Léa B, en 2ème année de Maïeutique à Lille nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2016 – 2017, 3/29

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

STAV (sciences de l’agronomie et du vivant) spécialité aménagement paysager mention assez bien puis j’ai fais une licence de biologie spécialisé en biologie cellulaire et physiologie

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

primante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

maieutique

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

au lycée, je n’étais pas très assidue, ni régulière dans mon travail, par contre quand j’ai commencé la fac de biologie, j’ai du faire des fiches de tous mes cours et les travailler souvent

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

J’habitais chez mon père.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

1h

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Pas vraiment, je pensais qu’avec la fac de biologie, je serais mieux préparer à la PACES, mais non. La PACES est vraiment une année particulière. J’ai mis du temps à me refaire des repères et à m’adapter à la nouvelle fac et aux étudiants qui sont plus jeunes que moi.

Mais au bout d’un mois et demi, j’avais trouvé mon équilibre, mon rythme entre les cours, les révisions et je prenais du temps pour moi même

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

J’ai essayé mais j’étais en vacances mais j’avais plus envie de profiter de ma famille et de mes amis plutôt que de me plonger dans les cours. Au final, je ne pense pas se soit important de réviser pendant les vacances, il faut profiter de ses moments et ne pas en perdre une seconde !

Reposez vous aussi pour être au taquet dés le début de la PACES ! Ne pas rater le début de PACES est très très important.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Oui, je fais du patinage artistique en compétition, avant je patinais 2h par semaine et j’entrainais des petits, puis je m’entrainais seule en séance publique, je passais presque 6h par semaine à la patinoire.

En PACES, je n’ai gardé qu’une heure par semaine et j’ai arrêté la compétition. Je ne pouvais pas imaginer une seconde d’arrêter le patin, et ça m’a aidé durant ma PACES, c’était le moment ou la PACES et le stress disparaissaient, ça me vidait la tête. C’était l’un des moments que j’attendais le plus dans ma semaine.

Parfois pendant les révisions, quand j’étais trop stressé et que j’avais besoin de me détendre, j’allais en séance publique, ça m’ait arrivé 2 fois durant ma PACES.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Avant, je sortais pas mal, je voyais beaucoup mes amis et mon copain. En PACES, j’ai arrêté les sorties, mais j’essayais de voir mes amis quand même (on mangeait ensemble souvent).

Le samedi, j’arrêtais de réviser à 17/18h jusqu’au au dimanche après le repas du midi. La plupart des samedis soirs, je voyais mon copain, et parfois je sortais un peu pour voir mes amis et le dimanche matin je me laisser dormir.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Non, une partie de ma famille est dans le paramédical, mes parents sont tous les deux kiné et j’ai une tante infirmière.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

8h ! le sommeil est l’une des choses les plus importantes en PACES. Même si je n’arrivais pas à faire les objectifs de ma journée, tant pis, j’allais me coucher.

Les heures de sommeils se perdent, mais elles ne se rattrapent pas. J’arrêtais de réviser à 22h et je me levais vers 6h30, et quand je n’avais pas cours, je fessais 22h30/7h. Le dimanche je me laissais dormir pour commencer la semaine en forme.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Je travaillais entre 10 et 12h (en comptant les heures de cours), cela dépendait des jours, lorsque j’avais cours, je passais 2 heures dans les transports en communs, je lisais des fiches ou des cours simples dans le métro, ce n’est pas la méthode de révision la plus efficace, mais c’était déjà ça de pris. Le midi je prenais 1h de pause pour manger, et pendant les révisions 1h + 30 min de sieste.

Pour le soir, je prenais une heure de pause pour manger. Quand je finissais de réviser vers 22h, j’allais prendre ma douche et quand je pouvais je lisais quelques pages d’un livre pour me changer les idées, c’était le moment de détente de ma journée.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

J’étais très régulière en PACES. Avec mes années de fac de biologie, je sais très bien quelle méthode me convenais ou non et comment n’y prendre pour travailler telle matière de cette façon et une autre autrement.
En cours, j’étais toujours concentrée, même si j’avais les cours de ma marraine, je vérifiais que le prof ne rajoute pas des choses ou qu’il en change. Je ne parlais pas avec mes voisins, je mettais mon téléphone dans mon sac pour ne pas être tenter de le regarder. Le soir, je mettais en forme mes cours sur l’ordi, je prenais du temps pour faire une mise en page correcte, puis j’imprimais.

