Sommaire de l'article

Hugo B., en 2e année de Médecine à Bordeaux nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2018 – 2019, Médecine : 340

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S spé SVT mention bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Doublant

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

J’ai passé uniquement le concours médecine en primant et en doublant. Primant S1 : 826, S2 : 697 ; Doublant S1 : 124, S2 : 213

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Dilettante, plutôt du genre à travailler pour les contrôles le jour même.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

J’habitais tout seul dans mon appartement non loin de la fac

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

Une vingtaine de minute à pied et une dizaine en tram

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

À la fac de Bordeaux il est assez facile de se repérer, elle n’est pas très grande et tout est mis en place pour indiquer les amphi, les salles d’ED etc …

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

Oui, je m’y suis mis au moment de la pré-rentrée organisé par le tutorat en primant et je n’ai vu, du coup, que les notions abordé par le tutorat ; je me voyais mal aborder un cours tout seul me côté.
En doublant je m’y suis mis quelques jours avant la pré rentrée afin de revoir les notions de bases qui auraient pu m’échapper. Par contre je n’ai revu que les notions de bases, ou bien celles qui m’ont posé problèmes en primant.

Selon moi, il est important de commencer à revoir les cours avant (pas un rythme trop soutenu attention, il ne faut pas se cramer dès le début), au moment de la pré-rentrée par exemple; car ça nous fait prendre une avance assez importante sur le programme de la fac ce qui permet d’aborder l’année d’une manière plus sereine, et aussi une grande majorité d’étudiant participe à une pré-rentrée que ce soit au tut ou en prépa.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Non, absolument aucune.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Oui, c’est très important d’en avoir et de réussir à se couper du monde de la PACES quelques heures par semaine. Pour ma part du samedi soir à 18h au lundi matin 8h c’était coupure complète avec la PACES, je ne sais pas si c’était une bonne idée, mais ça me semblait nécessaire, il faut savoir s’écouter et écouter son corps. Il est important de penser à soi de temps en temps.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Non, personne.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Pour moi il fallait au moins huit heures. Après cela dépend des personnes, il y en a qui dorment plus et d’autre moins. Quoi qu’il en soit le sommeil est quelque chose qui est à ne surtout pas négliger, au contraire c’est une phase d’apprentissage primordiale qui permet d’enregistrer et trier ce que nous avons vu durant la journée.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Je travaillais entre 10 et 12 heures par jour. Cependant ce n’est pas tant la quantité qui importe mais plutôt la qualité de l’apprentissage, il sera inutile de travailler 10h par jour si ce sont 10h bâclées.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

Ma méthode était assez bizarre. Je m’étais basé sur ce qu’une de mes tutrices m’avait dit : il faut considérer les cours comme une histoire, quand on la lit une fois on la retient un peu et plus on la passe en revue plus on la retient.
Donc je revoyais pas mal mes cours, entre 5 et 8 chacun. Après ce n’était pas une lecture brève où je survolais, c’était une vraie lecture ou je faisais attention au moindre détail. La première fois je lisais le cours entier et ensuite je le surlignais (quasiment dans la foulée). Je me réservais quelques annales après avoir vu le cours en question que je faisais afin de savoir le type de QCM qui tombait, attention, je ne le faisais pas toutes seulement une ou deux pour voir ce qui tombe.
Nous avions des ED du tutorat 1 fois par semaine et des colles une fois par semaine, donc je me trouvais un moment, souvent le soir, pour revoir dans leur entièreté les 2 UE qui tomberaient à la colle du Lundi.
Je gardais les annales pour le période de révision. Mise à part le fait que je faisais des annales ma méthode de travail ne changeait pas.
ATTENTION : je ne faisais les annales que 2-3 voire 4 jours après avoir vu le cours afin de savoir ce que j’avais bien assimilé et les points sur lesquels je devais insister.
Après je n’étais pas vraiment organisé je travaillais ce qui me faisait envie. Sauf le soir où je revoyais le programme pour la colle.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Oui, mais ce ne sont pas des fiches comme au lycée. Chaque détails étant plus ou moins importants, je pense qu’il ne sert à rien de faire une fiche synthétique.
En revanche pour l’embryo j’avais des fiches « dates » pour les SD et jours, pour les ue 1, 3 et 4 j’avais des fiches formules.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Je travaillais seul, mais avec des amis autour. Leur présence était rassurante.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Je travaillais à la bibliothèque, dans une atmosphère studieuse où il y avait des gens d’années supérieurs. Ça me permettait de me fixer des objectifs et de voir d’autres personnes que des P1. De plus chez moi impossible de travailler, pour moi c’est un lieu de repos.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

J’étais au tutorat les 2 ans, car à Bordeaux celui-ci est de qualité, gratuit et qu’il permet d’être accompagné par les tuteurs qui sont toujours là pour nous, pour nous motiver, répondre à nos question etc. Il permet aussi une assez bonne représentativité des résultats en colle … Ainsi je recommande le tutorat à Bordeaux.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Oui j’étais assez bien classé, quasiment toujours dans le top 150 au S1 et dans le top 250 au S2.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

Non je n’avais pas de retard du tout.

