Home Les témoignages Les primants Lucie en 2e année de Médecine : « 9 mois à l’échelle d’une vie c’est pas si long que ça ! »

Lucie en 2e année de Médecine : « 9 mois à l’échelle d’une vie c’est pas si long que ça ! »

0
Lucie en 2e année de Médecine : « 9 mois à l’échelle d’une vie c’est pas si long que ça ! »

Sommaire de l'article

Lucie, en 2ème année de Médecine à Limoges nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2017 – 2018, Le numerus était à 145

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

J’ai eu mon BAC S (spé SVT), mention très bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

En primante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

J’ai uniquement passé le concours médecine, et j’ai terminé 75ème (j’étais 122 à la fin du premier semestre)

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

J’étais plutôt assidue, mais je crois que au lycée on peut être assidue tout en ayant du temps pour soi. Le comportement du lycée ne reflète pas forcément celui de la PACES.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

J’étais toute seule dans un studio à proximité de la FAC

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

Je mettais 10min pour aller à la FAC en marchant, c’est vraiment bien d’être à proximité, ça permettait de prendre l’air (quand on est enfermé toute la journée, c’est vraiment bien)

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Oui la fac de Limoges est relativement petite avec un hall principal qui dessert tous les amphis. C’est facile de prendre ses marques.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

Oui j’ai travaillé. J’avais pris une prépa en parallèle qui demandait de fournir un certain travail pour la pré rentrée qui commençait mi août. J’étais passée deux fois sur la psycho (seule UE rédactionnelle à Limoges), c’était dur mais pendant l’année quand les cours de psycho ont commencé, j’étais vraiment contente de l’avoir fait. On avait aussi un poly avec la majorité des formules de matières à exercices (maths, chimie et biophy), ça permettait de se familiariser avec tout ça. Cependant, je ne pense pas que réviser pendant l’été soit indispensable pour réussir, je dirais que chacun doit faire ce qui lui semble le mieux, sachant qu’il faut tenir 9mois et que c’est déjà long.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Non, pas de sport, j’ai arrêté avant d’entrer en PACES. Quand ça allait vraiment pas je prenais mes baskets pour aller courir et me changer les idées mais on ne peut pas parler d’activité physique régulière.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

C’était limité, très limité même. Mais j’ai fais quelques repas, avec mes parents, mes amis, de la famille. Ca me permettait de me changer les idées sans perdre trop de temps pour autant (juste une soirée) et surtout sans casser le rythme, je rentrais jamais très tard. La régularité c’est super important !

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Non, personne.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Ca a évolué au cours de l’année, mais après avoir trouvé mon rythme, je travaillais jusqu’à 23h-23h30, j’éteignais vers minuit (le temps de se détendre un peu, pour pas s’endormir sur les cours) et je dirais que je m’endormais vers 1h, des fois avant, des fois après, ça dépendait des périodes. Le matin je me levais à 7h quand il y avait la FAC et 7h30 quand je restais chez moi pour réviser, j’attaquais toujours à 8h. Je dormais donc entre 6h et 7h par nuit (plutôt 6h).

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

En période de cours, j’étais à la fac jusqu’à midi, je rentrais chez moi pour manger et je me mettais à travailler entre 13h et 13h30 jusqu’à 20h (avec ou sans pause ça dépendait des jours, de ma motivation, de mon retard, etc) le soir je reprenais à 21h15 lorsque je n’avais pas cours à la prépa (sinon je rentrais plutôt vers 21h et commençait à travailler à 22h) jusqu’à 23h en général sauf en fin de deuxième semestre ou je poussais des fois jusqu’à 23h30. Ca fait donc entre 8h et 9h de révisions + les 4h de fac le matin .
Sinon, en période de révision, que je passais chez mes parents, je faisais 8h-12h ; 13h30-19h et 20h30-23h (ou 23h30). Ca fait 12h par jour, c’était mon équilibre, ce qui me permettait de travailler le plus possible tout en étant la plus efficace et la moins fatiguée possible. C’est propre à chacun.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

Je faisais une première vision en prenant bien le temps d’apprendre le cours, je l’apprenais par coeur, ça prenait beaucoup de temps mais c’est ce qui me convenait le mieux, je récitais à voix haute (impossible de travailler en BU du coup) paragraphe par paragraphe au début, puis au fur et à mesure que je revoyais les cours je rallongeais la longueur des passages. Mais le but c’est pas d’apprendre bêtement, il faut comprendre le cours, ça permet de l’apprendre plus vite et surtout de le retenir sur le long terme. La clé c’est la répétition, il faut continuer d’apprendre tout en revoyant ce qui a été déjà vu.
Pour les matières à exos, je travaillais le cours (plutôt en le lisant plusieurs fois, qu’en l’apprenant par coeur), je faisais surtout des exercices, pareil il faut en faire et en refaire, pour aller de plus en plus vite et connaître parfaitement toutes les formules (généralement le partiel des ces épreuves est long, très long).

