Marie B, en 2ème année de Médecine à Tours nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2016 – 2017, 255 médecine

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

S , spécialité SVT ( elle ne determine pas le passage tout comme les autres spécialités d’ailleurs), mention B et euro anglais

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Doublante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

Médecine , 200

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

J’étais dilettante au lycée, pas mal de matières au lycée ne m’intéressaient pas si les profs ne les rendaient pas attractives donc je bossais seulement pour les interros et 2 semaines avant le bac.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

J’habitais seule dans un 25 mètres carrés mais la propriétaire habitait dans sa propre maison au fond du jardin.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

Entre 8 et 12 min, je prenais le vélo

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

J’ai trouvé mes repères très facilement à la fac comme celle ci n’est pas très grande. Il faut cependant noter que la fac s’étale sur deux sites à 5 minutes à pied l’un de l’autre :
– La riche pour les 20 h de cours de la semaine + les TP/ ED
– UFR tonnellé pour le tutorat

Les portes ouvertes ainsi que la pré rentrée du tutorat permettent d’avoir un avant goût de la disposition des locaux
Le premier jour une visite et une présentation orale permettent de s’approprier les lieux

En cas de problème, doutes dans l’emploi du temps ou les rendez-vous, ne pas hésiter à s’adresser aux membres du personnel, de la scolarité, aux étudiants des années supérieures et des tuteurs que vous verrez régulièrement dans les locaux.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

Avant l’entrée en PACES, je n’ai pas fait de travail personnel car je n’avais pas récupéré les cours

Cependant j’ai fait la pré-rentrée très complète du tutorat. Elle dure deux semaines.
Elle permet de comprendre les notions des bases et les points complexes du cours sur lesquels les professeurs ne s’attardent pas.
Je pense réellement que c’est une erreur de manquer la pré-rentrée, plusieurs de mes amies étaient larguées à la première semaine comme elles n’arrivaient pas à comprendre les notions de chimie , notamment de chimie organique et elle n’arrivaient pas non plus à se mettre dans le rythme très exigeant de la PACES.

Sinon en tant que doublante j’ai revu 10 jours avant la rentrée la chimie, la chimie organique ( ce que j’ai eu le plus de mal à comprendre), la biophysique ( pareil c’est pas évident au premier abord) et enfin j’ai fait pas mal d’exercices de biostatistiques, pendant mes vacances de Noël j’ai revu l’anatomie et la physiologie pour le deuxième semestre.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Je n’ai presque pas pratiqué d’ activité physique lors de la PACES, mais aussitôt que je me retrouvais en vacances je me remettais au sport : surtout natation, vélo et badminton.
Néanmoins, je faisais minimum 6 km de vélo pour mes trajets à la fac quotidiens et quand j’allais au tutorat je faisais 12 km de vélo dans la journée

J’ai fait une dizaine de sorties ( patinoires et piscines) au cours de la PACES donc en gros 5 sorties sportives par semestre pour la première PACES
En redoublant, j’ai fait encore moins de sorties : environ 5 dans l’année

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

J’adore regarder des séries depuis le collège donc tout les soirs à partir de 21 h j’en regardais pendant 1 à 2 h par soir
Sinon le vendredi après-midi je faisais souvent mes courses, un peu les magasins et je suis allée 5 fois au cinéma en 2 ans lors de la PACES

Je rentrais sur Orléans tout les 3 week-ends donc je voyais mes amis, ma famille etc
J’ai fait plusieurs soirées laser game, bowling , billard, trampoline qui m’ont permis de me défouler

Mis à part ça , je ne suis pas du tout lecture donc je regardais des séries , j’écoutais de la musique ou regardais des vidéos humoristiques

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Non aucun, je suis la première qui envisage de faire des études médicales.
Ma mère vend cependant du matériel d’hôpital au sein de l’Arair donc elle est en contact de de médecins, pharmaciens, infirmières qui étaient là pour m’encourager, me motiver etc

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Je comptais minimum 7 h de sommeil par nuit mais en règle général je dormais 8 à 9 heures. Pour moi, le sommeil était primordial car si je dormais moins de 7 heures la journée entière je n’arrivais pas à retenir les informations par cœur du cours et je ne pouvais pas me mettre au boulot aussi facilement ( besoin de faire la sieste ou mal de crane)

Il est crucial de comprendre que l’on est pas égaux face au sommeil, certains vont toute l’année dormir 5 heures et vont apprendre efficacement et avoir leur année. Mais surtout, il ne faut pas suivre ce rythme si tu sais ou que tu sens que tu as besoin de plus de sommeil ou de prendre un moment de répit, prends le. Comme notre professeur de physiologie nous l’a dit : la moitié du travail de mémorisation et d’apprentissage, la consolidation des connaissances se font pendant le sommeil.

