Sommaire de l'article

Léa C, en 2ème année de Médecine à Toulouse nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2017 – 2018, 84 en médecine

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Primante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

Seulement médecine, où j’ai terminé 9ème.

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

J’avais un bon niveau, après je bossais pas mal

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

J’ai pris un appart pas loin de la fac en colocation avec une amie qui ne faisait pas la même chose que moi mais qui travaillait autant !

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

A peine 10 min en métro

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Alors assez vite oui, j’ai fait la pré-rentrée organisée par le tutorat (que je conseille un max) où une visite des lieux est proposée. En plus, à part où se trouve la machine à café et les toilettes, on ne doit aller que dans un amphi pour les cours et les salles de TD sont bien indiquées.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

Non, surtout pas, j’ai regardé le programme et feuilleté les cours du tutorat mais je me rappelle ne rien avoir compris et ça m’a plus fait peur qu’autre chose donc j’ai profité de mon été ;)
Après comme dis plus haut j’ai fait la pré-rentrée proposée par le tutorat, qui dure un peu plus d’une semaine je crois. Ça permet de reprendre petit à petit, de trouver ses repères, balayer le programme et pourquoi pas se faire un ou deux potes pour arriver serein à la rentrée.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Au premier semestre j’allais courir deux fois par semaine une demi-heure, après c’etait quand je voulais, je n’avais pas de jour programmé. Quand il a commencé à pleuvoir et à faire froid j’ai arrêté, et pendant les révisions (qui malheureusement à Toulouse sont pendant Noël) c’etait hors de question…

J’ai repris après le concours de janvier, du sport dans ma chambre et cette fois-ci pendant le mois de révisions du deuxième concours j’ai continué, une demi-heure le matin 3 fois par semaine, du coup pour ne pas stresser je me levais une demi-heure plus tôt. Ça me faisait vraiment du bien c’est pour ça que je n’ai pas totalement arrêté cette année, ça défoule et ça permet de se vider la tête, de se surpasser dans un autre domaine que les cours… Après si c’est trop stressant pour vous, il ne vaut mieux pas se rajouter du stress !

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Pas tellement non… à vrai dire je n’ai pas fait trop attention aux sorties que j’ai faites, je suis juste sortie quand je savais que je pouvais, sans passer le moment à stresser. J’ai fait un anniversaire (sans boire bien sûr ;) ) et deux trois sorties avec ma mère qui m’obligeait a prendre l’air ! Avec du recul elle a eu raison, sinon j’aurais peté les plombs…

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Non, personne.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Ça dépendait, mais j’essayais de me coucher maximum à 23h et de me lever à 7h-7h30 parce que j’avais les cours l’après-midi. Après ça dépendait de ce que j’avais réussi à faire ! Comme le matin je récitais les cours que j’avais appris la veille au soir, je sais que le vendredi matin je me levais à 5h50 pour avoir le temps parce que j’allais en cours (et seulement le vendredi) le matin. Par contre le week-end au 1er semestre je me levais vers 8-9h et au 2ème parfois plus tard parce que j’étais crevée.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Beaucoup… Je comptais pas les heures exactement, je devais juste finir ce que j’avais prévu de faire. Mais ça tournait environ à 12h par jour la semaine en comptant les 4h de cours et le week-end c’était plus 10h, a la fin ça diminuait de plus en plus pour arriver parfois à ne travailler que le matin.

