Sommaire de l'article

Lacapi, en 3ème année de Pharmacie à Clermont-Ferrand nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2015 – 2016, 91

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S-SVT spécialité SVT, mention AB

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Doublante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

J’ai seulement passé celui de pharmacie, classée 54ème

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Niveau moyen au lycée, 12-13 de moyenne générale mais les matières littéraires compensant largement les scientifiques ! Je devais beaucoup plus bosser les maths et la physique que la SVT par exemple.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

Toute seule dans un petit studio (hors résidence étudiante) très calme

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

20 minutes à pied, mais vu les horaires le matin, c’était plutôt 5 min de bus + 10 min de tram !

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Le plus important c’est de trouver les toilettes, après tout est plus facile ^^

Au niveau localisation, les amphis et les salles sont bien indiqués, RAS de ce côté-là.

Au niveau système, évidemment il faut un petit temps d’adaptation, dompter les cours en amphi entre autres. Je ne connaissais pratiquement personne, j’ai donc dû me faire à l’idée de ne pas avoir de grands bavardages au début ^^

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

Je n’ai rien fait pour ma 1ère PACES pour la simple et bonne raison que je ne savais pas où je mettais les pieds.

Pour ma 2ème PACES, je n’ai pas plus révisé l’été, mais cette fois-ci en me disant qu’il fallait que je profite du peu (ou pas) de vacances que j’allais avoir ^^

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

A part monter quelques escaliers, absolument pas x)
Mais comme en ville on a souvent à se déplacer par soi-même, on bouge sans s’en rendre compte !

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

D’ordinaire, je suis une grande lectrice, mais j’ai dû troquer des romans contre mes cours, bien sûr. Alors pour me distraire un peu, soit je prenais un bouquin dans les transports ou le soir avant de me coucher, soit je regardais quelques épisodes de séries.
Je ne suis pas beaucoup sortie, rien de plus que 2-3h dans les magasins ou un film au ciné par-ci par-là. En revanche j’accordais de l’importance aux repas de famille, je n’ai jamais bossé à Noël ou au Jour de l’An.

Surtout ne vous enfermez pas H24 avec vos cours, réservez-vous une petite sortie de temps en temps, sans que ce soit exceptionnel, mais au moins pour vous aérer l’esprit :)

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Aucun.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Pendant les cours, je dormais environ 7h30 (dodo 22h30-23h grand maxi, levée 6h) la semaine ; le week-end je me faisais une petite grasse mat’ jusqu’à 8h (voire 9h parfois).
Même pendant les révisions, je ne dormais jamais moins de 7h pour être en forme.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Très important : vous aurez toujours l’impression de ne pas faire assez et que les autres font beaucoup plus que vous. Surtout n’y prêtez pas attention, faîtes à votre rythme mais faîtes-le bien ! (certains ont besoin de plus de temps pour faire ce que vous vous avez acquis rapidement)

En période de cours, j’allais en CM de 8h à 12h, en essayant d’être attentive au maximum. L’après-midi, je devais travailler de 13h30-14h à 18h-19h (+ pause goûter), selon les jours et les éventuels ED l’après-midi. Un peu plus, un peu moins si on avait des « trous » dans la matinée.

(Je suis plutôt une travailleuse du matin, je savais que je ne serais pas performante après 19h. Mieux vaut se détendre plutôt que de potasser un cours sans en rien retenir.)

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

J’essayais d’être attentive au maximum pendant les CM, et pour ma 2ème PACES, d’apprendre « en avance » par rapport à la diction du prof.
Début d’aprèm, je me mettais en jambe en réorganisant le cours du matin (sur ordi).

J’imprimais mes cours semaine par semaine, dès que j’avais je cours papier je le travaillais. Ma méthode, c’est pas compliqué, c’était pour l’essentiel du par cœur (et de la mémoire visuelle) : je lisais, re-relisais un paragraphe, et ainsi de suite jusqu’à intégrer le cours. Ça ne se fait pas en un jour, mais une fois qu’on le connait, le relire attentivement suffit (en ayant un rythme de relecture fréquent, s’entend). Ce qui me permettait de le réviser dans ma tête à n’importe quel moment, même sans feuilles sous la main !

Pour les cours avec calculs (que je revoyais moins souvent, honte à moi), je commençais en intégrant les lois ultra-importantes et les formules, puis petit-à-petit, je décortiquais les exemples et les exercices des ED pour comprendre et en retirer la méthode.

