Sommaire de l'article

Julie A, en 2ème année de Paramédical à Caen nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2016 – 2017, Numérus Kiné: 50 places

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S, spécialité physique-chimie, mention Bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Doublante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

Seulement kiné, 6e/50

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

J’étais une bonne élève, plutôt assidue en cours. Même si j’ai toujours eu tendance à attendre le coup de bourre de dernier moment pour me mettre à réviser…

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

Toujours chez mes parents

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

Environ 20min

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Oui, assez.
Les cours magistraux se déroulant tous au rez de chaussée dans un amphi 1 000 (et un de 500 avec la retransmission) dès l’entrée dans l’établissement, il est donc assez simple de s’y rendre et de trouver ses repères.

Les TD en revanche c’était une autre affaire…
Ils pouvaient se dérouler sur plusieurs campus, ce qui n’est pas très pratique si les 2 TD de la demi journée se déroulaient sur 2 sites différents, ayant seulement 15 min de battement entre chaque.
Il fallait donc bien choisir les TD auxquels on voulait assister et où.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

En primante, j’ai « seulement » participé à la pré-rentrée de la prépa privée. Ce qui pour moi a très vite montré l’intensité de la paces et m’a permis d’expérimenter une méthode de travail (mais pas encore la bonne malheureusement)

En doublante, j’ai commencé à revoir mes cours de l’année précédente dès le 15 août. Je m’étais fait un programme avec un certain nombre de fiches de cours à relire par jour.
J’essayais de travailler 2h par jour environ, pour me remettre dans le bain tout doucement.
Mais à côté de ça, je ne m’empêchais pas de sortir si j’en avais envie; je calais mes quelques heures de travail quotidien un peu comme je voulais.
Je n’ai surtout pas essayé de reprendre le rythme très hard de l’année, parce que ça reste les vacances et elles sont vraiment rares et précieuses si on veut tenir jusqu’au bout.
(au final j’avais réussi à revoir un peu plus de la moitié du premier semestre)

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Avant la paces je faisais beaucoup de sport ( 4 entrainements de natation de 2h par semaine), et j’ai fait l’erreur en primante de vouloir tout arrêter d’un seul coup par peur du rythme et de perdre du temps…
Mais arrivée au mois de novembre, plus rien n’allait dans ma tête, je travaillais tout le temps (sans voir forcément de résultats) sans échappatoire …
J’ai donc décidé de reprendre la natation mais un entrainement par semaine et le matin de 7h à 8h30, avant d’aller en cours et ça allait tout de suite beaucoup mieux !!

En doublante, j’ai gardé cet entrainement une fois par semaine et j’ai même fait des semaines avec 2 entrainements. Ça permettait de me vider la tête et de souffler.

Je conseille vraiment aux sportifs de garder un minimum de contact avec le sport, mais en faisant attention à ce que ça ne soit pas trop non plus !

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

En primante, je me gardais les vendredi soirs de libre pour passer un peu de temps en famille et souffler de la semaine.
Mais je n’ai pas fait de soirée avec des potes.

En doublante, je me gardais aussi un soir par semaine pour souffler et je me suis accordée une soirée par semestre ou je bougeais et profitais un peu.
Franchement cette petite soirée faisait vraiment beaucoup de bien et en général le lendemain je me laissais dormir un peu plus pour récupérer et être au taquet quand je me mettrais à bosser (10h).

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Ma tante est médecin généraliste.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

J’essayais d’avoir 8 heures de sommeil par nuit dans l’année.
Quoi qu’on dise, le sommeil est vraiment primordial en paces, avec un rythme de travail aussi intensif on ne peut pas tenir bien longtemps avec quelques heures de sommeil par nuit…
En tout cas pour moi c’était impossible, autrement je n’étais pas du tout productive les jours qui suivaient.

Pendant les semaines de révisions il m’arrivait de ne dormir que 6 ou 7h mais bon c’est sur une période assez courte, sur la dernière ligne droite !

Les micro-siestes sont aussi vos amies en paces ! 5-10min pour se donner le petit coup de fouet nécessaire pour tenir après le repas du midi par exemple.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Je devais être à 10 ou 11h de travail par jour.

