Marie L, en 2ème année de Médecine à Paris V nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2016 – 2017, numerus clausus : 351

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

bac spé physique, mention bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

en doublante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

médecine 465 puis 218

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

j’étais une bonne élève, plutôt sérieuse

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

je vivais seule dans un studio près de ma fac

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

5-10 min

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

la première année a été plutôt compliquée car je suis partie dans l’optique de tout miser sur le travail et au final je me suis renfermée sur moi même, je ne rentrais même pas chez mes parents le weekend en pensant que ça me prendrai trop de temps mais c’était une erreur car le mental fait 50% de la réussite et je pense que c’était une chose qui m’a manqué la première année.
la deuxième année je me suis autorisée beaucoup plus de choses tout en restant dans le raisonnable et ce fut une année beaucoup plus simple à vivre au final, même si elle a été très dure tout de même.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

oui pour les 2 années j’ai toujours fait un stage de pré rentrée que je juge utile pour se remettre doucement dans le rythme.
en primante cela m’a énormément aidé à m’habituer aux types d’exercices attendus au concours et surtout prendre un peu d’avance sur la fac, donc pour moi cela m’a été indispensable.
mais il est inutile de se donner a fond directement car le premier semestre est déjà assez long et c’est dommage de cartonner au début et de s’épuiser sur la fin et de perdre des places, ce qui a été mon cas pour le premier semestre des 2 années.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

non pas du tout. tout le monde me disait que ce serait mieux pour moi, que ça fait du bien pour le mental, et je pense qu’ils avaient raison mais au final je n’ai jamais réussi à me motiver car dès que j’avais un minimum de temps libre je préférais voir mes amis ou copain.
en revanche je peux vous dire qu’après ces deux années de médecine je pense qu’un peu de sport n’aurait pas été de refus pour mon corps!

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

la première année j’étais beaucoup trop stricte avec moi même, je ne sortais quasiment jamais mais ça a été une des raisons qui m’ont fait échouer ma première année car j’ai vraiment ressenti la solitude et perdu toute confiance en moi. bref, je pense que je faisais une sortie par semaine mais assez brève et surtout je culpabilisais dès que je faisais quelque chose qui n’était pas en rapport avec la médecine. donc un conseil, autorisez vous une sortie par exemple le samedi soir ( vitale pour mieux repartir après ) mais bien sur tout en étant raisonnable, et sinon la deuxième année je me rajoutais une autre soirée dans la semaine, un diner ou un truc comme ça. du coup j’arrêtais de bosser vers 20h30 un soir dans la semaine et ça me permettais vraiment de tenir efficacement le lendemain.
veillez toujours à l’efficacité du travail, ça ne sert a rien de se forcer à rester jusqu’à minuit devant ses fiches alors que plus rien ne rentre ( ce que j’avais tendance à faire pour ne pas culpabiliser), il vaut mieux tout arrêter une soirée et se déconnecter totalement pour recharger ses batterie et le lendemain tout défoncer!

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

mon père est chirurgien et ma mère pharmacien du coup j’ai toujours baigné dans ce milieu, et j’avais déjà fait 2 ou 3 stages à l’hôpital.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

en moyenne 6 à 7h. je pense que tout est une question de rythme car si on a toujours les mêmes heures de lever et de coucher, même sans dormir énormément on ne ressent pas la fatigue. ensuite l’après midi je faisais souvent une, voire deux micro siestes quand j’en pouvais vraiment plus et ça me faisait mes pauses.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

quand j’étais chez moi ( quasi toujours ):

8h-11h30
déjeuner (45 min )
12h15-15h
micro sieste ( 20 min )
15h30-18h30
diner ( 30 min)
19h-22h

en moyenne c’était à peu près ça, avec plus ou moins de pauses selon mon ressenti.

donc je dirai en moyenne 10-11h mais parfois au deuxième semestre, comme j’aimais ce que je faisais je pouvais tenir beaucoup plus mais c’est pas utile car le corps est trop fatigué par la suite.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

