Sommaire de l'article

Kevin, en 2e année de Dentaire à Nice nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2017 – 2018, 43 places

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

BAC scientifique spécialité physique-chimie avec mention assez bien.

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Je l’ai obtenu en doublant.

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

En primant je suis arrivé 504ème sur 1287 au classement général. En doublant 202ème sur 1320 au tronc commun et 31e en dentaire.

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

J’étais plutôt un élève qui travaillait la veille de contrôle sans privilégier une matière en particulier.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

chez mes parents pendant les 2ans.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

entre 40minutes et 1h en bus ( pendant les 2ans)

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Comme j’avais une prépa pendant ma première année de paces qui était située juste à côté des amphis pour les primants (au campus de sciences valrose), je savais où aller.
Les amphis pour les doublants étaient à la fac de médecine de Nice, de l’autre côté de la ville, mais j’ai vite pris mes repères car c’était toujours le même amphi (j’avais ma place préférée au tutorat haha).

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

primant: oui j’avais pris le stage intensif de pré-rentrée avec ma prépa dès le début du mois d’août car je voulais avoir toutes les chances de mon côté.
doublant: oui mais moins intensif je me permettais des jours sans travail. En tant que doublant on a encore ce stress d’échouer donc j’ai préféré bosser dès août.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Je venais à la fac en vélo. Quand j’ai doublé la fac de médecine était au bout d’une longue montée donc ça me faisait le sport de la semaine (le soir du tutorat). Sinon j’allais courir dès que je saturais niveau travail.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Pendant les petites pauses de 10/15mins, j’écoutais de la musique (une playlist qui me motivait à travailler) sinon à midi et le soir je regardais des videos sur youtube ou des séries sur netflix. Je sortais peu, à part après les concours blancs ou quand j’avais des baisses de moral.
J’avais fait un emploi du temps sur 1mois, que je renouvelais, dont je laissais un samedi de libre pendant lequel j’allais voir des amis.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Non je suis le premier

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

J’ai réussi dès le début de mon année de primant à garder un rythme compris entre 8 et 9h de sommeil. Vers la fin, c’est pareil pour pleins d’étudiants, j’avais besoin de dormir un peu plus. L’une des bases de la réussite, c’est le sommeil donc gardez un rythme régulier!!

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

primant: Je travaillais entre 12 à 13h par jour
doublant: 10/ 11h

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

Tout d’abord, je n’allais pas en cours ce qui me permettait de faire un emploi du temps en y intégrant les séances QCMs du tutorat le mardi soir, les journées de pauses et les cours à apprendre sans contraintes. Ma méthode était la même en primant et en doublant, il fallait que tous les cours du semestre soit appris en 2semaines. Donc à la fin du semestre j’avais lu le programme 8 fois.
LUNDI/JEUDI/VENDREDI/SAMEDI (sauf jours de concours blancs)/DIMANCHE étaient identiques c’est-à-dire que:
1) LE MATIN, je me levais à 7h30, je prenais mon ptit-dej pour commencer à 8h. Je faisais les matières les plus dures à mon goût ( biostats, biochimie, chimie G, chimie orga pour le S1 ou anat pour le S2), jusqu’à midi en prenant une petite pause à 10h.
2) L’APRES-MIDI, je reprenais à 13h avec des cours plus simples ( histologie, biophy pharmaco). Je prenais une pause à 16h pour le gouter haha et je terminais à 20h.
3)LE SOIR, je terminais soit les cours non finis de la journée soit je continuais à réviser jusqu’à 22/23h. Je peux conseiller les personnes faisant un planning comme moi à finir les cours fixés pour la journée sinon ça décale tout dans l’emploi du temps, mais pas de placer de cours le soir, je pense que c’est à cause de ça que j’ai raté mon année de primant parce que justement je ne retenais presque rien.
Le mardi était une journée comme une autre sauf que je ne travaillais que jusqu’à midi, j’allais récupérer les ronéos (ce sont les cours en amphi retranscris sur papier par des étudiants en année supérieure) et je les surlignais, enfin j’allais à la séance tutorat le soir même.
Le mercredi je continuais à surligner les ronéos en prenant le temps de les comprendre.
J’avais un code couleur pour le surlignage:
– le jaune fluo pour les informations importantes ( généralement écris en gras dans la ronéo)
-le orange fluo pour les informations complémentaires au jaune fluo
-le bleu le titre des grandes parties
-le rose fluo le titre des sous-parties
-le vert fluo le titre des paragraphes
-le vert et violet pastels quand on doit comparer 2 infos
Dès que j’avais terminé un cours je faisais une série d’une 10aine de QCMs puis je lisais un autre cours sur lequel je faisais une série de QCMS ainsi de suite jusqu’au soir. J’ai commencé à intégrer les annales dans mon programme environ 1 mois avant le concours.
Quand j’ai doublé j’ai eu l’ idée de recupérer les sujets des concours blancs et séances QCMs du tutorat pour m’improviser un concours blanc tous les mois. Ca m’a bien aidé puisque ca m’a permis de revoir les sujets potentiels pour le concours. Je peux le conseiller aux doublants qui ont un peu plus le temps .

