Sommaire de l'article

Louise D, en 2ème année de Dentaire à Angers nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2016 – 2017, 4 en dentaire

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S spécialité SVT avec mention TB

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Primante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

En Pluripass, tous les concours. Médecine/odonto/Kiné (même coef) 62/750 et après priorisarion odonto 4eme

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Assidu

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

J’habitais toute seule dans un appart

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

10 min environ

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Je n’ai pas fais de prépa privée, du coup j’ai fais le tutorat et donc la pré rentrée et cela permet aussi de mieux connaître les salles de la fac même si les cours pendant l’année se passeront en amphi à part les ED

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

On m’avait conseillé de ne voir aucun cours parce qu’avant d’aborder une année comme celle ci il faut se reposer. Du coup comme je l’ai dis plus haut j’ai fais la pré rentrée et celle ci m’a beaucoup aidé !! Avant la vraie rentrée cela permet d’avoir déjà vu certains cours, personnellement les cours à apprendre type socio, droit je les avais déjà appris pendant cette pré rentrée et cela m’a vraiment aidé à bien débuter l’année, quand le prof fait son cours et que vous le connaissez déjà par cœur ou même à peu près c’est hyper rassurant et ça donne dès le départ une longueur d’avance.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Aucune activité physique, pas le temps mais surtout pas la motivation. Avec les cours, la fatigue qui s’accumule, on a plus envie de se reposer. Après pendant les vacances de Noël c’est pas mal d’en faire cela permet vraiment de se vider la tête avant d’aborder le deuxième semestre.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Non je ne sortais que très peu et je voyais juste mes amis un soir lorsque je rentrais chez mes parents le week-end mais je ne rentrais pas tous les week-ends ! Après lorsque je ne rentrais pas et que je restais à Angers par exemple le vendredi soir j’arrêtais de travailler vers 18h30 et je regardais la télé. Mais puisque j’avais vraiment du mal à ne pas travailler sans culpabiliser je faisais en même temps mon 3PE (c’est sur votre projet professionnel).

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Aucun

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

J’essayais vraiment d’avoir 8h de sommeil par nuit mais j’ai eu beaucoup de mal à m’y tenir. A la fin du semestre 2 je dormais 6h parfois et c’est à vraiment ne pas faire (ou alors vraiment à la fin mais surtout pas dès le début de l’année) car j’étais obligée de faire des siestes de 10min pour me réveiller tellement je m’endormais sur mes cours.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

De 15 à 17h par jour. Mes journées suivaient vraiment une routine. Au S1 je me lève et je commence direct à travailler à 6h (je mange en même temps mon petit dej) puis je travaille jusqu’à 11h30. Je déjeune pendant 30min devant une série, un film.

Je reprends à 12h jusqu’à 19h. 30min pour dîner puis je reprends à 19h30 jusqu’à 22h. Il fallait vraiment qu’à 22h15 max je sois dans mon lit. Après je faisais une pause de 10min dans l’aprem car l’aprem j’avais plus de mal.

J’ai quelque fois décale ces horaires ou certains jours je ne travaillais que 12h mais pas moins.

Pour le S2 j’ai essayé au départ de dormir plus donc je me couchais à 21h30. Puis à la fin du S2 j’ai vraiment voulu tout donner donc j’ai vraiment encore plus travaillé.

Je sais que je suis bien plus efficace le matin du coup je mettais mon réveil a 4h30 (pour réussir à sortir de mon lit vers 55) puis je commençais à travailler à 5h tous les matins et je continuais jusqu’à 23h. Mais je ne faisais pas cela tous les jours c’est beaucoup trop dur à supporter. Et encore une fois c’est à ne surtout pas faire des le début.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

Au S1 j’avais pas vraiment de méthode et arrivé en décembre : c’est la panique !! Donc je pense qu’il est vraiment important de trouver sa méthode des le départ. Du coup je vais expliquer ma méthode du S2 qui m’a beaucoup aidé.

Au S2 j’ai vraiment décidé de me faire confiance et de faire ce que je pensais bien pour moi même si c’est ce qui est déconseillé.

Ce que j’ai fais c’est que seuls les cours qui changent tous les ans comme la psycho, la socio par exemple, sont les cours pour lesquels j’écoutais les direct. Déjà parce que durant ces cours les prof donnent souvent des exemples ou des anecdotes qui me permettaient vraiment de retenir mon cours et de le comprendre très rapidement.

Je n’allais pas à la fac je restais toujours chez moi (parfois 3 semaines sans jamais sortir) je trouvais que je perdais trop de temps à devoir y aller, prendre les transports puis rentrer.