le premier semestre a été ma hantise, de base j’étais dégoutée d’avoir été accepté à descartes ( c’était mon 2eme choix ), car je ne suis pas du tout une flèche en physique et tout le tralala, du coup pour moi ça a vraiment été une torture et toute mon année ne se jouait que sur ce semestre. d’ailleurs en primante j’ai fait 783 au premier et au total 530 et doublante : 465 puis 218 donc mon gros point faible c’était le premier semestre comme vous voyez.
le premier semestre je faisais les TD à fond, et en physique des exos +++, beaucoup de concours des années précédentes etc. d’ailleurs j’ai toujours tout misé sur les exos plus que sur les cours pour le premier semestre. je vous conseille vraiment d’apprendre vos cours à fond en biocell car c’est une matière qui paye vraiment par rapport à la physique par exemple ( primante : 11/20 en physique alors que doublante 8,7) donc vous voyez que pour moi cette matière ne m’a pas vraiment aidé malgré des heures acharnées dessus. tandis que la biocell ou la chimie sont des matières plus rentables en terme de temps passés et reussite au concours.
par contre au deuxième semestre j’allais TOUT le temps en cours et je les réécoutais en ligne ( en accéléré ) au moins 3 fois chacun ( étalés jusqu’aux révisions bien sur ), bien que je ne sois pas du tout auditive et plutôt très visuelle, mais enfaite si vous comprenez le cours, vous le retiendrez beaucoup plus facilement et puis c’est toujours bien de cerner les notions sur lesquelles le prof a le plus insisté en cours. donc pour moi c’est ce qui m’a fait reussir mon deuxième semestre : essayer de tout COMPRENDRE avant d’apprendre (et ne culpabilisez pas en vous disant que c’est uen perte de temps car ça vous le rendra). et puis de toutes façons si vous décidez d’apprendre par coeur bêtement, vous pourrez exceller sur le concours blanc d’une semaine après, mais l’important est de tout retenir pour le vrai concours donc il faut miser sur la mémoire de longue durée.
et puis ne jamais se relâcher, le but est de tenir en rythme sur la longueur.

et dernière chose, pour apprendre un nouveau cours je l’écrivais plein de fois, sinon je n’arrivais pas a l’assimiler ( après c’est très personnelle ) et une fois appris je le relisais encore et encore et encore

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

non c’est inutile si vous faites une prépa à côté, les fiches sont très bien faite et c’est un gain de temps monumental.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

j’ai toujours travaillé seule, par crainte d’être déconcentrée en groupe, mais dès que j’avais une question je la posais à mes potes par messages ou en face quand je les voyais.
mais je pense que ça peut être une bonne chose mais moi je préférai réécouter mes cours ou bien je parlais à voix haute pas mal du coup c’était plutôt compliqué de travailler avec quelqu’un.
mais avoir un ami fort permet de gagner un temps très important pour comprendre une notion que vous n’avez pas compris seul.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

toujours chez moi ou mes parents mais j’aimais bien tout avoir à proximité, et puis j’ai besoin de silence complet pour travailler. j’ai essayé un peu la bibli avec une pote mais on se déconcentrai trop du coup j’ai arrêté. mais il faut quand même varier d’endroit où on travaille, c’est vraiment important pour tenir je trouve.
donc moi la semaine j’étais dans mon studio et le weekend je travaillais chez mes parents.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

j’ai fait les 2. le tutorat à descartes est ouf! au premier semestre je suis allée à tous les concours blancs et cela m’a été d’une grande aide, les exercices sont vraiment bien faits et type concours ( aussi bien qu’à la prépa). mais j’ai quand même fait la prépa car cela me rassurait d’aller au concours fait par des profs, et puis tous ces concours me permettaient de toujours me mettre sous pression et à jour de mes cours.
le tutorat d’anatomie par exemple était vraiment très représentatif du concours, plus qu’à la prépa j’ai trouvé donc vraiment essayez de faire le plus de concours que vous pouvez, que ce soit à la fac ou à la prépa, ce n’est jamais une perte de temps, au contraire.
sans les concours tuto/prépa, je pense que j’aurai pris plus mon temps à apprendre mes cours, alors que là je me forçais à tous connaître pour arriver le mieux classée possible car je les prenais très au sérieux même si au final ça comptait pour du beurre.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

au premier semestre assez moyennement, et cela dépendait des concours donc autour des 500-800 en primante et 150-400 en doublante ( je me suis essoufflée sur la fin c’est dommage et j’ai mal géré mon stress le jour du vrai concours j’ai fait n’imp).
et par contre au deuxième j’étais vraiment toujours bien classée en primante ( autour de 50-150 je dirai) et en doublante quasi toujours dans les 5 premières pour l’ue5,6,7,8 tc mais la spé med c’était le yoyo et ma hantise du 2eme semestre, j’arrivais assez mal classée mais je me suis acharnée car cette matière était determinante pour mon passage et au final malgré mes petits 8,9 ou 10/20 aux tuto et tout et bien au vrai concours j’ai eu 16 du coup franchement accrochez vous car rien n’est joué jusqu’au concours, tout peut basculer et quand les gens me disaient ça j’y croyais pas mais franchement c’est vrai. après en maths j’étais très très très moyenne mais bossez le quand meme et ne la delaissez pas car mine de rien elle apporte un peu de points.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

