Sommaire de l'article

Pablo W, en 2ème année de Médecine à Bordeaux nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2017 – 2018, 340 en Médecine, 58 en Dentaire, 137 en Pharma et 27 en Sage-Femme

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S spé Maths (sert à rien pour la PACES vous inquiétez pas^^) pas de mention (ça non plus ça sert pas à grand chose, à part pour frimer un peu) 10 tout juste grâce aux langues et au sport :)

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Doublant

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

Je n’ai présenté que médecine tout au long de ma Paces: PRIMANT 1442 sur env. 3100 au S1 et 843/1979 au S2; DOUBLANT 325/3131 au S1 et 305/1931 au S2

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Dilettante +++ Une vraie bille, j’aimais pas vraiment ce que j’apprenais alors je bossais à peine pour passer mais sans plus (mentalité à la c** il faut bosser pour acquérir quelques automatismes)

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

En colocation les deux années, avec un PACES aussi (au moins prenez quelqu’un de sérieux pour vos colocs)

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

5 min à pied : gain de temps gain de places les amis (je rigole j’en connais qui habitaient à 1h et qui ont fait top 100 :p)

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Oui assez facilement. Je pense que c’est un des forts de la FAC de Bordeaux, on fait en sorte de nous expliquer rapidement le déroulement des cours, les rotations d’amphis, les EDs (allez en ED!!!!!!) sur ce point là je n’ai eu aucun mal à emboîter le pas.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

En Primant, pas du tout, nada, je me disais que je devais être bien frais pour pouvoir attaquer cette première année à pleine dents. Pas de stage de pré-rentrée, ni de révisions à la maison, de toute façon je n’avais pas de cours alors comment pouvais-je réviser. Je n’avais pas d’amis qui avaient eu leurs PACES avant alors je n’ai pas trop été aidé sur ce point là. Je le déconseille fortement : faites au moins le stage de Pré-Rentrée organisé par le tutorat c’est juste une énorme avance sur les autres !

En Doublant : À MORT ahaha j’ai commencé dès fin mai jusqu’en aout régulièrement tous les matins à bosser mes cours (anat, bio cell, et physique: c’était celles qui m’avaient fait le plus « mal » en primant), j’ai du refaire mon année de primant vu qu’elle n’avait pas été efficace alors il n’y avait plus une seconde à perdre, puis à partir du 10 aout je passais des journées de PACES à 10h par jour (journée normal paniquez pas) histoire d’être bien chaud à la colle de pré-rentrée. Ça s’est très bien passé alors j’étais en confiance pour le reste du quadrimestre :) Encore une fois je recommande de bosser à fond si vous doublez et que vous l’avez vraiment ratez de loin : alors c’est short pour vous (dans le cas contraire vous l’avez raté de peu : reposez vous) , bougez vous et faites honneur à la deuxième chance que l’on vous offre ;)

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Yes footing d’une dizaine de minutes le matin avant la douche (des fois je faisais pas j’avoue: vive les grasses mats si rares..) pour moi c’étais assez libérateur, et une fois par mois environ on se réunissait avec des amis pour faire un peu de boxe, muscu et quelques trucs comme ça. Ensuite j’avais un peu de matos de sport à l’appart alors dès que je craquais que je stressais hop une séance de sport (45 min env.) ou une marche d’une heure dehors et ça repart.

J’ai lu qu’une major de l’ECN courrait 45 min tous les soirs pour se détendre alors vous inquiétez pas, si vous êtes très bien organisés vous pouvez en faire. Moins qu’au lycée, mais vous pouvez quand même, alors pas d’excuse de la PACES pour devenir un gros lard ou une dinde les copains (et dieu sait qu’il y en a qui se laissent aller..)

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Comme je l’ai dit avec des amis on a du se réunir quelques fois dans l’année pour se faire 2 bonnes heures de sport après la BU; ensuite je suis sortis avec ma super copine quelques fois aussi pour me détendre (peut-être 5-6 fois dans l’année grand max) au ciné ou au resto c’était très sympa :)) (et oui vous pouvez avoir une pseudo vie de couple en paces mais c’est difficile..) Vous allez voir en PACES vous sortez une fois vous avez l’impression qu’on vous libère de prison quelques instants, mais vous ne pouvez vous empêchez de pensez au fond de votre tête à la prochaine colle ou au concours c’est très particulier: il faut juste apprendre à se détendre, quand vous sortez vous sortez quand vous bossez vous bossez.

