Sommaire de l'article

Loan D, en 2ème année de Médecine à Nantes nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2017 – 2018, 223 (+8)

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

BAC S Spé SVT, mention Bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Primant !

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

Médecine seulement, classé 172e après choix et classement définit mais j’étais 402 au S1 donc j’ai remonté pas mal de places entre les 2 (j’y reviendrai).

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Je faisais pas grand choses et ça suffisait pour avoir 14^^

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

Seul en appartement

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

Environ 5 min de la fac et de la BU

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Oui, ça s’est plutôt bien passé ! J’ai participé à la pré-rentrée du tutorat de Nantes (qui est excellent au passage !) pendant 5 jours et cela m’a vraiment aidé. Il y a eu une visite d’organisée des locaux (3 amphis de cours) et de la BU, et c’est à peu près tout ce qu’on a besoin de connaitre en P1 ^^
De plus, j’ai trouvé que l’ambiance à Nantes est vraiment super et tout est fais pour que nous soyons dans les meilleures conditions possible !

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

Pas du tout ++++ J’ai essayé d’ouvrir un cours, en aout mais j’ai refermé au bout de trente secondes. Je pense vraiment qu’il faut passer le plus de temps possible avec vos amis, familles,… les gens que vous aimez afin d’aborder au mieux la rentrée. En revanche j’ai lu le livre « Je vais vous apprendre à réussir la PACES » qui m’a énormément apporté. Et j’ai aussi lu beaucoup de témoignage car n’ayant jamais travaillé de ma vie, je ne savais pas à quoi m’attendre.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Avant la PACES, je m’étais mis à fond à pratiquer le triathlon et je pensais continuer, que ça allait être l’occasion de passer du temps avec un ami (à faire un tour de vélo ou à courir), au S1 ça allait à peu près mais j’ai vite perdu la forme donc j’y allais de moins en moins, j’essayais tout de même de courir 1 fois par semaine au S1 et d’aller nager 1 vendredi soir sur 2 quand je rentrais de Nantes.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Au S1 oui, je travaillais moins mais je faisais le max que je puisse faire. Il m’arrivait souvent d’aller faire les courses le samedi, me promener le dimanche après-midi et prendre parfois tout mon samedi après-midi pour me reposer avec un copain. De même je ne travaillais pas le vendredi après midi car je rentrais chez moi et le dimanche soir je regardais un film.

AU S2, vu que je devais remonter 200 places, je ne rentrais chez mes parents qu’1 semaine sur 2. Je travaillais sans relâche toute la semaine (sauf lors des craquages) et dimanche soir petit film.
Par contre le WE ou je rentrais, je me gardais parfois toute une journée pour passer du temps avec les copains. Il m’est même arrivé de prendre ma journée complète à 1 semaine du concours du S2.

Vraiment c’est capital avec le sommeil mais ne vous coupez pas des gens que vous aimez, c’est hyper important +++ J’ai gardé que 2 amis après cette PACES mais ils m’ont énormément apporté. Pas la peine d’avoir 36000 copains mais gardez vraiment ceux sur lesquels vous pouvez compter.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Non, aucun !

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Au S2 je dirais 8 heures, mais au S2 j’ai beaucoup stressé et j’avais un sommeil de très mauvaise qualité et je n’arrivais parfois pas à m’endormir avant 2 heures du mat, du coup entre 5 heures pour les petites nuits et 7 heures quand tout se passait pas trop mal.
Je pense vraiment que c’est la clef car j’ai remarqué que quand je n’avais pas bien dormi, j’avais 0 concentration et j’étais beaucoup plus susceptible de péter un câble ^^

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Au S1 j’étais obsédé par le nombre d’heures et je comptais tout, je me demandais sans cesse si je travaillais assez : grosse erreur car ça me faisais perdre beaucoup de temps. Je devais travailler environ 9 heures par jour (4 heures de cours comprises), moins le week-end mais plus pendant les révisons (jusqu’à 11 heures je pense). Je perdais

Au S2, je travaillais 10 à 11 heures, voit 12. Exceptionnellement j’ai du monter à 13 heures une ou 2 fois pendant les révisions mais c’est pas forcément utile car à la fin de la journée on est cuit.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

Alors là j’ai pas mal de conseils à donner car je suis passer de 402e en médecine au S1 à 172 à la fin de l’année, je me suis rendu compte pendant les révisions du S1 de toutes mes erreurs d’apprentissage et j’ai eu un genre de « révélations » sur comment j’aurais du faire ahah.

