Laureen.B, en 2ème année de Médecine à Paris Ouest nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2016 – 2017, 145

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S, spé SVT, mention Bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

doublante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

J’ai passée les concours médecine, pharma et dentaire. Mes classements respectifs étaient 106e, 94e et 36e.

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Au lycée j’étais plutôt dilettante. Je bossais mes cours avant les interros ou les devoirs ramassés mais pas de manière régulière.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

Chez mes parents.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

En primante j’en avais pour 45 min environ. En doublante j’ai eu ma voiture du coup 15 min.

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

La transition lycée-fac à pas été trop brutale dans mon cas parce que j’allais déjà au lycée dans la même ville et que j’ai retrouvée beaucoup de personnes de mon lycée à la fac mais même sans cela la fac est petite, conviviale et les gens sont globalement sympa du coup c’est facile de s’adapter.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

J’ai fait une pré-rentrée. Celle de la prépa Médisup mais je me suis rendue compte par la suite que celle du tutorat est au moins aussi bien.
La pré-rentrée je l’ai faite parce qu’on me l’a conseillée et que mes potes du lycée qui allaient en PACES en faisaient une mais je comprenais pas trop le principe au début !

Au final c’est vraiment génial parce que ça permet de découvrir certains cours du premier semestre (pendant les dernières semaines du mois d’aout), de comprendre ces cours et de commencer à les apprendre afin de ne pas être complètement perdu en début de semestre. En plus ça permet de se familiariser avec les QCM et de se mettre serieusement au travail en trouvant le rythme qui nous convient.
La pré-rentrée selon moi c’est la meilleure des transitions entre les vacances et la rentrée universitaire. Je vous conseille plutôt celle du tutorat parce qu’elle est moins chère et qu’elle se déroule directement dans les locaux de la fac se qui permet de s’accoutumer plus tôt à la fac. Mais s’il n’y a plus de place dans celle du tuto, celle de Médisup est top aussi !!!

En doublante j’ai fait la pré-rentrée du tutorat (la formule adaptée aux doublants) et j’ai adorée! Ca m’a remise dans le bain et ça m’a donnée de la motivation pour le reste du semestre.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

En Paces je faisais 1 h de zumba par semaine le mercredi soir. Comme ça je me défoulais, je passais 1 h à me marrer avec mes potes là bas. Ca me permettait de voir d’autres choses que mes fiches de cours et mon bureau :)
Si vous aviez déjà une activité pas trop prenante au lycée qui vous plaisait continuez là c’est vraiment pas du temps perdu.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

En primante j’ai due sortir 2-3 samedi soir grand max, du coup je me suis vachement isolée, je voyais plus mes potes hors Paces et ça m’a pas tellement réussie. J’avais des gros coups de mous régulièrement dans l’année.

Alors qu’en doublante je suis sortie un soir toutes les 2 semaines environ (pas des grosses soirées mais des soirées genre de 19h à 23h quoi). Je pense que la zumba et ces sorties là c’est ce qui m’a fait tenir toute l’année en doublante.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

De la famille éloignée, c’est vrai qu’ils m’ont motivés de temps en temps en prenant des nouvelles mais selon moi c’est pas un facteur déterminant dans la réussite de la Paces. On peut très bien y arriver sans aucun médecin dans sa famille.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

J’essayais de respecter 8h de sommeil par jour. Souvent le week-end j’étais complètement crevée du coup je dormais 9h et puis j’hésitais pas à faire une grosse sieste quand je sentais que ça allait pas.
Le sommeil je pense que c’est vraiment un des piliers pour y arriver. Le mieux c’est d’avoir un rythme de sommeil constant se coucher tous les soirs à la même heure et se lever tous les matins à la même heure. Personnelement ça m’a beaucoup aidée à gèrer la fatigue.
Faut vraiment essayer de trouver le juste milieu entre le temps de sommeil et le temps de travail dans la journée qui permette d’être efficace et motivé toute la journée.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

J’essayais de me caller 10h de travail par jour. Certains jours plus, certains jours moins mais je faisais en sorte que ça se compense.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

