Nadia R, en 2ème année de Médecine à Bordeaux nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2016 – 2017, 340

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S spé SVT – mention TB

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Primante!

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

J’ai passé uniquement le concours médecine et j’ai été classée 30e.

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

J’ai toujours été bonne élève, et j’ai des facilités. Je travaillais régulièrement mais même pas 1/20e de ce qu’on bosse en paces.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

J’habitais seule dans un petit studio de 17 m2.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

Au début j’y allais à pied, je mettais environ 10 minutes ; ensuite à vélo et ça me prenait 5 minutes.

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Franchement oui, c’est assez bien organisé à Bordeaux. Ils mettent en ligne les emplois du temps pour le semestre, les roulements pour les amphis selon les groupes etc donc c’est pratique. En plus j’avais été aux portes ouvertes de la fac donc ça permet de prendre un peu ses repères!

En tout cas ce qui est important c’est de pas y aller seule, genre c’est beaucoup mieux si tu as des potes avec toi en paces à la même fac, ils te comprennent et vivent la même chose que toi donc c’est bien pour parler! Ca aide d’être à plusieurs surtout au début.

Par contre le site de la fac est très étendu et les amphis pour les cours sont tous dans le même bâtiments, du coup quand les ED commencent c’est un peu compliqué à trouver même si il y a des flèches.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

J’ai fait la pré-rentrée du tutorat à partir du 24 août sur 4 jours en sachant que notre rentrée était le 5 septembre. Du coup oui entre les jours où j’avais tutorat je relisais les cours que j’avais eu, je faisais les QCMs qu’ils nous donnaient, mais rien à voir avec le rythme de pendant l’année! De toute façon ça sert à rien de bosser énormément pendant la pré rentrée étant donné que les cours qu’ils nous donnent au tutorat ce sont des résumés et au concours ce sont plutôt les détails qui comptent. Alors autant tout apprendre vraiment d’un coup! Il faut pas se gâcher les vacances, il faut aussi en profiter pour prendre ses repères comme souvent on arrive dans une nouvelle ville et tout.

Franchement je pense qu’il est inutile de se prendre la tête avec une pré-rentrée hyper lourde genre 3 semaines avant le début des cours comme le font les prépas, parce qu’on comprend pas forcément ce qu’on fait et on profite pas de la fin des vacances quoi…

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Avant, je faisais de l’équitation mais j’ai complètement arrêté avec la paces : c’était trop compliqué parce que même si je rentrais tous les week-ends (mes parents habitent à 1h30 de Bordeaux) j’avais pas forcément le temps. J’y suis allé une fois dans l’année pendant les périodes de révisions pour faire une pause, et j’ai recommencé après le concours d’avril.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

J’ai dû aller à 2/3 anniversaires, je suis allée boire un verre avec des amis plusieurs fois, j’ai été environ 4 fois au cinéma, tout ça sans jamais rentrer trop tard (minuit/1h) pour pas être trop fatiguée le lendemain. Je voulais pas me couper du monde et de mes amis donc je m’accordais quelques sorties de temps en temps ce qui me faisait le plus grand bien. L’un de mes tuteurs disait qu’il faut savoir se féliciter d’être arrivés jusqu’ici parce que beaucoup abandonnent avant!

Au niveau loisirs, au premier semestre pas grand chose. Le 2e semestre à Bordeaux est beaucoup moins condensé, donc je m’accordais un peu plus de temps. Par exemple certains samedi après-midi pendant 2/3h je travaillais pas, j’allais faire les magasins avec ma famille par exemple. En semaine aussi j’allais de temps en temps faire un tour de vélo d’une heure avec une amie pour s’aérer l’esprit.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Une cousine qui est médecin mais sinon non.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

J’essayais d’en avoir 8 au mieux mais en général j’en avais plutôt 7. Au final la fatigue s’accumulais peu à peu mais ça restais supportable, et j’ai fais de nombreuses grasses mat’ après les concours!!

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Je travaillais environ 12h par jour.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

En lisant simplement les cours, j’avais l’impression de rien retenir même si je les lisais plusieurs fois.

Ma méthode était d’apprendre les cours en parlant. En gros je lisais à voix haute, la diapo ou le texte que je voulais apprendre par petits bouts plusieurs fois. Ensuite je le répétais en le reformulant sans regarder jusqu’à ce que j’ai l’impression de le connaître et je passais à la suite. Une fois que j’avais fait une grande partie, je reprenais tout depuis le début pour tout remettre au clair dans ma tête sans regarder bien sûr et une fois que j’avais fini le cours je refais tout le cours à l’oral en le reformulant. Attention ça ne sert à rien d’apprendre mot pour mot!!

