Sommaire de l'article

Mathilde G, en 2e année de Médecine à Angers nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2017 – 2018, 131

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S spé SVT mention très bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Primante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

Médecine : 127/131

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Au lycée, j’étais plutôt assidue, avec des facilités. J’aimais apprendre, je suivais bien les cours et faisais le travail nécessaire chez moi.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

J’habitais chez mes parents. J’avais fais le choix de rester chez eux, et ça a été très bénéfique, et j’ai suivie les cours en Visio conférence au Mans en collaboration avec la faculté d’Angers.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

Elle était d’environ 25min en voiture, mais j’y allais très peu, seulement pour les colles et sortir un peu. Je suivais les cours de chez moi.

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Oui assez facilement je dirais.
Il n’y avait qu’un seul amphithéâtre ou ils diffusaient les cours de médecine via Visio conférence d’Angers et c’était facile à trouver. Tout était au même endroit, il y avait d’autres petites salles juste à coté pour les ed et le tutorat. Je ne me suis pas sentie perdue en y allant, de plus nous étions une petite promo sur le Mans, environ 160, donc ce n’était pas si démesuré.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

Non absolument pas.
Je savais que c’était une année difficile, j’ai donc profité de mon été à fond après le bac pour pouvoir attaquer plus facilement à la rentrée. Selon moi il n’y a pas d’utilité à commencer à travailler les cours avant, car étant donné que c’est une année très difficile, il vaut mieux profiter des vacances pour faire le plein d’énergie. J’ai par contre effectué la pré rentrée organisée par le tutorat qui commençait le 20 aout et ça a été une très bonne expérience, pour ne pas se retrouver perdue le jour de la rentrée, et ça permet également d’avoir une première approche des cours, des matières et de savoir un peu plus ce qui nous attend.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Oui, et ça m’a été bénéfique.
Tous les mercredis, de 20h à 21h avec ma maman nous allions faire du renforcement musculaire/cardio dans notre village. C’était un moment très important dans ma semaine, je ne pensais plus à mes cours et ça me faisait énormément de bien. Selon moi, c’est important d’avoir un échappatoire, une heure c’était peu mais c’était déjà ça, ça me permettait de penser à autre chose.

Je voulais courir plus souvent mais finalement je ne l’ai pas fait.. seulement une ou deux fois dans l’année, par manque de temps, je pensais plus à mes cours qu’à faire du sport mais finalement je ne regrette absolument pas d’avoir accordé si ce n’était qu’une heure par semaine à me défouler.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Très peu. Je m’en suis très peu accordée, j’étais préoccupée à longueur de temps seulement par mes cours, et j’avais l’impression d’en perdre énormément en faisant autre chose que travailler. En prenant du recul, ces petits moments de loisirs et de sorties sont tout de même très importants pour se changer les idées. Faire une petite pause de temps en temps ne fait pas de mal car étant donné) la quantité de travail il faut s’aérer l’esprit.

Je me suis quand même accordée:

-durant le semestre 1: une ou deux soirées/diners avec des amis, 2/3 déjeuners avec des copines, un ou deux restaurants/sorties avec ma famille, quelques diners avec mon copain. Et je tiens à dire que ces sorties restaient très courtes, je venais à des soirées seulement de 19h à 22h, je n’ai jamais passée une nuit hors de chez moi pour toujours être d’attaque le lendemain matin. Les déjeuners entre copines je restais seulement une ou deux heures pour retourner travailler après.

-durant le semestre 2: je me suis accordée encore moins de sorties car il y avait encore plus de stress, j’ai quand même passée une soirée (très courte) pour les 18 ans d’une amie, quelques diners avec mon copain, et quelques petites soirées avec ma famille(souvent le samedi soir j’essayais d’arrêter de travailler vers 19h). C’était des moments très courts mais il était important pour moi de les avoir.

Il y avait donc très peu de sorties durant cette année, mais le sport du mercredi soir était un loisir vraiment important.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Non, dans ma famille je n’ai aucun dentiste, médecin ou pharmacien. J’ai toujours été attirée par ce domaine mais aucun membre de ma famille ne m’y a initié.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

J’essayais de garder un minimum de 8 heures. Le sommeil est PRIMORDIAL durant cette année, c’est une chose à savoir. On engorge tellement d’informations dans une journée que sans sommeil c’est impossible de tenir une année entière.