je fessais ça pour tous les cours de la journée. Une fois les impressions terminaient, j’apprenais les cours.
Cette méthode n’est pas toujours évidente à mettre en place car parfois j’avais cours de 8h à 12h mais d’autres fois de 8h à 18h. Donc les cours que je n’avais pas le temps d’apprendre, je les laisser de coté. Le lendemain, je fessais pareil, et si j’avais le temps, j’apprenais les cours que je n’avais pas eu le temps de faire la veille.
Le samedi, c’était la journée ‘rattrapage’ tous les cours que je fessais tous les cours que je n’avais pas pu apprendre dans la semaine, et quand j’avais le temps, je relisais les cours difficiles de la semaine, puis à 17h j’arrêtais.
Le dimanche, je prenais cette journée pour me concentrer sur une seule matière.
Souvent le lundi, je n’avais que 2h de cours, alors je finissais les cours de la matière que je voyais le dimanche et je fessais des annales d’une autre matière, cela me permettais de voir mon apprentissage à long terme.

Pour apprendre, j’avais besoin d’écrire, alors j’avais toujours un cahier de brouillon avec moi ou j’écrivais les mots importants ou des schémas, je m’étais fait un calendrier ou j’écrivais les objectifs de la journée pour me motiver.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Pas pour tous. Ce n’est pas possible de faire fiches pour chaque cours, mais ça aide quand même. Du coup je fessais des fiches uniquement pour les parties de cours qui étaient plus difficiles, j’explique la partie en question avec mes propres mots et je détaillais bien pour être sur que la prochaine fois que j’allais revoir ce cours, ma fiche m’aide vraiment.

Je fessais des dessins et mettais beaucoup de couleurs pour que ça soit le plus agréable possible.
Je fessais des fiches pour la biochimie (glycolyse, cycle de Krebs …), en chimie organique et en embryologie
En anatomie et en histologie je dessinais des schémas qui me permettaient de mieux comprendre.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Je travaillais seule chez moi le plus souvent. Quand j’avais du mal, je revissais en BU ou alors dans la bibliothèque de ma ville.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Le plus souvent chez moi.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

A l’université catholique de Lille, il n’y a pas de prépa privée proposé, il y a un tutorat et tout le monde peut participer. Se sont des étudiants de 2ème année qui vont le tutorat.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

On n’était pas classé mais on avait des quartiles, ce qui nous permettais de nous donner une idée, cependant, ce n’est pas parce qu’on était pas dans le meilleur quartile qu’on n’allait pas réussir.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

Très rarement, je prenais le samedi pour rattraper mon retard. Je pense que c’est l’une des choses qui m’a permis de réussir, j’ai commencé mes 2 périodes de révisions sans retard et j’ai vraiment bien pu réviser(et non apprendre) l’ensemble de mes cours pendant les révisions et avoir du temps pour faire les annales.

Quel était votre rythme de travail ?

lorsque j’avais cours je me levée à 6h30 pour être en cours à 8h, comme nos emploi du temps changeaient chaque semaine, c’est compliqué de donner une journée type, mais j’allais en cours, je prenais une heure pour manger, puis je revissais.

Je retournais en cours après si j’avais cours l’après midi sinon je rentrais chez moi. Dans tous les cas, je revissais jusque 22h le soir.

En révision ou les week end je fessais comme ça :
Levée 7h
Révision de 8h à 12h
Pause du midi 12h à 13h (des fois 13h30)
Révision de 13h à 16h
pause gouter de 16h à 17h
Révision de 17h à 20h
Repas du soir de 20h à 21h
et je finissais ce que j’avais commencé jusque 22h puis j’allais me coucher. ;

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Le début était difficile, je me laissais facilement impressionner par les autres, puis j’ai appris à ne pas faire attention aux autres. C’est vrai que dans un concours, on est en compétition avec les autres, mais je pense que pour réussir, il faut se détacher de cela, et se concentrer sur soi même plutôt que de surveiller en permanence ce que les autres savent ou non.

J’aidais les personnes en qui j’avais confiance et qui m’auraient aidé si je leur avais demandé de l’aide. Je n’avais pas beaucoup d’amis en PACES, mais j’étais entourée de personnes biens, sur lesquelles je pouvais compter.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Très stressée au premier semestre, avec la fac que j’ai faite auparavant, j’avais l’impression d’avoir perdu 3 ans, je voulais absolument avoir ma PACES et du premier cours pour éviter d’avoir encore plus de retard. Ça m’a servi de motivation supplémentaire et ça m’a stressée d’avantage.

