Sommaire de l'article

Nessy P, en 2ème année de Médecine à Paris VI nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2017 – 2018, NC: 323 places médecine, 122 pharmacie, 36 dentaire et 27 maïeutique.

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S Spé SVT Mention Très Bien.

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

#CarréPower <3

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

J’ai passé médecine et pharmacie uniquement les deux années. Primante : en médecine 549 puis 450 ; Doublante : en médecine 94 puis 65.

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Au lycée, j’étais très assidue, je bossais déjà beaucoup, j’avais plutôt de bonnes notes en général. Mais je prenais des cours particuliers pour combler mes lacunes en maths et en physique.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

Chez maman et papa, les 2 années et c’était très bien comme ça. Ça facilite grandement la vie. ^^

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

Environ 50 minutes si tout se passait bien. :p

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

À Paris 6 les cours étant retransmis en direct ainsi qu’en différé sur le site de la fac, je n’ai pas eu vraiment besoin de m’y rendre souvent si ce n’est pour les EDs, les salles étant bien indiquées, pas de problèmes pour s’y repérer. Quant aux amphis ils sont regroupés dans le hall, pas de soucis pour s’y retrouver non plus.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

En tant que primante j’avais fait un stage de pré rentrée de 3 semaines au mois d’août dans une prépa privée et sincèrement si c’était à refaire, je ne réitérerai pas l’expérience. La prépa dans laquelle j’étais ne me plaisait pas du tout mais bon je ne vais pas épiloguer là dessus. ^^’ Et puis 3 semaines c’était beaucoup trop long, on avait un programme très chargé et peu de temps pour l’approfondir, j’étais complètement perdue et désespérée … Ce fut une mauvaise expérience. :/

En tant que doublante ce fut très différent, j’ai commencé à travailler assez tôt (mi-juin) parce que j’avais pas mal de lacunes à combler qui m’ont coûtées pas mal de places en primante (l’anatomie et la chimie organique pour ne citer que ça). Et j’avais également fait le stage de pré rentrée du tutorat, ce qui m’a permis de m’entraîner pas mal dans les matières à réflexion (chimie et physique). Quand les cours ont commencé en septembre , j’avais pu prendre une avance très confortable que j’ai maintenu tout le semestre. ^^

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Je ne suis pas vraiment fan de sport à la base, ce n’est pas en PACES que j’allais m’y mettre ^^. En revanche je faisais du violon, j’ai pu continuer à en faire au cours de mon année de primante à raison d’1 heure par semaine, ça me faisait une petite pause. Et puis en doublante je me suis très vite laissée dépasser par les événements et j’ai arrêté pour me concentrer à 300 % sur mon travail.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

En primante je m’étais « autorisée » deux ou trois sorties au premier semestre, ça m’avait fait le plus grand bien et ça ne me faisait pas culpabiliser parce que j’en avais besoin. Mais je ne suis pas sortie durant le deuxième semestre parce que j’avais trouvé un bon rythme de travail et je n’avais pas trop ressenti le besoin de sortir.

En doublante, rien du tout au premier semestre, j’étais beaucoup trop stressée et le temps passait tellement vite … Au deuxième semestre, j’étais littéralement au bord de l’explosion je me suis autorisé quelques sorties même à quelques jours du concours et ça n’a pas été néfaste, bien au contraire. Donc morale de l’histoire, quand on en a besoin il ne faut surtout pas se priver de prendre un peu l’air. ^^

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Ma maman est pharmacienne. ^^

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Je suis une grooooooosse dormeuse, j’ai besoin de beaucoup de sommeil pour me sentir un minimum bien. En tant que primante je ne m’en souviens plus vraiment mais je dois dire que je fonctionnais de façon assez bizarre lors de ma deuxième paces : je me levais tard (10h voir plus tard encore …) j’étais incapable de me lever plus tôt, c’était plus fort que moi ^^ .
Et sinon je me couchais de plus en plus tard au fur et à mesure de l’année, au début vers minuit et puis après vers 1h-1h30 …

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Je suis une grooooooosse dormeuse, j’ai besoin de beaucoup de sommeil pour me sentir un minimum bien. En tant que primante je ne m’en souviens plus vraiment mais je dois dire que je fonctionnais de façon assez bizarre lors de ma deuxième paces : je me levais tard (10h voir plus tard encore …) j’étais incapable de me lever plus tôt, c’était plus fort que moi ^^ .
Et sinon je me couchais de plus en plus tard au fur et à mesure de l’année, au début vers minuit et puis après vers 1h-1h30 …