Au lycée j’avais une mémoire visuelle, il me suffisait de lire et relire calmement mes cours pour les apprendre. Je faisais quelques fiches mais j’apprenais surtout en lisant.
Du coup en primante, je lisais mes cours en attendant que ça rentre mais je me suis vite rendue compte que ça ne me correspondais pas. Du coup j’ai essayée pleins de méthodes différentes: réciter, réécrire, faire des fiches…
Finalement pour apprendre par coeur je lisais attentivement mes fiches de cours en recopiant sur une feuille les mots ou phrases importantes avec lesquels j’avais du mal. Parfois je gardais ces feuilles et je les récitais jusqu’à les connaitre par coeur. Souvent je cachais des mots difficiles dans mes fiches de cours histoire d’improviser des petites interro surprise. En gros je faisais tout ce que je pouvais pour être active dans l’apprentissage parce que dès que j’étais trop calme j’avais tendance à me déconcentrer. Ensuite quand j’avais un peu de temps je faisias des QCM pour vérifier que je connaissais bien mon cours (parfois je faisais les QCM avant de revoir le cours pour voir si je m’en souvenais : ça marche super bien)

Pour chaque cours j’allais au cours magistral avec une fiche de cours (en primante c’était des cours récupèrés des années précédentes sur le site du tutorat et en doublante c’était les fiches de la prépa que j’avais utilisées en primante), je me concentrais à fond pendant le cours magistral pour retrouver les infos du prof sur la fiche de cours et noter les nouvelles infos. Une fois les cours magistraux du matin finis j’apprenais ces cours l’aprem, je les revoyais le lendemain, le week end puis régulièrement toutes les 2 semaines grand max.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Je faisais des fiches pour les formules en physique, en chimie, en biostatistiques mais jamais de fiches de cours pour les matières de par coeur. J’utilisais les fiches de la prépa c’est un gain de temps énorme.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Je travaillais seule très concentrée mais le plus souvent à la même table que mes potes pour pouvoir leur poser toutes les questions dont j’avais besoin. Pour moi c’était rassurant de voir mes potes autour de moi. Je savais que si j’avais des problèmes avec un cours on pouvait en parler. Ils avaient souvent des astuces pour faciliter les apprentissages ou des petits moyens mémos techniques <3

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

En fait en Paces je supportais mal la routine des journées : se lever, travailler, manger, dormir… Du coup j’essayais de varier les plaisirs !
Soit j’allais en cours magistral à la fac, soit en TD à la fac, soit en concours blancs à la fac ou à la prépa.
Quand je travaillais seule j’allais à la fac dans les salles de TD où on peut travailler tranquille, soit à la BU (où mes potes étaient quasi tout le temps), soit chez moi. C’était 3 ambiances différentes mais j’alternais les 3 pour pas avoir l’impression de tous les jours faire la même chose.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

Aux 2 :)
Le tutorat c’est 1 (ou 2) concours blanc par semaine auxquels j’allais à chaque fois parce que ça permettais d’avoir une idée de ses classement par rapport au reste de la fac.
Pour ce qui est de la prépa : j’étais à Médisup en primante et à concours plus en doublante.
Médisup c’est des fiches de cours, des QCM, des exercices, des profs des concours blancs un encadrement. Si vous avez les moyens de vous payer cette prépa elle est géniale mais si vous n’avez pas les moyens je vous conseille vraiment de demander à des personnes de 2 e année ou plus de vous passer leurs anciennes fiches et anciens poly d’exercices médisup (y a des personnes qui sont prêtes à s’en séparer gratuitement il suffit de demander un peu partout ou vous pouvez). Comme ça même si vous êtes pas à la prépa vous avez quand même matière à travailler parce que dans notre fac la prépa complète souvent les supports fournis par la fac.
Pour ce qui est de concours plus pour les doublants j’ai trouvée ça moins utile que médisup en primant.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Ca dépendais… J’étais pas tellement constante dans mes classements parfois j’étais dans le haut du classement, parfois j’étais déclassée mais en moyenne j’étais classée mais dans le bas du classement (environ 120). Du coup j’étais super stressée, je me remettais tout le temps en question et je me boostais pour donner le meilleur de moi même!!!

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

En primante j’avais tout le temps du retard que j’essayais de ratrapper les week end mais j’y parvenais pas vraiment du coup j’arrivais aux révisions avec mon retard à rattraper avant de commencer mes vraies révisions… Ca m’a beaucoup pénalisée et ça a participé à mon redoublement.
En doublante j’avais quasiment jamais de retard parce que je me faisais des planning et que je m’y tenais.

Quel était votre rythme de travail ?

