Sommaire de l'article

Roman C, en 2ème année de Médecine à Lille nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2017 – 2018, 260 en Tronc commun et 416 en médecine

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S, spécialité SVT, mention Très Bien.

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Primant.

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

Seulement médecine : 416

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Au Lycée j’étais plutôt du genre à faire que ce qui était demandé, assez assidu sans non plus trop pousser, je ne passais pas énormément de temps sur les devoirs donnés.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

J’habitais tout seul, dans un logement entouré d’autres étudiants en médecine.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

Entre 35 et 45 minutes selon si j’étais pressé.

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

La fac a été un milieu complètement différent en effet, mais à Lille, on se sentais quand même entouré par le corps enseignant, on nous a fait entrer progressivement dans les cours ce qui a donc facilité la prise de repères à la fac. les cours se sont donc accélérés assez rapidement tout en nous laissant le temps de prendre nos repères, nos marques pour pouvoir continuer à suivre le rythme.
A Lille les PACES sont assez accompagnés au niveau de la vie universitaire, des aides, des infos sont fournies à tout le monde et c’est assez soulageant de savoir sur quoi ou où se reposer pour se retrouver dans ce nouveau monde. Les associations d’étudiantes permettent une meilleure intégration tout en essayant de nous changer les idées en organisant des bingos dans les amphi avant certains cours, mêmes en annonçant certains événements qui se déroulent à la fac de manière divertissante, ça a beaucoup aidé au début pour plus se sentir « chez soi ».

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

Absolument pas, j’avais posé cette question à plusieurs personnes qui étaient en PACES ou du moins qui sont passés par là et tous m’ont recommandé de profiter le plus de mes vacances et de prendre le plus de repos possible pour pouvoir affronter l’année intense qui s’annonçait. Le conseil que je peux donner et que l’on m’avais aussi donner avant, c’est que si on a bien appris nos cours de terminales, quand des notions déjà vues vont réapparaître cela va vous revenir et vous permettre de vous appuyer sur des connaissances déjà acquises; car en PACES beaucoup de cours commencent par des connaissances déjà vues au lycée ce qui permet d’introduire le cours, et le fait de connaître ces notions donne clairement un avantage et de la confiance sur le cours qui s’annonce.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Aucune malheureusement, le temps m’a pris de court sur les dates inscriptions et l’emploi du temps très très serré ne le permettait pas vraiment.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Oui, au premier quad je me permettait de faire une ou deux sorties ciné le soir le week-end avec des amis, je pense que c’est le genre de sorties essentielles en PACES pour pouvoir garder le moral, je pense qu’il faut se permettre une ou deux sorties par mois pour voir ses amis et pratiquer son hobby également (étant fan de cinéma le fait de faire une sortie au cinéma faisait le plus grand bien).
Au deuxième quad qui est quand à lui plus «  »lent » » je me permettait peut être un peu plus de sorties mais toujours le samedi soir pour ne pas casser mon rythme de révision la journée et me détendre le soir.
Je pense qu’en PACES le plus dur ‘est de limiter le plus ses loisirs et passions tout en se donnant des moments de pauses pour savourer des petits moments de détentes et de plaisirs (on est humain après tout). Donc dès que le moment se fait sentir il faut organiser sa journée pour se dire de pouvoir voir ses amis un soir ou encore faire une activité pour relâcher la pression.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Aucune personne de ma famille ne travaille dans le médical.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Je me donnais un minimum de 8h de sommeil. Je préférais perdre une heure de révision si c »était pour gagner une heure de sommeil; en PACES le sommeil est extrêmement important il ne faut pas s’en passer. La PACES est un marathon ce n’est pas un sprint, ça ne sert à rien de faire une nuit blanche pour réviser, le sommeil en plus de vous reposer va vous aider à augmenter votre concentration et sans sommeil il m’étais impossible de retenir quoi que ce soit. Si j’étais du matin à la fac si je n’avais pas assez dormi je me laissais faire une sieste de 20-25 minutes après le repas pour dire de récupérer et de passer une après midi de révision sur le bon pied. Pour ce qui est du week-end c’était assez dur, étant un gros dormeur, je pouvais me lever vers 10h pour dire de récupérer un bon coup, je préférais travailler moins longtemps et mieux que beaucoup mais mal. Je pense que le sommeil est un facteur clé pour réussir sa PACES et bien apprendre ses cours.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Tout dépendais de la période, au premier quad (étant de l’après-midi), dans une semaine normale je devais travailler entre 5 et 6h par jour et le week-end cela pouvais varier entre 5 et 10h selon ma concentration; autant vous dire que c’est dur de rester motiver et confiant quand vous ne pouvez travailler que entre 5 et 6h et que vous entendez les autres dire qu’ils passent entre 10 et 12h par jours de révisions dans la semaine.
Quand le concours se rapprochait on a eu une semaine de révisions, alors là on était plus là pour rire je tournais à un rythme de 12-13h par jour pendant une semaine, ce qui m’a permis de tout relire une fois.
Le deuxième quad du matin donc, me permettait de travailler environ 8h par jour en semaine tandis que le week end j’avais gardé le même rythme voir un peu moins, pour dire de pouvoir dormir un peu plus pour récupérer le rythme de la semaine. Pour la période pré-concours, on a eu la chance d’avoir un mois de révisions, au début sa semble long donc on y va doucement puis on accélère le rythme pour dire d’attendre au moins 10h par jour toute la semaine pour jusqu’au concours pour dire de bien réviser et pas trop se fatiguer juste avant le concours.
Je pense que c’est pas le nombre d’heures qui comptent mais bien comment vous allez les utiliser, il vaut mieux travailler presque deux fois moins à fond sans commencer à aller sur son portable ou internet (oui on le fait tous) que de passer 12h par jours mais s’arrêter checker son portable toutes les 5 minutes; il faut préférer la qualité à la quantité.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

