour pharmacie

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S spécialité math, mention bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

J’ai obtenu ma PACES en doublant

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

10 médecine, 5 odontologie, 16 pharmacie en doublant (194 médecine en primant)

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

J’étais un peu assidu, mais beaucoup beaucoup beaucoup moins qu’en PACES (je n’avais pas d’organisation particulière, je révisais le contrôle la veille etc…).

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

J’habitais seul dans un appartement.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

Mon trajet était de 5 min à pied.

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

En primant, je n’ai pas réellement trouvé mes repères, car je pensais que les cours de la prépa étaient les seuls qui étaient bénéfiques à la réussite.
Ce n’est qu’en doublant (et oui, j’ai mis un an à réaliser) que j’ai appris que le travail personnel est une des clés de la réussite (prendre en note correctement ce que le prof dit, bien intégrer ce que le prof veut qu’on retienne).

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

En primant j’avais commencé à réviser la biomol (les acides aminés), mais je ne travaillais pas réellement beaucoup, et en doublant j’ai revu les matières qui m’ont posées problème une semaine avant la rentrée.

Verdict : en primant, profitez de votre été, en doublant, si vous avez eu un bon classement détendez vous, si il a été mauvais, reposez vous aussi (c’est bénéfique, ne vous bourrez pas le crâne, l’année va être longue sinon) mais mon conseil serait de reprendre les bases des cours où vous êtes en difficulté (une à a deux semaines avant, à vous de voir, après ne démarrez pas dès le début des vacances, il faut se reposer pour être frais ensuite pour la PACES).

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Je faisais pompes, des abdos et des squat chez moi (histoire de rester motivé et de pas finir fainéant à la fin de la PACES), trois fois par semaine.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

En primant,je revoyais mes amis chaque deux mois (je n’avais pas le temps à cause de ma prépa) et ça m’a porté préjudice moralement, surtout vers la fin. En doublant, c’était une nécessité de voir ma copine ou des amis proches.

Chaque dimanche soir je prenais une pause et je voyais ma copine ou des amis. Il est bénéfique de prendre des pauses, discuter d’AUTRE CHOSE que de la PACES, avec ses amis, au moins une fois dans la semaine, même si ce n’est que pour 30 min (proposez à vos amis de vous rejoindre le midi ou n’importe, ou prenez vous un soir dans la semaine, ou bien chaque deux semaines, si vous n’avez pas de retard, pour vous détendre et ne pensez plus à la PACES, après chacun a son organisation mais prenez une pause, c’est bénéfique).

Cependant faites en sorte de gérer vos amis : il ne faut pas qu’ils abusent de votre temps nécessaire aux révisions. Prévenez les et fixez des horaires pour ne pas perdre de vue votre objectif.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Ma mère est dentiste.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

En primant c’était très aléatoire (parfois 9h et parfois 6-5h). En doublant : 8-9h (parfois 7).

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

En dehors des cours, 6h de travail personnel en primant, en doublant cela variait de 4 à 6h en fonction des cours que l’on avait dans la journée.

Le weekend je travaillais 8h-9h (vous devez faire en sorte de ne pas être en retard donc profitez du weekend pour vous mettre à jour, les heures de travail sont variables en fonction des personnes, je ne suis pas une référence, et personne n’en est une en PACES, on a chacun son rythme, le principal c’est d’éviter d’accumuler du retard).

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

Durant ces deux années j’avais cours l’après-midi, donc je révisais un peu le soir et surtout le matin.
Primant, je relisais les cours et je les récitais de tête (j’apprenais les cours de ma prépa).

Doublant, je reprenais tout en note (au moins ça me faisait revoir et je me suis rendu compte que certaines notions n’étaient pas évoquées dans le cours de la prépa) et pour l’apprentissage, j’ai changé littéralement de méthode : j’ai utilisé ma mémoire auditive pour réviser donc je lisais le cours puis je le récitais à voix haute partie par partie et ensuite je relisais et je faisais en sorte de réciter tout le cours à la fin (à voix haute).

Au deuxième quad j’ai développé ma mémoire visuelle (en PACES on développe toutes les mémoires pour apprendre, vous le comprendrez). Pour la biomolécule, je dessinais chaque molécule pour être sûr de les avoir intégrées.

Donc en clair ma méthode : j’apprend le cours, je refais ensuite tous les qcms des annales en rapport avec ce cours dans la semaine (oui il faut chercher les qcms sur le site du TAT et les faire, ils sont indispensables à votre réussite). Pendant la période de révision, je revoyais mes cours et je refaisais toutes les annales, et quand j’avais vraiment plus d’inspiration, il m’arriver de regarder quelques QCMS du TAT sur les chapitres que j’avais mal compris.

Je tiens à préciser une chose sur l’apprentissage : apprendre c’est avant tout comprendre. En primant j’apprenais mes cours comme une poésie et j’essayais d’aller vite. Ne faites pas comme moi, il faut visualiser, se créer une logique pour comprendre et intégrer le cours de façon à ce qu’il reste en mémoire. Donc vos notes ne suffisent, prenez vos schémas (dans vos polys) et les notes de votre poly et révisez votre cours à côté pour bien l’intégrer.