J’arrêtais généralement de travailler entre 21h30 et 22h(sauf si je n’avais pas fini ce que j’avais à faire, ou que c’était une période de révisons intense, ça pouvait varier), ensuite je restais un peu sur mon téléphone pour penser à autre chose avant de dormir et je m’endormais vers 22h30/23h en général. Je me levais à 7h15/30. Ça me faisait de bonnes nuits mais je ne regrette absolument pas d’avoir accordé du temps à mon sommeil car c’est aussi ce qui me permettait de tenir, d’être en forme le lendemain matin pour apprendre.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Je travaillais entre 9h et 11h par jour en semaine, en comptant tout (les cours, les révisions, les apprentissages…) et entre 7h et 9h par jour le week end, en ne comptant pas les pauses. J’essayais de garder ce temps d’heures de travail par jour régulier et c’est cette régularité qui y faisait.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

Voici ma méthode de travail:

Pour chaque cours:
J’imprimais en avance le cour de l’année devant, je suivais attentivement le cours quand le prof l’expliquait et complétait ou/ réécrivait celui de l’année d’avant si cela ne correspondait plus. Le jour même du cours qui avait été donné en magistral, ou bien à distance, je le relisais en essayant de comprendre un maximum de choses, je me le répétais, me posait des questions, je soulignais les choses importantes, cette première relecture était longue et importante pour tout comprendre et retenir un maximum de choses. Je le faisais toujours le jour même du cours. Ensuite, je relisais le cours attentivement le lendemain, puis le sur lendemain, puis dans la semaine et les semaines d’après, je n’avais pas de jour précis pour chaque cours mais j’écrivais dans mon agenda chaque cours que je devais revoir chaque jour en essayant de les espacer une fois que je le connaissais bien mais tout en revoyant chaque cours régulièrement.

Je faisais ce programme chaque jour au jour le jour, ou une semaine à l’avance, je savais que tous les cours du lundi par exemple, je le reverrai le jour même du cours(lundi), puis mardi, mercredi et enfin vendredi, mais ça pouvait varier. J’essayais de relire tous le plus souvent possible, la régularité pour revoir chaque cours était très importante.

Je n’avais surement pas une organisation parfaite avec un planning J+1, J+3… pour chaque cours, mais chacun trouve sa manière de travailler et de s’organiser pour être au mieux.

J’ai essayée parfois de m’enregistrer en lisant mon cours et de réecouter ma voix pour retenir mais ça ne marchait pas forcément très bien. Sinon je faisais des fiches pour les formules, sur certains cours les infos importantes et je relisais ces fiches une fois le cours très bien appris.

Ma méthode était donc surtout de COMPRENDRE puis, lire, relire, relire, relire, se répéter le cours dans ma tête, et le relire aussi régulièrement que possible, et ce pour chaque cours. Evidemment cela marche parfaitement pour les matières de par coeur(anat, bio, embryo..) et dans d’autres matières il faut de plus faire beaucoup d’exercices. Il était important pour moi de bien comprendre ce que j’apprenais, ça me paraissait plus facile ensuite d’apprendre vraiment, après parfois il y a forcément des choses qui nous échappent et des connaissances difficiles à comprendre.

Après je faisais énormément de QCM dans chaque matière quand je connaissais bien les cours, et pour les matières avec des exercices(stats, physique, chimie), je faisais toute sorte d’exercices très souvent, je persévérais quand je n’y arrivais pas, et j’en faisais énormément pour être prête à n’importe quel QCM.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Je faisais quelques fiches, surtout en stats, physique et chimie pour connaitre les formules sur le bout des doigts et les revoir très régulièrement.
Concernant les matières de par coeur, il fallait savoir tous le cours, donc j’apprenais tout, mais quand j’avais du mal je faisais parfois des fiches avec les infos importantes et les notions clefs pour m’y retrouver.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

La plupart du temps j’ai travaillée seule, car j’y arrivais mieux, j’étais le mieux concentrée chez moi pour apprendre. A la bu j’avais beaucoup de mal à me concentrer donc j’y allais très rarement.
Après il m’est arrivé 2/3 fois de travailler avec des copines, et on n’hésitait pas à se poser des questions très souvent dans l’année et c’était appréciable d’avoir de l’entraide et de pouvoir s’aider à comprendre des notions.

Je voyais souvent une amie le dimanche 2/3h au semestre 2 pour faire des QCM de chimie ou de stats ensemble, c’était du travail efficace de faire ces exercices ensemble !

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Je travaillais chez moi, car comme je l’ai dis c’était la ou j’avais une meilleure concentration et une meilleure efficacité, après ça dépend vraiment de chacun.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

J’étais au tutorat de ma fac et je le recommande à 100%. Je faisais toutes les colles(super entrainements et s’entrainer régulièrement aux qcm c’est primordial), les examens blancs, les réexplications de cours… C’est vraiment une aide qu’on ne peut pas négliger et également un soutien de ceux qui ont déjà vécu ça.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

J’étais bien classée aux colles du tutorat, dans les 30 premiers le plus souvent, ça me motivait d’avoir un bon classement aux colles et je me disais que j’avançais, après bien sur ça ne veut rien dire et il peut arrivé d’être mal classé à une colle qu’on a loupé, mais ce n’est pas grave ! Ça permet de savoir sur quoi se recentrer et ce qu’on doit réviser à nouveau.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

J’essayais d’avoir aucun retard dans mes cours, je suivais le fait que je devais toujours revoir les cours du jours et je n’ai pas pris un gros retard à un moment dans l’année car j’arrivais à gérer mon emploi du temps pour que chaque cours soit appris à temps et réviser régulièrement.
Après à l’approche d’un concours, c’est normal de se sentir en retard, ça arrive à tous le monde, on a l’impression qu’on va jamais tout retenir mais au final si on se tient bien à son programme et qu’on a une bonne organisation c’est faisable de ne pas être en retard.