j’essayais d’en avoir le moins possible car cela me faisait très peur, mais au final en primante c’est soit t’as un peu de retard, soit tu bacles, soit t’es un génie. du coup moi j’ai baclé les derniers chapitres mais je pouvais pas faire autrement car je ne pouvais pas aller au concours sans avoir au moins vu la notion. en doublante j’ai approfondi par contre. et sinon en par coeur, j’avais très peu de retard mais je prenais vraiment très longtemps à apprendre un nouveau cours, une fiche pouvait vraiment me prendre beaucoup de temps (ce qui choquait mes potes) mais une fois qu’elle est comprise à 100%, elle est retenue dans un coin de ta tête et quand tu la relis ça revient tout de suite alors que les autres qui l’ont appris en 1 ou 2h et bien ils devront la ré apprendre du coup 1000 fois plus de boulot inutile.

Quel était votre rythme de travail ?

rythme très soutenu au 1er semestre et au deuxieme, malgré un rythme toujours soutenu, j’avais l’impression de souffler plus, mais aussi parce que j’avais plus confiance en moi.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

j’étais plutôt altruiste avec des gens qui l’était aussi mais aussi un esprit de compétition car je voulais pas être moins bien classée que ma pote ou quoi aux concours mais c’estpas pour autant que je n’étais pas contente pour elle si elle l’était et pas moi, au contraire ça me poussait à la rattraper. je pense qu’il faut être un peu des deux car si tu décides de te la jouer solo ça se retournera contre toi, car t’as toujours besoin de l’aide des gens, et pour moi elle m’a été plus que précieuse et sans ça, je ne pense pas que j’aurai eu ma P1.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

très très stressée et c’est un vilain défaut pour les matières de réflexion pour moi mais pour le par coeur ça changeait rien (d’autant que j’avais plus confiance donc moins de stress).
j’étais très dur avec moi même et parfois mon corps me le rappelait donc je relâchais un peu la cadence mais un stress constant comme moi c’est épuisant à la longue.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

le peu que j’allais en cours j’essayais d’être le plus concentrée possible, du coup j’écrivais car sinon j’avais tendance à m’endormir, surtout que je suis pas du tout auditive donc je retenais pas grand chose si je prenais pas de notes.
mais j’avoue que parfois en cours, c’était plutôt des séances de fou rire avec ma pote que je retrouvais ( au final ces moments là m’ont fait du bien aussi) mais dans ce cas là je ré écoutais les cours attentivement chez moi.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

je prenais mes cours sur papier car je ne retiens qu’en écrivant, ensuite je les ré écrivais plein de fois ( imaginez le nombre de feuilles de papiers gachées!)
et pour me réciter mes cours, au lieu de parler, je les récitais en écrivant sur l’ordi et ça marchait bien pour moi.
pour la réflexion j’apprenais vite fait les notes et sinon c’était exos +++

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

au 1er semestre c’est indispensable!!
en revanche au 2eme, vraiment très peu car je préférais connaître toutes mes fiches sur le bout des doigts et visuellement donc les regarder encore et encore. et puis de toutes façons les questions qui reviennent tout le temps, ils nous les mettent ++ au tuto et à la prépa donc inconsciemment ça rentre. et je préférais miser sur les nouveautés et les questions un peu originales pour le par coeur pour me différencier. mais si vous êtes assez moyen, privilégiez les annales quand même parce que rater les questions récurrentes au concours c’est mal! et puis les quelques jours avant le concours je relisais juste les annales classées corrigées histoire de retenir grossièrement les questions qui revenaient tout le temps et d’ailleurs ça n’a pas loupé le jour du concours ( certaines questions posées mots pour mots etc) mais attention car ces questions tout le monde les a donc vous ferez pas de diff dessus

Comment était organisée votre journée ?

