Sommaire de l'article

Léa R, en 2e année de Pharmacie à Bordeaux nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2018 – 2019, 146 places en pharmacie

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S, spé SVT (la spé choisie n’a pas grande importance), mention bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Doublante !

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

J’ai passé le concours de pharmacie en étant classée 792 semestre 1, mon classement final en pharma fût de 58 ;)

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

J’étais une bonne élève au lycée, plutôt assidue en travaillant régulièrement sans me tuer à la tache pour autant. Pour donner une idée je tournais autour d’une moyenne de 14/15 en terminal.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

J’habitais chez mes parents, je préférais ne pas avoir à m’occuper des tâches ménagères et du repas ^^.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

Je mettais 20min en voiture.

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

J’étais allée aux portes ouvertes de la faculté pour prendre un peu mes repères avant la rentrée, du coup quand je suis arrivée j’ai pu prendre mes repères facilement. La fac de Bordeaux n’est pas immense et on s’y retrouve plutôt facilement.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

Alors que ça soit avant mon année de primante ou en tant que doublante je n’ai pas du tout travaillée durant l’été, je pense que c’est bien de profiter des vacances pour ne pas arriver sur les rotules à la rentrée ! Par contre ce que j’ai fait c’est que j’ai pris une pré rentrée de 2 semaines avec la prépa Médical Science les 2 année où j’ai fait ma PACES, honnêtement, ça suffisait amplement pour se mettre dans le bain, pour prendre un rythme, une méthode de travail et arriver plus que prêt pour attaquer l’année !

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Alors non je ne pratiquais pas de sports durant la PACES, m’inscrire à un club m’aurait contraintes à aller aux entraînements et je ne voulais pas plus de contraintes que la PACES ^^, en étant seule la seule chose que je faisais qu’en j’étais à bout étais d’aller me promener dans le parc en face de chez moi, durant 20/30 min, cela pouvait m’arriver 1 à 2 fois dans la semaine.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Je n’avais pas vraiment de loisirs et que peu des sorties, cela me faisait culpabiliser direct ! J’ai du aller quelques fois (moins de 10 fois ) au cinéma dans l’année quand j’estimais que j’avais bien travaillée et que je pouvais donc me le permettre. Sinon mes loisirs se résumaient à jouer un peu avec mon petit frère de 4 ans durant le weekend, surtout le dimanche enfin d’après midi quand je n’en pouvais vraiment plus :p !

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Aucuns médecins ou pharmaciens dans ma famille.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

J’essayais d’avoir au minimum 8h de sommeil par nuit, le sommeil est super important, on peut perdre une journée entière de travail si l’on a mal dormi la veille ! Donc vous l’avez compris le sommeil n’est pas à prendre à la légère et joue directement sur votre capacité d’apprentissage et votre concentration, donc n’hésiter pas, dormez un max !

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

En tant que primante je travaillais à peu prés 8h par jour mais ça n’étais absolument pas suffisant (en tout cas pour moi).
En tant que doublante, au semestre 1 je travaillais 10h par jour et au semestre 2 sous le coup du stress j’ai augmenter à 12h par jour, ce qui m’a été très bénéfique au final car j’ai pu remonter pas mal de places et me placer dans le numerus !
Je pense que le nombre d’heures dépend de chacun, 10h est une bonne moyenne pour commencer si tu vois que ce n’est pas assez tu augmentes, et si au contraire tu t’épuises vite avec ce rythme tu essaies de ralentir, tout en prenant note de tes résultats en fonction de ton rythme de travail bien sûr ;)

