Sommaire de l'article

Marie P, en 2e année de Médecine à Paris 6 nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2018 – 2019, 238 pour les doublants

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

J’ai fait un bac Scientifique avec spécialité Mathématiques. J’ai obtenu la mention Très bien .

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

J’ai obtenu la paces en doublante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

J’ai passé le concours de médecine (94 eme) dentaire (63 eme ) pharmacie (103) et kiné (32).

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Au lycée j’avais de très bons résultats sans travailler, je révisais juste la veille des contrôles.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

Lors de ma paces, j’ai choisi d’habiter chez ma grand mère sachant que la maison de mes parents est à 1h30 de la fac en transport quand tout va bien , c’était indispensable

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

J’avais 10 minutes de voiture et 35 minutes de métro. Cependant j’allais seulement à la fac pour les ED ou pour mes cours à la prepa car les cours sont en vidéos.

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Oui j’ai trouvé facilement mes repères dans la fac. Il y a un bâtiment pour les paces et un bâtiment pour les années supérieures sur le site de la salpetriere. Aussi les amphi des paces sont regroupés dans le même hall.
La bibliothèque est dans un couloir collé au hall des amphithéâtres et les numéros de salle des ED sont bien indiqués.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

En primante j’ai surtout regardé des témoignages sur la paces, comment s’organiser etc. Puis j’ai fait un stage de prérentrée de 3 semaines avec la prepa medisup. Je la recommande pour savoir à quoi s’attendre en paces, poser les bases et éviter le stress le premier jour même si elle n’est pas indispensable.

En doublante, j’ai travaillé très peu pendant l’été. Cependant j’ai commencé à revoir des cours de chimie et de physique en août pour bien les comprendre car je n’avais pas eu bien le temps de les apprendre en primante.
C’est ce que je conseille de faire car les matières à réflexion c’est ce qu’on a le moins le temps de bosser pendant l’année. De plus si vous avez laissé complètement à l’abandon une matière, il peut être pas mal de la voir avant la rentrée !

Conclusion je conseille de ne pas trop travailler pendant les vacances d’été pour ne pas se cramer ( la paces est un marathon) . Commencer à se plonger dans les cours mi août peut être un bon compromis. Et surtout en primant je conseille d’être accompagné pour voir les cours (faire un stage de pré rentrée au tutorat ou en prepa) parce que les apprendre seuls ne servira à rien.
Le tutorat propose un stage de pré rentrée fin août totalement gratuit .

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Étant très sportive avant la paces ( plus de 10h de sport par semaine ) il était indispensable pour moi de continuer à en faire.
Aussi je faisais du tennis le vendredi soir pendant 1h30, ce n’est absolument pas une perte de temps ça vide l’esprit.

Conclusion: ne surtout pas arrêter de faire du sport si vous aviez l’habitude d’en faire avant , car votre mental va en prendre un coup.
Si vous n’en faisiez pas alors vous n’êtes ps obligé de vous y mettre, cependant vous pouvez tester de commencer à en faire pour voir si ça vous apporte quelque chose .

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Alors alors…. en paces c’est la question que touuuuuut le monde se pose. Est ce que je n’aurai plus de vie ?
Moi je vous dis NON.

Déjà pour parler concrètement de mes loisirs, j’avais déjà le tennis le vendredi soir. Ensuite, je voyais mon copain le vendredi ET le samedi soir sauf quand je ressentais le besoin de travailler un soir ou de ne pas rentrer de chez ma grand mère, mais c’était très rare. (concrètement il venait dormir à la maison et parfois manger le soir )

Ensuite je m’autorisais des sorties telles qu’aller au cinéma, au restaurant ou faire du shopping dès que j’en ressentais le besoin.

La paces occupait 80% de mon temps, mais ces moments de pause étaient très importants pour mon équilibre mental.
En fait, une règle d’or en paces est de s’écouter et de se connaitre. On sait tous très bien qu’aucun humain n’est fait pour travailler 13h par jour tous les jours. Il faut des moments où l’on pense à autre chose, ou l’on arrête de travailler.

J’ai clairement vu la différence entre ma première paces, ou je chronométrais ma pause goûter et ma deuxième paces ou je ne m’interdisais rien ( dans la limite du bénéfique)

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Je n’ai aucun médecin ou pharmacien dans ma famille.
Cependant un cousin est en 4 ème année de dentaire et une cousine passait sa paces à paris 7 en même temps que moi.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Je dormais de minuit à 8h en semaine et de minuit à 10h le samedi et le dimanche.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Je suis de ceux qui préfèrent la qualité à la quantité.
Je pense que je suis tellement concentrée quand je travaille qu’il est impossible pour moi de travailler 13h par jour avec une concentration telle.
C’est certainement pour cela que j’avais un petit volume horaire, court mais efficace.