Sinon en boîte 0 fois aha ça par contre ça peut nuire à votre PACES, après on a tous un pote qui se la collait une fois tous les 10 jours et qui nous l’a mise le jour du concours x)

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Mon père est médecin. C’est lui qui m’a motivé à suivre cette voie :)

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Alors là c’est une question super importante : vous enregistrez les informations durant votre sommeil (jusque là je ne vous apprends rien) , chaque personne à son propre rythme de sommeil avec ses propres besoins. Sur le papier vous avez besoin d’entre 7 et 9H de sommeil par nuit.
Mais vous devez savoir que votre sommeil n’est pas de la même nature tout au long de votre sommeil: il se décompose selon des cycles : transition éveil-sommeil, sommeil confirmé, sommeil profond et sommeil paradoxal. Tout cela forme un cycle d’env. 90 min (encore une fois variable selon les personnes) et vous avez besoin de 4 à 6 cycles pendant votre nuit.
Une fois compris cela vous devez tout faire pour disposer de ces cycles si important car si vous ne le faites pas : vous perdrez une quantité d’information NON-NÉGLIGEABLE sur tout ce que vous aurez appris durant votre journée.

Plein de personnes vont se dire « ouais il délire avec ces cycles blablabla » mais ceux qui ont des problèmes de sommeil comme moi se reconnaîtront, c’est vraiment essentiel: le sommeil est votre ami :)))
J’insiste beaucoup car ça été mon plus gros point faible de toute la PACES, j’ai pas fait une super place au concours à cause de ça les veilles de concours je voulais trop réviser pour tout avoir dans la tête (méga grosse erreur, et j’ai fait la même chose au S2.. comique non?) et je ne peux en vouloir qu’à moi-même. De plus, durant l’année je perdais chaque nuit une partie de ce que j’apprenais parce que je ne m’écoutais pas, je glandouillais sur l’ordi à regarder des séries ou des conneries sur youtube pour me reposer de ma journée mais ça n’avait pas un bon effet; un épisode d’une série de temps en temps : BIEN ; trois épisodes chaque soir: PAS BIEN.

Petit à petit j’ai réussi à corriger ce problème mais ça m’a foiré pas mal de matinées de travail où j’étais naze à cause de la nuit trop courte.

Pour répondre à la question : j’avais entre 5h30 et 8h de sommeil par nuit variable selon les journées, si tout se passait bien je me couchais vers 00:00/ 00:30 et me levais vers 7h30

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Ok on attaque le vif du sujet : Je travaillais entre 0 et 14h30 par jour , je détaillerai plus tard pour la répartition. Mais oui il y a des journées où je n’ai pas travaillé du tout : nada. D’autres où j’étais hyper motivé, ce que je bossais me plaisait ou nécessitait plus de temps pour une meilleure compréhension (rappelez-vous de ce mot: COMPREHENSION)

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

Alors en primant au premier semestre je ne savais pas du tout ce qui me correspondait, comment il fallait apprendre etc.. Alors je prenais mes cours et je les apprenais par coeur (vous devez être en train de vous dire : « mais quel bleu c’est pas comme ça qu’on apprends », et vous avez raison!) si bien que je me rappelle avoir passé 10 jours à apprendre le cours de gamétogenèse (qui m’avait d’ailleurs mutilé le jour J) pour au final prendre du retard ailleurs et ne rien retenir : ça c’est ce qu’il NE FAUT PAS FAIRE !!! Ce n’est qu’au deuxième semestre que j’ai compris que la mémoire fonctionnait grâce à la répétition !! « Repetitio est mater studorium » – La répétition est la mère des études , et mes résultats n’ont que suivis ;)

Alors après ma première PACES j’ai passé énormément de temps à essayer de comprendre comment mieux mémoriser, comment mieux répondre aux qcms, comment aborder matière par matière etc.. Et ce n’est qu’au cours de mon stage de pré-rentrée avec le tutorat que mon tuteur de physique (coucou Alex) m’as fait comprendre que la clé de la paces (selon moi hein je suis pas votre gourou, y en a qui passe et qui ont rien compris dans certaines matières : ex moi en UE7) c’était la COMPRÉHENSION !!! On entend souvent « c’est plus facile d’apprendre un truc compris que de comprendre un truc appris » et bien c’est aussi simple que ça. Vous devez vous forcez à comprendre ce que vous apprenez !

Ensuite par nature vous savez que les animaux apprennent en s’amusant! Les petits tigres par exemples apprennent à chasser sous forme d’un « jeu », pour vous c’est pareil nous sommes des animaux vous apprenez vos leçons avec le sourire, vous devez aimez ce que vous faites. Sinon vous retiendrez quedal. Il ne s’agit pas de se taper une barre à chaque ligne de votre cours mais d’aimer la matière que vous êtes en train de travailler. Cette fameuse phrase que j’avais lu sur ce forum m’a beaucoup servi « AIME LE COURS ET LE COURS T’AIMERA » pigé ? ;))