Durant ma PACES ma seule méthode quasiment était la relecture, je ne faisait que lire, relire, re-relire, etc… ce qui est étrange quand on arrive en PACES c’est qu’il faut qu’on apprenne à travailler notre mémoire à long terme, car au lycée, collège, etc… on ne travaillait que notre mémoire à court terme et je pense que pour utiliser notre mémoire à long terme c’est de relire régulièrement les cours et ça rentrera au fur et à mesure. Bien évidemment pour des matières comme les biostats ou encore l’UE 3, il faut bien évidemment le relire assez régulièrement mais aussi pratiquer énormément, il y a pas de secret, plus vous vous entraînerait, donc en faisant des annales, les exos des ED, tutorat ou encore ceux des profs, ça va rentrer et vous allez adopter les bons réflexes sans vous en rendre compte.
Souvent pour réviser je m’aidais d’un tableau blanc que j’avais acheté juste pour la PACES, je pense que ça aide vachement pour se faire un petit résumer après avoir relu le cours pour voir où on en est et également pour faire des exercices tout simplement. Personnellement ça me permettait de réviser certains cours à l’oral ou encore résumer certains cours pour visualiser le gros du cours en quelque sorte; je pouvais refaire des schémas dessus ou alors des démonstrations, je pouvais absolument tout faire dessus en réalité. Ça me permettait en quelque sorte de me refaire le cour à l’oral dans ma chambre au calme.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Je n’ai pas fait fiches en PACES, par contre pour l’UE 1 et l’UE 3 je ne révisais quasiment presque qu’avec les fiches que le tutorat avait donné. Ces fiches suffisaient amplement à apprendre les différents cours avec tout les détails nécessaires tout en résumant le cours pour savoir ce qu’il faut apprendre et sur ce quoi il faut se pencher le plus. Pour les autres matières je ne faisait pas de fiches je préférais avoir le cours du prof mot pour mot pour réviser, les fiches c’était pas vraiment mon truc; je pense que cela dépend de la méthode de travail.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Je travaillais tout le temps seul, tout simplement car je n’ai jamais eu l’occasion de travailler en groupe. Mais dans tout les cas je préférais réviser seul dans mon logement au calme avec un peu de musique en fond pour rester concentrer; car je pense que travailler en groupe doit être assez compliqué dans le sens où ça doit être assez facile de se déconcentrer et de sortir de la journée en se disant qu’on a pas assez travaillé et trop parler avec les autres personnes de notre groupe.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Uniquement chez moi, de temps en temps à la faculté pour pouvoir aller au colles qui se déroulaient au soir, mais je préférais l’ambiance chez moi qu’à la BU. Notre BU étant tout le temps pleine il fallait y aller assez tôt pour pouvoir avoir une place à une table et l’ambiance est complètement différente, je trouvais qu’on sentais vraiment la compétition quand on était dans la BU et c’est en réalité assez stressant, c’est également pour cela que je favorisais les révisions chez moi pour dire de ne pas vraiment penser aux autres et sortir ce côté compétition, concours de ma tête.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