En primante j’assistais à tous les cours et j’essayais de revoir les cours le soir jusqu’à 23h la fermeture de la BU (enfin surtout de rattraper mon retard).

En doublante je faisais de 9h à 12h30/13h puis de 14h à 21h et je mangeais chez moi en rentrant vers 21h30.
En période de révisions je faisais de 9h à 12h30/13h puis de 14h à 19h30 et après de 21h à 23h / minuit.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

Pour les matières calculatoires, je relisais le cours un peu en diagonale et je faisais beaucoup d’exos, d’annales…
Pour les autres matières je relisais attentivement les poly, faisais les annales. Environ 3 fois par poly sur un semestre.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

En primante j’ai essayé et je n’ai pas réussi et j’ai pris beaucoup trop de retard…

En revanche, en TD de la prépa de la première année, les profs donnaient des récapitulatifs de cours, que je notais et que je relisais avant les épreuves du concours, avec des fiches où étaient marquées mes erreurs pendant mes révisions.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

J’étais dans un petit groupe de copines.
La 2e année, mes copines avaient la capacité de travailler chez elles, contrairement à moi donc je me retrouvais parfois seule à la BU, surtout le weekend.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Surtout à la BU, je n’arrivais pas à me concentrer chez moi, où alors il fallait que je sois seule.
Le fait d’aller à la BU, me donnait des horaires à respecter.
Voir les autres travailler à la BU, me boostait aussi pas mal (esprit de compet’ un peu quand même)

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

J’ai fait les 2.
J’ai vraiment apprécié les prépas privées, elles m’ont permis de me donner un certain rythme.
Le fait d’avoir les fiches de cours sous forme de polycopié complet est vraiment très appréciable, en primant comme en doublant.
Le fait d’avoir des TD avec des profs différents de la fac est très bien aussi !
Pour celle de la 2e année, les concours blancs permettaient de se situer avec des étudiants doublants, qui sont dans le même cas que soi.

Le tutorat est très bon à Caen, les tuteurs se démènent pour la grande majorité d’entre eux.
L’année dernière ils ont réalisé des mises à jour de cours nouveaux qui m’ont beaucoup aidé!
Après il ne faut pas oublier que ce sont des étudiants et donc qu’il y a des petites erreurs.

Je recommanderais de faire les 2 tout en favorisant quand même la prépa privée.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

La première année pas vraiment, après elles ont reflété mon classement final.

La 2e année j’étais toujours dans le premier tiers, j’ai dû faire 1 ou 2 numérus mais pas beaucoup plus.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

Le 1er semestre de ma première année c’était absolument horrible, comme je voulais tout comprendre avant d’apprendre ou d’appliquer « bêtement » une formule.
Au final je n’ai même pas réussi à voir tout le programme tellement j’avais du retard à ce semestre là !

Pour le 2e semestre et la 2e année, je n’en avais pas vraiment, où alors je le rattrapais très vite (dans la semaine).

Quel était votre rythme de travail ?

Je relisais très souvent mes cours pour les assimiler.
Je faisais beaucoup de QCM et d’exos.
J’essayais notamment pour les cours calculatoires, de faire quelques petits exos du début de programme de temps en temps pour ne pas perdre la technique, quand ça faisait longtemps.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

J’avais un esprit de compétition mais je n’étais pas non plus au point de faire des crasses aux autres…
Je ne parlais pas vraiment aux personnes que je ne connaissais pas.
Je faisais attention de ne pas laisser traîner mes cours de prépa, mais ça n’allait pas plus loin…
Dans mon groupe de travail, par contre, on s’entraidait un maximum.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Mis à part les semaines de révisions et juste avant le concours, j’étais assez décontractée je pense…
J’essayais de me contrôler.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

Je dirais que ça dépendait des matières, c’est aussi pour ça que je n’allais plus en cours la 2e année parce que je perdais du temps, et je n’étais pas aussi efficace que si je bossais le cours seule dans mon coin.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Sur papier parce que je savais que j’allais avoir les cours par la prépa par la suite.
Mais les quelques nouveaux cours qu’il y a eu la 2e année je les ai suivis avec un dictaphone.
Les cours de spécialité la 2e année, j’y assistais et je suivais avec ma fiche de cours de l’année précédente.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Oui beaucoup, à la fin de chaque poly et pendant les révisions.