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

primant: je travaillais sur les fiches de ma prépa
doublant: je travaillais sur les ronéos, sinon les fiches du tutorat sont très bien.
De manière générale j’écrivais sur des post-it des mnémotechniques ou des infos dures à assimiler ( les voies métaboliques en biochimie ou l’ostéologie en anat) que j’accrochais sur les murs de ma chambre.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Je travaillais seul.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

je travaillais chez moi car j’étais facilement perturbé par les discussions autour de moi, les pauses à répétitions dès qu’un ami avait envie d’en prendre une.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

primant: prépa privée
doublant: tutorat
En terminale, on nous disait que la PACES c’était l’enfer, que peu de personnes pouvait passer, du coup je me suis inscrit dans une prépa pour mettre toutes les chances de mon coté malgré que ça soit oéreux. Je peux dire que ça a eu pour avantage de m’apporter une méthodologie très tôt, des fiches ce qui permet d’apprendre plus vite, d’avoir un soutien moral avec les profs de la prepa mais aussi avec les amis que je me suis fait, plusieurs concours blancs. Le désavantage majeur est que ça empiète sur notre temps de révisions. Il me fallait à peu pres 40min pour y aller et 40min pour rentrer chez moi et les cours duraient 2-3h , ce qui fait à peu pres 4h en moins dans les révisions.

A Nice, on a de la chance d’avoir un très bon tutorat qui encadre les P1 dès août avec des cours pendant la pré rentrée, des DMs, concours blancs, séances QCMs le mardi soir, d’avoir un parrainage qui permettait d’être soutenu, de belles fiches…

Je recommanderais malgré tout le tutorat, qui est équivalent aux prépas et en plus de ça gratuit.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

primant: je me classais autour de 600/700. Au fur à mesure que le semestre passait je faisais de meilleurs classements. J’ai fait une remontée de 150 places entre le dernier concours blanc et le concours de décembre.
doublant: au premier semestre en moyenne 180e et au deuxieme semestre c’etait assez compliqué parce que des fois je pouvais me classer parmi les 50 premiers et des fois les 200 premiers.
La meilleure des sensations est d’être TOP 200, car on a le privilège d’avoir son nom d’inscrit au lieu d’avoir son numéro etudiant. On a l’impression de sortir du lot.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

J’avais un planning que je suivais à la lettre, j’avais rarement de retard.

Quel était votre rythme de travail ?

Comparé aux autres étudiants je dirais un travail très intensif. Mes pauses étaient limite chronométrés et si je décalais la révision d’un cours ne serait-ce que d’une demi heure j’étais stressé.
Quand je devais travailler je travaillais sérieusement et quand je prenais une pause je la prenais sérieusement. J’étais très strict et dur avec moi même, que je ne conseille à personne

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

J’étais à l’écoute des gens qui m’entouraient, je les aidais mais dès qu’on avait une séance QCMs ou un concours blanc c’était une compétition face à mes amis ( on se taquinait, ce n’était pas une réelle compétition). Je dirais que j’étais plus en compétition avec moi même qu’avec les autres. Dès la sortie des résultats d’une séance QCM je comparais mon ancien classement avec le nouveau.
Je peux comparer le premier semestre de la PACES à un sprint et le deuxieme semestre à un marathon.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