NB : je n’ai mis utilisé cette méthode en intégralité qu’à ma 2ème PACES, il m’a fallu presque 2 mois de rodage à la 1ère …

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Je n’ai fait des fiches que pour les formules (en gros pour l’UE3). Voir synthétiser un cours de 10 pages en une fiche, c’est vachement réconfortant !
En spé pharma j’ai également séparé le cours de Botanique en sortes de catégories, pour connaître les familles, les exceptions morphologiques, etc… mais ça seuls les pharma peuvent espérer comprendre ^^

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Je bossais seule, avec un p’ti coup de pouce de ma maman pour me faire réviser parfois… ça fait très scolaire, mais ça a été efficace !

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

J’ai toujours révisé chez moi et je n’ai jamais mis les pieds à la BU… Pourtant elle est flambant neuve à Clermont, mais je crois que je n’aimais pas observer ou comparer mes méthodes avec celle des autres… Je suis toujours restée dans ma bulle de travail !

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

Ni tutorat ni prépa (non je ne suis pas folle ! Je ne me sentais pas de travailler jusqu’à pas d’heure sachant que je ne suis pas du soir…)

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

J’ai eu énormément de retard au S1 la première année, faute à ne pas avoir trouvé rapidement mon rythme (et avec une majorité de matière que j’avais du mal à bosser).
En revanche, j’ai bien géré ça la deuxième année (partant du principe que je pouvais compenser avec le S2). Une fois mes cours appris, j’alternais et je les revoyais tous les 2-3 jours à peu près.

Quel était votre rythme de travail ?

Cours le matin de 8h à 12h, travail chez moi de 13h30-14h à 18h-19h pendant la semaine. Le week-end, je travaillais 2-3h les matins, et 4-5h l’après-midi (somme toute assez peu je trouve Oo) : je revoyais les cours de la semaine précédente en priorité, puis je complétais avec les cours que j’avais déjà appris.

Pendant mes révisions, je me réveillais vers 7h, je bossais jusqu’à 9h dans mon lit en commençant avec des cours certes denses mais qui ne me déplaisaient pas. Petit déj’ jusqu’à 9h30 puis reprise des révisions jusqu’à midi, plutôt avec les matières que je n’aimais pas trop.

L’après-midi, je faisais du 14h-19h maxi, sinon je saturais (surtout au S1).

Entre midi et deux et dans la soirée, c’était repos et détente, un peu de balades à pied, de temps sur l’ordi, etc.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

J’ai été solo ces 2 années, je ne me suis jamais occupée des autres, et je prenais les choses à la compétition bon enfant ; cependant je n’ai jamais été mauvaise et ai toujours aidé ou renseigné quiconque en avait besoin.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Autant je stresse pour un rien, autant là j’étais décontractée. Je ne me mettais pas spécialement la pression, et faire les choses à mon rythme sans m’occuper des autres m’a énormément aidé à ne pas stresser. C’était du stress positif.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

La plupart du temps je tâchais d’être attentive, tout ce qu’on retient en CM est ce qu’on a déjà acquis pour ses prochaines révisions. Après, en UE3/UE4, c’était dur dur de ne pas être distrait…

A ma 1ère PACES, je suivais à tout prix parce que je n’avais pas les cours ni de poly, donc je me forçais à écouter.
La 2ème année, j’écoutais pour me rafraichir la mémoire mais sans me préoccuper sachant que j’avais déjà le cours (je parle pour l’UE3 là, sinon j’ai toujours été concentrée).

Je trouve qu’on est plutôt pas mal à Clermont, les profs sont sympas dans l’ensemble et ont toujours le mot pour rire !

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Je prenais tous les cours denses (UE2, UE6, UE7…) à l’ordinateur pour être sûre de ne rien rater et pour avoir une présentation bien propre propice à de bonnes révisions.
Je prenais l’UE3, l’UE4 et la chimie sur papier, plus pratique pour les formules et les schémas.
J’avais toujours mon dictaphone à portée de main et quand je voyais que le prof accélérait le rythme, j’enregistrais et notais le temps pour retrouver facilement le passage et compléter mon cours.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Je n’ai pas utilisé beaucoup d’annales, j’ai fait avec les différents QCM qu’on avait travaillés en ED lors de mes 2 années. Ça m’a donné un minimum de moyens de comparaisons pour les pièges. Sinon je cherchais régulièrement sur Internet des exemples d’autres facs pour me donner une idée et gérer mon temps.

Comment était organisée votre journée ?