Et encore une chose, je n’écoutais ( à pars socio, psycho) aucun cours de cette année mais ceux de l’année passée qui sont enregistrés en podcast. Et je ne les écoutais pas tous du tout !! Quand le prof se contente de lire son diapo, aucun intérêt c’est de la perte de temps autant l’apprendre directement !!

Par contre pour l’anatomie par exemple, avec les schémas des profs et leur explication c’est plus facile de les entendre parler du coup j’écoutais les cours de l’année passée.

Après j’avais des amies qui écoutaient les cours de l’année et du coup qui me disaient si les cours avaient changé ou si le prof avait rajouté un truc mais c’est arrivé vraiment très rarement, limite je m’en souviens même pas.

Voilà le déroulement de mes journées :
J’avais imprimé tous les emplois du temps de toutes les semaines avant le prochain concours. Une fois cela je prenais les cours à peu près dans l’ordre ou selon mes préférences et le soir vers 18h30 j’écoutais tous les cours pour lesquels je pensais avoir besoin d’écouter. Après je mettais tous ces cours écoutes + tous ceux pour lesquels je n’avais pas besoin d’écouter à imprimé et j’allais direct dormir. Le lendemain matin je prenais tous les cours imprimés et direct je les apprenais toute la journée. Puis j’arrête à 17h30 si vraiment je vois que j’ai trop de cours à écouter (je comptais vraiment mes heures de sommeil) et j’écoute et ainsi de suite. À la fin je prenais une avance folle!!! Du coup j’avais beaucoup plus de jours que prévu par la fac pour revoir mes cours !

Bien sûr il ne faut jamais oublier les cours du début donc chaque jour j’apprenais les cours de la veille au soir mais aussi je revoyais certains des jours passés pour ne pas oublier.

Une fois tous les cours appris et de l’avance prise on fait un programme de révisions.

Programme de révision :
Je notais sur un papier tous les cours que j’avais à voir pour mon exam, puis sur une autre feuille je notais tous les jours de la semaine et je partageais ces cours chaque jour pour varier. Au départ c’est pas top, j’arrivais à en voir 4-5 le matin et pareil l’aprem. Puis ça commence à aller plus vite car on commence à connaître encore mieux et à la fin j’arrivais à reciter jusqu’à 30 cours par jour. Du coup l’emploi du temps change.

Et lorsque l’emploi du temps change si on arrive à faire 30 cours par jour et bien tous les cours sont vus en 2-3 jours ! Du coup on peut revoir un même cours 2 à 3 fois par semaine et ainsi de suite !! Après le soir puisque j’écoutais plus de cours à la fin et bien je faisais des maths, j’arrêtais à 18h30 pour faire des maths. Les maths pas de secret il faut en faire, faire et en refaire à la fin c’est toujours pareil ! Du coup je faisais des maths en écoutant de la musique, en regardant la télé (après faut quand meme réussir à se concentrer) et ca me détendait vraiment ! Donc voilà je faisais vraiment des maths tous les jours (je pense qu’il faut vraiment faire pareil avec la physique au S1, je l’ai pas fais et j’ai vraiment eu du mal.) et le samedi soir je fais le point.

Je notais tous les cours sur lesquels j’avais le plus de difficulté (à comprendre, a apprendre) et aussi toute la semaine lorsque je voyais un cours et que je me posais une question je l’écrivais sur une feuille (je ne cherchais pas tt de suite la réponse je perdais trop de temps) et le dimanche c’était un peu mon jour de « remise à jour ». Le matin je reprenais les cours les plus difficiles, puis je répondais aux questions de ma feuille en faisant des recherches et l’aprem : ANNALES !!!! C’est hyper important !!!!

À la fin les cours seront super bien connus et il n’y aura pas autant de questions du coup je passais une grande partie de mon dimanche à faire des annales, au S1 j’en ai très peu fait et je me suis vraiment rendue compte que c’était une erreur.

