Lili, en 2ème année de Pharmacie à Caen nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2016 – 2017, 95

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

BAC S mention Bien, spécialité physique-chimie

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Primante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

Seulement le concours de pharmacie et classée 13e sur les 95 après désistement

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Très assidue

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

Chez mes parents

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

J’avais une voiture comme j’habite en périphérie donc 15 minutes au lieu d’1h30 avec le bus

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Assez dur au début mais c’est normal pour tout les primants. Le temps de prendre ses repères, ses petites habitudes, son rythme et que tout soit bien mis en place. J’ai mis 1 mois environ à me sentir réellement “à l’aise”. Après tout est nouveau, aussi bien du lieu, des gens, du travail, mais surtout des cours. On est dans un amphi de 1000 personnes, avec un nouveau prof qui récite pendant 2h son cours, et avec des nouvelles matières dont on à jamais entendu parler.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

J’ai fais la pré-rentrée de Médicaen qui m’a permis de travailler les 2 semaines avant la rentrée de manière très intensive mais en même temps cela permet de prendre le rythme et de directement comprendre les enjeux. J’ai pu prendre une grande avance et le premier mois de fac ne reflète presque que des révisions de ces 2 semaines si ont a bien bossé.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Absolument pas au premier semestre et je pense que c’est un très grand tort, ça m’a énormément manqué… Au deuxième semestre (qui, je trouve, et largement plus cool que le premier) je me suis permise quelques séances de vélo d’appartement. J’essayais d’en faire minimum 1 de 30 minutes par semaine.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Je me suis permise quelques sorties histoire de m’aérer l’esprit, mais je culpabilisais énormément après donc j’évitais le plus possible malheureusement… j’ai quand même étais quelques fois au cinéma le soir, après une bonne journée enfermée à réviser (c’était ma petite récompense), quelques expositions mais aussi des sorties au restaurant, une aux soldes bien sûre, ainsi qu’une petite fête pour mon anniversaire !

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Absolument pas !

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Je ne faisais aucune impasse sur le sommeil ! C’EST LE PLUS IMPORTANT ! Et on ne le répétera jamais assez… Les nuits sont déjà assez difficiles comme ça,surtout à l’approche du concours. J’essayais de dormir 8h au moins mais jamais moins de 7h. Même si le sommeil n’est pas là, et qu’on à du retard dans les cours, il faut savoir se reposer.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Ca dépendait : -en semaine sans compter les heures de cours (soit 8h) : 3/4h
-en weekend et pendant les révisions environs 10/12h

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

Pour les matières “par cœur” type UE2, je prenais le poly et je me mettais debout pour réciter à haute voix (comme un poème ou une maîtresse qui fais sa leçon).
Au début on en à marre au bout de 3 pages mais à la fin de l’année je pouvais retenir environs 20 pages par heure avec cette méthode. Bien sûr c’est du par cœur, alors il faut le revoir régulièrement surtout au début pour ne rien oublier et retenir les petits détails.

Pour les matières plus calculatoires, types UE4, et bien il faut refaire et refaire les annales et les td. C’est des exercices donc les formules ne s’apprennent pas bêtement mais il faut savoir les utilisaient donc exos, exos, exos…
Sinon parfois j’utilisais un tableau à ardoise où je recopiais des tableaux qui étaient sur les polys, c’est aussi un moyen d’apprendre par cœur et à la fin quand on sait faire le tableaux tout seul sans regarder le cours, c’est qu’on connait.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Je faisais des fiches pour les matières calculatoires (UE4 et UE3) afin de toujours avoir les formules sur moi au cas où j’ai un trou, mais aussi quelques unes pour la chimie organique avec le bilan.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Je travaillais toujours seule comme je fais beaucoup à l’oral quand j’apprend, c’est assez compliqué pour travailler à la BU ou en groupe…

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

J’ai très rarement travaillé à la BU, principalement quand il y avait du monde chez mes parents ou que j’avais un trou dans mon emploi du temps. Je préférais travailler chez moi au calme, j’avais du mal à voir les autres bosser.

Je me posais toujours plein de questions type “où ils en sont dans leur révision…” j’avais toujours peur d’être très en retard dans mes cours et c’est très compliqué à percevoir quand on est primante est que tout est nouveau

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

J’étais inscrite à Médicaen qui est la prépa privée. J’ai fait tout mon année là bas ainsi que la pré rentrée :
En effet le coût est énorme.

Je ne conseillerais pas la pré rentrée, simplement parce qu’elle coûte presque 1000 euros pour 2 semaines mais surtout parce qu’une amie à fait la pré rentrée du tutorat et que je me suis rendue compte qu’ils avaient vu exactement les mêmes choses mais aussi de l’UE2 alors que médicaen ne fait pas cet UE à la PR.

Sinon le reste de l’année est très bien, c’est d’ailleurs le premier concours blanc qui m’a fait prendre conscience de mon énorme retard au premier semestre et qui a certainement sauvé mon année.

J’ai aussi participé au tutorat, mais seulement pour les colles et quelques fois à socrative :
Le tutorat s’est aussi très bien même si je trouve que l’organisation n’est pas toujours au top, ils font du bon boulot et gratuitement pour les paces.

Des colles de 45 minutes sont réalisées tout les lundi midi avec un classement. Il y a aussi un concours blanc à la fin du semestre mais que je n’ai pas fait car j’étais beaucoup trop en retard et que mon classement n’aurait jamais était représentatif de ce que j’aurais fait au concours.