J’étais uniquement dans le tutorat de ma fac et pas en prépa privé. j’étais seulement en tutorat tout simplement car la prépa privée coûte beaucoup trop chère pour ce que c’est je trouve, alors que le tutorat était vraiment encadré par les professeurs et nous faisaient savoir ce qu’il fallait qu’on sache vraiment ce qui pouvait donner un certains avantage par rapport à ceux qui n’étaient pas en tutorat mais en prépa.
Pour avoir eu des amis qui étaient en prépa privée, je peux vous dire qu’au début de l’année vous allez avoir clairement un avantage car vous aurez plus d’entraînement que ceux qui n’y sont pas avec des concours réguliers et des évaluations mais cela impose un rythme en plus de celui de la faculté. Et les matières évaluées vont vous obliger à réviser telle matière pour telle jour alors que cela ne correspond probablement pas au planning que vous vous étiez accordé et va donc complètement dérégler votre organisation de la semaine et vous allez prendre du retard dans certaines matières (comme tout le monde hein on va pas se mentir). Et en plus de peut être perturber votre programme de révision cela va vous prendre des heures en plus dans la semaine pour vous y rendre donc moins de temps pour réviser.
Je pense que le tutorat est la meilleure forme d’aide qu’on puisse avoir en PACES, avec l’aide des tuteurs qui sont vraiment à votre disposition en cas de problèmes qui seront très compréhensifs car ils en sortent tout juste, et les cours fournis centrés sur ce que les profs veulent que vous appreniez pour le concours.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Aux colles de tutorat au premier quad j’avais des très bon classement ce qui est très motivant, à la première j’avais fait 39/800 je crois. C’est très motivant quand on a un bon classement et nous poussent à encore plus travailler pour garder cette place en sachant que c’est donc possible, le piège c’est de se reposer sur ses lauriers et donc se relâcher mais il faut le prendre comme un gain de motivation selon moi. Au deuxième quad les colles étaient plus compliquées pour moi je devait tourner dans les 30 premiers pour-cents (je me souviens plus du placement exacte), même si c’était assez dur ça permet de savoir sur quoi on est pas au point, et sur quoi il faut se concentrer le plus pour le concours.
Peut importe le résultat il faut toujours voir le bon côté pour pouvoir mieux avancer et chercher à s’améliorer.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

Oui dans une matière en particulier, UE 5 (anatomie), nos cours d’anatomie se sont très vite enchaînés et on tombe très vite dans le cercle vicieux des retards. Mais pour palier à ça, ayant une journée dans la semaine où on avait pas cours je consacré toute l’après-midi et le soir à de l’anatomie pour pouvoir récupérer progressivement le retard. Sachant que l’anatomie est probablement une des matières qui nécessite le plus de temps pour l’apprentissage il faut trouver ce temps car il s’agit d’un des plus gros coefficients.
Quand il s’agissait des autres matières si je voyais que je prenais du retard je préférais passer ce cours pour pouvoir rester à jour sur ceux qui arriver pour me remettre à jour et je travailler donc ces cours une fois le week end arrivé. De cette manière j’arriver à gérer mon retard, ou alors je prenais du temps sur une pause de la journée pour dire de le lire un peu puis au bout de quelques jours j’avais réussi à le faire entièrement.