Maintenant, en doublant ma méthode de travail était stéréotypée de façon suivante : (cela implique que vous vous soyez procurez cours et annales correspondantes avant)
Faites un premier jet de votre leçon , vous surlignez/soulignez les notions importantes et redondantes au concours (ça vous allez le savoir très vite avec les annales), puis vous lisez bien le cours en essayant de le COMPRENDRE: cette étape prends plusieurs heures c’est de loin voir de très loin la plus fastidieuse mais elle est essentielle; ensuite sans plus attendre: les annales!!!!! Les annales les gars c’est vos meilleures amies, vos bro pour le concours, c’est elles et uniquement elles qui vous feront réussir. Alors au début vous prenez une caisse c’est normal: on essaye maintenant de répondre aux questions suivantes: (pas tout le temps hein genre en UE7 vous apprenez et vous récitez le jour J)
-comment devais-je répondre à ce qcm? (si vous avez trouvé : très bien mais attention à ne pas se reposer sur ses acquis)
-que dois-je retenir d’essentiel?
-QUELLE EST LA FRÉQUENCE DE CE QCM? importance +++
Voilà ça c’est pour votre premier jet, je le faisais à chaque leçon quel que soit la matière, après ATTENTION ces questions je me les posais dans la tête automatiquement, là je le formule grossièrement mais c’est l’idée du processus que vous devez retenir.

Ensuite, passons à l’étape suivante qui se répétera et se répétera jusqu’au jour J: Déjà je dois vous prévenir, les emplois du temps sur une semaine ou plus : très peu pour moi :) trois jours grand max sinon vous allez décaler soyez en sûr ! Vous devez restez maître de votre emploi du temps et non l’inverse (beaucoup tombent dans ce piège)
Alors la veille au soir je me listais les cours à voir dans la journée + les annales à faire ainsi qu’à corriger !! (ça sert à rien de faire des annales vite fait pour voir combien vous avez, vous devez TOUTES les comprendre)

Pour les matières suivantes: UE1B, UE2A, UE2B, UE5, UE6, spe medecine
Je travaillais ces matières le matin c’est là que ma mémoire était « fraîche » et en général tout rentrait assez vite, seulement j’oubliais pas mal : alors la clé c’est la COMPRÉHENSION et la RÉPÉTITION, si vous avez ces deux facteurs réunis rien peut obstruer votre apprentissage ;) je faisais en général deux à trois cours le matin de 8h30 à 13h30. Je les lisais et relisais en reprenant mon premier jet si il manquait des notions ou je rajoutais des petites astuces pour un qcm qui m avait fait chi** ou carrément je réécrivez la phrase correcte de mon qcm sur la leçon. Je travaillais avec les cours d’une prépa privée à Bordeaux (médical sciences) mais j’étais au tuto, alors je veux pas faire de pub et tout mais si vous pouvez vous procurez leurs cours c’est le top du top même si c’est un an ou deux précédent ça le fait ça change pas drastiquement non plus. J’étais un peu perfectionniste alors TOUS mes cours je les ai complétés avec les deux grosses prépas, le cours de la fac, les diapos tutorat et les annales si bien que mon cours était plus que complet et ce qui me permettait de le comprendre en profondeur!!
Donc ces matières je les bossais en prio le matin (je détaillerais après pour l’organisation de mes journées) et de la façon suivante : je lisais et enchainais toujours avec les qcms correspondants ; une fois que j’avais fait leçon + qcms, pause 2 min je lève les yeux aux ciel et je rêvasse et hop on s’y remet.
Pour toutes ces matières (à part UE2A) j’ai eu entre 15 et 18,5 , ce que je me disais c’est qu’il fallait que je les vois et revois et rerevois à gogo et ne jamais saturer :)

Pour les matières UE1A,UE3A, UE3B, UE4,
Alors j’ai la ferme conviction que l’épreuve la plus importante de tout le concours (pas en terme de coeff mais en terme de celle qui va vous rapporter le plus de bénéfice) c’est l’UE3A : en primant on est largué on comprend pas et même on cherche pas trop à comprendre. Résultat un bon gros 5/20 sur cette épreuve au concours…… Mais là vous faites fausse route cette matière est facile!! Il suffit d’investir beaucoup de temps pour la comprendre, c’est THE matière ou prime la COMPRÉHENSION : toutes les personnes qui ont réussis cette épreuve vous le diront : premièrement ça les a très grandement favorisées dans le classement final car peu de gens la réussisse très bien, et ensuite ils ont tout compris: pourquoi le cours était fait de telle manière et quelles étaient les notions clés et à quoi servaient-elles. Si vous assurez un 17 dans cette matière à Bordeaux c’est numérus assuré (à condition que vous fassiez pas les cakes sur les autres matières). Donc pour les matières citées plus haut vous devez les comprendre et faire des annales +++ (encore + que dans les matières de par coeur car c’est de l’application et non de la récitation). Je les calais en général l’aprem car elles demandent d’être éveillé et de réfléchir (ce qui évite les fameuses grosses pauses dodo à la BU).
Après pour l’ue1A je peux pas trop vous conseiller, je l’ai loupé en primant comme en doublant.. Juste : persistez, c’est pas parce que l’on comprends pas au bout d’une fois ou deux qu’il faut que vous vous disiez ça y’est c’est fini..:( donnez tout et prouvez que vous êtes capables d’assurer ces matières le jour du concours!

