Lucie T, en 2ème année de Médecine à Lille nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2016 – 2017, 458 en médecine

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

BAC S spé SVT mention très bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Primante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

J’ai passé le concours de médecine en me classant 128ème et celui de sage-femme en me classant 6ème.

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

J’étais très assidue, je travaillais 2h tous les soirs en rentrant des cours.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

Seule dans un appartement.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

Environ 30 minutes.

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Oui, la faculté est grande mais les amphis et salles réservés aux PACES sont limités : le repérage est assez facile ! Pour ceux qui se rendent à la fac en métro, essayez de faire le trajet une fois au moins avant la rentrée, je me souviens l’avoir fait et m’être rendue compte qu’il y avait un raccourci permettant d’être à la fac en moins de 10 minutes à partir du métro !

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

Non, j’ai préféré profiter de mes vacances jusqu’au bout avant une année épuisante et sans répit ! Selon moi il est primordial d’arriver en pleine forme à la rentrée. En ce qui concerne les pré-rentrées proposées par différentes prépas, celles-ci me semblent sans intérêt et particulièrement au vu du prix de la prestation ! Certaines de mes connaissances qui ont opté pour une pré-rentrée ne m’ont pas semblé plus « à l’avance » que nous autres. Mais cela reste à la libre appréciation de chacun !

Néanmoins, un livre est imposé au programme et je vous conseille de le lire pendant les vacances d’été afin de prendre de l’avance et d’éviter de devoir le lire durant les vacances de Noël… 2 semaines ce n’est pas beaucoup et c’est encore moins quand on sait qu’on doit les passer à lire un livre ! Si vous lisez le livre cet été, prenez des notes c’est très important, de cette manière vous n’aurez qu’à relire vos notes avant le concours.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Non malheureusement… Je suis pourtant de nature très sportive mais j’ai décidé de mettre de côté le sport cette année. Cependant je pense que cela peut être très bénéfique malgré ce que l’on peut penser ! C’est vrai qu’avec le recul aujourd’hui, il est plus simple pour moi de dire cela car cela me paraissait impensable il y a 9 mois mais si vous avez vraiment besoin de pratiquer une activité physique je vous conseille vivement de le faire, 2h dans une semaine ce n’est vraiment pas grand chose !

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Au premier quad pas vraiment, j’ai du aller une ou deux fois au cinéma et j’ai beaucoup culpabilisé. Mais au deuxième quad, j’étais beaucoup plus détendue grâce aux résultats et je me suis autorisée beaucoup plus de loisirs, je suis allée au cinéma, au restaurant et suis même sortie en boîte, comme quoi la PACES, ce n’est pas si dramatique que cela !!

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Non aucun.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

J’ai besoin de beaucoup de sommeil (minimum 9 heures), je n’ai donc jamais dérogé à cette règle : dormir, c’est la clé de la réussite ! Peu importe les études, tout le monde s’accordera sur cette règle d’or. Il faut privilégier le sommeil à tout prix, sans sommeil vous êtes moins concentrés, moins attentifs et moins efficaces : la réussite de la PACES ne se mesure pas à la quantité d’heures passées à réviser mais bien à la qualité et à l’efficacité des révisions !

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Je me fixais un objectif de 10 heures par jour qui pouvait être parfois réduit parfois augmenté : j’étais du département B et j’ai donc commencé le premier quad en étant de l’après-midi (cours en amphi de 14h à 18h), à mon avis, il est préférable d’être du matin pendant ce quad ; il est très conséquent et condensé, il faut apprendre beaucoup et très rapidement et c’est très épuisant moralement de se lever pour réviser.

Mais dans tous les cas, ce n’est pas nous qui choisissons donc pour ceux qui seront du département B, il est primordial de réussir à se lever pour réviser (eh oui ce n’est pas facile, il est beaucoup plus simple de se lever quand on a un but comme aller en cours !).

