Sommaire de l'article

Marie M, en 2ème année de Maïeutique à Tours nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2017 – 2018, 255

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S et sans mention

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Doublante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

J’ai passé médecine et sage femme. J’ai été classé 340ème en médecine et 14ème en sage femme.

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

J’avais un niveau plutôt moyen. Je travaillais mais sans trop de résultats car je n’ai vraiment pas aimé le lycée et les matières proposées.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

J’habitais dans un foyer de soeurs. La première année en colocation avec une amie qui faisait PACES et la seconde toute seule.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

Je prenais le vélo (Cela permet de faire un peu de sport et de se prendre l’air) et je mettais au maximum 15 minutes.

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

L’avantage à Tours est que nous ayons notre propre fac pour les PACES. Il est donc très simple de s’y retrouver car il n’y a que 2 amphis et des salles d’ED : aucuns risques de se perdre !

Il y a même un parking pour les voitures et un grand « parking » pour les vélos : tout est très bien aménagé.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

Oui, malheureusement en primante et je le déconseille fortement ! Ce sont vos dernières vacances avant plusieurs longs mois donc PROFITEZ !

La Prépa nous a envoyé des documents à travailler à partir de mi-juillet avant la pré-rentré (un livre de chimie organique, des probabilités et des formules d’acides aminés). Je me suis mise la pression toute seule et je regrette vraiment d’avoir travaillé à ce moment-là. De plus, on ne comprend pas forcément tout ce qu’ils nous demandent, donc c’est vraiment du temps de perdu.

En revanche, j’étais inscrite pour la pré-rentré à la Prépa et je trouve que c’est indispensable. Elle a duré 3 semaines en août mais ça vaut vraiment le coup. Les tuteurs nous expliquent les cours des 2 premiers mois à la fac. Toutes les matières et la plupart des cours y passent. C’est un rythme assez intense, certes, mais cela permet de bien se préparer à la fac.
Le Tutorat organise également des pré-rentrés.

Donc si j’ai un conseil à vous donner : Inscrivez-vous en pré-rentré + ne travaillez pas pendant l’été et profitez + soyez prêt à attaquer l’année dès que la pré-rentré commence.

En redoublant, je me suis fait un mois de pré-rentré, chez moi, en août. J’avais fais un programme en m’appuyant sur les lacunes que j’avais pu avoir la première année. J’ai notamment travaillé les biostatistiques et la chimie organique, qui demandent de la compréhension et de l’entrainement, pour être prête au mois de septembre.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Je n’étais pas une grande sportive auparavant, mais le sport en PACES m’a permis de me défouler et de prendre l’air.

Je parle surtout de mon expérience en tant que carrée. J’allais courir 1 fois par semaine, parfois 2, pendant trentes minutes et cela me faisait un bien fou ! Il m’arrivais d’y aller en semaine quand je saturais….

Je vous conseille vivement de continuer à faire du sport si vous en faisiez avant, même si c’est moins de temps, c’est un vrai exutoire !

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Je me donnais une heure par jour chaque weekend. (Jogging et messe). C’était mon moment à moi où je ne travaillais pas.

Je suis sortie, en primante deux fois le soir pendant l’année (Concert et cinéma) et en carrée, une seule fois. Je sortais très peu car je culpabilisais vite et je ne le regrette pas aujourd’hui, c’était pour la bonne cause…

Je travaillais aussi avec plusieurs amies dans mon foyer, et nous avions convenues que le vendredi soir, nous arrêtions de travailler à 21h et nous nous commandions à manger. Cela se faisait souvent autour d’un bon film.

Et le weekend, un de mes parents venait et nous déjeunions souvent au restaurant ensemble pendant 1h / 1h30. Les moments de repas sont de véritables moments de pauses, profitez-en !

C’est très important de se garder des moments pour soi sans travailler.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Oui, je viens d’une famille où la médecine est présente depuis plusieurs générations (6 !). J’ai donc baigné dedans et cela a toujours été une évidence de travailler dans ce domaine !

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Le sommeil, c’est PRIMORDIAL ! On me l’a toujours répété avant la PACES et ça s’est avéré juste.