Enfin pour l’UE7A et B, je tiens à dire que je ne suis pas une référence j’ai écouté un conseil qu’on m’avait donné et je l’ai appliqué à la lettre sans me poser de questions et j’ai eu environ 14 dans les deux (ce qui est très moyen c’est pas difficile en vrai.. par contre : C’EST CHIANT ;))
Tous les soirs ou deux soir : je faisais des annales avant de me coucher et je lisais une à deux leçons dans mon lit, ça m’endormait et c’était cool il y en a qui sont intéressantes (par ex: les champignons.. non je plaisante ça c’est the supplice ^^)

Voilà ça c’est en gros ma méthode d’apprentissage, pour l’organisation vous allez voir plus bas.

PS: Par contre les gars / les filles le coup de bosser avec de la musique dans les écouteurs tout mais pas ça ahaha .. (et oui j’ai aussi essayé–‘)

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Je faisais des fiches mais elles ne m’ont pas servis à grand chose.. Donc pas de précisions sur ce point là, les fiches pour moi ne servaient qu’à mieux COMPRENDRE le cours ;)

Je vais vous répéter une phrase que vous avez déjà entendu maintes fois : « chacun sa méthode »

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

J’ai travaillé la plupart du temps avec un ami. Je pense que c’est très enrichissant pour votre apprentissage d’avoir un ami/rival ou quelqu’un que vous voulez surpassez à tout prix. Si des gens ralentissent votre progression, ne perdez pas votre temps passez votre chemin. Ça peut être très piégeur d’avoir un groupe d’ami qui travaille à un certain rythme etc si il ne vous est pas adapté vous courrez à l’échec..!
Ensuite pour ce qui est des fréquentations, je voyais de temps en temps le we ma copine qui, malgré le fait qu’elle ne pouvait pas m’aider pour tout ce qui est travail, au contraire pour tout ce qui était organisation repas aller imprimer des cours etc m’aidait pas mal et ça me remontait vraiment le moral, c’était le top pour moi car ça me faisait gagner un temps précieux, c’est super de pouvoir compter sur des gens comme l’ami avec lequel je travaillais ou ma copine qui n’hésitaient pas à m’épauler dans les moments durs etc..

En gros vous devez vous composer votre Dream Team à la façon des Américains au Basket, vous devez avoir l’équipe qui gagne :))

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Alors je ne vais vous dire que pour mon année de doublant: je faisais la plupart du temps 8h30-22h à la BU vu que je n’allais pas trop en cours, j’avais un camarade de travail (Louis si tu passe par là ;) ) avec lequel je bossais très fréquemment , on se rejoignais à la BU et sans se parler on bossais toute la journée du matin au soir, ensuite le week-end on se donnait rdv chez l’un ou chez l’autre et on se mangeait toutes les annales qu’on pouvait jusqu’à en vomir aha et on discutait un peu des cours qu’on comprenait pas trop.
Jusqu’au 15 derniers jours avant le concours où je rentrais chez mes parents pour avoir les repas montés dans la chambre et pouvoir bosser à un rythme bien plus soutenu (en révision, le relâchement est interdit les gens! Surtout si vous devez rattraper du retard..!)

Chez moi je n’arrivais pas vraiment à travailler je me disais qu’il y en a à la BU qui doivent être en train de bosser comme des fous motivés les uns par les autres alors je m’obligeais a y aller aussi: dites vous aussi que c’est une façon de « surveiller l’ennemi » ahaha (à ne pas prendre aux sérieux hein, justement ces gens vous aident et vous donnent envie de faire mieux qu’eux!)

La BU de Bordeaux est juste top alors je la conseille vivement +++

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

En primant je n’ai pas hésité je me suis dit « la prépa c’est juste le top on a les cours on est un groupe plus petit alors plus d’aide personnalisé etc ».. Les gars personnes peut apprendre à votre place. Après je vais pas discréditer les prépas; seulement avant de payer aussi cher pour des cours sachez que la plupart des gens qui ont leur concours (env. 70% dans ma FAC) proviennent du tutorat.