Je travaillais en moyenne 9-10h par jour
Et ça montait à 12h par jour en période de révisions.
Cependant si on parle en terme de cours vu j’étais à 5-6 cours pendant le semestre et à 7-8 cours par jour en révisions avec en plus les qcm d’entraînement.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

J’ai essayé énormément de méthodes en primante car je n’avais jamais réellement travaillé. Il fallait que je trouve ce qui me convenait le mieux. Ça a été plus que chaotique. J’ai commencé par la méthode des J mais très vite ça ne m’a pas plu, puis après je voyais les cours un peu comme ils venaient sans avoir réellement de méthode. Du coup ça donnait des cours vu 15 fois et d’autres que je n’avais jamais vu pour le concours.

Pendant les vacances entre mes deux paces j’ai longuement réfléchis à une méthode qui pourraient me convenir (et je conseille de faire cela si vous n’aviez pas trouver votre méthode en primante).

Tout d’abord pour la méthode globale je faisais simplement des tours de programme, je voyais un chapitre de toutes les matières en une journée ( ou alors j’alternais un jour sur deux entre deux matières) . Une fois que j’avais fini une matière je recommençais un tour de programme et ce jusqu’au concours.

Pour la pratique, je me faisais un planning de la semaine sur une feuille en début de chaque semaine. J’ai du coup réfléchis à quelle heure je préférais réviser telle ou telle matière. Pour ma part, matière difficile ou que je n’aime pas le matin ( embryologie, ue 7), matière à réflexion après manger car apprendre par coeur m’endormait.
Je n’oubliais pas d’insérer les pauses dans mon planning. Prévoir des pauses permet de ne pas culpabiliser. J’essayais de faire des programmes les plus réalisables possible même si j’ai tres rarement fini de faire tout ce que je voulais en une journée.

Pour la méthode d’apprentissage , Je voyais une fois le cours puis la prochaine fois que je le voyais je faisais les qcm donnés par ma prepa avant de le revoir. J’avais un carnet ou je notais mes erreurs et je les relisais avant chaque nouvel apprentissage de ce cours. Je commençais à faire les annales une fois que je maîtrisais vraiment les qcm donnés par ma prepa et le cours. ( généralement c’était plutôt facile du coup)

Pour les matières à réflexion je m’assurais d’avoir vraiment très bien compris le cours avant de faire des exercices. Puis après j’en faisais tous les jours au moins une heure et généralement mon dimanche était réservé aux matières à réflexion et à la préparation des ED.
J’allais à tous les Ed en doublantes et c’est super important.

Quand je sentais que j’avais du retard , je laissais une page horaire dans mon planning pour rattraper le retard. Ce n’est pas arrivé au s1 mais ça m’a beauocup aidé au s2

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Je n’ai fait aucune fiche à part en maths et en physique car nous avons le droit aux documents pendant l’épreuve.

Je prenais tout simplement une feuille blanche sur laquelle je notais les essentiels du chapitre pour les retrouver plus vite.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Je travaillais seule car j’aime apprendre en récitant dans ma tête ou à voix haute. Cependant j’ai pas mal travaillé à la bibliothèque en doublante pour être entourée de mes amis. On pouvait se poser des questions et c’était vraiment bien.

On avait créé un groupe whats app pour se poser des questions quand on en avait.
Sur la fin du premier semestre avec deux amies, on se posait des questions en anatomie mutuellement chaque soir.

Je ne sais pas où placer cette recommendation alors je le fais la, mais j’ai téléchargé une appli du nom de AnkiApp qui fait des flash card et c’est tres pratique pour travailler dans le métro sans avoir à ouvrir une fiche.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Un peu des deux.
J’ai largement plus travaillé chez moi car plus efficace.
Mais encore une fois pour des raisons de santé mentale j’allais aussi pas mal à la bibliothèque pour être avec mes amis.
Plusieurs bibliothèques que j’aime bien:
Jussieu bibliothèque des licences
Bulac
BU de saint Antoine

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

Je n’ai pas testé Le tutorat en profondeur, je n’ai pas fait de kholle ou de sèches. J’ai simplement acheté les cours rédigés par le tutorat en primante et fait quelques concours blancs. Ça peut être bien si on est quelqu’un d’autonome et de vigilant car le tutorat est tenu par des étudiants et il arrive qu’ils fassent des fautes. Cependant le tutorat tend à s’améliorer d’année en année.

