Sommaire de l'article

Hugo I, en 2e année de Médecine à Paris 6 nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2018 – 2019, Pour médecine: 237 dont 178 places à l’issue des écrits en PACES ADAPTÉE.

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S spé maths mention très bien.

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Primant.

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

En médecine j’ai fais 184 au S1 puis 205 au S2. Je n’est pas été pris aux écrits directement donc je suis allé aux oraux. j’ai finis 23e à l’issus de ces derniers.

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Assidu, j’étais à l’aise avec les matières scientifiques mais je devais mes notes surtout à mon travail.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

Ma tante m’hébergeait dans son sous-sol pour être au plus près de la fac. Malgré tout j’étais dans une certaine autonomie car j’avais tout ce qu’il me fallait en bas.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

10 minutes à pieds.

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Étant donné qu’a P6 on a les cours rediffusés en ligne la fac n’est pas souvent bondé donc c’est plus facile pour se repérer. Je n’allais pas en cours mais aux ED de la fac et aux concours blancs du tutorat qui sont organisés dans les amphis de cours. Comme tout est réunit sur 2 étages on s’y retrouve sans grande difficulté.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

J’ai travaillé 2 semaines après mon bac puis j’ai fais une pré-rentrée avec une prépa privée pour prendre de l’avance essentiellement sur les cours du premier semestre.
Ça me rassurait parce que j’avait l’impression d’avoir un peu plus de temps pour comprendre les cours avant que tout s’enchaîne à la rentrée. Et surtout à p6 le programme est très dur à finir au S1 en primant. Je savais que cette avance serais décisive sachant que le redoublement étais interdit.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Aucune j’ai arrêté le sport en terminal mais j’aurais peut-être pas du vu que j’ai pris 10kg en 1 an.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Au S1 une fois par semaine, des fois je faisais 1sortie toute les 2 semaines mais je déconseille, c’est souvent dans ces moment que je saturais et que je me mettais à pleurer sans pouvoir travailler.
Le S2 étant plus long et laissant plus de temps pour finir le programme je m’accordais toujours une sortie par semaine et de temps en temps je regardais quelques épisodes de séries parce que à ce moment je devais tenir sur la durée.
En ce qui concerne la nature de mes sorties, c’étais souvent restaus avec ma famille ou avec ma copine, je suis allé 3 fois au cinéma aussi.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Pas avant au moins 4 générations

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Toujours entre 7 et 8h, les quelques nuits où je tournais à 6h j’étais pas suffisamment efficace le lendemain pour que ce soit rentable.
Le secret de la réussite: travail + sommeil
Il est impératif de dormir le temps qu’on juge nécessaire pour être en forme

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

10h généralement mais ça pouvait varier de 3h à 12h.
Je déconseille de travailler plus de 11h parce arrivé à ce stade on commence à sacrifier son hygiène de vie et le temps gagné finira forcément par être reperdu tôt ou tard. À l’inverse je trouve dommage de ne pas travailler une journée entière en paces parce que quel que soit son état (à part cas extrême) je considère qu’on est toujours en capacité de pouvoir trouver le courage et la concentration suffisante pour travailler quelques heures.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