La plupart des écuries (encore une fois pas toutes) mentent sur leurs statistiques avec des phrases magiques du genre « 50% des étudiants ont leur coucours si ils viennent chez nous » (ça me fait penser aux pots de compléments alimentaires « vous allez perdre 10kg de gras en une semaine » ahaha ne vous faites pas avoir..) et vous prennent dans un moment de faiblesse où vous êtes perdus, ou vous ne savez où donnez de la tête dans cette jungle aux prépas (plus d’une dizaine sur Bordeaux). Alors réfléchissez-y, est-ce que ça vaut vraiment le coup? Est-ce que « prendre une prépa » rime avec « mettre toutes les chances de mon côté » ? (En fait pas vraiment..)

En doublant j’ai eu THE révélation, moi qui avais pas mal d’a priori sur le tuto en fait c’est juste exactement ce qui me correspondait, les tuteurs sont vraiment à l’écoute, sans parler du fait qu’ILS ONT TOUS EU LEUR CONCOURS donc la plupart du temps ils savent de quoi ils parlent, de ce que vous endurez. Le tutorat de Bordeaux c’est le top du top je le recommande vivement. Il y a des colles chaque début de semaine, des ED, des distributions de QCMs, des concours blancs vraiment durs fin pour s’entraîner je dirais qu’il n’y a pas mieux.
Ensuite comme je l’ai fait, ça ne vous empêche pas de picorer à droite à gauche des cours de telle prépa, des annales de tel prépa, etc vous devez vous tenir informé d’un peu tout et pas rester hermétique avec pour unique savoir le cours de la FAC.

Alors Prépa ou Tutorat ? Les deux fonctionnent si vous savez comment en tirer les bénéfices. Seulement le soutien que vous aurez au tutorat vous ne l’aurez nul part ailleurs, a vous de choisir ;)

Remarque: j’ai plusieurs amis qui ne sont pas d’accord avec moi et qui ont eu leur année en ayant fait une prépa privée. Chacun sa voie !!

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

En primant: PRÉPA premier quad non troisième tiers sur 400 à peu près, deuxième quad c’était mieux en général premier quart mais c’est loin d’être suffisant..

En doublant: TUTO oui je bossais à fond les colles vraiment, ceux qui vous disent « ouais tu bosses les colles comme un fou, c’est pas représentatif, au concours tu vas pas pouvoir faire ça blablabla » eux vous leur leur dites de pas gaspiller leur salive car perso avoir des bons résultats toute l’année ça boost la confiance, ça vous permet de vous sentir prêt et ça vous fait connaître la sensation de faire un top 10 ou 20 sur plus de 2000 –> très enivrant croyez moi y’a pas meilleure pour votre motiv

De toute façon on s’en fout si vous cassez tout aux colles ou si vous vous faites mutiler l’important c’est ce que vous êtes capables de donner le jour J :))

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

Ouiiiiii ++++++ Le retard en Paces c’est une religion alors ne vous étonnez-pas ^^ Je pense pas qu’il y ai beaucoup de personnes surtout les deux derniers mois qui soient à jour à quasi 100% (tout compris partout).
En fait pour pallier ça j’ai fait quelques légères impasses
/!\ Alors là c’est très important : Vous devez apprendre vos cours de façon intelligente ! En ayant fait toutes les annales vous saurez de quoi je parle, certains détails du cours on s’en fiche j’ai ma petite phrase pour ça « Toutes les phrases du cours ne se valent pas » compris ? Les impasses c’est plus qu’un terrain glissant, c’est vraiment casse-gueule, il faut savoir minimiser un peu les données à apprendre mais sans excès. Pensez au principe 80/20 !! On peut le traduire en paces comme: 80% des résultats aux colles viendront des 20% de votre cours qui doivent être su parfaitement. Ces 20% ce sont vos 20%, vous devez les maîtriser comme un expert en Rubik’s Cub complète ses faces en quelques secondes avec les yeux bandés.
Donc ça c’était ma méthode pour minimiser le retard, le gros du cours je le connaissais tout le temps, ce que j’appelle donc « retard » ce sont les détails que vous ne connaissez pas et qui sont déjà tombés en annales une fois ou deux au cours des 6 dernières années. Ces détails sont à apprendre au fur et à mesure au fil des rotations de vos cours et se cristalliseront dans votre mémoire pour que vous cassiez tout le jour J.

Quel était votre rythme de travail ?