Quel était votre rythme de travail ?

C’était un rythme assez soutenu, mais qui me convenait, il faut savoir s’écouter (mais pas trop hein faut pas faire 36 pauses par jour non pus) pour pouvoir tenir toute l’année qui est assez longue et éprouvante.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

J’étais altruiste avec mes amis, nous étions un groupe qui s’entraidait volontiers et on partageait beaucoup. Après j’étais en compétition avec moi-même et je me suis rendu compte que dans certaines mesures je l’étais trop dans le sens où mes résultats étaient très correct mais j’en voulais toujours plus et j’étais très exigeant avec moi-même ce qui pouvait me faire stresser et beaucoup douter de moi.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

En primant j’étais très décontracté, je ne suis pas de nature stressé ou quoi.
En doublant au début ça allait j’étais confiant donc pas stressé, mais au fur et à mesure de l’année et surtout au S2 je me suis mis une pression considérable qui petit à petit me faisait stresser. Il faut réussir à gérer ce stress de manière à ce qu’il se transforme en moteur.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

En cours j’écoutais mais pas tout le temps, je me déconcentrais assez facilement. Cependant les cours où j’avais des difficultés je me forçais à écouter attentivement. Il est très dur de voir un cours pour la première fois tout seul et de réussir à en saisir les détails. C’est pourquoi en cours il faut être concentré et écouter le prof pour comprendre quelle partie il préfère, ce qu’il n’aime pas etc.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Ça dépendait, j’avais récupérer les cours d’une prépa, donc je suivais dessus. En revanche si le cours changeait je le prenais sur ordinateur avec des amis en qui j’avais confiance et on se dispatchait le cours par tranche de 20 ou 30 minutes. Ensuite nous le mettions en page.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Oui, c’est important ++++++ il avait qu’il y ait des QCM qui retombent mot pour mot. Même pour comprendre la logique du prof et même du cours, c’est très important. C’est un support de travail indispensable, il FAUT les faire.

Comment était organisée votre journée ?

Il était toujours le même sauf le samedi et le dimanche.
7h45 : Je me lève à , petit dej etc…
8h : départ pour la fac
8h30 : cours / BU (j’ai assisté à tous les cours)
11h30-13h00 repas + pause
13h-16h : travail
16h00-16h20 : pause
16h20-19h00 : travail
19h-20h : pause
20h-22h : programme colle / ue7
Le samedi même principe sauf que je terminais la journée à 18h et que je ne travaillais pas après (youtube ++++ <3) et dimanche repooooosss.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Mon conseil serait de réussir tout d’abord à trouver une méthode qui vous convienne, c’est important, il y a autant de méthode de travail que d’étudiant. Il faut savoir se reposer quand il faut et avoir une détermination à toute épreuve, il faut réussir à laisser les problèmes de côté et s’engager à 100% dans la PACES car ce n’est pas un cursus anodin, il demande beaucoup d’effort et d’envie. Il ne faut jamais se décourager, quand on arrive en PACES les compteurs sont remis à 0, il n’y a plus de BAC S L ES ni de mention ou quoi que ce soit. Il y a des étudiants qui ont brillamment réussi en redoublant au lycée et d’autre qui n’ont pas eu leur paces avec une mention très bien au bac. Il faut croire en soi et ne jamais lâcher.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Ce qui m’a fait réussir selon, c’est ma détermination, mon engagement et le fait que j’ai su m’écouter c’est à dire quand j’étais fatigué me dire stop, avoir réussi à me séparer de mon portable et des réseaux sociaux, et surtout le fait que j’étais très bien entouré par mes amis, ma copine et mes parents qui ont tous été très compréhensif quant au parcours dans lequel je m’étais engagé.

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?

Je pense que ce qui m’a fait redoubler est le fait que je n’avais aucune méthode de travail, j’ai mis très longtemps à la trouver (~4 mois). Une fois que je l’ai trouvée j’ai dû la peaufiner et la mettre en place. J’avais aussi du mal à faire les liens entre les cours.
Au final, une fois ma méthode de travail trouvé, j’appréciais travailler mes cours et je faisais des liens entre ceux-ci ce qui rendait la compréhension plus facile. Ça m’a permis de comprendre pourquoi on nous faisait apprendre et après je donnais du sens à ce que je faisais, ce qui est très important.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Cette première année est longue et difficile d’un point de vu physique. Mais d’un point de vu intellectuel elle est très enrichissante, elle m’a permis de repousser mes limites et de me montrer de quoi je suis capable, c’est une année qui nous renforce et nous montre une facette de nous-même. Une fois qu’elle est passé on se rend compte que tous les sacrifices ne sont pas vain.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

C’est un site qui m’a beaucoup aidé pendant mes baisses de moral notamment grâce aux nombreux témoignages disponibles sur celui-ci. Il m’a permis de relativiser quant à certains de mes résultats et baisse de moral et de mieux appréhender cette année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here