Au S1, je n’en avais pas vraiment et c’est pour ça que j’ai fini 402e (au classement médecine). Je relisais les cours, je surlignais bêtement, j’allais aux ED sans les avoir préparés et je ne faisais pas les cahier d’exos du tutorat (erreur monumentale). Par contre j’ai toujours essayé de comprendre et c’est aussi super important.

Au S2 (je vais plus détailler car c’est ce qui a marché), je relisais mes cours un très grand nombre de fois, sans forcément essayer de retenir au début, c’est important de d’abord comprendre la structure du cours car tout est logique et ça s’apprend beaucoup mieux ensuite (par exemple, ré-écrire les titres sur une feuille à part et y mettre les points de cours qui correspondent pour arrêter de tout mélanger, ou encore identifier clairement les parties et les sous-parties). Je me suis également beaucoup plus entrainé. Faire des QCM c’est important +++ car ça permet de fixer les connaissances, de savoir où on en est et parfois même de prendre conscience qu’on est passé à côté d’une partie entière d’un cours (et ça m’est arrivé trèèsss souvent). J’ai beaucoup refais les kholles et concours blancs des années précédentes et ça m’a beaucoup aidé. La clef selon moi (et pour moi) c’est : répétition, entrainement et surtout bien écouter en cours.

C’est important de bien écouter en cours car les profs donnent très souvent des indications sur ce qui est important et ce qui ne l’est pas. Et puis l’intonation du prof, ses blagues et tout ça aide énormément ensuite. Et pour résumé, la méthode qui a marché c’est de revoir régulièrement puis d’espacer les relectures (mais pas de calendrier précis comme la « méthode des J », je revoyais chaque cours quand j’en avais envie.

Quand j’en avais vraiment marre de travailler, je prenais des matières que j’aimais bien et ça me détendais (biostats, étymo, santé publique,…).

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Au S1 j’ai du en faire 2 ou 3, sous forme de tableau pour ne plus tout mélanger mais au S2 aucune.
Le tuto de Nantes fais des fiches et des packs révisions dans certaines matières et elles sont super bien faites (mais ne remplacent pas le cours +++).

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Seul au S1 et avec un groupe qui m’a tiré vers le haut au S2. C’est important d’avoir des gens sur qui conter et avec qui partager.
Et le groupe de tutorat aussi était cool, on se retrouve en groupe de 10 à s’expliquer des points de cours qu’on a pas compris.

J’avais aussi un copine qui est venue travailler à la BU avec moi et avec qui je descendais en pause, elle m’a beaucoup aidé !!!! Ne restez pas isolé et essayer dès le début de trouver un petit groupe de travail.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Toujours à la BU, je ne pouvais plus rester seul chez moi, ça me fais déprimer et ça m’aide de voir du monde.
En plus la BU de Nantes est vraiment top, je conseille à tous d’essayer au moins une fois pour voir +++

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

Tutorat uniquement. Je ne m’étais même pas posé la question de savoir si je devais aller en prépa. Honnêtement, j’aurais été en prépa, je ne pense pas que mon classement aurait été sensiblement différent.
Le tutorat de Nantes est tout simplement excellent, il offre tout ce qu’il faut pour réussir et il n’y a pas besoin de plus je pense.
Je ne recommande donc pas de suivre une prépa car je ne pense pas que cela soit vraiment utile.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Au S1, je suis partit de 1000 au début d’année pour arriver à 600e environ. Au CCB du S1 j’étais 563e pour finir 430 au classement général du S1.
Au S2, j’étais toujours entre 250 et 400, pour finir 90e au CCB.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

Je ne peux pas dire que j’avais du retard car ma technique s’appuyait justement sur des relectures régulières. Mon but était d’être prêt pour le concours.
Vous aurez forcément du retard dans le sens où vous ne maitriserez jamais le cours à 100% le jour même, je pense qu’il faut faire de son mieux mais pas la peine de se mettre la pression car on a pas forcément eu le temps de voir bien un cours…

Quel était votre rythme de travail ?

