Sommaire de l'article

Léa B, en 2e année de Médecine à Clermont-Ferrand nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2018 – 2019, 196

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S SVT spé Maths Mention Bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

doublant

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

En primante, je n’ai passé que médecine et en doublante j’ai passé médecine, dentaire, pharmacie. En primante 347 médecine; en doublante 169 médecine, 75 dentaire, 102 pharmacie

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Ca dépendait des matières, je travaillais ce qui me plaisait. J’ai révisé un peu pour le bac mais je voyais vraiment ça comme une étape à passer pour enfin aller en paces.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

J’habitais chez mes parents.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

moins de 10 minutes en voiture

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Je m’étais faite un groupe de personnes avec qui réserver les places dans l’auditorium et le premier jour a été assez dur, aucun de nous n’était préparé à autant de monde. Après ça, on arrivait tôt le matin chacun notre tour et ça s’est très bien passé. On a très vite compris comment fonctionnait la faculté et tout est très bien indiqué.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

En primante, j’ai fait la pré-rentrée du tutorat. Le tutorat est très très bien à Clermont, ça m’a vraiment permis de ne pas me laisser dépasser par les événements en début d’année et c’était super.

En doublante, je n’ai pas trop repris mes cours avant la rentrée et ça a été une erreur. J’ai eu la flemme de refaire la prérentrée et au final je n’ai pas fait grand chose. Je conseillerai de faire la prérentrée du tutorat encore un coup si vous n’avez pas trop le courage de bosser car ça vous forcera à travailler et en même temps ça permet de reprendre tranquillement.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Je ne fais pas trop de sport de base donc non je ne faisais pas de sport en paces

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Par contre je m’autorisais de sortir 2/3 heures le weekend pour aller faire un tour en ville ou aller au cinéma. Il est important de sortir de cet esprit de paces et de ne pas se renfermer sur soi-même.

Pour les loisirs, ça dépendait. Le vendredi après-midi j’avais beaucoup de mal à travailler car c’était la fin de semaine et tout. Du coup, j’en profitais pour regarder des épisodes de séries de la semaine ou je dessinais. Au fur et à mesure de l’année, je me suis mise à lire tous les soirs avant de me coucher même quand je rentrais tard du tutorat pour me laisser une pause pour moi dans la journée qui n’avait rien à voir avec mes études. De même, quand j’en avais marre il m’arrivait parfois de faire une peinture ou un gros dessin qui me prendrais par exemple l’après midi du vendredi et une bonne partie du samedi. C’était pas un temps que je considérais comme perdu car ça m’arrivait rarement et quand ça m’arrivait c’était parce que j’en avais marre et j’avais besoin d’air. Si je ne prenais pas ce temps pour moi, j’en étais frustrée et j’arrivais moins à me concentrer.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Non pas de médecins, ni dentistes, ni pharmacien. Juste ma maman qui est déléguée médicale.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Ca variait selon le jour de la semaine. En primante je réservais les places le mardi, sachant qu’on avait tutorat le lundi soir, ça me laissait peu de temps pour dormir (genre 6h de sommeil). Inutile de dire que j’étais crevée le mardi…
Sinon j’essayais de dormir environ 8h et le weekend je me levais vers 9h pour me reposer un peu.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Alors à Clermont, on a 4h de cours tous les matins. Il faut absolument y aller pour ne rien louper qui pourrait changer par rapport à l’année d’avant et puis aller en cours facilite l’apprentissage aussi. Ensuite on pouvait avoir des ED l’après midi (surtout au S1).
Dons j’allais en cours les matins, je travaillais ensuite tout l’après midi et puis selon les jours soit je travaillais jusqu’à 20h soit je partais au tutorat à 18h.

Puis pendant le mois de révisions c’était un peu autre chose mais globalement je travaillais autant d’heure je pense.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

Quelque chose qui marche très bien, c’est la méthode des J. Ca devient compliqué à gérer au bout d’un moment (surtout au S1) mais sinon c’est très efficace pour apprendre. J’avais rencontré cette méthode sur le blog de Tristan, je ne vais pas me lancer dans les explications je pense qu’il l’explique beaucoup mieux que moi, voici un lien : http://blog.letudiant.fr/paces-passer-primant/2018/09/14/la-methode-des-jours/