Après c’est une routine, lorsque le concours est fini c’est dur de s’y remettre mais faut reprendre le rythme de départ et reprendre un max d’avance. Et parfois rattraper du retard. Il m’arrivait d’en avoir après les concours lorsque les derniers cours avant le concours n’en faisaient pas partis je les voyais pas avant du coup je devais les reprendre après mais à part ca j’avais pas de retard, ça me faisait trop paniquer j’essayais toujours d’avoir de l’avance.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Oui, avec des amies on se partageait les cours sur lesquels on avait du mal puis on s’envoyait les fiches. Elles étaient faites sur l’ordi et certaines à la main. Après j’accrochais tout ca partout sur les murs autour de mon lit et je me forçais le soir de devoir tout relire avant de dormir.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

J’ai travaillé seule mais j’étais en contact avec des amies et ca aide vraiment de voir que tout le monde est dans la même galère et ca aide aussi lorsque l’on a une question.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Toujours chez moi, trop stressant de voir les autres travailler et pas adapté à mes horaires.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

J’étais au tutorat. En première j’avais prévu de prendre une prépa puis en terminale des anciens élèves nous ont dis que cela ne servait à rien, que le tutorat était suffisant du coup j’ai fais que ça. Et franchement oui c’est suffisant. Et maintenant je trouve cela plus gratifiant d’avoir réussi avec mon travail uniquement.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Oui j’étais plutôt bien classée même si au S2 je n’allais plus aux colles j’allais aux examens blancs que je recommande vraiment car on est vraiment dans les conditions et j’arrivais dans les 10eme ou parfois 50eme ou plus loin. C’est assez rassurant même s’il ne faut pas se reposer après, car il ne faut pas oublier que tout le monde n’y participe pas à cet exam blanc.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

Quelques cours (2-3-4) après un concours comme expliqué au dessus mais j’avais plus d’avance que de retard la plupart du temps, le retard c’était vraiment ce qui me faisait le plus peur!!

Quel était votre rythme de travail ?

J’ai expliqué mon rythme de travail un peu plus haut. Après je dirais qu’il faut vraiment se faire confiance, si quelqu’un ne vous conseille pas quelque chose, oui il faut écouter mais si vous voyez que ca ne fonctionne pas avec vous, faites comme vous le sentez, faites vous confiance, soyez autonome ! Il n’y a pas de prof pour vous dire quoi faire et quand le faire alors justement profitez en pour adapter votre méthode de travail à vous !!

Et il faut prendre les cours d’un P2 ou de plusieurs concernant leur année pluripass c’est pas mal aussi d’avoir plusieurs versions !

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Puisque je ne voyais pas les autres vu que je n’allais pas en cours j’avais pas trop l’impression d’être dans une compétition acharnée même si oui je me sentais en compétition par rapport aux autres. Après j’ai rencontré 2 amies avec qui je m’entends super bien et avec qui ont s’est aidé sans se connaître auparavant donc tout le monde n’est pas dans cet esprit de compet, quand on pouvait s’aider on le faisait.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Très très stressée, surtout au S1 ça n’allait vraiment pas du tout, donc dans ces cas là il faut vraiment être aidé par sa famille, ses amis et des P2 qui ont vécus ça et vous comprennent encore mieux.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

Si j’allais en amphi je me sentais vraiment pas concentrée c’est pour cela que je préférais vraiment rester chez moi aussi.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Sur ordinateur. Sur papier, à moins d’avoir les cours avant et de rajouter juste des détails, ca me paraît impossible de tout prendre.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Au S1 non et ça m’a pénalisé, au S2 beaucoup et ça m’a vraiment servi !!

Comment était organisée votre journée ?

J’ai décris cela dans ma méthode de travail. J’avais vraiment une routine et l’impression d’être programmée comme une machine mais ça a vraiment marché avec moi.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Je leur conseillerai de retenir cette phrase de Xavier Dolan « tout est possible à qui rêve, ose, travaille et n’abandonne jamais ». Et c’est vrai.

Je pense que c’est vraiment la persévérance qui aide à réussir. Mes objectifs étaient de ne pas aller aux oraux et de faire dentaire, j’ai gardé cela en tête pour aller à chaque concours et c’était motivant.

Je leur conseillerai aussi d’être bien entouré, de se faire confiance, et de faire attention à eux et à leur santé il ne faut pas non plus faire n’importe quoi.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Comme je le disais plus haut, je pense que c’est la persévérance, je ne me voyais pas faire autre chose donc je n’avais pas le choix : travailler, travailler encore et encore. Et le travail acharné paie toujours.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Éprouvante. Je l’ai vraiment mal vécue surtout au S1, mais ça permet aussi d’en apprendre un peu plus sur soi et ses capacités, quand on a pas confiance en soi ça aide !

En tout c’est une année qui fait grandir je trouve.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

Très bon site qui m’a rassuré lorsque j’avais l’impression de ne pas travaille assez et qui m’a aidé sur la méthode de travail à adoptée. Je trouve que c’est très important d’avoir les témoignages des autres.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here