J’étais quelqu’un de très stréssé. Quand je perdais quelques places je me remettais en question. Par exemple pendant l’épreuve de biostats au premier semestre, j’avais tout mis au hasard tellement j’étais stressé. Je n’arrivais plus à dormir pendant une semaine, j’ai même pensé à me réorienter mais dès que j’ai vu que j’étais arrivé 134e j’ai réalisé que c’était le stress qui m’avait fait croire que je répondais au pif.
Il faut savoir relativiser!!! Même si on a des coups de pression il faut trouver du positif dans notre travail.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

J’étais très concentré durant les cours car il ne fallait pas perdre une information. Plus on comprend tôt, mieux c’est.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

J’allais très rarement en cours mais quand j’y allais je prenais le cours de l’année passée ( sous la forme de ronéo ou de fiche) et je rajoutais les parties du cours qui étaient nouveau ou enlevais les parties hors programme.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Je rajoutais les annales dans mon planning environ 1 mois avant le concours. Je travaillais dessus uniquement si le prof était encore présent à la fac pour pouvoir cerner les QCMS types, les parties du cours qui peuvent l’interesser.

Comment était organisée votre journée ?

1) LE MATIN, je me levais à 7h30, je prenais mon ptit-dej pour commencer à 8h. Je faisais les matières les plus dures à mon goût ( biostats, biochimie, chimie G, chimie orga pour le S1 ou anat pour le S2), jusqu’à midi en prenant une petite pause à 10h.
2) L’APRES-MIDI, je reprenais à 13h avec des cours plus simples ( histologie, biophy pharmaco). Je prenais une pause à 16h pour le gouter haha et je terminais à 20h.
3)LE SOIR, je terminais soit les cours non finis de la journée soit je continuais à réviser jusqu’à 22/23h. Je peux conseiller les personnes faisant un planning comme moi à finir les cours fixés pour la journée sinon ça décale tout dans l’emploi du temps, mais pas de placer de cours le soir, je pense que c’est à cause de ça que j’ai raté mon année de primant parce que justement je ne retenais presque rien.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Il faut garder en tête que certes la PACES c’est horrible mais que les années supérieures sont plus belles. La fierté d’avoir réussi la PACES est indescriptible, il faut l’avoir fait pour le comprendre.
Votre rêve est de faire des études médicales alors foncez!!! Ne pensez qu’à votre objectif premier avec les conseils avisés de votre entourage .

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Je dirais ma pérséverance, je n’ai jamais abandonné et j’aurais pu le faire des milliers de fois. Au deuxieme semestre de mon année de doublant, j’ai eu un probleme personnel qui a fait que je faisais des insomnies pendant près d’un mois. Malgré des nuits de 4h, j’ai travaillé pendant 10/11h le lendemain. Heureusement que j’ai trouvé la force de me rétablir sinon je n’aurais pas pu être en dentaire.

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?

Le fait d’avoir eu une prépa, en plus de cela qui n’était pas à jour dans le programme et le fait de travailler tard le soir. Je suis loin d’être déçu de mon parcours car cela m’a rendu bien plus fort et mature. J’ai gardé pendant ma deuxieme année le même rythme de travail mais avec plus de temps pour moi. Il ne faut jamais mettre de coté son bien-être. un esprit sain dans un corps sain!!!

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

C’est une année assez lourde pour un élève qui sort à peine du lycée. Même si on est triste, en colère, déprimé, au fait tous les adjectifs les plus négatifs peuvent décrire cette année, et bien on en sort beaucoup plus fort. Avec du recul, je suis nostalgique des moments de liesse quand je voyais de bons classements ou de soulagement quand je sortais du concours mais heureusement que j’en retiens aussi du bon de cette année.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

C’est un site qui remonte le moral des paces et ca c’est génial de votre part. Je me souviens des posts humoristiques sur facebook et des mnemotechniques qui m’ont bien aider .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here