Pharmartienne, en 2ème année de Pharmacie à Lille nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2016 – 2017, 200 (je crois)

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S, spécialité SVT, mention TB

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Primante. Bizuth power !!!

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

J’ai passé uniquement le concours pharmacie, j’étais dans le top 5 (après choix). En tronc commun j’étais 5XX.

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

J’ai toujours été une très bonne élève, assidue.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

J’habitais chez mes parents.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

En métro + bus j’avais environ 15-20 min de trajet pour venir à la fac.

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Oui très facilement !
A Lille pour les PACES nous avons 6 amphis qui sont directement dans le hall en entrant, on ne peux pas les rater :p Pareil pour le RU et la BU qui sont juste l’un en face de l’autre. Rien de très compliqué, à part peut être pour trouver certaines salles d’ED mais là encore tout est assez bien indiqué, sinon il suffit de suivre la foule ;)

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

PAS DU TOUT ! Je voulais profiter de mes vacances au maximum et je n’ai absolument pas regretté.
J’avais eu par des connaissances quelques cours de PACES des années précédentes, j’ai essayé d’y jeter un oeil pour voir à quoi m’attendre mais je les ai très vite refermés. Tout simplement car je n’y comprenais rien, et puis je risquais d’apprendre des choses inutiles.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Oui ! J’ai toujours été sportive et cela a continué en PACES. J’allais courir une à deux fois par semaine, et en hiver j’allais à la salle de sport. Au deuxième quad même chose, j’allais également à la piscine une fois par semaine. Cela peut paraitre beaucoup comparé à d’autres mais le sport m’aidait énormément à me défouler et à extérioriser un peu, c’était vraiment nécessaire pour moi. Si vous pratiquez un sport et que vous voulez le continuer en PACES c’est possible ! Cela demande une bonne organisation mais surtout ne vous privez pas si ça peut vous aider à vous sentir mieux :) Tout est une question d’équilibre…. (comme dirait un de nos chers professeurs…)

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Au premier quad pas vraiment… Je suis allée au cinéma et au resto avec mes parents 2-3 fois mais rien de plus.
Au second quad j’étais beaucoup plus détendue, je me permettais de ne pas travailler certains dimanches, je regardais des séries le soir et je suis allée un week-end à Paris voir des amis.
Par contre j’avais la chance de pouvoir vivre cette PACES avec une amie que je voyais tous les jours, on mangeait ensemble tous les midis. Aussi, de temps en temps nous avions d’autres amies qui venait manger avec nous. Alors même si cela représente une heure par semaine, cela permet de garder une vie sociale tout de même :p Et puis ça fait du bien de discuter avec d’autres personnes qui ne sont pas en PACES.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Non aucun.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Entre 7 et 8 heures de sommeil…(j’aimais bien faire un petit tour sur internet le soir avant de dormir, je m’éternisais un peu trop parfois…)
Pour moi ce n’était pas assez car je suis plutôt une grosse dormeuse. Au début il m’était assez facile de tenir avec 7h de sommeil par nuit mais au mois de novembre j’ai regretté ces heures de sommeil perdues ! Car une mauvaise nuit est synonyme de fatigue et d’un lendemain improductif. Il m’est déjà arrivé de faire des micro siestes à la BU, cela peut vous soulager sur le moment mais rien de tel qu’une bonne nuit de sommeil.
Après chacun est différent. Mais dormez le temps dont vous avez besoin pour être au top de votre forme :)

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

La semaine c’était entre 10 et 11 heures (en comptant les 4h de cours). Le week end c’était plutôt 8-9h au maximum, j’avais du mal à me concentrer.
Mais je ne comptais pas vraiment mes heures de travail, je raisonnais plutôt en « tâches » que je devais effectuer. Par contre à partir du moment où je n’arrivais plus à travailler j’arrêtais. J’allais faire un petit tour dehors ou bien dans les couloirs de la fac, puis je reprenais; si il était tard j’arrêtais totalement et je reprenais le lendemain

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

Avant de commencer je précise que chacun est différent et qu’il existe autant de méthodes de travail différentes que d’étudiants différents.
Pour ce qui est de ma méthode personnelle j’ai pris un peu de temps à trouver ce qui m’allait le mieux et j’ai essayé beaucoup de choses différentes. Au début j’ai tenté d’apprendre par coeur mes cours, genre récitation d’une poésie. C’était une très mauvaise idée ! Cela prenait énormément de temps et ce n’était pas « durable », deux jours après j’avais oublié. J’ai également essayé de lire mes cours à voix haute (pas à la BU bien sûr) mais cela me prenait trop de temps. Ensuite j’ai tenté de réécrire mes cours entièrement mais encore une fois cela n’était pas assez rapide et productif.
J’en suis arrivée à une méthode qui me convenait et que j’adaptais selon les matières.