Le sommeil permet de consolider les acquis de la journée et c’est donc essentiel. Travailler jusqu’à 2h du matin et s’endormir à la fac le lendemain n’a clairement aucun intérêt…

Je dormais entre 8h et 8h30 par nuit. Mais dès que je sentais que je faiblissais le matin, je faisais direct une petite sieste de 20 minutes et après, ça allait beaucoup mieux !
Je n’ai jamais fais de grasse matinée en revanche car je culpabilisais aussi vite…

Donc dormez bien + n’hésitez pas à faire des siestes de 20 min après le déjeuner si cela peut vous aider. Vous ne serez que plus efficaces après !

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

La semaine : 4h de fac + 6h30/7h de travail perso

Le weekend : 10h / 10h30 de travail perso

Période de révisions : 11h30 / 12h max

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

Pendant les cours :

J’imprimais mes cours chez moi avant d’aller à la fac et je surlignais direct pendant que le prof parlait. Cela me permettais d’être active en cours, de rectifier à la main les changements et de pouvoir apprendre de suite par coeur en rentrant chez moi. C’est une méthode qui m’a aidé à ne pas perdre de temps surtout.

Pour le travail de la mémoire :

– La première année, j’utilisais également la méthode des J (J0, J1, J3, J10 et J30). Cela m’a beaucoup aidé pour retenir sur le long terme.

– La deuxième année, j’apprenais les cours plus vite, ce qui me permettais de les revoir le weekend, en préparent les colles. Les cours étaient donc revus beaucoup plus régulièrement et sont donc mieux retenus.

La méthode d’apprentissage, c’est vraiment propre à chacun. Il faut tester en début d’année pour voir ce qui vous correspond le mieux :)

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Oui, j’ai fais pas mal de fiches. Mais attention à ne pas confondre les fiches du lycée et celles de la PACES /!\

IL NE FAUT PAS SYNTHÉTISER L’INFORMATION EN PACES, mais mieux l’expliquer, la comprendre…

En chimie organique : je regroupais les réactions par famille pour les apprendre plus rapidement & facilement
En biostats : chaque test avait sa fiche pour m’y retrouver et que ce soit clair pour les QCM
En biophysique : pour les formules +++

Dès que je trouvais un cours complexe, je n’hésitais pas à faire des dessins, des schémas, avec de la couleur, des explications plus claires pour mieux comprendre.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Toujours seule !

J’avais pas mal de soucis de concentration et on m’avait conseillé de parler en apprenant. Cela m’a beaucoup aidé ! De ce fait, difficile de travailler en groupe…. ;-)

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Je travaillais toujours chez moi. J’aimais être tranquille, pouvoir parler, avoir mon petit thé… Le foyer était très calme donc pas de souci de ce côté là.
Je n’ai jamais d’ailleurs jamais mis les pieds à la BU….

Encore une fois, faites comme vous le sentez ! Testez les deux !

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

J’étais dans une prépa privée durant les 2 années.

Elle m’avait été recommandé par des amis déjà passés par là. Et je ne regrette pas ! On peut en effet dire que c’est une boîte à sous mais ils font très bien leur travail.

J’étais moins timide la deuxième année, ce qui m’a permis de poser des questions sans problème et le directeur m’a beaucoup soutenu. La prépa permet un soutien psy et une aide pour le travail avec les colles & les EDs.

Mais c’est un ressenti personnel, le Tutorat est top aussi ! Ils font du bon travail et toujours avec le sourire !

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Je n’étais pas bien classée la première année mais beaucoup mieux la deuxième.

Chaque semestre, j’avais de meilleurs résultats & je tentais de m’améliorer en optimisant ma façon de travailler, ma capacité de mémoire. Il faut sans cesse se remettre en questions pour faire mieux chaque jour.

Donc : ne pas se décourager face à des résultats moyens + trouver des façons de s’améliorer + ne pas hésitez à demander de l’aide à la prépa/Tutorat + persévérer sans cesse car le travail paye.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

La première année, j’avais beaucoup de retard, ce qui est normal car l’on découvre les cours pour la 1ère fois.

Je n’en avais quasiment pas la deuxième année en revanche. Si jamais cela arrivait, je me réservais le samedi matin pour tout rattraper.

Quel était votre rythme de travail ?

Soutenu, intense, sans rien lâcher.

Je dis souvent que la PACES, c’est un marathon : « il faut tenir dans le temps tout en travaillant la plupart du temps ». C’est dur mais quand c’est fini, c’est un réel soulagement.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Altruiste.