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

Je vais me focaliser ici sur ma façon de faire en doublante :

-Au premier semestre, je commençais systématiquement mes journées par des matières « à réflexion » (j’alternais donc chaque jour entre physique, biophysique, chimie organique et chimie générale) à raison de 2h30-3 heures par jour, ces matières étaient de loin les plus difficiles pour moi, j’en faisais donc quotidiennement. La plupart du temps je refaisais les concours blancs du tutorat et ceux de la prépa que j’avais prise en redoublant (bien meilleure que celle de mon année primante :p) et si j’étais à cours de concours blancs, je me lançais sur les annales. Je n’hésitais pas à refaire 15 fois le même exercice pour qu’il soit définitivement ancré dans ma tête. Et parfois aussi pour ces matières je me contentais de relire du cours et refaire quelques de démonstrations pour bien comprendre et retenir les formules de chimie générale et les réactions de chimie organique. Tout ça a bien porté ses fruits hormis en physique où j’étais vraiment une quiche malgré tous mes efforts :p

-Quant aux matières à « par coeur » j’avais pris tellement d’avance durant l’été entre mes 2 paces que je ne faisais presque que des révisions durant tout le semestre. Mais pour les cours qu’il me restait à apprendre, je commençais toujours par voir s’il fallait que je le découpe en plusieurs morceaux, s’il le fallait, je pouvais étaler l’apprentissage sur 3 à 4 jours, le but étant d’éviter les over-doses et au final d’être paumée :p Et après armée de mes surligneurs, je surlignais certaines parties importantes du cours. En fait surligner m’évitait surtout de ne pas être trop passive, c’était surtout histoire de « m’occuper » pendant que je lisais le cours. Par la suite je revoyais mes cours grâce à la méthode des J (je faisais donc après l’apprentissage qui était le J0, des J 3,7,10,15,30,45,60 et parfois même plus pour les cours pour lesquels j’avais pris de l’avance).
Quand je revoyais un cours, je le récitais oralement comme si je devais l’expliquer à quelqu’un (mon chat était mon plus fervent auditeur x)). Tout ça paraît un peu fastidieux mais je connaissais ensuite mes cours sur le bout des doigts et durablement surtout ! Ces matières à par coeur m’occupaient 6 heures environ par jour (en comptant révisions des anciens cours et apprentissage des nouveaux). Je faisais aussi beaucoup de QCMs pour retenir durablement les cours, chose que je ne faisais pas en primante ! (grossière erreur à ne pas commettre)

-Au deuxième semestre je n’ai pas grand chose à rajouter si ce n’est que je prenais moins de temps pour les matières à réflexion (1h30-2h par jour) et plus pour le par coeur qui était plus conséquent (6h30-7h par jour). Mais par contre au vue de tout ce qu’il y avait à apprendre par coeur, je ne pouvais plus faire la méthode des J, je revoyais les cours au feeling quand je sentais que ça faisait trop longtemps que je ne les avais pas vus.

-Enfin en général, je suivais approximativement le planning de la fac, histoire de ne pas passer à côté d’un cours et d’être sûre que j’étais parfaitement à jour.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Je n’ai jamais fait une seule fiche de ma vie :p C’est une façon de faire qui ne me correspond pas du tout, j’ai besoin réciter mes cours, les écrire me paraissait être une perte de temps …

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

J’étais incapable de travailler en groupe, j’ai donc passé mes 2 paces enfermée dans ma chambre seule sauf à la fin où j’avoue que j’en pouvais plus donc je travaillais dans mon jardin, il faisait beau en plus, c’était cool. ^^

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Je travaillais tout le temps chez moi comme dit précédemment, j’ai besoin du calme le plus complet et du silence total, je ne pourrais pas me concentrer dans une BU ^^’

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

Comme je l’ai dit un peu plus tôt, j’avais pris une prépa en primante qui ne m’avait pas plu du tout et qui ne m’avait pas franchement aidée. Leurs concours blancs n’étaient pas du tout représentatifs, on était très peu nombreux donc les classements ne voulaient rien dire … En revanche j’avais le tutorat tous les samedis matins. J’y faisais des concours blancs qui étaient bien mieux que ceux de ma prépa et surtout on était plusieurs centaines de personnes donc c’était représentatif.