On ne le dit pas assez souvent mais … écoutez bien le cours, que le prof soit aussi puissant qu’un somnifère ou pas, il faut prendre en note vous-mêmes ou compléter vos notes de primants, mais ne vous amusez pas à discuter avec le voisin, quelque soit le cours.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

J’ai fait quelques fiches en primant, les 90% ne m’ont servies à rien, j’ai juste une fiche en chimie qui m’a beaucoup aidé, c’était pour la géométrie moléculaire.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Je travaillais seul, travailler en groupe j’ai déjà essayé mais … je suis pas efficace. Après c’est relatif à chacun, certains sont beaucoup plus efficaces en groupe.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Chez moi.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

J’étais bien évidemment au tutorat, et comme je l’ai précisé tout à l’heure en prépa privée aussi.
Le tutorat, n’est pas toujours représentatif du concours, mais c’est une motivation pour réviser des chapitres que vous n’avez peut-être pas revu.

La prépa : c’est une longue histoire, j’ai longtemps pensé que les cours ou conseils de ma prépa suffiraient à avoir ma PACES, ça n’a pas été le cas. La prépa est selon un soutien moral (vous êtes en groupe, vous apprenez certaines notions) mais je suis une personne qui est beaucoup plus efficace seule, je préfère comprendre par moi même. Et c’est en doublant que j’ai réalise (en prenant enfin des notes correctement) que mes cours de prépa n’étaient pas complets.

Verdict : vous aimez travaillez seul, vous n’avez pas trop de lacunes, je vous déconseille la prépa (après à vous de voir, je peux me tromper mais je l’ai ressenti comme ça, travailler sans prépa en primant m’aurait beaucoup plus motivé à écouter et comprendre).

Vous n’aimez travailler seul et vous avez des lacunes dans certaines matières, une prépa peut s’avérer « éventuellement » utile, pour vous redonner confiance et pour mieux comprendre certains cours, cependant prenez juste le forfait pour les cours dont vous avez besoin (encore une fois ce n’est pas une raison pour placer toute sa confiance en la prépa, prenez en note et complétez avec le cours de la prépa)

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Primant j’étais mal classé aux colles, doublant, je faisais en sorte de ne jamais dépasser les 50 (même si ça m’arrivait).

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

Je faisais en sorte d’être toujours au point. J’ai peut-être eu du retard en santé publique mais ça c’est une autre histoire, j’ai horreur de cette matière.

Quel était votre rythme de travail ?

Mon rythme de travail était régulier, comme je l’ai dit, j’alterne cours et QCM.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

J’étais à la fois altruiste et en compétition, mais en compétition avec moi-même.
Altruiste : quand un pote proche était malade, je lui passais mes notes et lui m’envoyait certaines de ses notes quand j’avais pas réussi à prendre le cours.
Compétition : je n’aime pas les échecs, mon année de primant n’a pas bien marché, du coup en doublant, je refusais de finir mal classé aux colles.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

J’étais plutôt décontracté, sauf quand je dépassais les 50 aux colles.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

Evidemment y a des cours où tout le monde se décontracte (math) ou certains moments où on se dissipe sans le vouloir, mais gardez votre dictaphone à vos côtés pour compléter si jamais ça vous arrive (c’est ce que je faisais). En clair, en primant, j’étais dispersé (même si j’essayais de me concentrer) et en doublant j’étais concentré (pour prendre en note) mais je me dispersais parfois.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Tout dépend les cours, y a des cours à l’ordi d’autres sur le poly (à vous de voir et de vous organiser). J’utilisais souvent mon dictaphone pour être sûr de ne rien rater.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Les annales sont bien évidemment les sources qui vous permettront de réussir. Apprendre un cours c’est bien, mais il faut l’appliquer pour voir si on l’a compris.

Comment était organisée votre journée ?

Le matin : je révisais mes cours et qcms.
Midi je mange.
Je me repose un peu (digestion).
14h : mes cours démarrent.
18h : je rentre des cours.
18-23h : je mange, je fais une sieste (1h30 parfois 2h) puis je me mets à bosser.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Surtout, ne vous dites que la PACES c’est impossible, c’est faux. Il faut de la motivation, et ne faites pas d’erreur sur votre propre organisation, faites en sorte d’être le plus efficace possible, prenez vos repères et ne donnez pas toute votre foie en la prépa, votre travail personnel c’est lui qui joue à 90% (travail personnel qui comprend l’écoute en cours).

N’apprenez pas bêtement tous les cours (même si pour certains on est obligé) essayez de comprendre avant tout. Pour ceux qui ont une prépa, ce n’est pas forcément un avantage. Quand vous allez en cours prenez en note et ensuite complétez vos notes avec le cours de la prépa mais ne vous fiez pas à 200% à tout ce qu’on vous donne.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

La motivation, la compréhension (que je n’avais pas en primant parce que je ne révisais que les cours de ma prépa) et l’écoute (beaucoup zappent des notions importantes à cause de leur discussion, ça les fait reculer dans le classement).

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?

Je l’ai dit, le fait de donner ma confiance totalement aux cours de la prépa ce qui m’a poussé à ne pas très bien écouté (ce que j’ai par ailleurs regretté).

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

C’est une année difficile, mais les cours restent intéressants, et puis, c’est la clé de l’entrée dans le domaine de la santé, donc lorsqu’en sort, on ressent les meilleures émotions.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

Je trouve l’idée de lire des témoignages intéressants, pour se faire une idée des différentes méthodes de travail.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here