J’apprenais chaque cours le jour même où je l’avais eu, c’est à dire l’après midi quand j’avais cours le matin ou bien le lendemain matin lorsque j’avais cours l’après midi.
(Perso, je prenais mes cours à la main sur papier mais cette méthode peut être applicable si vous imprimez vos cours pris sur ordinateur)
A la première relecture, je SOULIGNAIS les titres et les mots importants, pour mettre en forme mon cours. Voire même je créais un plan pour certains profs qui n’en avaient pas.
Ensuite à la seconde relecture je SURLIGNAIS les informations qui me paraissaient importantes en les hiérarchisant. J’avais un code couleur : jaune= très important, rose=important, orange=moyennement important, vert=références historiques ou applications médicales. Cela me permettait lors des prochaines révisions de savoir ce qui était le plus important à savoir. Je mettais également des « +++ » ou des symboles « attention concours » dans la marge pour les phrases ou chiffres sur lesquels le prof insistait lors de son cours, ou quand je les retrouvais dans des items de QCM dans les annales.
Je précise : les surligneurs sont à utiliser avec modération :p ! Déjà vous allez vider très rapidement vos beaux fluos dont vous étiez tous fiers à la rentrée, et ensuite si tout est surligné vous ne verrez plus rien et de ce fait cela deviendra inutile (croyez-en mon expérience).

En ce qui concerne les matières dites « à réflexion » (physique, chimie du 1er quad, biosatistiques au deuxième quad), je n’apprenais pas le cours. Je faisais des exercices : soit les QCM du tutorat, soit je préparais mes ED, d’abord en m’aidant avec le cours pour les formules puis au fur et à mesure sans le cours. C’est surtout de la méthode à acquérir et il n’y a qu’avec de l’entrainement que l’on y arrive.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Oui je faisais des fiches pour certaines choses. J’avais déjà pris l’habitude de faire des fiches au lycée, en fait c’était plutôt le fait de faire la fiche qui me permettait d’apprendre.

J’avais décidé de faire des fiches en UE 7 (SSH) car c’était la matière la plus coefficientée, je ne sais pas si ça m’a réellement aidé, mais une fois que j’avais commencé, j’ai continué toute l’année en SSH. Ces fiches reprenaient le cours du prof mais de façon compactée, avec des abréviations et parfais je reformulais avec mes propres mots. Le but était de faire rentrer un cours de 5-6 pages A4 sur une fiche bristol. Une fois que j’avais fait cette fiche je la relisais le plus régulièrement possible, mais je ne revenais plus sur mon cours d’origine, je travaillais uniquement avec mes fiches. Cela me permettait de pouvoir relire un cours pendant un trajet en métro par exemple :)

Je faisais également des fiches en chimie organique avec les réactions. J’utilisais des feutres de couleur pour les différentes fonctions (acide, alcool, amine, etc..).
Il m’arrivait aussi de faire des fiches avec des chiffres importants à apprendre ou des pièges qui tombaient régulièrement en QCM.
Je faisais ça aussi avec des post-it (plus petit format donc il n’y avait qu’une seule information par post-it) que je collais soit sur la première page d’un cours ou même parfois au dessus de mon lit :p Oui c’est vrai ça fait un peu excessif, mais je vous assure qu’après avoir laissé un post-it une semaine au dessus de votre lit vous ne tomberez plus jamais dans le piège en question au concours !

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Je travaillais seule car je suis bien plus efficace. J’ai trop tendance à discuter lorsque je suis en groupe ^^

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

A la BU ! J’ai rapidement pris l’habitude de travailler à la BU, d’abord c’était très pratique car en sortant de l’amphi je pouvais directement me mettre au travail, puis cela permettait d’être dans un environnement propice au travail et éviter les distractions (on culpabilise un peu quand on passe 30min sur son téléphone sous les yeux de sixièmes années qui préparent l’ECN…).
De temps en temps j’allais dans les autres BU de la ville pour changer un peu d’environnement.
Je travaillais très rarement chez moi, cela me permettait de séparer le travail (la fac) et le repos (chez moi). Le week-end j’allais chez ma grand-mère pour travailler.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

J’étais au tutorat. Je n’ai pas fait de prépa car je n’en avais pas ressenti le besoin et que pour moi le tutorat était une très bonne alternative.
Cela ne m’intéressait pas vraiment des faire des concours blancs chaque semaine et d’avoir un classement par rapport aux autres. Je pense que ça m’aurait plus stressé que motivée :p

Je ne peux donc pas m’exprimer par rapport aux prépas, si ce n’est pour dire que réussir sans prépa, c’est possible !!!
Concernant le tutorat, je vous le recommande, à condition de vous y investir.