Quel était votre rythme de travail ?

Mon rythme de travail était intense je pense. Comme je le disais précédemment comme je travaillais moins quand je commençais je me coupais du monde pour être à 200% dedans pour que le temps dédié soit rentable. J’arrivais à bien différencier la pause et les révisions pour ne pas mélanger les deux et ainsi se retrouver sans avoir rien fait. Pour essayer de garde le même rythme malgré que la détermination et la concentration diminuaient je changeais ma manière de relire mes cours, c’est-à-dire que quand je commençais à avoir du mal à rester concentré sur ma chaise à relire bêtement je continuer à lire mon cours debout en écrivant certains mots sur mon tableau ou en le lisant à voix haute debout près de mon bureau et le fait de changer de « comportement » avec le cour permettait de rester concentrer et de ne pas être perturbé par le téléphone ou internet en général.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

J’essayer de ne pas penser aux autres, du moins au fait que ce soit une compétition je voulais juste donner le meilleur de moi-même, et même si je ne passais pas je ne voulais pas être déçu de moi et regretter de ne pas avoir assez travailler, donc je donnais tout ce que j’avais pour sortir du lot et me trouver une place le NC. Donc j’étais plutôt du genre solitaire dans ma pensée, je faisais abstraction des autres pour ne pas me mettre de pression.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Plutôt décontracté jusqu’à la veille du concours où on se dit « wow j’ai déjà travaillé autant de temps pour déjà arriver au concours ». Comme je disais je n’avais pas l’esprit de compétition dans l’année ce qui me permettait de ne pas avoir de pression ni être stressé. Je prenais du plaisir à aller en cours ça me permettais donc de changer la routine de la journée à réviser, le fait d’être entouré de personnes dans le même bateau que moi et le fait qu’il y avait une ambiance assez cool, décontractée dans les amphi aider à ça et donner envie d’y retourner le lendemain.
J’étais donc plutôt décontracté dans cette année, quand bien même si je commençais à stresser il suffit de se reposer, se détendre et de se changer les esprits pour pouvoir mieux vivre la PACES.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

En cours théorique j’étais du genre extrêmement concentré pour essayer d’avoir le cour le plus complet directement, pour qu’en sortant du cours qu’il soit déjà complet et que j’ai juste la mise en page à faire chez moi. Donc je pense qu’être concentré en cours théorique permet de gagner du temps en terme de compréhension/apprentissage mais également en terme de temps de révision pour ne pas avoir à ré-écouter les cours chez soit le soir ou le retaper pour ne pas apprendre des choses fausses car on a pas assez bien suivi le cours.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Je prenais les cours quasi-exclusivement sur ordinateur avec un dictaphone au cas où je n’avais pas bien entendu ce que le professeur avait dit ou même expliqué quelque chose. Le dictaphone sauve des vies, surtout en début d’année quand on commence à prendre le rythme de la prise de note sur ordinateur. Avec le temps vous n’aurez plus besoin de votre dictaphone, car votre vitesse de prise de note aura augmentée considérablement sans vous en rendre compte et ce sera votre petite fierté. Même si le fait de prendre sur ordi est complètement différent par rapport au lycée, car on ne nous apprends à le faire que à la main, papier, mais ça rentre très rapidement et l’avantage c’est que même si vous devait écrire vite cela restera toujours lisible alors que à l’écrit vous pouvez très vite écrire de manière illisible et ne plus savoir ce que vous aviez écrit pendant le cours. Malgré tout il y aura quelques cours dont vous n’aurez pas le choix de le faire à la main (biostats surtout) car écrire des formules à l’ordi c’est pas terrible.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Oui beaucoup, c’est un des seuls moyens qui permettent de s’améliorer dans certaines matières, les matières à calculs surtout. Mais c’est toujours bien dans toutes les matières de se faire une petite série d’annales après avoir révisé un cours pour savoir où on en est dans les révisions, savoir si on est près ou pas. Même si on en a jamais assez il faut en faire le plus possible, c’est vraiment important.