Soutenu mais avec de nombreuses pauses au S1 mais très soutenu au S2. On m’avait dis que ça allait être très très dur de passer avec mon classement mais j’ai toujours voulu y croire et tout donner, je savais ce que j’avais à gagner si je passais et à perdre si je ne passais pas. Même quand j’étais complètement déprimé, plus capable de penser sereinement, je ne cessais pas de travailler.
Au cours du deuxième semestre, il y a eu une semaine sans cous et j’ai commencé à augmenter le rythme et à m’enfermer dans le travail, au final je n’ai pas pu finir la semaine et j’ai eu un « burn out » où j’ai complètement arrêté de travailler sans toucher à un seul cahier pendant 4 jours. Ca permet de mieux repartir je pense

Il m’est également arrivé d’avoir des semaines avec l’impression de n »être pas du tout efficace et avec aucune concertation mais ça finirais par passer. Il est important de garder une bonne hygiène de vie pour éviter ça (sommeil, nourriture, pause avec amis et familles)…

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

En compétition avec moi-même +++++
Je ne cherchais pas à faire échouer les autres mais seulement à me faire réussir. Pas la peine d’être froid avec les autres, on est tous dans la même galère.
Et puis à Nantes, l’ambiance est très bonne je trouve, j’ai rarement ressenti l’esprit de compétition (peut-être un peu plus en début d’année).

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Plutôt décontracter au S1 mais mega stressé au S2 (du fait des 200 places à remonter). J’en ai perdu mon sommeil et ça m’a fais plus de mal que de bien donc essayer tout de même de relativiser (surtout si vous êtes primant).
Faire du sport et voir les proches aide énormément à évacuer tout ça, c’est important aussi de leur en parler.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

J’essayais d’être concentré mais parfois ça décrochait et ça partait sur Facebook et compagnie…

A la fin, je donnais mon portable aux copains et leur disais de me le rendre qu’à la fin du cours, ça marchait pas mal !

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Sur ordi pour les cours sans supports mais à la main et sur le poly pour le reste.
Je pense que ça aide de prendre à la main. A Nantes il y a possibilité d’avoir tous les polys imprimés par la corpo et la plupart des cours du S1 sont complet, ça vaut donc vraiment le coup.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Oui c’est indispensable +++ Car de nombreux profs reprennent les mêmes questions.
A Nantes, elles sont fournies en début d’année par la corpo et la correction est remise le jour du CCB.

Comment était organisée votre journée ?

Journée type :
7h45-12h15 : Cours
13h/13h15- 18h : Travail à la BU avec max 15 min de pause (je me limitais car j’avais du mal à me re-concentrer après), j’allais aux ED et la route pour y aller me faisais ma pause quand il y en avais.
18h-20h : ED tuto ou séance de groupe ou travail perso
21h-22h/22h30 : travail selon la fatigue et si j’en avais marre.

Et pendant les révisons, il m’arrivait de travailler avant d’aller à la BU régulièrement..

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Comme je l’ai dis, ne rien lâcher, c’est vraiment important de toujours croire en vous ou en tout cas de chercher à donner le meilleur de vous même. Il faut aussi accepter que son travail n’est pas à la hauteur de ce qu’on voudrait et donc accepter que notre travail ne peut pas être parfait.

Bien lire les QCM pour faire attention aux innombrables pièges +++

Ne pas vous coupez des gens que vous aimez, ce seront eux qui vous aiderons quand vous aurez besoin.

Prendre un eu de temps pour vous, garder une bonne hygiène de vie. Vous ne raterez pas votre paces parce que vous prenez 2h par semaine pour voir vos amis et du temps pour faire du sport, les courses,…

Quand vus travaillez, lâchez les portables +++. Le portable c’est éteint et dans le sac !!!

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

J’étais motivé à bloc et je n’ai jamais abandonné. Même si j’ai du m’arrêter de travailler à un certain moment, il faut tout donner pour ne rien regretter.

Je pense aussi que j’ai vraiment trouver la méthode de travail qui me permettait d’être efficace.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Très dure mais loin d’être insurmontable. Il faut être motivé à bloc et ne jamais rien lâcher. C’est 9 mois dans une vie alors foncez !!!
Le plus dur pour moi a été de gérer la solitude, j’aimais beaucoup rentrer le week end et mes amis me manquaient énormément. Parfois j’avais l’impression qu’on ne se comprenait plus, que j’étais seul et que personne ne pouvais comprendre ce que je vivais… Mais mes potes m’ont beaucoup aidé, parfois en me réconfortant et parfois aussi en mettant un bon coup de pied aux fesses quand il fallait ahah.

Le soutient apporté par le tutorat a été également très important pour moi (notamment mes 2 tuteurs de groupe <3) .

Enfin, dites vous que vous allez parfois vraiment toucher le fond. Craquer c’est complètement normal, ce qui compte c’est de se relever et de ne jamais abandonner.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

Très bon site, je recommande le livre +++++++
J’ai passé beaucoup de temps à le lire, peut être un peu trop.
Un conseil : une fois que l’année à commencer, c’est à vous d’écrire votre histoire ! Donnez tout pour ne rien regretter.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here