Je répète ce que j’ai dit juste au-dessus parce que c’est très important : le nombre d’heures n’est absolument pas représentatif de la réussite ! Combien de fois l’on m’a dit que je ne travaillais pas assez, que 8 heures par jour c’est trop peu… Ne vous préoccupez pas de cela, ce qui compte c’est l’efficacité de vos révisions : certaines personnes apprennent un cours en 30 minutes, d’autres en 2 heures ! Si vous avez eu l’habitude de travailler les années précédentes alors vous n’aurez aucun mal à vous organiser dans votre apprentissage.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

Ma méthode de travail est très différente de la plupart des gens que j’ai pu rencontrer : j’ai une mémoire auditive et donc j’ai besoin de réciter tout haut pour apprendre. En réalité, la première fois que j’apprends un cours je commence par 5 lignes environ et je les dis à voix haute puis je continue en rajoutant 5 lignes de plus et je recommence en récitant tout depuis le début ainsi de suite. En ce qui concerne les révisions, je récite le cours en cachant petit à petit les phrases au fur et à mesure que je récite.

Si je suis du matin : j’apprends le cours le jour-même (après-midi) après avoir remis mes cours en page et je révise ce même cours le lendemain après-midi après avoir appris les nouveaux cours.
Si je suis de l’après-midi : j’apprends le cours le lendemain (matin) et je révise ce même cours le soir après avoir été en cours l’après-midi et avoir remis mes cours en page.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Je faisais des fiches en biophysique et en mathématiques pour les formules, parfois en pharma et en anatomie pour résumer certaines notions mais je dois reconnaitre que je n’ai même pas relu certaines de mes fiches avant le concours !

Mes fiches se présentaient la plupart du temps sous forme de tableau et celles dont je me suis le plus servi étaient rédigées à la main !

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Je travaillais seule, puisque j’ai besoin de parler à voix haute, il est compliqué de travailler avec quelqu’un.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Chez moi à mon appartement et dans ma chambre seule quand j’étais chez mes parents : je suis allée parfois travailler à la BU mais j’étais nettement moins efficace puisque je ne pouvais pas réciter tout haut…

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

J’étais au tutorat de la fac et ce pour plusieurs raisons : tout d’abord, le prix, cela ne coûte que 20 euros pour toute l’année avec des QCM toutes les semaines en UE 1 et UE 3 au premier quad et en toutes les 2 semaines en UE 3 au deuxième quad ainsi que les cours sur poly et des colles. P

our la prépa, les prix sont selon moi complètement injustifiés : je suis complètement contre, malheureusement la plupart des étudiants continuent de croire que la réussite repose sur l’argent que l’on va débourser dans la prépa qui affichera le plus gros pourcentage de réussite…

Votre réussite ne repose pas sur ces prépas, des tas de gens réussissent sans prépa et d’autres échouent avec une prépa ! Sortez vous cette idée de la tête : vous pouvez réussir sans prépa, il suffit de le vouloir et de croire en vous, en vos compétences. Croyez-moi la réussite est d’autant plus belle quand on sait qu’elle provient de nos seuls efforts et non pas d’organismes privés qui s’enrichjssent sur la peur des parents qui veulent le meilleur pour leurs enfants.

Une autre raison est responsable de mon refus de prendre une prépa : le retard, en effet les prépas remettent à jour les cours chaque année et il faut donc attendre que le poly soit réalisé pour apprendre le cours (d’où la présence indispensable à tous les cours). Mon discours est certes brusque mais je trouve ce système complètement injuste puisqu’il ne repose que sur l’origine sociale des étudiants.

Néanmoins, libre à chacun de souscrire à une prépa privée, si vous en avez les moyens profitez-en !

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Oui j’étais bien classée, souvent dans les 20 premiers.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

Non jamais mais si cela vous arrive ne vous inquiétez pas c’est le cas de la plupart des étudiants et puis faites vous confiance, parfois vous aurez l’impression d’avoir du retard parce que vous penserez ne pas connaitre assez un cours mais ce n’est parfois qu’une illusion !