Après moi j’allais pas jusqu’à J60 parce que généralement on arrivait sur le mois de révisions et sinon c’était les premiers cours que je connaissais déjà bien. Par contre, une erreur que j’ai fait serait de privilégier la révisions d’anciens cours par rapport à des nouveaux qui arrivent surtout quand le timing devient serré. Par exemple, cette année on a eu un mois d’octobre très intense et au lieu de voir au moins une fois chaque nouveaux cours qu’on avait, je révisais des anciens et du coup au bout d’un moment je me suis retrouvée en colles ou je ne savais pas de quoi on me parlait parce que je n’avais pas eu le temps de lire le cours depuis les 2 semaines qu’il avait été fait.
C’est pour ça que ça devient difficile à gérer et dès que vous devenez limité en temps par rapport à tout ce que vous devez faire, il faut absolument un peu laisser tomber la méthode et se focaliser sur les nouveaux cours que vous avez.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

En primante, j’ai fait des fiches ou parfois des post-it que j’ai accroché dans ma chambre et jamais relu. Le genre de trucs qu’on fait pour afficher dans sa chambre en se disant qu’à force de le voir on le saura c’est le pire du pire. Non ça ne s’apprendra pas tout seul, non c’est pas parce que c’est beau que ça va s’imprimer comme par magie dans son cerveau.

Au contraire, en doublante j’avais fait des fiches sur toutes les transformation chimiques pour arriver à l’estradiol ou d’autres fiches en BDR. J’avais codé par couleur ou écrit par moi même parce que je trouvais le schéma du prof moche. Ensuite à chaque fois que je révisais ce cours qui allait avec la fiche, je récitais la fiche sur une feuille jusqu’à que ce soit parfait et là oui c’est une fiche qui marche et qui est utile et qui ne fait pas perdre de temps.

Sinon le tutorat propose beaucoup de fiches de révisions ou pour expliquer des choses et elles sont en général très bien aussi !

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

J’ai travaillé toute seule les 2 années. La différence étant qu’au S2 de mon année de doublante je m’étais faite une copine et qu’on aller en cours ensemble, qu’on était dans le même groupe du tutorat et qu’on s’envoyait souvent des messages et qu’on s’encourageait beaucoup l’une et l’autre. On travaillait chacune de notre coté après l’après midi mais ça a fait une grande différence dans les résultats que j’ai eu en mai. Je vous conseille si vous avez du mal de vous trouver une ou plusieurs personnes qui soient gentilles et qui vous poussent vers le haut.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Chez moi, sur mon bureau, dans ma chambre, au calme avec mon bazar autour de moi.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

Tutorat. Je recommande à fond. C’est pas cher, vous êtes acceptés peu importe les résultats que vous avez, il y a une super ambiance, ils sont très pros quand même. Les tuteurs sont notés à chaque semestre par des membres du bureau et par les tutorés. Les tuteurs peuvent toujours répondre à votre question. On est en petits groupes ce qui change au cours magistraux, les colles sont corrigées par les profs, on répond sur des grilles optiques avec un classement pour chaque matière toutes les semaines. Ils organisent des concours blancs pour chaque semestre. Vraiment ne gaspillez pas votre argent, allez au tutorat.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

En doublante, j’étais bien classée au premier semestre et j’ai perdu pas mal de places au vrai concours (mais c’était de ma faute). Au S2, j’étais super bien classée (genre 50 premiers) et j’ai remonté 105 places par rapport au S1 au vrai concours.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

Alors comme j’ai expliqué plus haut, j’ai pris du retard au S1 et je l’ai très très mal géré. Si vous prenez du retard, il faut absolument voir les cours que vous n’avez jamais vu en priorité.

Au S2, non j’ai pas pris de retard même si on a beaucoup de boulot. Le tutorat nous fait prendre de l’avance en appareil locomoteur et en primant ça nous parait un peu débile ou on comprend pas trop mais les cours commencent très tard en app loc et c’est énormément de boulot pour apprendre donc oui il faut vraiment suivre le tutorat et travailler l’app loc à ce moment là. Il faut trouver du temps dans la semaine pour l’apprendre impérativement. Pour ma part, je travaillais l’app loc le jeudi après midi jour de colle et le dimanche aussi.

Quel était votre rythme de travail ?

