Sommaire de l'article

Lucile K, en 2ème année de Maïeutique à Paris VI nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2017 – 2018, 30

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S option Biologie/Ecologie mention bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Doublante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

Maïeutique classée 150, dernier pris 232

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Pas très sérieuse jusqu’en terminale, j’avais des facilitées mais je m’y suis mis sérieusement en terminale pour m’habituer à bosser pour l’entrée en paces.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

Chez mes parents en primante puis dans la maison à côté de chez mes parents avec mon copain en doublante.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

1h/1h15

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

La fac de paris 6 n’est pas très grande, on se repère très facilement ! J’ai tout de suite trouvé mes repères. J’avais visité la fac aux portes ouvertes en terminale ça m’a rassuré de connaître un peu les lieux avant d’arriver.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

Alors oui j’ai pris une pré rentrée de 3 semaines dans ma prépa en août, c’était vraiment intensif et ça m’a épuisé ! C’est bien d’arriver en septembre et de connaître plein de choses mais si c’est pour ne pas finir le semestre ça ne sert à rien. Par contre je pense que la pré rentrée du tutorat peut être un bon compromis pour se rassurer, découvrir les cours, à mon avis c’est largement suffisant !

J’ai pris cette pré rentrée pour me rassurer en me disant « plus j’en connais et avant les autres, mieux c’est » mais la paces c’est pas un sprint, on est plus sur du marathon de haute intensité donc si tu pars à fond dès le début ça peut être dur de tenir tout le semestre et ça a été mon cas…

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

En primante non mais je n’en pratiquait pas non plus en terminale donc je n’ai pas arrêté pour la paces.

En doublante j’avais vraiment besoin de me vider la tête et j’ai décidé de reprendre l’athlétisme (3 entrainements de 1h30 par semaine)et ça m’a permis de vivre mon année de doublante plus sereinement, je voyais des personnes qui n’étaient pas en paces et quand j’allais à l’entrainement je faisais une vraie pause, je ne pensais plus à la paces et pour moi c’était nécessaire.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

En primante non je sortais un peu avec mon copain de temps en temps mais pas grand chose.

En doublante j’avais l’athlétisme 3x par semaine et le dimanche je ne travaillais pas, j’en profitais pour aller me balader, faire les courses, voir ma famille, bref m’aérer.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Aucun

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Je suis une grosse dormeuse donc environ 9h par nuit. Je dormais de 22h30 à 7h30, si je dormais moins de 8/9h j’étais foutu pour la journée il m’étais impossible de me concentrer et de travailler efficacement .
Le sommeil est hyper important en paces surtout ne le négligez pas !

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

En primante je bossais de 8h30 à 12h45 puis de 14h à 17h puis de 17h30 à 19h30 et de temps en temps de 21h à 22h. Donc environ 9/10h par jour. Sauf le dimanche où je bossais à peine 2h et c’étais surtout des qcm puisque je n’étais pas vraiment bien concentrée.

En doublante c’était différent, j’avais plus de mal à bosser au niveau quantité mais quand je bossais j’étais très efficace donc je faisait du 9h à 12h puis 14h à 17h au S1 et 18h au S2 et c’est tout. Je ne bossais pas du tout le dimanche (sauf les 2 derniers dimanche avant le concours où j’ai bossé 5/6h). Après je le redis parce que c’est vraiment important mais j’étais TRES TRES efficace quand je bossais mais dès que j’y restait trop longtemps je déprimais et je n’arrivais plus à me concentrer donc aucun intérêt.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

Je regardais mes cours puis dans les jours qui suivaient je l’apprenais et j’essayais de le revoir le plus régulièrement possible. Je n’avais pas de méthode particulière, j’avais une feuille qui récapitulais tous mes cours et je mettait un trait à chaque fois que je l’avais vu ça me permettait d’avoir une vue rapide des cours que j’avais vu et de ceux que je devais revoir. Je travaillais beaucoup au feeling. Si je pouvais dans la semaine j’essayais de revoir les cours de l’ue que j’allais avoir au concours blanc le samedi matin.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Oui pour les formules je faisait des fiches que j’affichait dans ma douche, j’en apprenais 1 ou 2 par jour et tous les jours je récitait toutes celles que je connaissait. C’était le seul moyen pour apprendre efficacement ces tonnes de formules sans les oublier au fur et à mesure du semestre.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Seule, je n’arrive pas à travaillé en groupe je suis trop dissipé j’aurais passé l’après midi à parler avec les copines et ça n’a aucun intérêt. De plus j’ai une mémoire auditive donc je dois réciter mes cours pour les apprendre, pas évident quand on bosse en groupe.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Chez moi, la BU étant à 1h15 de chez moi ça m’aurais fait perdre trop de temps et je n’aime pas réviser entouré d’autres gens qui révisent. Certains trouvent ça stimulant, moi non. Mais vous pouvez essayer plusieurs endroit pour bosser en début d’année pour voir celui qui vous conviens le mieux.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

En primante les 2. J’avais ma prépa pour les td et certaines fiches et le tutorat pour les tuts (polys rédigés fait par le tutorat à p6, indispensable pour moi) et les concours blanc (j’en avais aussi à la prépa je faisait les 2). Je ne regrette pas d’avoir pris une prépa car pour certaines matières comme la chimie G, la biophysique et la biostat je ne m’en serais pas sorti sans la prépa et pour le soutient moral aussi, j’y ai rencontré des amies et quand on est en paces avoir des amies sur qui compter ça vaut de l’or !