En cas de réel retard (5 chapitres non appris par exemple), pas de panique ! Concentrez-vous sur ces derniers, ne vous inquiétez pas, ce n’est pas pour autant que vous allez oublier les précédents. Prendre du retard peut être handicapant au premier quad, en effet avec 5 jours de révisions, il est difficile de rattraper le retard accumulé. Cependant au deuxième quad, nous avons eu cette année quasiment 1 mois de révisions donc le retard est largement rattrapable !

Quel était votre rythme de travail ?

Comme dit précédemment, je travaillais environ 10 heures par jour (en comptant les cours de 4h à la fac) et environ 9 heures le samedi et 9 heures le dimanche. Pendant les révisons du deuxième quad je ne travaillais que 6 heures par jour : eh oui, cela peut vous sembler peu mais croyez-moi, beaucoup de témoignages qui vous sont relatés manquent d’objectivité, c’est assez flatteur de montrer que l’on a réussi en dramatisant au maximum et en extrapolant tous les aspects négatifs…

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Je suis de nature plutôt compétitive, j’aime gagner et j’aime être la meilleure mais c’est un challenge avec moi-même, et non pas dans l’écrasement et la destruction des autres, j’adore me surpasser et donner le meilleur de moi parce que je ne suis jamais vraiment satisfaite de mon travail et c’est un atout puisque je redoublais sans cesse d’efforts pour essayer d’être satisfaite (plus ou moins) du résultat !

Cependant je peux être très altruiste sans rien demander en retour : j’aime aider les autres, non pas pour leur apporter tout tel quel sans qu’ils n’aient à faire aucun effort mais au contraire les aider dans une démarche pédagogique pour qu’ils comprennent et sachent refaire les exercices sans mon aide.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Je suis une personne (très très) stressée, la médecine c’est un rêve de gosse et la PACES une angoisse depuis plusieurs années : les premières semaines ont été très difficiles, j’ai mis beaucoup plus de temps à m’acclimater que la plupart des autres étudiants. Avant la rentrée, il me paraissait impensable que l’on abandonne quand on décide de faire ces études par passion : eh bien croyez-moi, c’est plus facile à dire qu’à faire, malgré toute la passion qui m’animait à l’idée de réussir cette année, j’ai eu, à de nombreuses reprises, des périodes de doute et d’envie de tout abandonner.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

Au premier quad j’étais très concentrée, je ne parlais quasiment pas et mon téléphone était la plupart du temps dans mon sac (surtout en amphi prof !!), au deuxième quad j’étais beaucoup plus dispersée, je suis assez bavarde et comme on dit, chassez le naturel il revient au galop ! Eh oui la PACES n’aura pas eu raison de mon bavardage…

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Je prenais mes cours sur ordinateur (sauf en mathématiques, certains cours de physique et des diapos à compléter où j’écrivais à la main) ou alors j’achetais les cours de la CORPO pour suivre en même temps (mais je prenais mes propres notes quand même ou directement sur le poly ou sur une feuille à part). Je n’ai jamais loupé un seul cours, je pense qu’il est primordial d’être présent à tous les cours même avec une prépa ! On n’est jamais à l’abri d’un nouveau commentaire ou d’un ajout d’un professeur.

En ce qui concerne le dictaphone, j’en avais acheté un pour 20 euros environ (inutile de dépenser des sommes astronomiques) et j’ai du m’en servir 3 fois… Au premier quad j’enregistrais tous les cours mais finalement je ne les réécoutais jamais parce que cela me faisait perdre trop de temps. Sachez qu’un téléphone muni d’une application microphone fait aussi très bien l’affaire !

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Oui j’ai acheté les annales de la CORPO 2015 et 2016 elles sont très bien faites avec les corrections réalisées par les étudiants.

Comment était organisée votre journée ?