Comment était organisée votre journée ?

En primante j’ai essayé de faire des fiches avec les cours des profs au début mais j’ai pris énormément de retard, que je n’ai pas pu rattraper au 1er semestre, ce qui m’a coûté ma place en kiné dès la première année.
Au 2e semestre j’assistais aux cours, je relisais les cours de la journée mais assez succinctement histoire de me rappeler un peu les cours de la journée, puis après j’attendais les fiches de cours de la prépa pour vraiment apprendre ces cours là.

En doublante, ayant déjà tous les cours ou presque (j’avais assisté à tous les premiers cours pour savoir s’il allait y avoir des changements de profs ou de programme) je faisais des journées BU, mais j’assistais à tous les TD de la fac.

Je faisais l’ouverture vers 9h et je travaillais jusqu’à 21h (avec une pause le midi d’un peu plus d’1h et des petites pauses cafés) puis je rentrais chez moi, je mangeais mais je ne travaillais plus après, c’était très appréciable ça !
Le samedi pareil mais 10h jusqu’à 19h (les heures d’ouverture et fermeture) mais je travaillais un peu après mangé.
Le dimanche je préparais les TD de la semaine qui suivait, le matin et j’allais à la BU de 13h à 19h et je bossais le soir en rentrant jusqu’à 23h.

Je choisissais par jour 2 matières que j’allais travailler, une pour la matinée et une autre pour l’après midi.
Tout en me renseignant sur ce qui était fait en cours et l’avancée du programme.
Une fois que j’avais fini le programme, je recommençais et mettais des petits bâtons pour savoir combien de fois j’avais lu le poly. (Attention de ne pas aller trop vite et de bâcler l’apprentissage, il vaut mieux faire moins de poly dans la journée et mieux les assimiler)
J’ai dû en tout relire 3 fois le programme complet à chaque semestre.
En sachant qu’à la fin de chaque poly, je faisais les annales des années précédentes.

Pendant les révisions je me faisais un programme mais avec que des exo et des qcm.
Je prévoyais de travailler 2 fois chaque matière pendant les 2 semaines (de préférence un matin et un après midi avec une journée de décalage pour bien fixer les connaissances).
Quand je faisais des erreurs sur mes QCM ou mes exo, je les notais sur des feuilles que je relisais les 2 derniers jours avant le concours.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Écouter son corps (trop de fatigue, ras le bol…)
Bien dormir

Surtout, si vous voyez que vous n’arriverez pas à avoir votre année du premier coup, à l’issue du premier semestre, mais que ce sera possible pour l’année suivante, continuez à bosser avec la MÊME intensité le 2e semestre, ça fera la différence pour l’année de redoublement, vous aurez déjà pas mal d’acquis par rapport aux primants !!

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Le fait d’avoir repris un peu le sport, et d’avoir bossé mes cours à chaque fois avant la rentrée ( 2 semaines en août et entre 2 et 3 semaines en décembre, tout en ayant pas un rythme trop soutenu).
Le fait d’avoir été épaulée par ma famille et mes amis.
La détermination que j’avais à devenir kiné, mais aussi à me prouver à moi-même que j’étais capable de réussir la paces.

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?

Mon premier semestre de ma première année, où je n’ai pas trouvé ma technique de travail.
Je l’ai trouvée par la suite, au 2e semestre ce qui m’a permis de bien repartir avec des acquis pour la 2e année.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Dure psychologiquement et physiquement, mais qu’est ce qu’on est fier de soi une fois qu’on l’a validée et qu’on est dans la filière qui nous plaît vraiment !!
Ces 2 années ont été pleines de sacrifices mais ça en valait le coup !
Alors accrochez vous !!

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

C’est une très bonne idée tous ces témoignages, ils permettent de voir les erreurs de chacun pour essayer de ne pas les refaire, mais aussi pour donner une idée sur des possibles techniques de travail.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here