Levée à 6h (petit déj conséquent), départ de chez moi 6h50, arrivée à la fac à 7h15 pour un début des cours à 7h45 (je voyais large, mais c’était moins de stress pour trouver une place en amphi, surtout au tout début d’année. J’en profitais pour bien me réveiller, bouquiner ou réviser, selon la période).

Cours de 7h45 à 11h45 ; à midi, soit je mangeais au RU avec des amies, soit je rentrais chez moi, dans tous les cas, pause digestion jusqu’à 13h30.

Je bossais jusqu’à ma pause goûter vers 17h, puis je reprenais pour 1h ou 2 selon ma motivation du jour. Je ne bossais jamais beaucoup après 19h, voire pas du tout, ça me laissait du temps pour regarder un film ou une série pendant que je dînais ou après. Ne faisant pas de tuto, j’avais toute ma soirée pour moi, et je me couchais à 22h30 en général.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Bien dormir c’est déjà très important, on n’arrive pas à bien travailler ni à suivre le rythme si on est dans le cirage tout le temps.

Trouver sa méthode de travail puis éviter de prendre du retard dans ses cours et être bien organisé, quitte à faire un planning perso pour s’y retrouver (je m’étais fait un planning de révisions où je cochais tous les chapitres que j’avais révisé, combien de fois, etc)

Ne pas négliger les matières que personne n’aime : si les autres ne les bossent pas mais que vous les bossez, ça vous donne un avantage ! Un intervenant a dit une fois : « moins vous aimez, plus vous bossez », c’est dur à respecter mais efficace !

Avoir l’esprit assez aéré, ce qui regroupe :
1) de voir les choses avec du recul et de manière générale avant de se centrer sur les détails (= bien intégrer les plans), de relativiser aussi
2) de ne pas se borner à manger boire dormir avec ses classeurs, se changer les idées de temps en temps est indispensable

Ne pas se couper du monde extérieur, il y a un temps pour travailler et un temps pour s’amuser ; donc ne refusez-pas catégoriquement un ciné entre amis ^^

Rester bien entouré, la PACES c’est pas facile tous les jours (que dis-je, pas facile du tout ^^) et vous aurez besoin de soutien moral, d’encouragements ou d’une épaule pour pleurer un bon coup si nécessaire.

Et puis mangez des choses qui vous vont plaisir, surtout pendant les révisions, ça booste le moral ! Pensez aussi au magnésium, ça aide pour la mémoire et c’est on ne peut plus naturel !

Et surtout : ne pas s’occuper des autres ! Ça ne veut pas dire mettre des bâtons dans les roues à tout le monde (ni planifier des mobiles extravagants de meurtre). Ne vous catastrophez pas si vous entendez untel dire « tiens j’ai déjà appris le cours sur… » et que vous ne l’avez pas encore fait. Faîtes à votre rythme et gérez votre temps à vous !

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

La 2ème année, c’est l’ultime recours, et ça m’a mis un coup de pied aux fesses de me dire « mais si je rate, qu’est-ce que je vais faire comme études ? » (je n’avais pas envie d’avoir perdu 2 ans pour ensuite faire une licence ou un BP). Je l’ai fait pour moi mais je n’avais pas envie de décevoir ma famille qui me soutenait corps et âme.
J’ai toujours gardé à l’esprit ce que m’a dit un jour une préparatrice : « si tu peux devenir pharmacienne, alors fais-le »
Je ne me suis pas préoccupée des autres et je me suis toujours gardé du temps pour me distraire, m’aérer les méninges, et ça m’a été bénéfique !

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?

Clairement, une méthode de travail inexistante au S1 ma première année. Je savais qu’il fallait bosser, mais je n’ai trouvé comment que 2 mois après. J’ai eu beau appliquer ma méthode au S2, ça n’a pas été suffisant…
Du coup, en doublant, j’ai ressorti ma méthode dès le début de l’année et ça a payé !

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

La PACES, c’est certes très dur, mais il faut voir plus loin, se dire que si vous la réussissez vous ferez partie des rares personnes à l’avoir fait et vous en serez très fiers !
Ça permet aussi d’acquérir sa méthode de travail une bonne fois pour toute, une fois la PACES passée vous savez que ça ne pourra pas être pire ^^

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

Je suis tombée par hasard dessus, j’ai lu beaucoup de témoignages pour me mettre dans le bain et me rassurer (voir que tous ne sont pas des bourreaux de travail !). J’avais tellement envie de pourvoir remplir ce questionnaire qu’il fallait que je réussisse ! :D

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here