En redoublant j’avais pris une prépa spéciale pour doublants et là c’était vraiment bien mieux. Les concours blancs étaient de qualité et représentatifs. J’ai continué le tutorat également.

En bref, ce qui m’a permis de réussir c’est de faire un maximum de concours blancs, ça donne un super rythme de travail. Et donc la combinaison prépa (mais ne faites pas la même erreur que moi, renseignez vous bien sur les différentes prépas qui existent et ne prenez pas n’importe laquelle) ET tutorat, c’est ce qu’il y a de mieux, chacun arrive à apporter quelque chose de différent mais de complémentaire. ^^

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

En primante au premier semestre, c’était la catastrophe, je n’ai été classée que 1 ou 2 fois … Mais bon le classement au dernier concours blanc du semestre au tutorat avait été bien représentatif de mon véritable classement. Au deuxième semestre, j’avais adopté un meilleur rythme de travail, et ça s’est bien ressenti, j’étais souvent classé hormis en Statistiques où j’étaits dans les 30% – 40%.

En doublante, j’étais tout le temps classée (sauf 2 ou 3 fois en physique :p) au premier semestre et parfois même vraiment bien classée, au deuxième semestre un peu moins mais je l’étais quand même plus de 90% du temps.

Les concours blancs m’ont toujours permis de me situer par rapport aux autres et m’orientaient beaucoup dans mon travail, ils ont été en grosse majeure partie représentatif de mes véritables classements au concours.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

En primante au premier semestre, j’avais un retard phénoménal, j’ai du faire pleiiiins d’impasses, j’étais dépassée par les événements, je n’ai pas trouvé de méthode miracle pour m’en sortir … Au deuxième semestre, il était donc hors de question de réitérer l’expérience si bien que je n’ai pas eu de retard de tout le semestre et j’ai fait zéro impasse ! Je suivais de très près le planning de la fac et je me forçais à rattraper à tout prix ce que je n’avais pas fait durant la semaine le week-end.

En doublante, au premier semestre j’avais énormément d’avance. Au deuxième semestre, j’ai pris un peu d’avance au début et puis tout s’est très vite accumulé, donc après j’étais « juste » à jour, mais c’est déjà bien ^^.

Quel était votre rythme de travail ?

J’ai déjà décrit comment je m’organisais à peu près mais je vais ajouter le fait que je me prenais pas mal de pauses dans la journée, en général 2h voir plus pour manger le midi, j’avais vraiment besoin de prendre mon temps. Et puis des petites pauses de 5 à 30 mn par ci par là, les pauses étaient pas vraiment planifiées, j’arrivais parfois à travailler 4 heures sans pause parfois j’avais besoin de m’arrêter au bout de 2, c’ était vraiment très variable. ^^

Je travaillais comme ça tous les jours hormis le jeudi puisque j’avais 4 heures de TDs et ensuite concours blancs de la prépa, je rentrais tard le soir donc je ne faisais rien en rentrant, c’était un peu ma vraie pause de la semaine. Le dimanche aussi en général, je travaillais moins que les autres jours, j’avais énormément de mal à me concentrer ce jour là, je ne sais pas trop pourquoi, je faisais en général 7h30 de travail.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Je n’ai pas vraiment eu l’occasion de rencontrer beaucoup de personnes durant ces 2 années mais j’étais venue dans cette fac avec 2 amies du lycée et on allait parfois en ED et en concours blancs ensemble, on s’aidait au besoin, je n’étais pas du tout dans un esprit de compétition. J’ai quand même eu l’occasion de rencontrer une personne super sympa en TD, on s’est bien soutenues toute l’année.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Franchement ça dépendait des moments. En primante à part les veilles de concours je ne stressais pas tant que ça. Mais en doublante c’était une autre histoire, le moindre concours blanc me stressait pas mal, j’avais toujours peur de ne pas en faire assez, je me remettais en question constamment.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

Je ne suis allée en cours que très très très rarement, mais quand j’y suis allée j’étais attentive et je prenais des notes bien sûr.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