Le tutorat consiste en des séances où un tuteur (étudiant en années supérieures) va faire quelques rappels de cours, vous donner des astuces de QCM…Mais pendant l’essentiel de la séance il va corriger des QCM ! Si vous ne les avez pas préparés au préalable c’est inutile. Je prenais beaucoup de temps à préparer mes séances (bien plus que le temps qui est accordé en concours) mais cela permet justement de se forcer à faire les questions et lors de la correction on peut voir s’il n’y avait pas une méthode plus rapide ou si on ne s’est pas trompé dans nos calculs (attention calculatrice interdite à Lille). De plus les tuteurs sont très accessibles et répondent à nos questions facilement, il ne faut pas hésiter.
A lille le tutorat ne concerne que les UE 1 et 3 au premier quad, et uniquement l’UE 3 au second. Toutefois pour ceux qui sont intéressés par la filière pharmacie il y a un tutorat pharma qui traite la chimie organique et la thermodynamique.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Pas du tout ! J’avais un classement assez médiocre (environ au milieu). Mais cela ne me paraissait pas vraiment représentatif car lorsque j’allais aux colles c’était uniquement pour avoir un entrainement supplémentaire et non pour me comparer aux autres, je ne révisais pas forcément avant de venir.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

Le pire ennemi du PACES c’est le retard ! Quand on me demandait si j’en avais je répondais « euh non je ne crois pas » mais c’était plutôt pour me rassurer ^^ Je n’avais pas de retard dans le sens où chaque cours auquel j’assistais était appris le jour même. Par contre j’avais du retard au premier quad car je n’ai pas eu le temps de relire certains cours… Je suis même arrivée au concours en n’ayant jamais relu certains chapitres. Mais c’est le cas de tout le monde. Le premier quad est vraiment dense et passe très rapidement, il n’est pas possible de tout savoir pour le jour J.
Au contraire au deuxième quad l’emploi du temps est plus léger et nous avons une période de révisions avant le concours (deux semaines où il n’y a plus aucun cours). Cela m’a permis de pouvoir revoir mes cours autant de fois que je l’avais voulu, et je me sentais prête pour le concours.

Quel était votre rythme de travail ?

Je dirais soutenu ! Quand j’étais à la fac (c’est à dire amphi puis BU) je bossais à fond mais cela me permettait de ne rien regretter lorsque je rentrais chez moi le soir :)

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Hum, je ne sais pas trop… Ni l’un ni l’autre. Au début j’étais un peu dans un esprit de compétition mais cela me mettait trop la pression. Je préférais ignorer les autres et me concentrer uniquement sur mon travail personnel.
J’étais altruiste avec mes amies.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Stressée au premier quad puis décontractée au second. Cela était dû au fait que j’avais eu un assez bon classement donc je me sentais à l’aise avec mon travail. Au fur et à mesure on rentre dans une routine et au final je prenais du plaisir à venir bosser à la BU (oui oui je vous assure c’est possible !).

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

J’étais vraiment très très concentrée. Comme je prenais les cours à la main j’étais obligée d’être attentive et ne pas me laisser distraire par quoi que ce soit. De plus, le fait d’écouter le cours me permettait de commencer à apprendre.
En fait, j’apprends beaucoup mieux lorsqu’on m’explique quelque chose, c’est pourquoi j’allais aussi aux ED de la fac (tous ! même ceux d’UE2 ahah). Certains vous diront que c’est une perte de temps, mais moi j’aimais ça et on pouvait également poser des questions aux profs chargés des ED. Il y a même certains profs qui font les cours magistraux qui sont aussi profs d’ED !

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Comme dit précédemment, je prenais mes cours à la main, sur des feuilles à carreaux classiques. Je n’utilisais pas de dictaphone, car 1) Je n’en avais pas :p 2) Ce qui est dit est dit, tant pis si je ne l’avais pas noté.
Cela ne m’a pas du tout dérangé et j’arrivais à suivre, même si je dois admettre que certains profs sont plus rapides que d’autres.
Toutefois, pour l’anatomie, je prenais les schémas et c’est ma binôme qui se chargeait de prendre le cours (elle tapait à l’ordi et avait un dictaphone).