En doublante je n’avais que le tutorat et c’était suffisant.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Pas vraiment, en primante j’étais dans les 60% (un peu moins bien que mon classement au concours) et en doublante j’étais dans les 30%, ce qui reflette plutôt bien mon classement final.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

Pas vraiment j’arrivais à m’e sortir puisque qu’une fois que je connaissait un cours je faisait en sorte de le revoir régulièrement pour ne pas l’oublier et ne pas avoir à le ré apprendre. Et en septembre quand on a encore le temps parce que y’a pas trop de cours j’ai prit beaucoup d’avance. A Paris 6 l’anatomie ne commence qu’en octobre donc j’ai tout vu en semptembre et lorsque les cours ont commencé en octobre ce n’étais que des révisions pour moi.

Quel était votre rythme de travail ?

Le matin je commençais à 9h, jusqu’à 10h je regardais mon premier cours de la journée (sur l’ordi à la maison et en accéléré) ensuite de 10h à 11h j’apprenais/revoyais un cours et de 11h à 12h je travaillais les matières à réflexion (chimie G, biostat..) ensuite je reprenais à 14h, jusqu’à 15h je regardais mon 2ème cours puis j’apprenais mes cours jusqu’à 17h. En fonction de là où j’en était dans le semestre je pouvais faire des qcms dans l’après midi, le soir… Et le samedi j’avais 2 concours blancs le matin au tutorat que je corrigeais l’après midi même pour bien avoir le sujet en tête.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Altruiste mais en compétition avec moi même. Je visais sage femme et je savais que la plupart des gens que je voyais à la fac ne s’intéressait pas du tout à ma filière (certains ne savaient même pas que ça existait) donc pas trop de raisons d’avoir l’esprit de compétition.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Les deux. Très angoissée surtout, il m’arrivait très souvent de craquer surtout vers la fin du semestre où vraiment j’étais épuisé. J’angoissait beaucoup les jours avant le concours mais une fois arrivée j’étais dans ma bulle, j’étais là pour réussir et j’étais vraiment concentrée mais pas du tout stressée. C’est très étrange car je n’ai pas du tout confiance en moi d’habitude mais le jour du concours j’étais vraiment sur de moi et de mes connaissances donc tout s’est bien passé.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

Concentrée, déjà j’étais chez moi donc pas de copines pour discuter, je choisissait le moment où je voulais regarder mon cours et je le regardais en accéléré donc pas le temps d’être dissipé si tu veux suivre. J’avais devant moi mon poly déjà surligné et je n’avais qu’à écouter le prof et ses explications.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Je n’ai jamais eu besoin de prendre de notes pour cours, à Paris 6 le tutorat nous fait des tuts qui sont des polys de cours rédigés très complets qui suffisent largement à apprendre ton cours. J’utilisait ça (et les fiches de la prépa dans les matières où je n’avais pas de tut) et je l’avais sous les yeux en regardant mon cours et si il manquait quelque chose, un détail ou quoi j’avais juste à le noter à côté.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Absolument ! A Paris 6 c’est essentiel, vous verrez vite que dans certaines matières les annales sont les mêmes d’une année sur l’autre (anat, physio…), ce qui ne vous dispense pas d’apprendre votre cours si jamais les annales changent ! Au S1 en doublante j’ai fait les annales d’anatomie G très tôt pour les connaître par coeur pour le concours et le reste je l’ai gardé pour le mois de révision. Les 2 dernières semaine je ne faisait presque que des annales. Au S2 j’ai aussi assez vite commencé les annales et j’en ai fait vraiment beaucoup pendant les révisions, au point d’arriver au concours en connaissant mes annales par coeur, et ça m’a vraiment aidé.

Comment était organisée votre journée ?

Déjà expliqué plus haut.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

C’est une année qui va être difficile mais ça en vaut vraiment la peine. Travaillez pour votre rêve. Vous sacrifiez une ou deux années de votre vie mais pour une vie entière à faire le métier de vos rêves ! Trouvez vous une source de motivation, moi j’avais ma marraine en 2ème année de maïeutique qui me racontait ses études et ça me remotivais bien quand j’avais des coups de mou. Une fois fini on est vraiment content de l’avoir fait !

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Ma détermination. J’ai failli abandonner à la fin de mon S1 de primante, j’étais à bout je voulais tout arrêté mais je ne l’ai pas fait, je me suis relevée et j’y suis retourné. Au S2 même si j’étais son j’ai passé le semestre à me convaincre que j’allais passé cette année malgré le fait que j’avais peu de chances mais ça m’a permis de bien bosser mon s2 et d’arriver en doublante avec de très bonnes bases. J’ai souvent eu des baisses de morale, parfois des jours sans réussir à bien travailler mais je n’a jamais arrêté d’avancer.

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?

Mon mauvais S1. J’ai fait une pré rentrée trop longue qui m’a fatiguée et j’étais sur les rotules début novembre… J’ai passé 3 semaines dans mon lit à me morfondre, je voulais tout arrêté mais avec le soutient de ma famille je me suis relevé et j’ai fini mon S1 tant bien que mal. Ce qui m’a valu un classement pas à la hauteur de ce que j’avais travaillé au début du semestre et malheureusement je n’ai pas réussi à rattraper mon retard au S2. Je n’ai pas fait cette bêtise en doublante et j’ai uniquement commencé à travailler mes cours fin août.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Difficile mais abordable. Si on s’en donne les moyens, c’est totalement faisable il suffit d’y croire.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

Très utile pour ma part, j’ai acheté le livre en terminale ça m’a rassurer et permis de déstresser à propos de la paces !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here