J’avais un rythme de travail très soutenu. J’entends par rythme de travail la vitesse de mes rotations de cours. En fait toutes les connaissances, tous vos cours du semestre représentaient pour moi une « rotation ». Mon but était d’arriver au concours avec la rotation la plus rapide possible de façon à avoir vu chaque cours 4 à 15 fois pour certains. C’est de cette façon que je travaillais avec mon ami Louis; chacun sa méthode mais selon moi celle-ci est efficace. Essayez d’avoir vu vos cours le plus de fois possible (sauf si vous êtes un Alien qui le retiens en une à deux fois, si si je vous assure ça existe).
Pour vous donner un ordre d’idées, le dernier mois de révisions, j’ai vu tout le programme 3 fois.
Encore une fois chacun son rythme. Certains ont besoin de voir la notion 3 fois d’autre 15 fois, seulement si vous l’avez COMPRISE (tu parle encore une fois de COMPRÉHENSION je te tue…..) vous aurez de grandes chances de diminuer ce chiffre. Vous diminuerez de ce fait le nombre de rotations nécessaires :)

Ensuite mon secret pour accélérer ces rotations et le fruit de mon travail pendant l’été à été la création de BLOCS afin de diviser la matière non pas en leçons mais en BLOCS. C’étaient des blocs de 1 à 5 leçons ! J’organisais ces blocs dans des chemises cartonnées et y rajoutait les annales correspondantes. Les BLOCS étaient composés des leçons qui avaient des similitudes et qui avaient une sorte de suite chronologique (par ex bloc 1 UE2A : gaméto-fécondation-amp-contraception ; bloc 2 UE2A : embryo S1, S2, S3 et S4, + Cellules souches ; Bloc 3: Intro bio cell, Membrane plasmique, systèmes endomembranaires). J’ai travaillé toute la PACES en doublant avec ces blocs et c’était ce qui me correspondait !

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Compétition que ça soit en primant ou en doublant ! Mais ça ne veut pas dire que je n’aidais pas quand on me posais une question ou qu’on me demandais un service. Seulement à chaque colle je voulais être le meilleur et ne pas laisser quelqu’un me devancer sauf si il était meilleur, c’est au mérite ce concours. Pareil le jour J ne soyez pas des agneaux: mentalité killer de QCMs ;)

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Au premier semestre ni l’un ni l’autre je ne me posais pas ce genre de question, j’avançais droit au but concentré. Mais au fur et à mesure que le concours approchait je stressais de plus en plus , si bien qu’à 6 jours du concours j’ai eu une sorte de panique générale et je n’ai pas touché à une leçon à J-6 et J-5 je savais pas ce qu’il m’arrivait, en fait c’était un gros manque de confiance et une remise en question. J’ai passé un coup de fil à mon tuteur pref Alex et il m’a dit « dans ce genre de concours la chance n’intervient pas, c’est représentatif, si tu dois l’avoir tu l’aura, sinon t’es pas fait pour ça tu fera autre chose » et depuis ça je n’ai plus trop stressé jusqu’à la fin , à part les jours J où je vomissais le matin (normaaaal en fait le mec stress) avant d’aller aux épreuves.
Le stress on le gère comme on le peut mais on le gère. Il vous fera perdre des places le jour J, à certains plus que d’autres alors soyez de ceux qui ne seront pas ou peu affectés par ce facteur.

Je dirais qu’il faut que vous trouviez un juste équilibre entre ces deux états: semi-stressé semi-décontracté compris les gars ? ;)

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

En cours j’étais concentré +++ au premier rang seul, je buvais ce que disait le professeur et j’essayais de me passionner pour la leçon; il n’y a que comme ça que ça me servait sinon je perdais mon temps…
Ensuite je ne suis pas allé à tous les cours car je les avais déjà, quand je savais que le cours n’allait pas changer, je rester à la BU pour le travailler et je m’interdisais de faire autre chose comme leçon. Si j’avais fini avant, je faisait toutes les annales correspondantes. Cette année est faite de telle sorte que vous pouvez assister à chaque cours, aller à tous les EDs (mega important: allez en ED vraiment!!!!!) et bien réussir votre concours alors ne vous méprenez pas en vous disant « ouais deux heures de bio cell je perds mon temps c’est théorique je devrai l’apprendre à la BU » en fait la bio cell aussi doit se comprendre ! Prenez le temps d’aller en cours et soyez concentrés quand vous y êtes sinon vous êtes seulement en train de perdre du temps pendant que d’autres travaillent ;)

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

J’ai pris tous les cours de la prépa grâce à des amis qui me les prêtaient pour que je les photocopie (en papier donc), et comme je l’ai dit précédemment, je les complétais avec les cours de la FAC, le diapo du tuteur, les cours d’autres prépas, les qcms, les concours blancs etc.. de manière à ce que mon cours soit EXHAUSTIF (ce mot va vous traumatiser, ne soyez pas trop exhaustif non plus, certains points ne servent pas à grand chose.. soyez malin et identifiez le « caviar » des leçons)

