Sommaire de l'article

Matthieu P, en 2ème année de Dentaire à Amiens nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2017 – 2018, NC : 28

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S, spé SVT, mention bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Primant

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

J’ai passé les concours dentaire et médecine, mais je n’ai travailler que dentaire. Je suis arrivé 7ème en dentaire et 214ème en médecine (pour 130 en indifférencié)

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Un peu des deux, disons que je savais me montrer très sérieux quand il le fallait.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

J’habitais chez mes parents, ce qui est vraiment un avantage je trouve.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

environ une demi-heure à pieds. Je n’ai pas le permis et il n’y avait pas de bus près de chez moi.

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Le tutorat organisait une semaine de pré-rentrée, ce qui m’a permis de prendre rapidement mes repères. Des amis m’ont également expliqué le fonctionnement de la fac (lieux, organisation,etc…). C’est pourquoi j’ai rapidement pu me familiariser avec l’environnement de la fac.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

Non, je n’ai commencer à travailler que à partir de la semaine de pré-rentrée du tutorat, histoire de me mettre dans le bain. Il est capital de profiter de ses vacances d’été d’avant la PACES pour arriver en pleine forme au mois de septembre.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Au premier semestre, j’allais courir chaque week-end pour me vider un peu la tête. Par contre, 10 jours avant le concours du S1, plus aucune activité physique. Au deuxième semestre, le fait d’avoir une épreuve anticipée au milieu du semestre (et de continuer à travailler le programme de la fin de semestre) m’a poussé à rester chez moi pendant tout le S2, ce qui je pense était une grosse erreur.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Non, je n’avais aucun loisir ou aucune autre occupation en PACES, si ce n’est aller voir mon ami de temps en temps qui habite juste à côté de chez moi, histoire de parler à quelqu’un de temps en temps !

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Oui, mes parents sont tous les deux dans le domaine médical.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Je dirais entre 6 et 8 heures. 7 heures de sommeil me paraissait être une bonne moyenne. Il est obligatoire d’avoir un bon sommeil et un bon nombre d’heures de sommeil en PACES pour être en forme la journée et être efficace dans l’apprentissage.Si on est pas reposé, on perds en efficacité dans le travail du long terme. Le sommeil est donc un point à ne surtout pas négliger.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Entre 8 et 10 heures, (donc en moyenne 9h), çà me paraissait bien. C’est obligatoire ! Et ce, tous les jours de la semaine. Il n’y a que comme çà que on y arrive. Et çà paye!

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

Je commençais par lire le cours une fois, à m’imprégner du sujet du cours. Avant de commencer à l’apprendre, il fallait savoir concrètement de quoi il parlait. Puis, une fois que c’est fait, je commençais à le surligner, à souligner les choses importantes, à faire des annotations aussi. Une fois que c’est fait, je commençais à le recopier plusieurs fois pour le mémoriser. Plus je recopiais mon cours, plus je le retenais, c’était ma meilleure technique de travail. Je n’hésitais pas à faire le lien entre plusieurs matières quand elles parlaient de la même chose.
J’avais aussi un code couleurs qui m’était personnel (par exemple toutes les enzymes à connaitre je les mettais en vert, etc…)

Pour les matières calculatoires et de réflexion, il faut s’entraîner le plus possible sur des questions type concours. De cette manière, on acquiert les réflexes à avoir le jour du concours sur des questions souvent sélectives. Il m’est arrivé de passer plusieurs heures sur une seule question, mais c’était indispensable pour comprendre le raisonnement et réussir le jour J.

Pour l’anatomie, je recopiais plusieurs fois les schémas légendés, avec les codes couleurs qui vont bien ! Je considérais être ok quand je savais refaire à l’identique le schéma d’origine sans le regarder une seule fois (çà prend du temps mais c’est efficace :) ). Si il manquait ne serait ce que un seul détail sur mon schéma, j’étais frustré et je le recommencer ! Pour les innervations, je légendais : « tel muscle : innervé par tel nerf ».

Un dernier point, c’est l’organisation du travail au niveau du planning. Il m’était obligatoire d’avoir une organisation solide et un planning préparé à l’avance. Au S1, j’avais 4 UE à travailler, donc je faisais un programme « un jour, une UE et une seule UE » :
Lundi et Jeudi : UE1
Mardi et Dimanche : UE2
Mercredi et Samedi : UE3
Et vendredi c’est le jour de l’anatomie :p

Cette organisation me correspondait et m’a permis de ne pas m’éparpiller.J’essayais de remettre cette organisation au S2, même si il y avait plus de matières à travailler et donc c’était un peu plus difficile.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Je faisais rarement des fiches de synthèse. Je les faisais notamment pour les questions de calculs, en récapitulant les calculs et méthodes.
L’intégralité du cours est à connaitre, y compris les détails et parfois même les exemples, donc j’estimais que les fiches récapitulatives étaient inutiles.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Je travaillais toujours seul car je ne suis pas efficace quand je suis en groupe. Exceptionnellement, je rejoignais des amis en BU, mais c’était plus pour voir un peu des gens et s’aérer qu’autre chose.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Je travaillais chez moi. Pareil, en BU je ne suis pas efficace, il y a trop de moyens de distractions et j’étais très vite déconcentré. J’y allais exceptionnellement pour m’aérer quand vraiment j’en avais besoin ou quand j’avais un trou dans l’emploi du temps de la journée.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