Comment était organisée votre journée ?

Si je prend l’exemple type d’une journée; je me levais à 6h pour arriver à la fac à 7h30 les cours se terminant à 12h je rentrais chez mois pour 12h45, je mangeais jusque 14h puis travaille jusque 20h avec une pause de 20-30 minutes à 16 ou 17h, puis je retravaillais le soir de 21h à 23h pour me coucher à 23h30-00h. Même si cet emploi du temps est bien beau je l’atteignais rarement, avec des petites pauses parsemées par-ci par là selon la concentration et la fatigue que j’avais.
Mais c’est à vous d’organiser votre journée, c’est votre année, c’est votre rythme, votre méthode de travail.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Comme conseil je leur dirais que l’année de PACES n’est jamais gagnée ni perdue, peu importe votre niveau au lycée, on peut très bien avoir la mention TB et ne pas passer ou avoir eu AB et passer. Il ne faut jamais abandonner, tout donner, vous avez la chance d’être inscrit en PACES pour réaliser votre rêve de devenir médecin, sage-femme, dentiste, quoique ce soit, si vous voulez que votre rêve s’accomplisse il faut que vous vous donniez les moyens, ne pas se laisser abattre par ce que les autres disent, tout repose sur vous et c’est à vous de tout donner pour réussir. C’est difficile d’imaginer ça mais essayer de prendre du plaisir dans certains cours et de toujours rester motiver. Ne mettez pas de côté votre sommeil que vous soyez un gros ou petit dormeur c’est extrêmement important. C’est à vous de trouver votre rythme, ce n’est pas aux autres de vous dire comment vous devez vous organiser car chacun a une méthode de travail et des capacités différentes. Entourez vous des bonnes personnes qui sont de confiances et qui travaillent comme vous car ça peut être dévastateur. Si vous êtes déterminés, que vous travaillez en pensant à ce que vous allez devenir, à votre rêve vous y arriverez. Ne vous mettez pas trop la pression, ne pensez pas aux autres, donnez vous à fond et il n’y a pas de raison pour que ça ne vous arrive pas à vous aussi.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Je pense que ce qui m’a permis de réussir selon moi, c’est le fait que je ne me suis pas mis de pression (du moins quasiment pas, il y en a toujours un peu quand même on a tous un gros doute en nous), de m’avoir laissé des moments de repos pour récupérer et me changer les idées durant l’année. Ou alors le fait que tous les cours de la PACES m’intéressaient et je prenais du plaisir à aller en cours ça ça fait la différence je pense; le fait d’aller en cours me permettait de ne plus être tout seul dans ma chambre à réviser et d’être entouré d’autres personnes, donc oui j’aimais bien aller en cours. peut être aussi le fait que j’avais un entourage compréhensif qui faisait tout pour que je réussisse et qui me supportais quoi qu’il arrive.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Personnellement, surement parce que ça c’est bien terminé pour moi, mais c’est un très bon souvenir, c’est quelque chose à vivre je trouve. Autant pour le challenge que représente le concours, mais aussi le rythme de la vie qui intense, on a pas une minute de répit. On apprend beaucoup de choses qui sont extrêmement intéressantes et fascinantes qui vont complètement changer notre perception du monde et étudier des choses qui sont à la limite de notre compréhension et ça c’est incroyable.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

Réussirmapaces est un super site que tout PACES devrait aller voir avant d’aller en PACES. Le site permet en plus d’avoir des témoignages d’élèves de donner des astuces pour bien s’organiser. Les témoignages m’ont beaucoup aidé au début de mon année, pour pouvoir avoir des points de vus différents sur cette année et d’en tirer le meilleur dans tout ça, d’où mon témoignage pour (en espérant) en aider quelques uns. Le site est simple, clair et précis tout ce qu’il faut pour la PACES, je recommande ce site et remercie d’aider autant d’étudiant en PACES.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here