Je regardais les cours en ligne en accéléré sans prise de notes, l’objectif étais de comprendre le cours.
Puis 2 semaines après j’avais les polys de la prépa sur lesquels je mémorisais le cours, d’ici là si j’avais le temps j’essayais de commencer à apprendre sur les cours vendus par le tutorat au S1 ou les poly de ma prépa de l’année dernière au S2.
Une fois que j’avais mon support de cours « définitif » je le lisais le cours, le surligneur, schématisais si besoin et surtout je faisais les annales après avoir vu le cours (très important les annales). Aussi ça m’arrivait de faire des chorégraphies pour associer les mots à des gestes afin de retenir des détails, de me dessiner sur les bras (pour l’anatomie par exemple)
Pour savoir quand revoir quel chapitre je me laissais porter par le rythme des ED, des séances à ma prépa et des concours blancs du tutorat et de la prépa (je pense que certains ont besoin d’être plus organisés que ça mais comme j’absorbais pas tout les cours à la même vitesse, j’avais du mal à planifier mes révisions au delà d’une semaine).
Le fait de voir les cours en vidéo, puis en poly, puis aller en ED, en séance à la prépa et enfin de les intégrer au programme des concours blanc hebdomadaires m’a permis de voir beaucoup de fois mes cours sous des angles différents et à des moments différents.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Oui de temps en temps sous forme de tableaux, de listes ou de schémas, comme ça je pouvais réviser en marchant quand j’allais à la bibliothèque .

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Seul la plupart du temps mais je me suis fais des amis en paces avec qui j’allais aux ED, en séance à la prépa et aux concours blancs. C’étais essentiel pour le moral car ça me permettais de garder un contact avec la vie.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Les 2, j’allais aux bibliothèques quand je pouvais plus supporter l’enfermement ou quand je me sentais fragilisé moralement (ça réveillais mon esprit de compétition et comme ça je pouvais voir des personnes autour de moi). Pour autant rester chez soi c’est moins contraignant, on a à boire et à manger quand on veut, on a peut rajouter des vêtements quand la température tombe le soir.
Renseignez vous sur les bibliothèques près de chez vous, vous n’êtes Pas obligé d’aller à celle de votre fac, d’autant plus pour ceux qui sont à Paris on trouve des bibliothèques partout!

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

J’ai fait une prépara mais j’allais quand mêmes aux concours blancs du tutorat toute les semaines.
La prépa m’a beaucoup aidé mais je pense que le tutorat (en tout cas à P6) est vraiment utile pour ceux qui n’ont pas les moyens. Et même si on a déjà une prépa, je pense que c’est judicieux de quand même regarder ceux que le tutorat a à nous apporter. Pour ma part j’allais à chacun de leurs concours blanc, ça me permettais de garder le rythme de la fac et d’avoir des objectifs chaque semaine. Le challenge qu’apportais ses concours blanc m’ont permis de rester d’attaque pendant de nombreux mois.
Aussi à la prépa j’apprenais à maîtriser les notions récurrentes au concours alors qu’au tutorat je voyais plus les détails qui n’étais jamais encore tombés. Ce duo m’a permis justement le jour du concours d’engranger un maximum de point tout en savant plus ou moins gérer les items imprévus.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

À la prépa:
Dans les 10 meilleurs % au S1 et dans les 20 meilleurs % au S2

Au tutorat:
Dans les 15% au S1 et au S2 ça fluctuait énormément, des fois 5% (notamment en ue4) et des fois 60% (aussi en

Dans ces moment c’est important de ne pas se laisser déstabiliser par ses résultats et de garder le cap, ça peut être dû à un retard passager sur certains chapitres qui sera rattraper par la suite, quelques qcm ambiguës ou même un manque de chance (notamment pour les QCS dans les matières à réflexion à P6)

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

Jamais plus de 2 semaines de retard, souvent je commençais a avoir du retard vers la fin du semestre mais j’ai toujours eu le temps de finir le programme et de faire au moins un tour de programme avant le concours.
Généralement à la fin du semestre pour avoir le temps d’apprendre les derniers chapitres j’essayais de passer moins de temps sur les chapitres que j’avais acquis en début d’année et donc vu le plus de fois. C’est la où il faut être stratégique et avoir le sens des priorités.

Quel était votre rythme de travail ?