Quel était votre rythme de travail ?

J’avais un rythme très soutenu(environ 10h par jour) que j’essayais de garder malgré que parfois c’est difficile de tenir moralement.

Voir organisation de la journée*

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

J’étais plutôt altruiste, mais vraiment pas dans la compétition, je soutenais mes amis sans vouloir être devant eux au classement.
Ça peut aider certains d’être dans un esprit de compétition mais j’essayais de mon coté de ne pas penser à cela.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

J’étais la plupart du temps très stressée, je savais que le nombre de places était limitée, que je devais toujours continuer à travailler encore et encore pour espérer avoir ma place… et ça me stressait chaque jour.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

En cours j’essayais d’être le plus concentrée possible pour retenir un maximum de choses et comprendre le cours expliqué par le professeur. Parfois c’est difficile de ne pas se disperser mais j’essayais de m’y tenir car c’était du temps de gagner!

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Je prenais les cours de l’année précédente que j’imprimais, et je rajoutais à la main des infos qui pouvaient me sembler utiles. Sinon je prenais les nouveaux cours à l’ordinateur c’est vraiment beaucoup plus rapide et plus pratique d’écrire sur un ordinateur quand le prof parle.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Je me servais énormément des annales pour réviser, surtout celles des 2 années précédentes, je les faisais toutes attentivement et c’est vraiment indispensable d’en faire le plus possible selon moi. C’est la clef pour s’entrainer sur quoi on peut tomber au concours et vérifier qu’on connait bien tel et tel cours et si ce n’est pas le cas, se repencher sur les cours qu’on connait moins bien !

Comment était organisée votre journée ?

Voici une journée type :

7h20-8h: réveil, déjeuner, préparation

8h: début du travail, soit je suivais les cours qu’on avait, et si j’en avais pas je commençais à réviser les cours de mon planning du jour

10h-10h15: petite pause pour manger un petit truc et penser à autre chose

10h15-12h15: reprise du travail (cours ou révision des cours)

12h15-13h: pause déjeuner, je me préparais quelque chose à manger devant une vidéo ou une série, c’était vraiment le temps de penser à autre chose même si je m’accordais rarement plus de 45 min.

13h-16h: reprise du travail (cours ou révision des cours du matin)

16h-16h20/30: petite pause pour penser à autre chose

16h30-18h30: reprise du travail

18h30-19h45/20h : pause douche et diner avec ma famille

20h-21h30/22h30(selon les périodes): relecture des cours de mon planning ou de la journée. Souvent j’arrêtais vers 21h30 mais si je n’avais pas finie ça pouvait aller jusqu’à 22h30.

22h-23h: temps calme sur mon téléphone, série ou parler avec ma famille avant d’aller dormir puis ensuite je me couchais pas trop tard en général.

Ce programme était sensiblement le même tous les jours, et ça m’aidait d’avoir ce rythme chaque jour pour tenir, je savais quand étaient mes temps de pauses, mes temps de travail, et c’était important pour moi de pas trop m’en écarter.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Ne JAMAIS baisser les bras, toujours se remémorer son objectif final ! C’est difficile oui certes mais ce n’est que 10 mois de sacrifices et si c’est ce que vous voulez vraiment il faut s’en donner les moyens !
Ne pas partir trop vite dès le début de l’année car la PACES ce n’est pas un sprint mais bien un marathon, il faut tenir sur la durée.
Restez motivé(e)s, entourez vous de personnes qui vous soutiennent tout au long de l’année c’est important et ça aide à donner plus de soi même.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Je dirais la persévérance, la motivation pour bosser autant tous les jours, le mental y fait beaucoup. Le fait de se garder un rythme identique tout au long de l’année, et de s’y tenir également.
Mais aussi le soutien de mes proches chaque jour qui fait qu’on arrive à se surpasser et à donner plus pour y arriver, seul(e) c’est beaucoup plus difficile.
Et aussi pour finir mes facilités au niveau de l’apprentissage, il y.a des choses que j’arrivais à retenir facilement et qui me prenaient moins de temps et c’est un avantage pour réussir.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

C’est une année à la fois terriblement difficile, au niveau du travail bien sur mais aussi moralement, mais d’un autre côté elle est aussi très enrichissante pour l’avenir.
On se surpasse et ça nous montre jusqu’ou on peut aller pour atteindre ses objectifs.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

J’adore ce site, j’ai lu pleins de témoignages avant et pendant ma première année et ça me donnait des conseils et une idée de cette première année!
Je rêvais à mon tour de publier mon témoignage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here