Dans tout les cas TOUT EST BON A PRENDRE ! Mais Médicaen n’est pas irremplaçable pour réussir est heureusement sinon la paces ne serait plus à la fac mais directement dans une école privée.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Tout d’abord, il n’y a pas le même nombres d’étudiants, à médicaen on était environ 450 et au tutorat ça dépendait mais au fur et à mesure de l’année il y avait de moins en moins de monde.

A la prépa, ça dépendait j’étais entre 100 et 150 au premier semestre et au deuxième je finissais dans les 10 voir 5 premiers en pharma

Au tutorat c’était par matière donc tout dépendait mais je ne révisais pas spécialement pour les colles et je m’en sortais très bien ! au premier semestre je faisais 350/600 et au deuxième entre 50 et 400 !

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

Au premier semestre énormément et je m’en suis rendue compte avec le premier concours blanc de médicaen début octobre ce qui m’a m’y sous tension jusqu’au concours début décembre. J’ai réussi à rattraper mon retard et mon dernier polys a été appris “vite fait” 4 jours avant le CC….

Mais au final je m’en suis plutôt bien sortie car je suis arrivée 410 sur plus de 1300!

Au second semestre, beaucoup moins de retard, moins de cours, moins compliqué à mes yeux ! Donc le retard il y en avait mais très vite rattrapé !

Quel était votre rythme de travail ?

Les premières semaines assez compliquées le temps de prendre son rythme et ses habitudes.
En semaine quand il y avait cours, je me levais vers 6h30, j’arrivais vers l’ouverture de la fac (7h30), je travaillais 1h avant le début des cours(8h30) dans l’amphi.

Je ne travaillais pas à la BU donc je rentrais directement chez moi le soir, je faisais un petit goûter pour travailler jusqu’à l’heure de manger (20h) puis je retourner bosser à 21h et à 23h30 j’étais dans mon lit lumières éteintes.

Le weekend et pendant les révisions, je me réveillais à 8h et je travaillais aussitôt. A 10h je me laissais 30 minutes pour faire mon petit déjeuner. J’arrêtais pour aller manger à 12h30 et je reprenais 1h plus tard. Je faisais une grosse pause goûter vers 16h45 puis je retournais bosser à 17h30 maximum pour redescendre manger vers 20h. Enfin, je faisais un dernier round de 21h à minuit.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Je n’étais pas dans la compétition. Je n’ai pas pris le concours pour une compétition et je trouve ça puérile de penser comme ça.

Vous n’êtes pas plus nul qu’un autre, seul le travail et l’envie paient. Ce n’est pas les autres qui feront votre classement mais seulement vous et le travail que vous avez fourni alors inutile pour les doublants de s’acharner sur les primants.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

De nature je suis très stressée ! Mais en paces c’est limite maladif !

On est en pression constamment, mais cela fait aussi parti du métier plus tard avec toutes les responsabilités qui pèsent sur le professionnels de santé. Alors dîtes vous que ce n’est qu’un test ! Et montrer que la pression ne vous fais pas peur

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

En amphi, concentrée la première heure mais après j’étais assez bavarde avec mes copines. Chez moi par contre quand je travaillais c’était du sérieux, pas de téléphone, pas de musique, pas de télé.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Au début, comme beaucoup, je prenais mon ordinateur pour taper les cours, mais ce n’était pas très efficace à mes yeux comme méthode.

Donc comme j’étais à médicaen, j’avais les cours en support papier que je recevaient toutes les semaines alors je travaillais là dessus.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Absolument ! Les annales sont essentielles pour réussir ! Il faut absolument les travailler sans relâche et régulièrement car en plus de nous faciliter et nous montrer si on connait bien le cours, elles permettent dans certaines matières de se rendre compte que le prof pose exactement les mêmes questions chaque année ! Et ça ce sont des points gratos à ne surtout pas laisser passer le jour du concours!

Comment était organisée votre journée ?

Déjà expliqué dans le rythme de travail.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Ne lachez rien, jamais ! C’est tout votre avenir pour un seul concours et ne le perdez pas en tête, vous aurez tout le temps de vous amuser en deuxième année ! Vous serez fier de vous et votre avenir serez concret le jour des résultats, et en plus si c’est comme moi, vous allez faire pleurer vos parents de fierté et il n’y a rien de plus beau à voir !!

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Je ne me suis permise vraiment aucunes relaxations, je me suis fais énormément violence à en pleurer mais je ne pense pas avoir quelque chose en plus ou en moins qu’un autre. J’ai choisi la pharmacie par vocation et n’ont parce que je ne savais pas quoi faire ou par défaut, j’en avait entièrement l’envie et je ne savais pas quoi faire en cas d’échec donc seule la réussite devais gagner.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Très dure, elle demande de nombreuses concessions. C’est une année de sacrifices. Il faut absolument s’enfermer dans sa bulle dès le début pour ne pas être attiré par les interdits (comme les soirées étudiantes). C’est très compliqué de ne plus avoir de vie sociale et limite familiale, mais à la fin quand le résultat est là, on ne regrette absolument RIEN ! Puis l’année passe tellement vite

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

C’est un site que je consulte depuis que j’ai 16 ans et j’ai toujours rêvé de pouvoir un jour y écrire mon propre témoignage !

8

Ajouter cet article aux favoris !

2017-06-27T04:25:12+00:00 27 juin 2017|Categories: Caen, Les primants, Les témoignages, Pharmacie|0 commentaire
Téléchargez gratuitement 15 fiches des tuteurs de notre tutorat !
On vous les envoie par mail :