Une fois que j’avais appris un cours pour la 1ere fois, je le reprenais le week-end, puis avant le colle et pendant les périodes de révisions.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Je faisais des fiches uniquement pour mettre les formules genre en UE1 (chimie), UE3 (physique) et UE4 (maths).

En UE7B aussi : on a certains cours qui sont hyper dur à apprendre parce que là c’est du pur par cœur. On a par exemple une cinquantaine de noms de plantes à apprendre avec leur nom latin, la famille, le principe actif avec parfois la date de découverte etc, un peu pareil avec les champignons ; donc je me faisais un tableau où je listais tout.

Je faisais aussi des gros schémas bilans pour la biochimie pour avoir une vue d’ensemble.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Je travaillais seule, étant donné que ma méthode était bruyante je voulais pas déranger les autres quoi!

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Chez moi, encore une fois parce que ma méthode l’exigeait.

J’ai essayé une fois la BU mais j’ai pas trop aimé, j’arrivais pas trop à me concentrer y’avais trop de monde et déjà que je retiens pas quand je lis mais là c’était encore pire…

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

J’étais au tutorat et je le recommande énormément!!! C’est une grande famille <3

J’ai préféré m’inscrire au tutorat par rapport à la prépa déjà par rapport au prix : 50 euros contre environ 3000 pour une prépa. L’avantage d’une prépa, c’est qu’ils te donnent les cours mis à jour de l’année et donc tu n’as rien à faire en cours. Mais honnêtement, je pense que s’inscrire à une prépa ne sert qu’à se rassurer, au final c’est pas la prépa qui va apprendre les cours à ta place! Donc je prenais mes cours moi-même, en même si je perdais un peu de temps ça me faisais apprendre en même temps donc bon.

Ensuite, le tutorat est soutenu par les profs de la fac donc ils corrigent les QCMs et donnent leur avis dessus. Aux colles on est classés sur environ 2000 au 1e semestre et 1000 au 2e, alors que dans les prépa y’a max 500 personnes, donc ça permet de beaucoup mieux se situer. En plus les tuteurs sont top, ce sont des gens qui ont déjà vécu la même chose que nous, ils ont aussi galérés à apprendre les cours donc c’est parfois beaucoup plus compréhensible que ce que les profs disent. Les tuteurs se donnent à fond, ils adorent nous transmettre leurs connaissance et souvent dans les colles ils glissent des blagues dans les QCMs fin ils savent aussi nous détendre.

Ils organisent aussi des “tut’coaching” au début de l’année et avant les périodes de révisions pour nous montrons des témoignages, des techniques et tout c’est cool.

Au final mes parents m’avaient dit qu’ils étaient prêts à me payer la prépa si besoin mais j’ai préféré le tutorat et au final je regrette pas. C’est amplement suffisant!

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Alors au premier semestre, bof. J’ai fini une seule fois dans les 100 premiers, le reste du temps j’étais environ 500-700 mais pratiquement jamais plus de 1000 (sur 2000 environ). Ca peut paraître pas mal mais il faut se dire que c’est seulement les 340 premiers qui passent en médecine sur 3700 donc bon… J’avais des mauvaises notes en anatomie surtout (genre 5) parce qu’ils nous faisaient les cours et les colles avant de l’avoir eu en amphi donc je ne connaissais pas le cours! Je préférais apprendre en même temps que les cours magistraux. J’ai quand même fini dans le numérus (183) au concours blanc du S1.

Au 2e par contre j’étais toujours très bien classée : j’ai été plusieurs fois 12-14-16e et j’étais toujours dans les 100-200 premiers. J’ai eu un excellent classement au concours blanc d’avril (36e), ce qui rassure énormément.

En fait il faut vraiment se dire que les colles veulent rien dire, au vu des classements du 1er semestre c’était parfois un peu décourageant mais au final j’ai été classée 79e au vrai concours du S1 donc surtout ne pas s’y fier! Même pour le concours blanc, parce que souvent on a pas eu le temps de tout apprendre. Ce qu’il faut surtout faire c’est voir où sont les erreurs et surtout retenir celles récurrentes pour éviter de les refaire à chaque fois.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

Au premier semestre ça m’arrivait mais je le rattrapais toujours le week-end, et au 2e semestre pas du tout.

Quel était votre rythme de travail ?

Pendant la semaine, si j’avais cours le matin, j’apprenais les cours du matin pendant l’après-midi et la soirée. Si j’avais cours l’aprem, je commençais à les apprendre le soir et je finissais le matin. En sachant que je ne travaillais pas le mardi soir à partir de 18h comme j’avais colle du tutorat ni le mercredi soir car j’avais ED du tutorat.