Je bossais beaucoup et j’essayais de me donner à fond quand je bossais.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

J’étais altruiste : j’essayais de répondre aux questions de mes potes et d’aider au max les gens que j’appréciais.
J’étais vraiment dans ma bulle en mode compétition avec moi même. J’essayais de me prouver que j’étais capable d’y arriver (mais sans écrasser qui que ce soit).

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Plutôt stressée : je coyais pas du tout en moi.
Par contre à l’approche des concours j’arrivais à me décontracter en me rèpétant des trucs du style: “tu vas y arriver” “t’as bien bossée” ce qui me permettait de pas stresser et perdre mes moyens pendant le concours.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

J’essayais d’être un maximum concentrée!!!

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

J’annotais des fiches de cours (en doublante c’était les miennes de l’année précédente et en primante c’était des fiches ou des diapos récupèrées à droite à gauche).

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

On a pas d’annales à Paris Ouest en tout cas pas pour l’instant.

Comment était organisée votre journée ?

La semaine:
7h lever
8h-12h cours magistraux à la fac
12h-13h30 repas
13h30-15h30 TD à la fac souvent
Pause
16h-19h apprentissage des cours du matin
19h-21h grosse pause diner douche télé
21h-22h30 cours ou QCM
23h max coucher

Week end:
7h45 lever
8h-12h30 cours (pause au milieu)
repas
14h-19h30 cours (2 pauses)
grosse pause repas
21h-22h30 ça dépendais : si j’étais contente de l’avancement de ma journée je me reposais sinon (la majorité du temps) je revoyais des cours pas complètement assimilés ou je faisais des QCM.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Restez motivés du début à la fin!!! Mettez vous à bosser à fond dès le premier jour.
Demandez des conseils ou des infos aux autres PACES, aux tuteurs, aux profs dans les prépas ou aux 2e, 3e années.
Parlez de vos difficultés avec des potes ou de la famille !!! Perso j’arrêtais pas de me pleindre et ça me permettais vraiment de vider mon sac pour me remotiver quand ça allait pas.
Ne surtout pas écouter les vantards ! Ces personnes super bien classées qui te racontent qu’elles n’ont besoin que de lire leur cours que 2 fois pour les connaître… C’est sûr qu’on est pas tous égaux, y a des petits génies en Paces mais même sans facilités dans l’apprentissage avec beaucoup de motivation je vous promet qu’on peut y arriver!
Ne lâchez rien pour ne pas avoir de regrets!!!!

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Je pense que c’est le fait de me remettre en permanence en question que ce soit sur ma méthode de travail, sur ma motivation ou sur l’organisation de mes journées.
En général le soir avant d’aller me coucher je repensais à ma journée en me demandant qu’est ce que j’ai bien fait et qu’est ce que j’ai mal fait? Est ce que j’ai été suffisamment efficace ? Est ce que je connais bien mes cours?… Ca me permettais de savoir où j’en étais et de me ressaissir quand j’avancais pas assez vite !
J’étais sur-motivée, je gardais en permanence mon objectif en tête. Du coup pendant ces 2 années j’ai été constante dans mon travail : je travaillais tous les jours et quasimement avec le même rythme à chaque fois ; je pense que c’est ça qui à payé.

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?

J’ai eu beaucoup de mal à trouver ma méthode de travail, j’étais pas efficace et j’ai perdue du temps ! En plus j’étais très intimidée par les autres pour qui ça semblait plus facile que pour moi, par les vantards, par les doublants du coup j’étais défaitiste je me voyais pas y arriver en primante… C’est seulement au deuxième semestre de mon année de primante que j’ai réussie à me mettre dans ma bulle, à ne plus faire attention aux personnes qui me déstabilisaient, à trouver ma méthode et à ce moment là j’ai commencer à énormement progresser, à améliorer mes capacités de mémorisation, à cerner les attentes des professeurs…

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

C’est vraiment très difficile.
Mais une fois que c’est passé on connait ses limites, on sait de quoi on est capable et on se sens fier de soi !

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

J’avais lue pleins de témoignages avant de commencer la Paces et ça m’avait beaucoup aidée à me projetter et savoir un peu mieux à quoi m’attendre !
Ce qui est cool c’est que la diversité des témoignages permet de se rendre compte qu’il y a plein de méthodes de travail pour réussir : ça donne des idées pour trouver les sienne.