Après les résultats, j’ai eu un bon classement qui me permettais de tenter médecine, j’ai reçu pas mal de pression de proches et d’autres personnes “me forçant” de choisir médecine plutôt que sage femme. Même si cela ne venait pas d’une mauvaise intention, je me sentais perdue et d’avantage stressée … j’ai mis du temps à passer au dessus des remarques et à affirmer mon choix.
A présent, j’ai l’impression que cette période d’hésitation à renforcer mon envie d’être sage femme.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

J’étais très concentrée, je ne parlais que très peu, j’étais avec mes amis, qui sont elles aussi sérieuses.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

J’enregistrais tous mes cours. Je tapais les cours à l’ordinateur, puis je ré écoutais le soir s’il me manque des passages. Au début taper à l’ordinateur me semblait compliqué mais à force, on s’habitue à taper plus vite.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Oui ! Très important ! Pour voir les sujets qui tombent souvent, ceux qui tombent moins, le type de question que les prof aiment posés et aussi pour s’évaluer.

Pendant les révisions je fessais 2h d’annales par jours, je les corrigeais avec l’aide de ma marraine, et je justifiais les bonnes et mauvaises réponses.

Les annales m’ont aussi appris à faire attention à la tournure des phrases, et de trouver les pièges, pour moi c’est indispensable d’en faire pour réussir la PACES.

Comment était organisée votre journée ?

Mes journées étaient très denses, comme je l’ai déjà expliqué, j’essayais d’apprendre les cours du jour le soir même. C’est un rythme à prendre dés le début de l’année pour ne pas de retrouver déborder au milieu du semestre.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Déjà, le plus important, c’est de bien dormir et suffisamment. (8h c’est bien :)

Ensuite, prenez le rythme au plus vite, je me souviens que le premier jour de PACES, je n’avais eu que 2 heures de cours, mais en rentrant chez moi, je les avais apprise le soir même ! Attention, il faut prendre le rythme, mais ne vous mettez pas à fond dés le début, la PACES n’est pas une course, mais un marathon, il faut pouvoir tenir toute l’année.

Je vous conseille aussi de prendre soin de vous, si vous êtes malades, aller voir votre médecin, si vous êtes stressé appelé un ami ! La PACES nous demande énormément de temps, mais vous avez le droit de souffler ! Faites des pauses quand vous sentez que vous n’arrivez plus à vous concentrer et aérer vous l’esprit.

Un dernier conseil, prenez 10 minutes dans votre journée pour ranger et trier vos cours ! ça vous éviteras de perdre des cours :)

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Je pense qu’avec la licence de biologie que j’ai faite avant, j’avais plus l’habitude de travailler régulièrement et j’avais déjà une bonne méthode de travail. J’avais aussi une très forte motivation, être sage femme, c’est ce que je voulais le plus ! Alors même quand ça n’allais pas, je repensais à ma motivation et j’imaginais la joie que je ressentirais le jour ou je passerais en 2ème année :)

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Cette année est très difficile, mais elle passe très vite ! Je ne l’ai pas bien vécue, mais la PACES m’a montrée que j’étais capable de le faire et à quel point je voulais réussir cette année. La PACES demande beaucoup de sacrifices mais je sais à présent que cela en valait la peine ! Courage !

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

Vraiment pas mal ! j’avais lu pas mal de témoignage pour me préparer à la PACES, ça m’a aidé dans cette année !

7

Ajouter cet article aux favoris !

2017-06-16T11:11:02+00:00 16 juin 2017|Categories: Les primants, Les témoignages, Lille, Maïeutique|2 Comments
  • Benben

    Bonjour Léa,

    J’ai une question, je me disais que moi et mes deux années de retard c’était grave pour faire PACES haha… mais toi du coup, t’es rentrée en P1 à 21 ans ?

    Merci bien

  • Lea Bernier

    Oui exactement, j’ai mis un certain temps à m’y faire, j’avais l’impression d’avoir raté quelque chose, mais dans le fond peu importe ton âge, on avance chacun a notre rythme ! :) Et l’avantage d’être plus âgé c’est d’avoir plus de maturité, de mieux se connaître, c’est important pour la PACES ;)
    Même si tu as 2 ans de retard ca ne veux absolument rien dire, tu peux tout à fait y arriver ! :)

    N’hésite pas si tu as d’autres questions ;)

Télécharge gratuitement 15 fiches des tuteurs de notre tutorat !
On te les envoie par mail :