De plus, je me répète un peu, mais il ne faut pas hésiter à faire une sieste entre 15 et 30 minutes,une ou deux fois dans l’après-midi si vous voyez que votre attention flotte ou que vous décrochez
Changer de matière régulièrement permet d’éviter cela.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Je travaillais seule minimum 6 heures par jour ( le vendredi et certains week-ends) mais plus souvent 8/ 9 heures

En général, j’allais en cours le matin de 8 à 12h et je travaillais de 12 h à 21h
Les week-ends je bossais de 9 h/ 10 h à 20 h dont en moyenne 10 heures par jour

Lors des périodes de révisions je travaillais de 7 heure à 21 h donc 14 h grand max, mon attention flanchait généralement un peu avant

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

Lors de ma première Paces, comme j’avais ni les diaporamas ni les cours, je reprenais le dictaphone pour compléter des phrases incomplètes
Entre 12 h 30 et 15 h, je faisais la mise en page et je complétais mon cours, pour certains cela me prenais beaucoup de temps , puis j’imprimais
Ensuite, je lisais mon cours et j’essayais de comprendre ce que je lisais et j’apprenais pour une première fois par coeur les cours du matin

Chaque lundi après-midi j’apprenais les cours du lundi et ainsi de suite toute la semaine. Le week-end je revoyais toute la semaine pendant le premier mois de cours, mais ensuite tout le reste de l’année je suivais le planning des colles, le samedi je revoyais la colle du lundi et le dimanche celle du mercredi. Avant les premières colles j’avais déjà vu minimum 2 ou 3 fois le cours. J’avais du retard de temps en temps en BDR, mais si javais des retards je les rattrapaient le samedi matin. J’ai donc rarement eu du retard.

Je lisais souvent les posts sur le forum du tutorat ce qui m’a permis de comprendre certaines notions et de mieux anticiper les pièges.
Je travaillais donc chez moi , il m’arrivait de parler à haute voix mais par contre je ne récitais pas par cœur le cours, j’étais capable d’en parler mais c’est tout.
Je revoyais chaque colle en relisant les cours et les colles précédentes mais j’ai aussi un peu utilisé les qcm optimisés pour tours et les annales +++ en période de révisions

En redoublant ma Paces, vers 13 h je pouvais direct apprendre mes cours par coeur après 30 minutes de mise en page ou de détails à rajouter
Je révisais les colles en refaisant les colles des années précédentes, les annales et en revoyant les cours

Je suis persuadée que le plus important c’est la régularité, il faut faire attention aux retards qui peuvent vite s’entasser

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

En première années de paces, j’avais fait pas mal de fiches, mais très tardivement.
Quand des détails ne voulaient pas rentrer je les notaient et avant les colles à l’approche du concours je relisais que les détails du cours que je ne connaissais pas c’est à dire ceux sur les fiches.

J’ai donc réalisé des fiches en chimie organique, des fiches pour les formules de biophysique et de certaines notions de chimie au S1
Au S2, j’ai fait des fiches en SH majoritairement
J’ai fait en sorte de rendre ces fiches les plus attractives possibles, en utilisant des fluos etc

En redoublant c’est un peu pareil je notais sur les fiches les plans de SH, une liste de concepts que je ne comprenais pas et où j’avais mis un exemple pour chaque

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

J’ai toujours travaillé seule, je n’arrive pas à apprendre le par cœur en groupe et mis à part les biostatistiques et la biophysique, toutes les autres matières c’est 100% du par coeur.
Par contre dés qu’une information paraissait contradictoire dans mon cours, dans les polys distribués par le tutorat, ou que je bloquais vraiment sur un point, j’en parlais avec des amis et en dernier lieu je mettais un message sur le forum du tutorat

Je travaillais seule également car travailler en groupe ça dérive toujours dans des conversations hors-cours

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Je travaillais quasi tout le temps chez moi, car je ne peux pas m’empêcher de regarder les gens travailler autour.
Il y a pas mal de discussions et de distractions sonores.

Chez moi, quand il n’y avait pas de travaux, c’était très calme
Cependant, il m’est arrivé de travailler occasionnellement à la Bibliothèque universitaire munie de boule quies

J’ai plus souvent travaillé dans les salles de la faculté de la Riche , où le silence règne et qui permet lorsque l’on est pas motivé à travailler de s’y mettre

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

J’étais au tutorat ces 2 dernières années et je n’ai jamais regretté mon choix.
Les tuteurs sont très patients, en général ils sont consciencieux et nous aident énormément
Je pense qu’il n’y a pas de grandes différences entre tutorat et prépa en terme de réussite
C’est surtout la capacité de travail, la motivation et la facilité à comprendre les notions le plus rapidement et à les apprendre qui permettent d’avoir son année