J’ai testé medisup en primante, j’avais donc des séances de qcm , les fiches de cours rédigées et 2 a 3 concours blancs par semestre . Inconvénient: pas assez de concours blancs et cher
Et concours plus en doublante qui donne les fiches de cours rédigées et on a un concours blanc par semaine. Inconvénient: pas assez de qcm pour s’entraîner à la maison.
Dans l’ensemble j’ai quand même beaucoup aimé la prepa, ça m’a bien aidée.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Je n’ai quasiment jamais fait les concours blancs du tutorat qui ne sont pas représentatifs.

En revanche à la prepa j’étais toujours classée au s1. Au s2 j’étais classée ou alors limite dedans. (Quasiment toujours supérieure à 80/450)

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

En primante j’avais énormément de retard, et je ne l’ai pas géré, j’ai fait l’autruche.
En doublante, je n’en avais pas au s1 et j’en avais beaucoup au s2 donc je m’arrangeais pour mettre une plage horaire pour rattraper mon retard dans mon planning.

Quel était votre rythme de travail ?

8h: réveil
8-9h: petit dej /traîner
9h-13h:travail
13h-14h: déjeuner
14h-16h30: travail
16h30-17h: pause
17h-20h00: travail
20h-21h: dîner + douche
21h-22h30: travail en révision sinon détente

Les horaires pouvaient varier, on va dire que c’est la limite basse que je me fixais. Je pouvais travailler plus en fonction de ma motivation mais jamais en dessous de ce temps.

Aussi très important je m’accordais une demi journée voir une journée quand je sentais Le Burn out arriver. Il faut savoir s’écouter pour savoir si c’est juste par flemme ou par épuisement qu’on ne veut plus travailler. Cependant il vaut mieux perdre une journée pour travailler à 80-100% de ses capacités après plutôt que de ne pas s’arrêter et travailler à 20%.

Pour le week end, je commençais à travailler à 10h le samedi et vers 12h le dimanche (sauf en période de révision)

Les journées où j’étais à la prepa je ne travaillais pas la matière que j’allais travailler à la prepa .

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

J’étais clairement en compétition avec moi même: mon but à chaque concours blanc était d’être 1 ère et d’avoir 20.

J’ai toujours aidé mes amis en répondant à leur question et c’est ce système d’entraide qui a participé à notre réussite collective je pense.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

En primante j’étais plutot très stressée, j’étais réellement déprimée au premier semestre, je pleurais tout le temps.

En doublante j’étais plus sereine au s1 mais au s2 comme j’avais du retard j’ai beaucoup stressée sur la période de mars/ avril ce qui m’a valut une gastrite(début d’ulcère)

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

Je ne suis allée qu’une ou deux fois en amphi.
J’étais plutôt concentrée en ED même si il m’arrivait de me déconcentrer ( ça arrivait en majorité sur les cours où j’avais compris)
Quand je regardais les cours en vidéo cependant j’étais très concentrée (je ne regardais que les cours de réflexion)

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Je n’écrivais pas mes cours la prepa donnait tous les cours.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Oui dès que j’étais à aise avec les qcm de la prepa, vers la mort semestre je passais aux annales.
En période de révisions si je connaissais très bien un cours je faisais juste les annales.
Mention spéciale à l’anatomie ou les questions retombent chaque année ! (Il faut repérer ces matières et se blinder en annales)

Comment était organisée votre journée ?

Voir plus haut dans « quel était votre rythme de travail »

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

– Savoir s’écouter
– Connaître notre méthode d’apprentissage
– Savoir prendre des pauses quand c’est nécessaire
– Se donner à fond
– Aimer ce que l’on apprend ( même si c’est pas vrai au fond)

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Ce qui m’a fait réussir c’est certainement ma concentration et l’énergie que je déployais a apprendre un cours. Également mon organisation lors de ma deuxième paces et aussi la connaissance parfaite de moi même.

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?

J’étais désorganisée et peu préparée à ce qui m’attendais. J’avais aussi très peu confiance en moi , j’étais quasiment sure que je ne pouvais pas espérer avoir mon concours en primante.

Pour y remédier je me suis transformée en warrior pendant ma deuxième paces, sure de moi et pleine de détermination, j’ai appris à sentir quand ça commençait à ne pas aller pour lâcher du lest. Et je me suis beaucoup merci organisée

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Je l’ai trouvé riche en émotion.
On apprend énormément de chose mais ce n’est pas tellement sur le plan des cours. On apprend qui l’ont est, ce que l’on est capable de faire, ou peut nous mener notre motivation.
On apprend quelles sont nos limites et comment les contourner. On rencontre des amis , on découvre le soutien, on découvre le dépassement de soi.

La paces C’est une bataille constante contre soi même Et C’est une des plus riches expériences de ma vie.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

Très bon site qui ma beaucoup aidée. Rassurée dans les moments de doute et motivée lors des moments délicats.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here