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

LES ANNALES = L’ÉLÉMENT LE PLUS IMPORTANT pour réussir selon moi, je dirais que c’est 40% théorie/60% annales (variable selon les matières).
Au concours vous aurez quoi en face de vous? Des QCMS! Et où se trouvent les QCMS –> pas dans le cours, mais dans les annales!!
J’ai toujours travaillé avec les annales et vous devriez faire de même, c’est l’essence même de la PACES: vous devez toutes les connaître et les faire, les refaire à l’endroit à l’envers .. J’exagère mais c’est l’idée, il n’y a rien de meilleur que de cocher un qcm en une seconde le jour j que vous connaissez par coeur parce que vous l’avez fait 15 fois.
Ensuite, en faisant des annales vous allez apprendre à résoudre efficacement les qcms. J’entends par là que le jour J vous aurez TOUJOURS un qcm qui sort de nul part et sachez que sur ce qcm tout le monde, je dis bien tout le monde, sait qu’il est dur; cependant, ce qui auront résolu plus de qcms ou plutôt MIEUX (c’est pas tout d’en faire 150 000 par jour si vous n’en tirez pas le meilleur des apprentissages) : ceux là attaqueront mieux le qcm et certains d’entre eux le réussiront, et ensuite ils auront leur PACES alors soyez de ceux-là ;)

Petite anecdote : j’ai une amie qui a finie dans le TOP 3 et qui n’a pas fait tant d’annales que ça^^ alors encore une dernière fois chacun sa méthode !!

Comment était organisée votre journée ?

Tout au long de l’année sauf les 20 derniers jours de révisions, je travaillais 2 à 3 matières par semaine

Lundi à vendredi: BU
8h30-13h30 : Deux matières; une leçon par matière et annales correspondantes
13h30-14h15 : Repas au RU et café
14h15-18h15 : Deux matières; une leçon par matière et annales correspondantes
18h15-19h : Repas au RU
19h-22H : une grosse leçon (par ex: tissu nerveux) et une annale entière dans la matière correspondante et sa correction (par ex: UE2B 2015+correction)
Un peu d’ue7 le soir en rentrant, une heure ou deux pas plus et pas de façon assidue mais en essayant d’aimer (ouais alors l’ue7 c’est comme le café on aime vraiment ou pas du tout^^)

Samedi et Dimanche: Uniquement les 2 matières de la colle qui arrive en début de semaine
Dormir une heure de plus qu’en semaine!!
Programme: idem qu’en semaine mais avec plus de pauses aux repas et plus d’annales
Samedi : je m’arrête à 17h30 (mon moment détente de la semaine)
Dimanche : je fais plus d’annales que d’habitude
Ensuite durant le we je m’autorisais bien plus de temps pour chacune de mes leçons afin de bien m’en imprégner ;)

Les 20 derniers jours de révisions: (je serais plus précis sur cette section en prenant un exemple de semaine type au S2)
Alors tout d’abord je prenais ces derniers jours très à coeurs encore une fois principe 80:20 : ici les 20% représentent la période de révisions et les 80% les informations que vous aurez dans votre caboche le jour J glanées durant cette période critique.
Ensuite, quel que soit le jour de la semaine j’avais un programme très précis répartis en deux groupes de jour : le jour A et le jour B
Enfin, petit bonus pour les révisions: le matin je ne travaillais QUE la spé ou l’UE1B qui sont les deux matières les plus coefficientées de tout le concours ce qui m’a permis d’avoir plus de 17,5 dans les deux.

Jour A:
6h30-7h: douche + petit-dej
7h-10h: apprentissage complet d’un bloc de spé (3h de travail)
10h-10h45: annales spe a gogo (45 min)
11h-13h50: apprentissage complet d’un autre bloc de spé (2h50)
13h50-14h20: corrections d’annales mal corrigées (30 min)
14h20-14h45 : repas midi
14H45-17h45: apprentissage complet bloc de UE3B (3h)
17h45-19h45: annales à gogo d’ue3B + correction +++ (2h)
19h45-20h20: repas soir
20h20:21h20: la leçon qui me pose le plus de difficultés en UE3B + quelques annales rapides (1h)
21h20-22h45: UE7B le plus possible (1h25)
fin de la journée : ok un peu plus de 14h30 de travail c’est dur, on en chie, mais ça me permettais d’être vraiment focus et de me sentir bien à l’aise avec mes cours, de me dire que je me donnais à 110 %, que je ne pouvais pas faire plus. Tout ça pour n’avoir aucun regret et maintenant en y repensant je ne le referais pas de si tôt ahaha^^

Jour B: idem que jour A mais le matin c’était UE1B et l’aprem UE2B

Pour moi travailler autant était la seule façon de me consoler si ça ne se passait pas comme je voulais… Mais au final ça a payé alors je ne peux que le recommander.

Par contre deux choses:

1) Les pauses tout au long de votre journée doivent logiquement être de plus en plus longues, votre capacité de concentration baissera, vous serez moins alertes alors ça ne sert à rien de se dire « vas-y j’enchaîne 5h de biochimie » si vous ne retenez qu’une réaction sur 3 au final.