Et c’est la qu’il ne faut pas culpabiliser ! C’est dur mais parfois garder sa santé mentale c’est mieux, si vous sentez que vous ne pouvez plus ça sert à rien de rester devant un cours juste pour se dire qu’on a bossé 10h dans la journée… il vaut mieux dans ces cas là couper et y revenir plus tard.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

C’etait un peu la méthode des J revisitée ! Donc j’avais cours l’après-midi de 14h à 18h. Je prenais quasiment tous les cours à la main, pour rester attentive et avoir déjà un premier passage actif du cours plutôt que de surligner les polys.
Quand je rentrais chez moi je prenais les cours un par un. Je notais le nom du cours sur un sommaire, le surlignais, essayais de comprendre vraiment tout le cours et après je commençais à l’apprendre, par cœur parce que c’est comme ça que j’apprends depuis petite et que ça me rassure !
Après y’a certains cours que je n’apprenais pas par cœur comme la physique par exemple où le plus important était de comprendre et les maths je relisais à peine le cours parce que c’etait un cours imbuvable, surtout jusqu’en novembre !

Ensuite je notais dans mon agenda de le revoir à J3, J10 puis J30 mais seulement le cours, pas tout le chapitre, pour pouvoir avoir le temps de faire tous mes J.
Donc le matin je récitais les cours que j’avais appris le soir (ça fait donc un deuxième passage déjà) et je faisais tous mes J. Si j’avais tout fini je faisais parfois des QCM des polys du tutorat mais c’etait rare.

Après le week-end je revoyais tous mes cours depuis le début du semestre. Au 1er semestre j’y suis arrivée à peu près jusqu’à la fin sauf pour les cours que j’avais déjà revu plus de 5-6 fois que je laissais de coté certains week-ends par contre au 2ème semestre je devais faire des choix parce que il y avait beaucoup plus de par cœur (anatomie, SSH, physio…) et pas de matières à exercices donc c’etait impossible pour moi de tout revoir.
En plus de ça le dimanche j’avais les tds (2) à préparer et je refaisais ceux de la semaine d’avant pour voir si j’avais bien tout compris. Ça c’etait pour le premier semestre, au deuxième je ne refaisais plus ceux de la semaine passée parce que ça prenait trop de temps.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Non, sauf pour les acides aminés, et des fiches formules pour les maths et la physique.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Toujours toute seule. C’etait obligé puisque je récitais mes cours, à voix haute et en marchant la plupart du temps :D

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Chez moi, je ne suis allée à la BU qu’une seule fois mais je trouve ça vraiment trop stressant, tous ces gens assis sans faire un bruit…

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

Alors j’etais seulement au tutorat, qui à Toulouse est vraiment extra ! D’abord il est gratuit ! Ensuite au début de l’année un tuteur nous est attribué, à qui on peut demander tout et n’importe quoi. Il y a des polys pour chaque matière qui sont assez complets, avec des QCM pour chaque chapitre, et des polys énormes remplis de QCM pour les révisions. Tous les jeudis il y avait une colle qui était organisée et tous les lundis une permanence où des tuteurs spécialisés dans une matière en particulier pouvaient répondre à nos questions, ce qui est vraiment super et aide pas mal de personnes. Et pour finir il y avait des activités organisées à côté, comme un atelier de sophrologie etc… donc, comme vous l’avez sûrement compris, je recommande fortement, d’autant plus que le concours blanc de mai est organisé par eux !

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Oui, toujours dans le NC, ce qui a été représentatif du concours.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

Hum avec ma méthode non , je n’ai jamais eu de « vrai » retard. Le seul retard que j’avais c’etait quand je n’avais pas le temps d’apprendre un cours le soir, mais je l’apprenais le lendemain matin donc bon… Après il m’arrivait bien sûr de repousser, avec la fatigue et tout, mais à la fin de la semaine je savais mes cours.

Quel était votre rythme de travail ?

Alors on va prendre le premier semestre comme exemple parce que le deuxième était plus irrégulier à cause des cours plus lourds et de la fatigue.