Le tutorat est très performant pour nous aider à trouver les pièges et nous aider a comprendre les notions difficiles
Les polycopiés, résultats de colles etc sont donnés dans des temps très corrects.
Beaucoup de Paces se sont plaints de la prépa par rapport aux horaires parfois inadaptées, au temps de réception de certains polycopiés.
Je recommande fortement le tutorat. Ce n’est pas pour rien que c’est l’un des meilleurs de France. Financièrement, ce que le tutorat propose est très correct compte tenu de la qualité des polycopiés, des dessins d’anatomie, des colles etc

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Dans ma première paces j’étais classée dans les 300 /1100 environ et dans les 400 pour la biophysique , j’étais trés régulière, mais plus on se rapprochait du concours plus je gagnais des places en colle, il m’arrivait d’être dans les 150-200 premiers au deuxième semestre surtout et à la fin du S1 en UE2

En redoublant, j’étais toujours classée dans les 100 premiers, j’ai fait beaucoup de top 10, top 15 et en moyenne aux deux semestres j’arrivais 50/1000

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

Je pouvais avoir du retard en primante mais je ne le laissais pas traîner plus d’une semaine ( BDR+ chimie orga + histo+ chimie)

En redoublante, je n’ai eu presque aucun retard mais je révisais mes colles plus consciencieusement
Il m’arrivait donc de réviser la colle au lieu de voir le cours du matin mais je savais que le lendemain je pouvais voir les cours de la veille également comme on a plus le temps de les enchaîner en doublant.

Donc je pouvais avoir du retard mais c’était toujours un retard maîtrisé

Quel était votre rythme de travail ?

Je ne faisais pas de pause
Les pauses avaient l’effet inverse sur moi, si je prolongeais ma pause du midi jusqu’à 13h/ 14 h j’étais incapable de me remettre à bosser et pareil si je faisais une pause à n’importe qu’elle moment de la journée, je me déconcentrais pour le reste de la journée.

J’étais tout le temps très régulière avec 11 h de travail par jour en moyenne.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Je dirais plutôt altruiste, entre amis on s’aidait pas mal pour comprendre et s’interroger pendant les pauses
Mais je n’irais pas automatiquement distribuer mes cours au premier venu

Personne ne séchait les cours parmi mes amis, mais si jamais pour une raison valable il ne pouvait pas y assister, il est évident que l’on s’entraide

Mis à part les cours, je suis plus altruiste dans le sens de la motivation, du sourire , optimisme etc… C’est très important d’avoir des amis motivants, qui ne tirent pas la gueule et qui ne se plaignent pas tout les jours. Dès que mes amis avaient une baisse de moral, une blague ou simplement dire qu’on va y arriver ensemble et que c’est du mental pour tenir,qu’on est tous dans le même bateau
Que même si nos résultats d’un coup chutent aux colles que cela reflète pas ce qu’on feras au concours et que si les résultats n’ont jamais été très bons, il faut se fixer des objectifs pour s’améliorer tout au long des semestres. S’aider pour les cours c’est bien mais niveau social, familial vous pourrez sentir un vide qui est plus simple à combler quand on a des amis

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Je suis de nature stressée mais je ne laisse rien transparaître. Le stress a un effet bénéfique sur moi qui permet de me concentrer, me donne de l’adrénaline et une excitation indescriptible.

En primante, je commençais mon année en me disant que je donnerais le meilleur de moi même, je n’étais pas tellement stressée comme je savais que j’avais une seconde chance en redoublant et que c’étais très dur d’avoir son année du premier coup.
Donc j’étais quand même assez sereine toute l’année avec un pic d’excitation à l’approche du concours

En redoublant, j’étais nettement plus stressée, je n’avais pas le droit à l’erreur. Donc, je dormais moins et je travaillais presque 15 heures pendant les révisions
Le pic de stress c’était pendant la période des résultats, c’était comme si je pouvais rien faire tant que je ne savais pas si je passais ou pas

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

En primante, je pense que j’étais légèrement dispersée parfois je regardais fb, j’envoyais des sms ou je parlais à mes potes
En redoublant, je n’avais plus à taper tout le cours et j’étais presque tout le temps concentrée sur ce que disait le professeur pour apprendre un maximum d’informations

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

En primante:
-S1: dictaphone+ cours à la main sur papier
-S2 : ordi + dictaphone

Le dictaphone je ne l’utilisais pas à chaque cours mais seulement en BDR, physiologie, anatomie, bio cellulaire où le rythme était plus intense

En doublante :
-Ordi +( dictaphone pour l’anatomie)

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

En primante, oui mais très peu, on les reçoit assez tardivement
En doublante , avant chaque colle, il m’arrivait d’en faire et à l’approche du concours

Je pense que faire les années c’est crucial pour certaines UE comme la chimie organique, tout ce qui est mathématiques, avec des exercices etc

Comment était organisée votre journée ?