2) Ce qui comptera n’est pas le temps que vous passez sur vos cours mais l’efficacité dont vous faites preuve durant ce temps. TOUT LE MONDE bosse plus de 8h par jour mais seulement certains en 2h peuvent produire ceux que d’autres produisent en 6. Encore une fois ce sont souvent eux qui sont les plus remerciés le jour du concours alors SOYEZ EFFICACES !

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Futurs étudiants Paces : tout d’abord ne copiez pas ma méthode, la meilleure des méthodes de travail c’est la vôtre !!!!!! Alors apprenez à vous connaître, aller chercher vos limites, et donnez tout ce que vous avez dans le ventre.
Petit conseil sympa : si vous avez un gros coup dur, une baisse de motiv : vous arrêtez tout, vous réfléchissez quelques minutes à pourquoi et ensuite vous sortez prendre l’air une heure et ne pensez à rien d’autre que des moments où vous avez été heureux, à des moments de bonheur. Je l’ai fait plusieurs fois et croyez moi ça aide vraiment. (Sinon vous pouvez aussi aller sur reussirmapaces.fr) ;)

Retenez COMPRÉHENSION, RÉPÉTITION et AIMEZ VOTRE COURS.

Parfois vous déprimerez ou pleurerez, mais vous verrez que votre récompense si vous vous donnez à fond sera à la hauteur de vos espérances ;) N’envisagez pas par contre de la passer en deux ans, donnez tous dès le début. Donnez-vous en les moyens et ne lâchez rien, si vous avez un rêve comme j’en avais un alors personne ne peux vous arrêter. Vous êtes responsable de votre réussite: battez vous et vous l’aurez :))

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Selon moi, ce qui m’a fait réussir c’est ma persévérance. J’étais loin d’être le plus doué ni le plus intelligent. Mais après mon échec en primant, je me suis dit que la chance qu’on m’accordait de redoubler était la seule et l’unique de réaliser le rêve de toute ma vie : devenir médecin. Que même si j’avais 0% de chance de l’avoir vu mon parcours scolaire, je changerais cette stat de m**** et sortirai de ma zone de confort afin de montrer qu’avec de la détermination on peut tout faire; j’ai lu beaucoup de témoignages, demandé plein de conseils un peu partout, je voulais savoir comment faire pour avoir toutes les cartes en main et il s’est avéré qu’à la fin je savais enfin apprendre, moi qui selon les professeurs « rigolerait moins à la fin du lycée » :p

Croyez en vous, et sachez que les seules limites à votre réussite sont celles que vous vous fixez.

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?

Alors on dit que lorsque l’on passe du lycée à la PACES, eh bien les pendules sont remises à 0 , tout le monde part avec les mêmes chances, la mention c’est bidon de toute façon, blablabla… Pas exactement ;) En fait la mémoire se travaille (sans blague merci Pablo..) ! Ceux qui pensent plus vite, retiennent plus d’informations que vous, ou peuvent se concentrer plus longtemps n’ont pas un cerveau différent du vôtre : ILS S’EN SERVENT DE FAÇON DIFFÉRENTE. C’est très important que vous reteniez cela. On peut en fait en conclure que plus vous entrainez votre mémoire (et cet apprentissage commence dès le lycée) , plus vous embrayerez rapidement en PACES; même si le lycée et la PACES sont comme le jour et la nuit, votre mémoire, elle, ne peut stocker beaucoup d’information si elle n’a pas appris à le faire précédemment. Et c’est là que je veux en venir: j’ai passé toute mon année de primant à « apprendre à apprendre » et en doublant j’étais fin prêt. Je n’ai pas perdu une année non plus, mais c’est quasi impossible de trouver de méthode d’apprentissage en une journée alors j’en retire comme enseignement qu’il faut commencer par la base c’est à dire savoir apprendre :)

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Cette première année, vous vous en souviendrez toute votre vie aha c’est éprouvant, épuisant mais le jeu en vaut la chandelle.
J’ai rarement senti un tel sentiment de joie lorsque j’ai su que j’avais réussi. C’est très enrichissant sur le plan personnel vous en apprendrez vraiment beaucoup sur vous même alors foncez et ne vous arrêtez pas en chemin!

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

Ce site c’est juste une énoooorme source de conseils et de motivation. J’y ai passé beaucoup de temps à lire en priorité les témoignages de ma FAC et ensuite ceux des personnes comme moi qui n’étaient pas ou peu assidues au lycée et qui ont réussi à passer ce foutu concours haut la main malgré un parcours scolaire pas toujours « brillant ».
Je le recommande à tous ceux qui ont un moment de doute, un problème de méthode de travail, un besoin urgent de motivation (en fait c’est pour ces trois raisons que j’y allais) , la P2 est faite pour vous et si des personnes comme moi ont réussi le concours alors vous pouvez tous le faire :))

Merci aux responsables de ce site vous êtes au top !!!! <3

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here