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

J’avais déjà des fiches de cours de l’année précédente que ça soit en primante ou en doublante, ce que je faisais était donc de lire ma fiche de cours la veille du cours en amphi, ensuite j’allais en cours et je notais sur ma fiche les nouveautés ou les points où le prof insistait, puis j’allais bossais mon cours a la BU en utilisant mes surligneurs et la je surligner absolument tout, j’avais une sorte de code couleurs, par exemple je mettais les formules en violet, les mots importants en jaune…etc.
Pendant 3 jours d’affilés je revoyais mon cours histoire de le connaître presque par cœur, puis ensuite j’essayais de le voir une fois par semaine et avant les les concours blanc.
J’avais une fiche avec marquée tous les cours du semestre et je mettais une croix devant chaque fois que je le voyais, cela me permettait de voir quel cours j’avais un peu délaissé et qu’il fallait que je revois et inversement.
Pour apprendre ma fiche de cours ce que je faisais aussi était d’écrire au brouillon à côté les phrases ou même des parties de leçon que j’avais du mal à retenir, cela me permettait de rester active et écrire à côté m’aider à mieux retenir, mais attention ce n’étais pas des fiches faites au propre mais juste un brouillon que je jeter juste après avoir retenu le cours.
Bien sûr je faisais tout le temps des qcms, avant et après le cours, je n’apprenais jamais un cours sans m’entraîner sur des qcms derrière, c’est la meilleure façon de voir si on connaît bien notre cours ou pas.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Alors je ne faisais pas de fiches pour les matières à par cœur comme l’UE2, l’UE5 ou l’UE6.
Je faisais des fiches formules en UE1 UE3 et UE4.
Je faisais des fiches auteurs et plantes en UE7.
Et en UE1 je faisais également des fiches sur les acides aminés.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Je travaillais seule, mais j’ai toujours eu 2 amies qui ne passait pas le même concours que moi et que je pouvais retrouver à la bibliothèque, on se confiait chacune dans les moments difficiles. Je pense que c’est important de connaître une personne ou deux qui fait la PACES en même temps que nous et qui vivent donc les mêmes difficultés.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Je travaillais essentiellement à la bibliothèque, je ne voulais pas faire de ma chambre un espace de travail, j’aimais bien arriver chez moi et me dire « oui enfin je peux me poser ».
Le seul moment ou je bossais chez moi était le samedi après-midi, et le dimanche matin.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

J’ai fait une première année au tutorat tout en faisant une pré rentrée avec la prépa médical science, puis en doublante j’ai préféré prendre la prépa médical science à l’année.
Pour ce qui est du meilleur choix, je pense que chacun est différend, personnellement j’étais plutôt autonome au lycée et c’est pourquoi j’ai choisi le tutorat à Bordeaux la première année mais finalement ça ne m’a pas suffi et je me suis rendue compte que j’avais besoin de plus de cadre et de plus de pression derrière moi. De plus je perdais finalement beaucoup de temps à taper et mettre en page mes cours, donc je perdais du temps d’apprentissage.
La seconde année j’ai donc pris la prépa médical science, j’avais vraiment un cadre avec un prof et un référent ( étudiant d’année supérieur) auquel je pouvais me confier si j’avais des baisses de moral. C’est vrai que du coup je me sentais plus encadrée et j’ai donc mieux vécu ma seconde année.
Après le tutorat de Bordeaux est aussi très sympa, les tuteurs sont adorables, je pense que ceux qui ont vraiment des facilités d’apprentissage peuvent vraiment tenté avec le tutorat, ensuite par rapport aux prépas, je conseille fortement médical science parce que je pense objectivement que c’est la mieux et quitte à payer une prépa du coup autant prendre la meilleure ;)

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

La première année j’étais assez mal classée au colles du tutorat, je me situais dans les 900 la plupart du temps.
En doublante, j’étais bien classée dans la prépa, on étais à peu prés 450 et j’étais souvent dans les 50 premiers.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

La première année oui, surtout au semestre 2 j’avais tout le temps du retard, au final j’avais zappé quelques cours pour le concours ( notamment de l’UE7).
La seconde année j’avais pas mal d’avance au final parce que je bossais mes cours avant d’aller en cours et parfois je n’allais même pas en cours ce qui me faisais gagner au final pas mal de temps.
Je pense après si tu as du retard sur certain cours il faut privatiser les annales, certain profs font tomber le même type de qcms d’une année à l’autre, au moins même si tu n’as pas eu le temps de revoir bien bien le cours tu t’es entraîner sur les qcms.

Quel était votre rythme de travail ?

Comme je l’ai dit précédemment, en doublante je travaillais 10h par jour au premier semestre et 12h par jour au second semestre.
Je m’accordais par contre le dimanche aprem quand je n’en pouvais plus ou le samedi soir après 19h, je n’étais pas du genre à me forcer quand je sentais que j’étais trop fatigué et j’essayais de m’écouter un maximum.
Il faut travailler dur, certes, mais il ne faut pas oublier que le semestre est long et qu’il ne faut pas s’épuiser trop rapidement car moralement après on devient fragile et ça devient toujours plus difficile d’avancer.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Je suis partie avec l’esprit de compétition assez sûr de moi et super déterminer à tout défoncer haha, puis finalement je me suis pris une claque et ça m’a bien remis à ma place :p.
Au final en tant que doublante j’avais plutôt un esprit altruiste, je n’hésitais pas à parler avec d’autres doublant, mais bon j’avoue que ça m’énervais un peu quand je voyais des primants meilleurs que moi haha ^^’ !

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

J’étais disons du genre stressée, surtout en doublante ou je stressais dés que je voyais des classements un peu moins bon, que je ne comprenais pas tout de suite le cours…etc.
Par contre je pense que je stressais tellement pendant le semestre qu’arrivée au concours je me disais « tu as fait tout ton possible, maintenant donne tout ce que t’as ! » et franchement ça me décompressé vachement et au final lors des épreuves ça aller plutôt bien !