Même si chaque place compte car c’est un concours, il ne faut pas oublier de rester humain et ça passe aussi par dire « bonjour » et sourire, ce qui n’était malheureusement pas toujours le cas…!

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Entre les deux !
Mais à l’approche du concours, plutôt stressée mais il faut que cela reste du « stress positif » !

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

Il est absolument nécessaire de rester concentré ! Les gens qui discutent en amphi, qui sont sur leur téléphone perdent du temps, c’est dommage. On retient déjà pas mal de choses rien qu’en écoutant le prof.

Nous étions un groupe d’amis, mais pendant les cours, je me mettais un peu plus loin d’eux, ce qui me permettait d’être focus sur le cours.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Plusieurs amis m’avaient donné leur cours. Je les imprimais avant d’aller en cours comme je l’ai expliqué précédemment. Ainsi, je surlignais, je pouvais annoter, compléter rapidement, sans perdre de temps. Je prenais quand même mon ordi quand un cours entier changeait.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Oui ! C’est INDISPENSABLE ! Car le style de questions revient souvent.

Je me gardais les annales pour la période de révisions, souvent le soir. Ça permet de bien s’entrainer sur ce qui peut vraiment tomber au concours & s’y préparer.

Comment était organisée votre journée ?

Ma journée type : (lors de ma 2ème PACES car plus représentatif)

7h20 : lever
8h00 – 11h45 : travail
11h45 – 12h30 : déjeuner
13h00 – 17h00 : fac
17h30 – 18h00 : goûter/détente
18h00 – 21h15 : travail
21h15 – 22h15 : repas/détente/douche
22h30 : dodo

Je me tenais toujours aux horaires, cela me rassurait. En fin d’année, je travaillais plus tard, mais je me levais en conséquence plus tard le matin.

Ne pas hésiter à changer à essayer de travailler plus tôt ou plus tard mais toujours garder son temps de sommeil pour être optimal dans la journée !

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Nous avions une devise avec mes potes : « Courage – Force – Honneur »

Plus sérieusement, je vous conseille :

– De la motivation
– Du courage
– Du travail
– Du sommeil (ultra important)
– Des pauses quand cela devient nécessaire
– Une organisation

C’est une année difficile, on ne vous dira pas le contraire mais courage car franchement, ça vaut tellement le coup !

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

La persévérance peut-être.

J’étais mal classé au S1 de ma deuxième PACES, j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps, mais je crois que c’est ça qui m’a donné la force de tout défoncer au S2 et cela tout de suite vu aux colles et au classement final.

Il faut aller au bout, NE RIEN LÂCHER ! Beaucoup de personnes abandonnent après le S1 en pensant ne pas pouvoir remonter assez de places (dans la limite du raisonnable bien sûr), mais il faut y croire !

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?

Cela va vous paraître stupide mais je pense que je n’avais pas compris qu’il fallait tout connaitre PAR COEUR. Et du coup, cela explique mes difficultés durant ma première PACES…

La deuxième année, j’avais fait ma pré-rentrée, j’étais enfin organisée, et j’ai tout donné.

J’ai vraiment vécu ces deux années différemment mais la deuxième a été bien plus sereine.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

C’est dur. Très dur. Mais chaque matin, je me rappelais pourquoi je me donnais tant de mal et pourquoi j’avais fais autant de sacrifices.

Sur ma porte, j’avais écris « Ne perds pas ton rêve des yeux ». Si j’étais distraite, je regardais cette porte et je me remettais au travail.

C’est en effet une année de sacrifices, tu n’as plus de vie, mais qu’est ce que ça vaut le coup ! Les larmes qui coulent quand le résultat s’affiche ne sont que du bonheur.

En terminale, je clamais haut et fort vouloir faire PACES, et on m’a toujours dit de faire autre chose, personne ne croyait en moi. Combien de fois ai-je entendu « Fais autre chose, jamais tu n’y arriveras ».

Je l’ai fais et j’ai réussi. Et je suis fière de moi.

CROYEZ EN VOUS ET CROYEZ EN VOS REVES.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

Il est top ! A chaque petit coup de mou, je lisais les témoignages qui me reboostaient. Une amie m’avait également prêté le livre qui est très bien.
Merci à vous !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here