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

J’avais acheté les annales des 4 dernières années à la corpo mais je ne les ai pas utilisées au premier quad.
Je peux vous dire que je l’ai beaucoup regretté !

L’entraînement aux QCM est vraiment très très important (presque indispensable) et le fait de s’entrainer permet d’abord de voir comment les questions sont posées par tel ou tel professeur, les points importants à retenir, mais également d’identifier des items ou des pièges qui reviennent chaque année ! (ou presque).
Je ne les ai utilisées qu’au deuxième quad mais j’ai pu voir la différence dans mes notes. Par exemple en UE2 je suis passée de 10 au premier quad à 16,5 au second ! Je n’avais pas changé de méthode de travail, j’ai seulement fait des QCM en plus.
Par contre, je ne me précipitais pas sur les annales dés que je venais d’apprendre un cours ! Cela me paraissait inutile puisque comme le cours était tout « frais » dans ma tête, il était normal de réussir les QCM. J’attendais d’avoir fait un tour de révisions avant de faire une année d’annales. Puis je notais sur une petite feuille les erreurs que j’avais faites pour ne plus les reproduire.

Comment était organisée votre journée ?

A vrai dire, c’était un peu métro-boulot-dodo. On rentre vite dans une routine qu’il faut tenir toute l’année.
Pour m’aider à tenir ces objectifs, je tenais un planning à la semaine que je préparais à l’avance chaque dimanche soir pour la semaine à venir. Cela me permettait de ne pas me poser la question « que vais-je réviser aujourd’hui ? », tout était déjà prêt. L’organisation est vraiment indispensable en PACES !

Mes journées ressemblaient un peu à cela :
8h-12h : cours
12h-13h : Pause repas au RU puis Mission Trouver une place à la BU (ce n’est pas toujours facile mais en persévérant on trouve !!!)
13h-16h : apprentissage cours du jour
16h-16h30 : pause goûter :p
16h30-18h : apprentissage cours du jour
18h-20h : exercices ou QCM

Ensuite c’est FINI ! Je ne travaillais jamais après 20h ! Je rentrais chez moi tranquillement puis je prenais le temps de manger en famille, regarder un peu la télé, douche puis dodo.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Avant d’y être on m’avait dit : « la PACES c’est la MORT : Motivation – Organisation – Repos – Travail ».
Et je suis totalement d’accord avec ça, ce sont les choses les plus importantes dont vous aurez besoin lors de cette dure année.

Il faut essayer de trouver un équilibre, il y a du travail, c’est évident, mais il ne faut pas pour autant négliger son bien être personnel. Pensez à vous aérer l’esprit, prenez du temps pour vous, voyez vos amis de temps en temps, votre famille…Ce seront les premiers à vous soutenir et ce soutien est essentiel. Il ne faut pas être seul. (on dirait une campagne de prévention, mais c’est très sincère !)

Aussi commencez à travailler dès le premier jour MAIS ne démarrez pas trop fort en début d’année, la PACES c’est long, et il ne faut pas vous vous épuisiez en novembre ! Voilà une petite citation que j’aime bien : « La PACES ce n’est pas un sprint, mais un marathon ».

Croyez en vous !

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Je ne pense pas avoir été meilleure que les autres au cours de l’année en elle même. Si je devais donner une raison à ma réussite ça serait peut être l’organisation, qui m’a permis (surtout au second quad) de me préparer du mieux possible au concours et d’y aller confiante.
Aussi, je pense que j’ai réussi à bien « gérer » cette année afin qu’elle ne soit pas une année de sacrifices, car j’ai su garder un équilibre entre le travail et la détente :)

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

C’était une superbe expérience. C’était dur, c’est sûr. Surtout le premier quad où on déprime de temps en temps (le mythe de la novembrose est bien réel). Mais à la fois j’ai passé une bonne année. J’ai appris énormément de choses, à la fois en cours, mais aussi sur moi même, c’était passionnant.
Mais je ne le referais pas une deuxième fois :p (force à vous les carrés !)

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

J’ai découvert ce site avant ma PACES et je l’ai trouvé génial ! J’avais lu quasiment tous les témoignages qui s’y trouvaient ! Parfois pendant ma PACES je revenais lire quelques témoignages pour me booster dans les moments de déprime et je me disais que quand je réussirais je viendrai mettre ma pierre à l’édifice ;) Voilà qui est fait !