Ensuite je revoyais tous les cours de la semaine pendant le week-end + je revoyais ceux pour la colle du mardi.

Pendant les périodes de révision je revoyais tous les cours du semestre et à la fin je faisais des annales.

Ca c’est plutôt valable pour le S2 car j’étais mieux organisée.

Au final au S1 j’avais vu chaque cours 2/3 fois, au S2 c’était plutôt 5/6 fois car comme des jours on avait pas cours, je me faisais un programme pour voir ce que je devais revoir car ça faisait longtemps que je l’avais appris par ex.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Plutôt altruiste, on s’aidait beaucoup entre amies, par exemple quand une avait pas compris quelque chose l’autre expliquait sans soucis, si on avait pas eu le temps d’écrire une partie de cours on se le passait.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

J’étais vraiment stressée!!!

Surtout au premier semestre, il y avait bcp à apprendre d’un coup alors je me mettais beaucoup la pression, tellement que je rêvais même de mes cours la nuit pour dire… Ca m’oppressait et je me sentais mal dès que je m’accordais un peu de temps, je me sentais coupable de pas travailler. Je pleurais assez souvent, quand j’en pouvais plus. Comme je me sentais assez seule (je faisais que travailler et je voyais que mes amies à la fac), je rentrais tous les week-ends parce que j’avais besoin de soutien de la part de mes parents. Mais j’ai eu beaucoup de chance car beaucoup de gens croyaient en moi, plus que moi-même d’ailleurs…

Au S2, je l’ai beaucoup mieux vécu. D’abord parce que c’était moins concentré donc on avait plus de temps pour apprendre les cours, ils étaient plus intéressants.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

En amphi j’étais en général concentrée car je prenais le cours en même temps. Mais ça m’empêchais pas de discuter un peu avec mes amies, étant donné que c’était ma “pause” de la journée et j’étais parfois un peu dispersée surtout quand le cours m’intéressait pas ou que tout était sur le diapo.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Au début je les prenais sur papier mais au bout d’une semaine je me suis rendue compte que c’était impossible vu le rythme où les profs parlaient. J’étais assez lente à écrire et il faut surtout pas rater les détails. Je suis donc passée à l’ordi, et c’était beaucoup plus simple! J’arrivais à prendre la majeure partie du cours et si il me manquait quelque chose je notais le temps affiché sur mon dicta et je réécoutais ce passage chez moi. Certains profs mettent tout sur leurs diapos donc y’a rien besoin de prendre.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Alors au premier semestre pas beaucoup, je n’en ai pas eu le temps car comme je l’expliquais avant, on avait cours tous les jours, j’étais encore lente à apprendre comme c’était le début et ma technique était pas tout à fait au point. J’ai du en faire 1/2 par matière et encore dans certaines j’en ai pas fait.

Au 2e semestre bcp plus! En fait on avait des semaines beaucoup moins chargées comme il y a avait les heures des spécialités que je ne faisais pas où je n’avais pas cours (genre dentaire, kiné etc) donc on avait plus de temps pour apprendre, j’étais plus rapide pour apprendre et donc aussi pour faire des annales. Je suis remontée jusqu’à 6 ans en arrière dans chaque matière.

Je conseille vraiment de faire des annales, car ça permet de se faire une idée de ce que les profs attendent. Et ça rassure beaucoup aussi de savoir les faire. En plus certaines questions retombent les années d’après (surtout en spé médecine) donc ça peut aider!!

Comment était organisée votre journée ?

Imaginons que j’ai cours le matin :

7h10 : lever
7h50 je pars de chez moi
8h arrivée à la fac
8h30-10h30 premier cours
10h45-12h45 2e cours
Ensuite je rentre chez moi, je mange et suivant l’heure ou j’arrive je commence à travailler entre 13h30 et 14h jusqu’à environ 17h
Pause de 15 min
17h15-20h15 je bosse
Jusqu’à 21h : douche, repas, télé
21h-23h je fini de travailler
et après dodo avec environ 15/20 minutes pour aller sur mon téléphone

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Déjà, il faut CROIRE EN SOI! C’est sûr que c’est difficile, mais si on arrive en paces et on se dit qu’on va l’avoir en 2 ans, il y a des chances qu’on ne donne pas tout dès le début et c’est dommage de s’handicaper comme ça. Tout est possible, pleins de gens l’ont fait, alors pourquoi pas toi? Si des gens cherchent à te décourager, il ne faut surtout pas y croire et s’en servir comme une force, montre leur qu’ils ont tord!