Je travaillais en moyenne 10h par jour mais le week-end j’avais généralement un jour où je travaillais dans les 8h au S1, au S2 je faisais les 2 jour de week-end à 8h.
Pendant la semaine j’avais la plupart du temps une demie journée d’ED, une demie journée à la prépa, et une demie journée de concours blanc avec le tutorat.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Esprit de compétition, je me nourrissais des classements pour avancer, pour autant je répondais aux questions des autres si on me demandais. J’avais aussi des amis et pour le coup j’avais une relation sereine avec eux parce qu’on s’entraidais sincèrement. La paces c’est avant tout un combat avec soi même pas avec les autres. Celui qui vous fera perdre le plus de places c’est votre téléphone parce que c’est tellement chronophage!

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Stressé, j’avais qu’un an pour réussir, jusqu’au bout ça c’est joué à quelques dizaines de places. J’ai rater une épreuve notamment en partie à cause du stress, ça m’a valut un 4 en physique (ue 3.1) au S1 que j’ai du compenser. Le jour du concours il y a une pression qu’aucun concours blanc ne peut imiter. Mais justement il faut apprendre à gérer ce stress, pour ça j’écoutais une musique instrumentale qui me faisait penser aux vacances ça m’a aider a ne pas me laisser déborder, notamment avant de passer devant mon jury le jour de l’oral.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

Je n’y allait pas mais quand je regardais les vidéos en accéléré j’essayais d’être le plus concentré possible pour vraiment comprendre les cours les plus complexes.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Justement je ne les prenais pas pour être focalisé sur la compréhension du cours. De toute façon j’avais les cours rédigés par ma prépa.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Oui mais je pense ne pas en avoir fais assez au S1 donc j’ai mit bouchée double au S2. En fonction des facs et des matières les annales peuvent être très récurrente d’ou l’interêt de les faire régulièrement. À P6 les matières avec annales récurrentes sont
S1: ue5
S2: uesc1, uecs2 et physiologie

Comment était organisée votre journée ?

Chaque jour étaient différent mais voici une journée type:
8h 30 levé
9h-11h travail
11h-13h pause déjeuné
13h-19h travail avec 30 min de pause, c’est généralement sur cette session de travail que j’allais en bibliothèques
19h30-21h dîner et douche
21h-23h30 travail souvent je regardais l’équivalent de 4h de cours en accéléré sur cette session de travail

Des fois j’avais ED ou prépa le matin, quand je travaillais plus de 10h je réduisais la pause déjeuné.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Ne partez avec aucun apriori sur les matières que vous allez découvrir cette année. Le jour du concours vous pouvez très bien réussir sur des matières avec lesquelles vous n’étiez pas à l’aise au début du semestre et inversement échouer là où vous ne vous y attendiez pas.
Essayez tant bien que mal de dormir suffisamment et de vous aérer cette année (pas trop non plus). De toute façon si vous craquez vous perdrez du temps alors autant l’utiliser pour votre bien être.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

J’ai commencé à fond dès la prérentrée et même avant avec mes révisions en fin de terminale, ça m’a permis d’être confiant et de prendre de l’avance.
De plus j’ai beaucoup pris sur moi cette année, que ça soit par rapports aux sacrifices faits (arrêt du sport, isolement) mais aussi pour gérer la pression (le jour du concours j’ai raté ma première épreuve en physique, ça m’a valu un 4, et à partir de là je savais que ça allais être chaud pour remonter mais j’ai réussi à garder mon sang froid et au final j’ai pu compenser avec le reste).

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Année très difficile où on est poussé à nos limites. Rien n’est joué d’avance, ni le niveau scolaire ni l’argent mis dans une prépa ne garantissent une place en médecine. Malgré tout il faut garder confiance en sa capacité à réussir le concours parce que c’est la seule manière de donner un sens à cette année.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

L’avantage c’est qu’avec tout ces témoignages on se rend compte qu’il n’y a pas qu’une façon de réussir.
En terminale ce site m’a permis d’avoir un avant goût de ce qu’on vit en paces. Je pense que c’est important d’être bien informé avant de se lancer parce que comme ça on sait où on va et on peut se donner les moyens d’y arriver.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here