Rythme journée standard ( Du lundi au vendredi)
Réveil : 6 h 50
Entrée dans la fac : 7h 30
Cours : 8 h à 12 h
Repas: 12 h 10 à 12 h 40
Travail personnel: 12h40- 21 h

Je prenais un goûter de 15 minutes entre 4 h et 5 h 30 selon mes envies
Le dîner : entre 20 h et 21 h je prenais 30 minutes mais pas mal de fois j’ai dîné après 21 h
Séries/ repos/ temps libre : 21h à 22/ 23h

Le week-end : lever entre 8 h 30 et 10 h ( très rare) et travail sans pause jusqu’à 20 h / 21 h puis séries : mes seules pauses étaient les repas
Au delà de 21 h 00 je n’arrivais plus rien à apprendre, ni me concentrer

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Je pense qu’il faut éviter de se comparer aux autres: que ce soit en terme de sommeil , d’heures de travail, d’habitudes alimentaires et de façons de travailler
Chacun aura un rythme différent qui lui correspondra , donc il ne faut pas chercher à imiter les autres

De plus, certains peuvent baratiner en disant qu’ils ont appris par cœur ou déjà relu 10 fois le cours etc… ne jamais croire sur parole ou même écouter ces gens là , à part stresser pour rien ça ne vous apportera rien.

Sinon , essayez de garder contact avec votre famille, vos amis et surtout tenez bon face aux ruptures, pertes d’amis, manque de social. La Paces m’a personnellement beaucoup rapproché de ma famille.
Si vous sentez la déprime arriver, anticiper là, sortez au cinéma, faite du sport etc mais parlez-en à vos proches dès que vous n’allez pas bien

Un dernier conseil , tout le monde n’est pas égal face aux encouragements : montrez à ceux qui ne croient pas en vous ( parents , professeurs) que vous pouvez réussir.
Les tuteurs, les amis en paces c’est très important, ne restez pas isolés!

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Je pense que j’ai vraiment très bien anticipé les sacrifices que j’ai pu faire en Paces donc je m’étais préparé à perdre des amis, ne pas être trop proche de ma famille, ne pas faire beaucoup de sorties et de sport ( ma passion au lycée )
C’est important de construire un bon réseau social avec des personnes de confiance

J’ai eu un fort mental pour garder mon sourire, ma motivation sans jamais trop déprimer
J’ai mis de coté ma fierté, si jamais je n’allais pas bien, j’en parlais à ma mère
Je me suis fixée énormément d’objectifs que j’ai atteint un par un.

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?

Je pense que je n’ai pas assez cherché à comprendre les choses avant de les apprendre en primante. Je ne me posais pas toujours aussi les bonnes questions pour aborder le cours.
On a aussi très peu de temps pour ingurgiter pleins d’informations et je pense que j’ai manqué de temps. Je ne pense pas que ça soit ma méthode qui soit la cause de mon redoublement mais comme chaque cerveau est différent, je peux avoir des facilités ou des difficultés à comprendre des choses que d’autres comprendront avant ou plus tard.
Parfois une bonne méthode adaptée à une personne ce n’est pas suffisant , la mémoire, la capacité de réflexion et de travail doit suivre.

J’ai perdu énormément de temps à prendre les cours en tant que primante et je suis persuadée que cela a joué dans mon redoublement car je n’arrivais pas à prendre le cour et retenir par coeur donc le temps de prise de note et de mise en page de l’après-midi étaient une perte de temps

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Malgré toutes mes appréhensions, parmi toutes mes années scolaires, c’est celle qui fut la plus enrichissante, j’ai vraiment assisté à des cours qui m’ont intéressé.
Ces 2 années m’ont permis de gagner en mental, concentration, combativité

J’ai fais de très belles rencontres
On progresse énormément sur nous même et surtout on s’impressionne soi même , jamais j’aurais cru pouvoir arrêter ma passion : le sport et garder mon sourire, ma santé, ma joie de vivre etc que j’attribuais automatiquement au sport

On se découvre la capacité de travailler 12 heures sans vraiment faire de pause, de mieux gérer son stress, et parfois de se rendre compte à quel point la famille et les amis c’est important et de s’en rapprocher.
En deux ans, quelqu’un de bavard, avec l’esprit volatil en cours qui décroche toute les 2 minutes et de tête en l’air peut devenir quelqu’un de sérieux, cohérent avec son projet professionnel

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

Je pense qu’il permet de mieux anticiper les sacrifices à faire, de se préparer mentalement et de se rassurer
Il permet de se remotiver et de voir que quel que soit le parcours, la réussite est possible

Il permet de mieux connaitre les expériences d’autres Paces et de comprendre le fonctionnement de la future fac dans laquelle il évoluera