En paces, ce qui est surtout dur c’est la quantité de cours car en soi ils sont pas hyper compliqués pour la plupart, mais c’est juste qu’il faut connaître les moindres détails car absolument tout peut tomber au concours. C’est pour ça que ça ne suffit pas de faire comme en terminale, relire juste le cours avant un contrôle. Plus tu le revois de fois et plus tu le retiens. La première fois tu vas apprendre le général, puis de + en + les détails.

Il ne faut pas se fier aux résultats des colles comme je le disais plus haut, car quand on arrive au concours de décembre on a tous les compteurs à 0 et c’est là qu’il faut tout déchirer!! Certains auront peut-être eu de mauvais résultats aux colles car ils ont du retard mais au final l’auront rattrapé pour le concours donc il ne faut surtout pas partir perdant, car seul le concours compte.

Si possible, il ne faut pas prendre de retard, car ensuite ça s’accumule et c’est horrible, on est débordés.

Il faut surtout pas s’isoler, rester en contact avec ses amis et en avoir quelques uns dans les mêmes études, ça aide surtout au niveau soutien. Et ne pas aller à une fac trop loin pour pouvoir rentrer chez ses parents si besoin.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

J’ai eu beaucoup de chance, car dès le début tout le monde était derrière moi : ma familles, mes amis,… Ils croyaient vraiment en moi (plus que moi-même je crois), et au final je me disais “pourquoi pas toi?” Du coup je me suis donnée à fond et à aucun moment je me suis dis “tu le feras en 2 ans” car mon objectif c’était de l’avoir en 1 an. Je n’avais pas envie de revivre la paces une année de plus car je l’ai très mal vécue. J’ai fait pour ça beaucoup de sacrifices, mais au final tous les efforts ont été payants donc je me dis que c’était pas dans le vide.

A aucun moment je n’ai perdu de vu mon objectif, et j’avais pleins de post-it sur mon bureau de mes amies en mode “tu vas réussir” etc ce qui est super motivant!!

Quand je travaillais, j’étais super concentrée, je retournais mon téléphone l’écran contre la table donc je voyais pas si j’avais des messages et tout, ça m’a bcp aidée car on perd vite de la concentration sinon… Je m’obligeais à ne pas y faire attention, je n’y touchais que pendant ma pause. Par exemple, les résultats du S1 sont tombés pendant un après midi vers 14h et j’avais envie de finir d’apprendre mon cours pour pas me déconcentrer au cas où j’avais des résultats décevant ou quoi. Donc j’ai fini vers 15h30, quand j’ai pris mon téléphone j’avais pleins de messages et d’appels manqués mais tant pis! Au final ça m’a rien coûté d’attendre, j’ai pu finir mon après midi tranquille pour appeler la famille et tout ça comme j’avais fait ce que je m’étais fixée. J’aurai eu la flemme de continuer je pense si j’avais pas fait comme ça…

J’ai aussi des facilités d’apprentissage, et une bonne mémoire!

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Alors la paces chacun la ressent différemment, mais pour tout le monde c’est une année difficile, avec la pression, le stress, la charge de boulot…
personnellement j’ai assez mal vécu le semestre 1, je me sentais un peu seule parce qu’en dehors de la fac je faisais que bosser c’est pour ça que je rentrais tous les week-ends. Je doutais de mon travail étant donné que j’avais rien vraiment pour me situer rapport aux autres à part les colles du tutorat, et j’étais pas toujours super bien classée. Le travail c’était non stop étant donné que le S1 est hyper concentré a Bordeaux. Ensuite on a eu les résultats du S1 2 à 3 semaines après la rentrée donc c’est dur car tu bosses mais tu sais pas si ça sert à qqchose si t’es mal classé et tout. J’ai eu de super résultats donc personnellement ça m’a beaucoup motivé et le 2e semestre s’est bcp mieux passé! Déjà il était plus intéressant, moins condensé et je savais que j’avais des chances d’avoir mon année.

Ce qui est bien dans ma fac, c’est que le concours du S1 est en décembre donc on a des vraies vacances de Noël où tu passes même pas une seule minute à réviser donc ça fait le plus grand bien. Et le concours du S2 est relativement tôt (fin avril) ce qui fait qu’on a beaucoup de temps pour s’en remettre.

Donc en conclusion ça a été une année plutôt horrible avec beaucoup de doutes mais assez enrichissante en même temps : tu repousses tes limites, tu te forces à aller jusqu’au bout car au final ce qu’il y a derrière vaut vraiment le coup. Les cours en général sont intéressants (je dis bien en général parce que bon les cours sur les plantes et les champis…) mais difficiles à apprendre vu la quantité.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

J’ai lu beaucoup de témoignages de personnes qui avaient eu leur paces et surtout des primants car comme ça je me disais “c’est possible!”, et ça m’a aidé à appréhender cette année! Donc je conseille ce site!!