L’après midi, je travaillais et je faisais une pause vers 16h pour gouter et ensuite je retournais travailler. Pendant le mois de révisions, je faisais une pause vers 10h ça dépendais et puis pareil au gouter. Après je suis pas la pro du mois de révisions, je sais pas si j’ai encore trouver quelque chose qui fonctionne pour moi mais au S2 ce que je faisais c’est que j’ai fait un tour de tous les cours et ensuite comme j’avais déjà vu 5/6/7 fois les cours pendant le semestre je me suis mise à faire des annales pour les 2/3 semaines qui restaient.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

J’étais pas trop en mode compétition mais j’avais du mal à par exemple partager mes cours à quelqu’un qui n’étais qu’une connaissance. Avec mon amie/binôme avec qui j’ai travaillais tout le semestre, je n’avais aucun problème à partager ou à expliquer des choses. Vraiment on s’entraidait beaucoup et on se poussait chacune vers le haut.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

En primante, plutôt décontractée, au S2 j’avais un peu abandonné ayant compris que je ne l’aurais pas. Par contre c’est énormément plus stressant de redoubler parce qu’on a plus le droit à l’échec. En mars, il faut prévoir de s’inscrire sur parcoursup alors qu’on ne se voit pas du tout faire autre chose et ne pas avoir notre place.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

Alors ça dépendait des cours, et des passages.J’étais beaucoup plus attentive en primante car tout était nouveau et beaucoup moins en doublante. En doublant on est là pour vérifier que rien ne change et pour comprendre des choses que l’on aurait pas compris l’année d’avant.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

J’avais mes cours sur ordinateur. Cependant pour les nouveaux cours je prenais aussi un dictaphone avec moi pour pouvoir tout avoir dans le cours et compléter chez moi. Ca prend beaucoup de temps que de prendre un cours à partir de zéro et heureusement ça n’arrivait que rarement.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Alors en primante et au S1 de doublante, je n’ai fait aucune annale. Les résultats que j’ai eu étaient moyens par rapport au travail que je fournissais, je recommande vraiment de faire des annales. C’est moins pénible de faire des annales pour réviser que de réviser encore et encore les mêmes cours, on voit ses notes progresser et c’est motivant.

Au mois de révisions, j’avais aussi pris un petit carnet sur lequel je notais tous les pièges que je n’arrivais pas à retenir, je triais par matière pour le relire avant chaque matière du concours.

Comment était organisée votre journée ?

Alors comme je l’ai déjà un peu dit, ça se déroulait comme ça:
6h30 : réserver les places (pas souvent)
7h45 : début des cours
11h45 : fin des cours/déjeuner
13h30/14h : apprendre les cours du matin/ réviser
16h30 : goûter
17h : apprendre les cours du matin/ réviser
18h : départ pour le tutorat
19h : tutorat
si pas de tutorat, j’arrêtais à 20h.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Restez motivés, rien n’est jamais perdu. C’est une période difficile mais ça ne dure « qu’un an ou deux » et ensuite vous serez débarrassés et tellement soulagé de passer. Gardez un peu de temps pour vous aussi, ne pas oublier que c’est un marathon et pas un sprint.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Même si je n’étais pas dans le numérus au S1, je n’ai rien lâché et j’ai travaillé comme jamais et ça m’a permis de remonter plus de 100 places. Si vous êtes classés un peu loin, ne perdez pas espoir car si vous vous donnez à fond vous remonterez des places. Il est tout à fait possible de remonter 100-200 places en travaillant des matières comme l’UE7 à fond.

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?

Je pense que j’ai pas mal parlé de ce qui a aidé à ma réussite mais pour résumer : mon binôme, faire les annales, ne pas abandonner.

Aussi quand j’apprenais, je recopiais sur une feuille à part ce que je voulais apprendre. Je surlignais pas forcément beaucoup, au fil du temps en voyant les pièges en colles je surlignais en rose pour qu’à chaque fois que je révise mon cours je vois le truc juste pour pas m’embrouiller avec le piège.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

C’est une année difficile et j’avais beaucoup de chance d’habiter chez mes parents et d’avoir leur soutien quand ça n’allait pas. C’est dur mais une fois que c’est fait ça vaut vraiment le coup.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

J’aimais bien venir voir les témoignages, ça m’aidait à me remotiver !

1 COMMENTAIRE

  1. Salut ! Merci beaucoup pour ce témoignage. Je suis doublant à Paris 11 et je stresse un max pour cette année. J’ai passé les vacances à me poser des questions sur ma méthode de travail en me demandant constamment si c’était la bonne. Au final, je me suis rendu compte que mon problème était l’efficacité. Des conseils ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here