7h15 : lever
8h-12h environ : révisions des cours de la veille puis J
12h-14h : pause midi et départ pour la fac
14h-18h : cours
18h15-20h : apprentissage
20h-20h30,21h : pause repas
21h-22h30,23h : apprentissage

Après je le donne comme ça mais ça variait vraiment en fonction des cours, et de mon état (le lundi soir c’était par exemple très dur de bosser…)

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Avec tout ce que j’avais entendu sur la PACES je m’attendais à une ambiance horrible et finalement, eh bien c’était vraiment pas mal ! Je me suis fait deux trois amies sur qui je pouvais compter et avec qui je restais l’après-midi et pendant les cours l’ambiance était détendue, plutôt sujette à l’entraide donc assez loin de la compétition qu’on m’avait décrite. La compétition est au final plus avec soi-même qu’avec les autres… Ne jamais lâcher, toujours faire plus, se forcer à se lever le matin, à travailler ! C’est plus là le challenge qu’avec les autres. Même si on garde en tête que c’est un concours et qu’on ne va pas donner ses cours à tout le monde bien sûr… Donc esprit altruiste, surtout avec ses amis.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Très stressée, jusqu’aux résultats… Après des jours moins que d’autres mais bon, dans l’ensemble même la nuit je pensais aux cours. Il faut être prêt à se dire que cette année, le cerveau n’arrête jamais, parce que c’est parfois épuisant !

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

Concentrée, tout le temps, puisque je prenais les cours à la main, et sachant que quasi le moindre mot compte, on écoute !

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Sur papier ! Sauf pour l’anatomie où j’ai pris quelques cours à l’ordinateur parce que les profs parlaient trop vite (je passais parfois 3h derrière à les reprendre parce qu’il me manquait la moitié… Merci le dictaphone)

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Oui oui oui !! C’est absolument nécessaire ! Je les ai toutes gardées pour les révisions pour pouvoir les faire sans me souvenir des réponses et je les ai faites toutes au moins 2 fois. Sans les annales, je ne sais pas comment j’aurais fait…

Comment était organisée votre journée ?

Je l’ai déjà dit plus haut :)

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Alors il y en a énormément mais le principal c’est de s’écouter ! Ça peut paraître bateau mais c’est ce qui m’a fait tenir. Si j’en avais marre, j’arrêtais, si je voulais rentrer en famille je rentrais (si c’était possible bien sûr), si j’étais fatiguée je dormais, etc… En essayant de toujours faire le maximum par contre, pour ne pas avoir à culpabiliser de ne pas avoir fait assez, même si c’est très dur. Et aussi ne pas baisser les bras, parce que c’est très facile de commencer à prendre du retard et de finir par se laisser submerger.

Et dernier conseil, ne pas avoir honte de vouloir arrêter à un moment donné parce que c’est trop dur, parce qu’on y arrivera pas,etc. On passe quasiment tous par là, et c’est à ce moment-là qu’il faut en parler, à sa pote, sa mère, son copain, bref quelqu’un qui réussira à nous remotiver en trouvant du positif qu’on ne voit pas sur le moment.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Je pense que j’ai d’abord de la chance d’avoir une grande capacité de travail, la preuve je pouvais passer une grande partie de la journée à bosser (activement, pas en ayant la tête ailleurs), et une bonne mémoire donc ça m’a beaucoup servi.
Ensuite j’aimais vraiment l’essentiel des cours qu’on a eu, et ça aide énormément pour se mettre à travailler. Et enfin j’ai toujours eu ma coloc à mes côtés, à qui je pouvais parler de tout, et qui m’aidait aussi à penser à autre chose, mes amies de la fac, et celles du lycée qui ne m’ont pas laissé tomber sous prétexte que je ne pouvais plus les voir et ma famille, qui a fait tout pour que je me sente bien et sans qui je ne serai pas là où je suis aujourd’hui !

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Enrichissante ! Dure, je crois que je ne me suis jamais surpassée autant en termes d’heures de travail mais j’ai appris énormément de choses et j’ai tout de même vécu de bons moments ! Et au final quand on a son résultat, on oublie tous les mauvais moments, parce qu’on sait qu’au moins ça a payé !

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

Très bien, j’y vais depuis la terminale et j’avais aussi acheté le livre qui m’a aidé pour trouver comment travailler.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here