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Je ne faisais pas vraiment de fiches, j’apprenais directement sur les polys.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Je travaillais seule, car je récitais à voix haute et que j’étais plus concentrée comme ça, mais j’étais vraiment contente de voir du monde en allant à la FAC ou à la prépa.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Je travaillais chez moi. Je pense pas qu’il y ait d’endroit propre à la réussite, faut essayer en début d’année et voir ce qui nous convient le mieux.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

J’étais en prépa, je pense qu’on est plus encadré en prépa et que le rythme est plus intense (comme il y a une certaine obligation de présence contrairement au tutorat) c’est peut-être plus facile de rester concentrée dans un groupe de 20-30 que dans un amphi de 100 personnes. Ca me correspondait mieux, j’ai calé mes révisions sur les contrôles de la prépa et pas vraiment sur la fac, surtout au S1. Mais le tutorat permet tout autant de réussir, je dirais que ça dépend du degré d’autonomie que l’on a au départ.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

J’ai jamais été classée aux colles de la FAC du premier semestre (je terminais entre 200 et 300 globalement) au S2 j’étais classée et terminais dans les 100 premiers.
Pour la prépa, je suis restée dans le premier groupe toute l’année.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

Au S1, j’étais vraiment calé sur la prépa et pas sur la fac, or il y avait une semaine de décalage entre le cours et le contrôle à la prépa, j’avais donc tout le temps une semaine de retard. Je l’ai rattrapé les premiers jours des révisions (on avait 4 semaines et demi). C’était pas forcement la meilleure des solutions, mais c’est pas facile de changer de rythme au milieu du semestre et j’étais pas assez rapide pour avoir le temps d’être à jour sur la fac. C’était plus facile de se caler sur la prépa.
Au S2 j’ai fait différemment. La semaine je travaillais la fac, j’essayais d’être à jour le vendredi soir sur ce qui avait été fait la semaine. Et le week-end je travaillais les contrôles de la prépa de la semaine qui suivait, j’avais beaucoup moins de retard et c’était beaucoup plus agréables à vivre, c’était moins stressant. Je suis arrivée aux révisions sans retard, c’était le but comme on avait plus que deux semaines de révisions, et tout le programme en deux semaines, c’est déjà suffisamment compliqué comme ça.

Quel était votre rythme de travail ?

Pendant les révisions je faisais les matières importantes (qui rapportaient des points) le matin : psycho au S1 et spé au S2 (coeff 4, il faut pas le rater), c’était le moment où j’étais le plus concentrée, donc c’était là que c’était le plus simple de revoir les matières à par coeur. En début d’après midi, toujours du par coeur, de la biologie cellulaire, c’est très dense comme UE (au S1 comme au S2) et même si c’est un coeff moins important, il faut bosser à fond. Ensuite je faisais des matières à exercices, ça me permettait de varier et de faire quelque chose de plus « cool » en fin de journée (où la fatigue commence à vraiment s’installer). Le soir, c’était variable : je faisais des annales, je relisais des cours où je perdais des points dans les annales (ou qcms), je continuais les exos ou bossait les matières à petit coeff (pharmaco au S2)

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Je dirais un peu des deux, ça dépendait avec qui j’étais. Je pense que c’est important d’avoir des personnes pour s’entourer et de pas rester seule toute l’année. Mais on ne peut pas non plus faire des cadeaux à tout le monde. Au final la compétition je la faisais plus avec moi-même en me fixant des objectifs de classement plutôt qu’avec les autres.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Stressée, il y avait des pics de stress, mais j’étais tout le temps stressée, c’était pas toujours évident.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

C’était le moment sympa, détente de la journée, où je voyais mes amis. J’étais pas très concentrée, sauf dans certains cours.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

J’avais imprimé tous les cours (qui sont distribués par la prépa et le tutorat) et je prenais les modifications directement sur papier.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Oui c’est SUPER IMPORTANT, ça peut sauver une année !! Je les faisais pendant les révisions, une semaine avant les partiels, après avoir tout revu. Sinon pendant l’année, je faisais les contrôles de la prépa ou les colles du tutorat, je voulais pas faire les annales tout de suite car c’est ce qui est le plus représentatif de ce que font les profs. Il faut faire BEAUCOUP BEAUCOUP de QCMs, c’est vraiment super important.

Comment était organisée votre journée ?

C’est ce que j’ai expliqué dans la question « Quel est votre rythme de travail ? » je faisais ça tous les jours. Sinon en période de cours je l’organisais en fonction des contrôles de la prépa.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Il faut se mettre dans les cours dès la rentrée pour ne pas perdre de temps et prendre trop de retard d’un coup. Il ne faut pas essayer de faire comme fait le voisin, mais plutôt trouver sa propre méthode, en terme de quantité de travail et de type d’apprentissage. Il ne faut pas baisser les bras (même si des fois on a envie que de ça) et se concentrer sur l’objectif de départ. C’est pas toujours évident, mais faut vraiment s’accrocher jusqu’au bout, 9 mois à l’échelle d’une vie c’est pas si long que ça. Il faut tout donner pour pas avoir de regrets !

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

J’ai essayé d’en faire le maximum, je voulais vraiment l’avoir du premier coup. Mais des fois il faut aussi savoir prendre un peu de temps pour se reposer ou se changer les idées (pas tous les jours quand-même), ça permet de repartir de plus belle après. Mais il n’y a pas de méthode miracle, il faut travailler, travailler encore et encore. L’assiduité et la régularité sont pour moi super importantes.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

C’était dur, très dur mais tellement enrichissant, on fait des choses qu’on n’aurait jamais cru faire un jour et on est tellement content de l’avoir fait une fois l’été arrivé. On en ressort grandit, avec une vraie méthode de travail. Et puis il y a quand-même des cours qui sont très intéressants et qui nous rapellent pourquoi on a fait ce choix au départ.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

J’avais surtout regardé les témoignages avant d’entrer en PACES, c’est bien de voir ce que les gens ont pu ressentir pendant cette année car on en sait pas trop à quoi s’attendre, on est un peu perdu.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dimanche 19h en direct : Pré-rentrée PACES on vous dit tout !