déjà dit plus haut.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

alors surtout ne lâchez rien, JAMAIS! moi en doublante au premier semestre j’étais pas classée et tout le monde me disait de faire une spé ou de penser à ce que j’allais faire si je l’avais pas, sauf que moi ça m’a encore plus donné la rage de réussir et au final j’ai remonté plus de 250 places alors que tout le monde n’y croyait pas, même ma référente ( j’avoue j’ai jouer avec le feu car j’avais aucun autre plan de secours). donc croyez toujours en vous et n’écoutez pas les autres ( à part si vous êtes vraiment loin, là faut sérieusement songer à préparer une spé pour pas se retrouver sans rien ). ce qui m’a fait tenir c’est vraiment de m’imaginer médecin et surtout de ne pas me dire que j’ai fait tout ça pour rien.

un autre conseil très important pour ne pas se décourager au 2eme semestre comme moi, il faut viser la note et pas le classement, donc moi j’avais fait plein de pronostiques pour me rebooster et je visais toujours la barre des 13 minimum ( sur le total des 2 semestres )pour avoir l’espoir d’être classée c’est très important et bien plus important que le classement brut qui ne veut pas dire grand chose à l’issu du premier semestre. par exemple moi je savais qu’avec mon 11,1 au premier semestre fallait que j’ai au moins 15 au deuxieme et j’avais plus que ça en tête donc après je faisais des statistiques en mode : si j’ai 16 en UE7 et 10 en spé med etc.
si vous voulez plus de renseignement, descartes publie chaque année une fiche avec la moyenne du major et du dernier reçu ( par exemple en tant que primante j’avais vu que le dernier reçu il avait 12,9 de moyenne ) en général ces dernières années c’est toujours 12,9 ou 13. je vous dis ça car peu de gens pensent aux notes en tant que telle mais c’est ça le plus important.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

de ne jamais rien lâcher et le fait que je n’ai pas été directement classée en doublante m’a permis de toujours maintenir ma cadence et d’en vouloir toujours plus je pense. alors que ceux qui sont directement classés dans les 200 par exemple, ont tendance a prendre vite la confiance.
on m’a toujours dit de jamais se relaché, par exempkle je connais une personne qui était dans les 10 premiers au debut et qui a été ejecté du numerus clausus au final donc tout n’est jamais joué en médécine. même si tes 600 tu dois rien lâché, ok c’est dur mais y’a toujours un espoir.

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?

le 1er semestre ahah je crois que je l’ai répété mille fois mais c’était franchement mon cauchemar, pour moi c’était un semestre trop incertain car tout se joue je jour J. enfin bref du coup comme j’avais horreur de ce semestre, j’ai stressée comme jamais, je me suis renfermée sur moi et épuisée donc la totale quoi et ça encore pire en tant que primante du coup c’est la cause de mon redoublement.
ensuite juste un petit conseil : en primant si vous arrivez plutôt mal classé comme moi au début et que vous pensez ne pas avoir de chance de passer, ne baissez surtout pas les bras au deuxième semestre et surtout travaillez comme si vous pouviez passer car toute l’avance que moi j’ai prise en primante en par coeur m’a été d’une aide phénoménale en doublante.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

je l’ai trouvé très riche en émotions (le stress, la culpabilité mais surtout la joie quand t’ouvres tes résultats et que tu passes enfin). je pense vraiment que ça a été les 2 années de ma vie où j’ai le plus été fragile mentalement, alors que c’était une facette de moi que j’ignorai plutôt. mais au final quand t’en ressors, t’es vraiment fière de ton parcours et t’es juste trop heureux et cela vaut toutes les étapes difficiles par lesquelles t’es passé.

pour finir j’aimerai quand même vous donner les notes approximatives de mes concours car je sais que moi je les ai beaucoup chercher sur les forum quand j’étais stressée de pas passer avec mon classement 465 et que j’ai pas trouvé grand chose. donc si vous êtes pas très bon en réflexion et mieux en par coeur, franchement mes notes sont faisables avec la niac!

UE1 : 10,5
UE2 : 14
UE3 : 8,7
UE4 : 13,5
UE5 : 16,8
UE6 : 18,7
UE7 : 16,5
UE8 TC : 14,6 ( je comprends toujorus pas pq j’ai eu cette note)
UE8 spé : 15,9

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

c’est un bon site qui m’a permis de me destresser et me rebooster pendant ma paces

4

Ajouter cet article aux favoris !

2017-10-03T19:01:31+00:00 3 octobre 2017|Categories: Doublant, Les témoignages, Médecine, Paris 5|0 commentaire
Télécharge gratuitement 15 fiches des tuteurs de notre tutorat !
On te les envoie par mail :