En étant de l’après-midi :
– 8h-13h : apprentissage des cours de la veille (parfois 9h-13h)
– 13h-14h : repas et trajet jusque la fac
– 14h-18h : cours à la fac
– 18h-18h40 : retour chez moi et goûter
– 18h40-21h : remise en page des cours et révisions des cours appris au matin
– Après 21h : repas et TV
Je ne travaillais quasiment jamais après 21h, cela peut paraître fou mais j’étais incapable de travailler à cette heure là !

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Je suis certaine que, comme moi, vous allez lire un tas de témoignages vous racontant les pires horreurs sur la PACES (certaines sont vraies mais très peu !). Méfiez-vous des discours extrapolés et surjoués.

La PACES est certes une année très difficile mentalement, moralement, émotionnellement et surtout socialement mais vous pouvez vous en sortir, il suffit de croire en vous, et dites vous que cela est difficile pour tout le monde donc n’hésitez pas à discuter avec votre voisin d’amphi, il change toutes les semaines alors profitez-en, de quoi vous faire un tas d’amis ! Eh oui je parle bien d’amis parce que j’ai rencontré de réels amis avec qui la concurrence et la pression mutuelle n’existaient pas.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Je pense que ce sont les rencontres que j’ai faites : elles m’ont été d’un réel soutien ! Ma famille aussi a eu un rôle clé dans ma réussite parce que sans elle j’aurais abandonné dès le mois de septembre. Pour celles et ceux qui ont un(e) petit(e) ami(e), ne partez pas défaitistes, si votre relation est faite pour fonctionner, elle fonctionnera ! Et pour les autres, on peut même rencontrer l’amour pendant son année de PACES et je parle en connaissance de cause !

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Je ne dirai pas que c’était la meilleure année de ma vie mais ce n’était pas la pire, j’ai fait des rencontres superbes, j’ai appris à avoir confiance en moi, à me surpasser, à croire en mes compétences et surtout j’ai consolidé mes méthodes de travail qui sont à présent imparables !

Je pense que la PACES m’a humanisée (pour certains peut-être que c’est le contraire) mais elle m’a apprise que l’on n’est pas grand chose sans les autres et qu’écraser son entourage pour réussir n’est pas la solution : il faut prendre le maximum de leur soutien pour se propulser au sommet !

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

Avant ma PACES j’avais consulté les différents témoignages de ma fac sur www.reussirmapaces.fr et je dois avouer qu’ils m’avaient plus effrayé qu’autre chose alors j’espère que mon témoignage, dont j’ai pris le soin qu’il soit le plus sincère et objectif possible, saura remonter le moral et redonner du courage à tous les futurs bizuths !

16
2017-06-10T17:00:15+00:00 10 juin 2017|Categories: Les primants, Les témoignages, Lille, Médecine|5 Comments
  • Ammour Kamer

    Mercii beaucoup pour ton témoignage j’ai beaucoup aimé.
    L »année prochaine je pars en PACES à Lille et je voudrais savoir si chaque année il s’agit du même livre à lire. Si oui, c’est quelle livre?

  • Lucie Teneur

    Merci beaucoup à toi !
    Non, le livre change chaque année, le titre te sera indiqué courant juillet/août sur le site de la PACES.

  • Maher Salman

    Bonjour, moi aussi je vais en Paces à Lille, pour lille 2, pourriez vous me donner le site de la PACES où sont données toutes ces infos, comme celle du livre. Encore merci pour ton témoignage!

  • Lucie Teneur

    Bonjour ! Voici le site où tu trouveras tous les renseignements utiles : paces.univ-lille2.fr

  • Lucie Teneur

    Bonjour !
    Alors beaucoup te diront que oui et moi je te dirai le contraire ! Tout dépend de la volonté personnelle, tu sais les cours qui te seront enseignés ne reposent que sur je dirai 1% de ce qu’on apprend en S et encore…. Alors pas d’inquiétude, si tu y crois et que tu te donnes les moyens de réussir tu as toutes tes chances d’y arriver !
    A bientôt ;)