Les deux. Le tutorat organisait des colles hebdomadaires en ligne que je trouvais intéressant de faire, notamment pour les questions de réflexion, çà nous permettait d’avoir de l’entrainement en plus.
En ce qui concerne la prépa privée, c’est vraiment un plus qui permet d’avoir un rythme de travail avec notamment des concours blancs réguliers. De cette manière, on pouvait être à jour sur les programmes des cb.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Oui, notamment dans les matières à gros coefficient, ce qui me rassurait ! Au début pour certaines matières je n’avais pas de bons classements mais avec le temps çà s’est arrangé.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

Oui, comme toute la promo, j’avais du retard (celui qui n’a aucun retard (pour moi,) c’est celui qui a 20 de partout, et c’est impossible).
Je savais que je n’aurais jamais le temps de tout voir pour le jour du concours, donc je prévoyais à l’avance les impasses que j’allais faire. Çà aussi, çà faisait partie de l’organisation. Il faut choisir intelligemment les impasses que l’on ferra (en fonctions de la rentabilité, du coefficient…) mais en revanche cartonner sur tout le reste du programme.

Quel était votre rythme de travail ?

(je détaillerais en dessous)

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Je n’avais pas du tout l’esprit compétition. Je me contentais de travailler tranquillement sans forcément prêter attention aux autres. Quand mes amis me posaient une question j’y répondais avec plaisir car comme çà on comprend mieux quand on explique ou quand on se fait expliquer. Et puis, je voulais que mes potes réussissaient eux aussi.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

J’étais stressé mais je pouvais compter sur mes parents et mes amis pour me décontracter un peu. Puis le fait d’aller en cours en amphi çà permettait aussi d’évacuer un peu la pression.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

J’essayais d’être le plus concentré possible, de cette manière on va 10 fois plus vite quand on apprend le cours chez soi.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

A Amiens, on avait le poadcast qui nous permettait de revoir les cours en boucle si on le souhaitait. Inutile d’avoir ordinateur, dictaphone.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Oui, les annales sont à connaitre aussi bien que les cours. Souvent, certaines questions retombent quasiment à l’identique depuis plusieurs années, d’où l’intérêt de les connaitre. Je faisais souvent des annales le soir pour terminer ma journée, car c’est à ce moment là que j’étais le plus fatigué :p
Par contre connaître uniquement les annales n’est évidemment pas suffisant, ils faut connaitre tout le cours en intégralité.

Comment était organisée votre journée ?

J’avais une organisation un peu différente au S1 / S2. Au S1 :
4h30 : café ; 4h45 – 6h30 : je travaille
8h30-12h30 : cours à la fac
13h: je mange (devant les infos :p )
13h45 – 16h : travaille, puis pause d’une demi-heure
16h30-18h30 : travaille, puis pause d’une demi-heure
19h-20h : travaille, et j’arrêtais là pour la journée
Je me couchais à 21h45 pour m’endormir peu de temps après.

Au S2 il n’y avait pas autant de cours à la fac que au S1 (avec les spécialités de filière). Je me levais donc plus tard et travaillais chez moi toute la journée (quand je n’avais pas cours du tout), avec quasiment la même organisation.
Comme je me levais un peu plus tard, je me couchais un peu plus tard aussi mais je travaillais toujours le même nombre d’heures.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Tout d’abord, ne vous laissez pas mettre la pression par qui que ce soit, vous en aurez certainement déjà suffisamment. Croyez en vous et surtout, gardez la motivation même si ce n’est pas évident. Il y aura obligatoirement des moments difficiles, de baisses de moral, des fois de stress, mais c’est le même tarif pour tous, ce sont des passages obligatoires pour quasiment tous les Paces. C’est dans ces moments là qu’il faut mettre un coup d’accélérateur et surtout garder la motivation. Ne vous dîtes pas que vous pourrez la passer en deux ans, faîtes comme ci vous vouliez vraiment l’avoir du premier coup pour vous éviter de la repasser. C’est la motivation (et donc le travail) qui fera réussir.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Encore une fois, c’est ma motivation qui m’a fait tenir jusqu’au bout, c’est elle qui me pousse à travailler et à continuer d’y croire dans les moments difficiles. Motivation, c’est le mot d’ordre en Paces.
Ensuite, c’est peut-être aussi le fait de m’être intéresser aux cours que je travaillais. Il m’était donc plus agréable de travailler quand j’étais intéressé.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Forcément très difficile. Mais c’était pour moi un moyen de me prouver que j’en étais capable. Je ne voyais pas de raison pour que je ne la réussisses pas, à conditions bien évidemment de s’en donner les moyens.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

Très bien. Dans les moments de découragements, j’allais lire plusieurs témoignages pour me dire que on passes tous par ces moments là. De cette manière j’étais reboosté et mon découragement ne durait pas longtemps.
Je conseille également le témoignage d’un ami. C’est notamment sur celui là que je me basait pour réussir ma Paces, je met le lien : https://www.reussirmapaces.fr/temoignages/hadrien-f-a-reussi-paces-primant-dentaire/

1 COMMENTAIRE

  1. Hello Mathieu , l’année pro je vais aller en paces a Amiens et je voudrais savoir si il faut habiter dans cette ville car moi j’habite très loin et du coup je voudrais prendre prépa paces comme ça je pourrais revisais chez moi . So qu’est ce que tu me conseille ??

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here