La fac propose des polys de cours qui reprennent les diapos des profs, certains de ces polys étaient très bien et j’apprenais directement dessus au besoin j’écoutais le cours en vidéo pour rajouter le nécessaire. Mais j’utilisais surtout les publications du tutorat, très bien faites qui reprennent tous les cours en détails, parfois il manquait quelques infos que je complétais avec les fiches de la prépa.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Pour certaines matières je m’entrainais assez tôt dessus dans le semestre (des matières comme la chimie, la physique par exemple) mais pour d’autres j’attendais les périodes de révisions à proprement dit pour me pencher dessus. Il est en tout cas indispensable d’avoir le temps de les faire minimum 3 à 4 fois avant le concours, certaines matières sont très redondantes et alors là faut pas hésiter à faire les annales 20 fois s’il le faut, histoire de ne pas perdre des points bêtement. ^^

Comment était organisée votre journée ?

Du coup je me levais tard pour commencer (vers 10h), je bossais presque aussitôt après m’être levée et je faisais donc des matières à réflexion jusqu’à ce que je mange (vers 13 h).
Ensuite je reprenais un peu avant 15h jusqu’à 18h avec du par coeur, après je faisais une pause.
Je reprenais en général vers 19h30-45 jusqu’à ce que je mange à nouveau (vers 21h).
Et puis je faisais souvent du 22h-minuit. Mais parfois (même assez souvent en fait :p) tout ne s’enchaînait pas parfaitement et je pouvais prendre plus de pauses ou les prolonger et donc je pouvais terminer plus tard (parfois 1h du mat’ comme je l’ai dit plus haut).

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Il n’y a pas de recette miracle pour réussir néanmoins il y a quelques trucs que j’aurai aimé savoir plus tôt :

-Première chose, ne SURTOUT pas négliger les concours blancs, il faut en faire un maximum, c’est stressant certes, mais c’est la meilleure façon de savoir où on en est et comment on se situe par rapport aux autres, c’est hyper important.
-Deuxième chose, faire des TONNES de QCMs quotidiennement, parce que parfois on a des grosses surprises en faisant des qcms, on peut se rendre compte qu’un cours qu’on pense maîtriser ne l’est pas tant que ça … Apprendre son cours est une chose mais apprendre à répondre à des qcms en est une autre, c’est limite un apprentissage à part.
-Dernière chose ne JAMAIS écouter ce que les autres peuvent vous raconter, genre qu’ils arrivent à travailler 10 heures d’affilées, qu’ils trouvent tel ou tel truc trop facile alors que vous trouvez ça difficile …
-Bref ne vous souciez de rien d’autre que de vous-même et de votre travail, du moment que vous voyez que vos efforts payent même si votre façon de faire est bizarre, continuez votre chemin.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Un moral d’acier ^^ J’ai connu, comme tout le monde, pleins de moments de doutes, de peur, de coups de déprime, d’envie de tout arrêter, de remise en question mais j’ai toujours continuer d’avancer quoi qu’il arrive. Le travail finit toujours par payer, soyez-en sûrs.

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?

Je crois que ce qui a contribué à mon redoublement c’est le fait d’être rentrée en paces sans trop savoir où je mettais les pieds, résultat à mon stage de pré-rentrée j’ai reçu un coup de massue sur la tête, je ne m’attendais pas du tout à autant de par coeur, que des matières comme la chimie ou encore la physique soient vraiment très très différentes du lycée.
J’avais beau avoir discuter avec 2-3 personnes qui avaient fait paces, on ne se rend pas bien compte de ce que c’est tant qu’on y est pas encore.
Et bien sûr toutes les impasses que je m’étais permise n’ont pas aidé. ^^ Par la suite je me suis jurée de ne plus en faire, d’être toujours à jour et j’ai pu progresser ainsi.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Très honnêtement : horrible ^^’. Mais je pense qu’on en ressort grandi et surtout on se découvre une capacité à travailler plus qu’on ne l’aurait jamais imaginé.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

Je connaissais ce site depuis que j’étais en première, et je lisais très régulièrement des témoignages. C’était rassurant. ^^ Et je m’étais dit alors que j’en écrirais moi aussi, c’est chose faite maintenant. ^^ Bon courage à tous ceux qui tenteront l’aventure et quelqu’en soit l’issue soyez fiers de vous. <3

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here