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

J’avais vraiment beaucoup de mal en cours théorique à me concentrer, c’est pourquoi en tant que doublante j’allais assez peu en cours ^^.
J’ai principalement une mémoire visuelle et écouter le cours ne m’aider pas vraiment et je décrochais donc très très vite, j’avais parfois l’impression de sérieusement perdre mon temps.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

En tant que primante j’avais des cours de l’année dernière plus ou moins complet, je complétais donc ces cours là au cours du cours théorique lorsqu’il y avait des changements, et je faisais tout ça sur l’ordinateur.
En tant que doublante, j’avais des fiches de cours papiers que j’avais imprimé de l’année dernière où je notais des changements, des points importants cités par le profs, puis la fiche de cours actualisée était distribuée par la prépa quelques jours après.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Doublante je faisais souvent les annales avant d’apprendre le cours pour me remémorer un peu le cours avant, puis après le cours je faisais encore plus d’annales, et je notais ma note sur ma fiche de cours, si ma note était bonne je ne faisais les annales que plus tard, si elle était mauvaise je savais qu’il fallait que je les refasses pas trop tard dans la semaine par exemple.
je pense que faire des annales et s’entraîner au qcms est primordial, jamais je n’apprenais des cours sans faire d’annales derrière.

Comment était organisée votre journée ?

7h00 : lever ( tous les matins même les weekends)
8h30 : début du travail à la BU
10h-10h15 : pausa café
10h15-11h45 : travail BU
11h45-12h30/45 : pause midi
12h30/45 – 21h (pouvait varier selon ma fatigue) : travail BU
Ensuite je rentrais chez moi je mangeais, regardais un épisode de série ou prenais un livre pour me changer les idées et je me couchais vers 23h.
Le dimanche était une journée un peu moins chargée, souvent j’arrêtais vers 16/18h de travailler.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Pour les futurs étudiants je dirais surtout un grand « COURAGE !!! », c’est une année difficile mais il faut se dire ce n’est même pas 1 an c’est 8 mois de dur labeur ! Il faut essayer de ne pas se détourner de l’objectif final, de se dire que le travail fourni sera forcement récompensé quelque soit le résultat !
La PACES est un combat contre les autres mais également un combat contre nous-mêmes, il faut rester déterminé et tenir moralement, c’est un vrai travail d’esprit !
Surtout soyez fier de vous tout au long de l’année, ne culpabilisez pas trop, vous avez le droit de ne pas toujours être au top, écouter vous et écouter votre corps, certes il faut travailler le plus possible mais s’occuper de soi-même est également très bénéfique pour votre moral et donc votre travail, croyez-moi !

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

J’ai tenu et donner un grand coup d’accélération au semestre 2 de mon année de doublante en me disant vraiment qu’il fallait que je donne tout, que c’était la dernière ligne droite, et je ne voulais pas avoir de regrets.
L’organisation est primordiale ! J’étais très organisée et je pense également que ça à contribué à ma réussite.
A la fin je ne lâchais rien et je voulais tout le temps être au top pour chaque colles et concours blanc que je faisais comme si c’était le vrai concours, la détermination et ne rien prendre à la légère, je pense que c’est important pour réussir.

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?

Durant mon année de primante je n’avais pas trop de planning, je travaillais un peu quand j’en avais envie, clairement pas la bonne méthode !
Ensuite je perdais vraiment beaucoup de temps à taper et mettre en page mes cours et c’était pesant psychologiquement de se dire qu’on à passer 2h sur un cours et qu’au final on ne le connais pas vraiment.
Enfin, je manquais pas mal d’entraînement, je n’avais pas eu assez de temps pour bosser mes annales et faire des qcms.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Longue, difficile, épuisante physiquement et moralement, mais on n’en ressort que plus fort ! C’est finalement un expérience très enrichissante, à la fin j’avais vraiment l’impression d’être un soldat ayant survécu à la guerre ! C’est un vrai retour sur soi, je connais maintenant mieux mes forces et mes faiblesses, et c’est vrai qu’une fois arrivée au bout de la PACES en ayant réussi c’est une vrai libération ! Toute la pression s’envole et tu deviens enfin un vrai étudiant qui va profiter de sa jeunesse et des soirées étudiantes !

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

J’ai adoré lire les témoignages qu’il y a sur ce site, qu’en j’étais primante je lisais les témoignages de primant et en tant que doublante je lisais les témoignages de doublant ! je cherchais des profils qui me ressemblaient et me rassurait en me disant, « eux ont réussi, pourquoi pas moi ? » !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here