Sommaire de l'article

Gabriele M., en 2e année de Médecine à Montpellier nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2017 – 2018, 232 en médecine (dont les 155 premiers à Montpellier et les restants 77 à Nimes) sur un total de 2942 inscrits.

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac L étranger (italie) mention Bien + Bac L français (double diplôme EsaBac) mention Très Bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Doublant

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

Classé 62ème au tronc commun du S1, puis au S2 médecine : 26ème ; dentaire : 9ème ; kiné : 13ème ; pharmacie : 66ème ; sages-femmes : 20ème

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Très bon, je travaillais beaucoup au lycée car c’était une filière à double diplôme donc très prenante niveau quantité de travail. Je n’avais toutefois que peu d’heures de matières scientifiques.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

Tout seul dans un studio

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

30 min en tram

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Pendant mon année de primant on avait cours à l’Institut de Biologie à coté de l’ancienne faculté de médecine en centre ville donc c’était très pratique car les amphis n’étaient pas immenses et il y avait une petite cour où on pouvait voir toujours les memes personnes. Ce n’était donc pas trop compliqué de trouver ses repères.

Durant l’année de doublant les cours étaient dispensés à la Nouvelle faculté de Médecine à Occitanie qui parait d’emblée super grande mais au fur et a mesure avec toutes les indications des salles et étages on s’y retrouve assez facilement.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

Alors en primant je n’ai rien fait car venant d’Italie je ne connaissais pas du tout le système français. Je savais juste qu’il y avait un concours très sélectif à passer puis basta. J’ai juste fait le stage de pré-rentrée organisé par le tutorat fin aout que je conseille impérativement et qui m’a permis de voir les bases scientifiques qui me manquaient ( j’ai eu très peur au début car venant d’une filière littéraires je découvrais les calculs en physique ! )

En doublant je savais quil y avait des matières qui m’avaient causé pas mal de problèmes la première année ( comme la physique et les stats ) donc j’ai pris des cours particuliers avec un prof de prépa à Montpellier encadré individuellement ( merci Nicoo ) à partir de fin juillet. J’ai aussi fait le Stage de pré-rentrée. Je pense que le fait de m’avancer autant a été déterminant sur mon classement du premier semestre car si j’avais pas littéralement appris à faire les calculs etc. j’aurais pas eu le classement qui m’a permis d’avoir mon année.

ATTENTION pourtant à ne pas commencer trop tôt dans l’été comme j’ai fait au risque de faire plusieurs born-out en cours d’année !

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

En primant j’allais à la muscu de temps en temps au premier semestre mais je la prenais pas au sérieux. C’était plutôt pour « arrêter de travailler un peu ». Je n’étais pas assez dans l’esprit concours je crois!

En doublant un peu de natation au second quad obligé par le kiné à cause des conséquences d’une vie sédentaire. Mon dos commençait à se plaindre ahah

En tout cas je conseille à tous de garder au moins une ou deux heures par semaines pour faire une activité physique car passer sa vie assis n’est pas bien du tout pour sa santé physique et à la fois mentale. Je parle par expérience ;)

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

En primant au S1 je suis sorti faire un tour un ville 3 fois puis des petites soirées sans rentrer après minuit. Au S2 je sortais en ville manger ou faire un tour simplement tous les samedis soirs.

En doublant aucune sortie au S1 sauf avec mon (ex) copain de temps en temps, puis au S2 je prenais toujours le samedi soir et moitié dimanche matin pour une pause.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Non aucun

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Je suis quelqu’un qui a énormément besoin de dormir pour être efficace dans le travail. Je dormais donc 8h par nuit avec un rythme très régulier. Quand je sortais un peu tard le samedi soir et que je dormais 6-7h je n’arrivais pas à travailler, la journée était un peu gâchée car on s’en rend pas compte mais lorsque on prend un rythme de travail inhumain et qu’on modifie un petit peu sa qualité de sommeil tout est amplifié: mes émotions étaient beaucoup plus négatives, je pleurais pour n’importe quoi, et l’anxiété prenait le dessus beaucoup plus facilement. Quand on est lucides et qu’on dort assez on peut affronter les problèmes beaucoup mieux.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Ca dépend des périodes mais globalement en moyenne je dirais 10h ( cours + tuto + travail perso )

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

Ma méthode changeait beaucoup en fonction des matières. Je vais parler de la méthode que j’ai utilisé en doublant car c’est celle qui m’a permis de réussir

Alors tout d’abord je suis contre la méthode des J qui est impossible a faire car les cours cumulent trop au bout d’un moment.

Pour les matières à calculs ( physique, stats, thermo en chimie )
J’apprenais bien le cours mais pas énormément dans les détails, je m’assurais juste de connaitre les formules par coeur puis je faisais tout de suite des QCM à coté ( séances tuto, TD, annales ).
Je voyais deux fois dans le semestre la théorie puis uniquement des QCM tout en revoyant périodiquement les formules

Pour les matières par coeur ( love )
Je relisais les cours plusieurs fois jusqu’à les connaitre au détail près. Des fois dans ma tete quand je lisais une phrase je savais déjà comment elle allait se terminer tellement je les avais vus en deux ans (c’est bien le but!). Entrainement QCM uniquement avec les colles du tuto et annales avant le concours pour les matières dans lesquelles je tenais vraiment à bien réussir.
Pour l’anat c’était beaucoup plus la visualisation sur le netter ou planches des profs en plus du cours retapé ; pour les sciences humaines je tapais chaque mot que le prof disais à l’ordi puis je relisais périodiquement les cours, il y en a que j’ai meme vu 6-7 fois dans le semestre, je faisais aussi beaucoup d’entrainement question rédactionnelle au moins une fois par semaine.

Je tenais toujours un planning que je faisais chaque dimanche soir en casant les TD et les tutos de la semaine puis les cours que je devais voir et re-voir. Je tenais aussi une liste de tous les cours et je faisais une croix à coté de chauque cours quand je le voyais comme ça je savais combien de fois j’avais vu un cours dans le semestre.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

J’en faisais bcp++ dans toute les matières mais surtout pour les matières où y avait un raisonnement comme la chimie, mais aussi l’anat pour mieux me souvenir des structures anatomiques et des parcours d’artères et nerfs.
Je faisais aussi des fiches formules et je relisais que celles ci au cours de l’année.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

En primant en groupe puis en doublant avec mon (ex) copain. Par expérience je peux dire qu’il vaut mieux travailler avec quelqu’un qui a vos memes objectifs car vous vous rendrez compte que au final vos classement vont être très proches. C’est justement mon cas, on travaillait souvent ensemble et on a eu au premier semestre seulement 9 places de différence au concours.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Au premier semestre le matin dans les salles de travail de la fac, l’aprem à la bu ou chez moi et le soir chez moi.
Au second semestre tout le temps à la bu, le soir chez moi.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

J’ai toujours été au tutorat depuis le début et pour moi c’est une source de réussite. Le tutorat prépare les séances chaque semaine qui sont super représentatives du concours (ATM2 <3).
Sans le tuto je n’aurais pas pu avoir mon année je pense, ils sont vachement impliqués. Il faut surtout se dire que c’est aussi un travail qu’on fait nous car il est indispensable de suivre le rythme de la fac et du tuto pour ceux qui n’ont pas de prépa en préparant les séances et les TD chaque semaine. C’est à mon avis la seule méthode pour réussir (en primant je ne préparais pas toutes les séances tuto ni les TD et j’ai vu la différence que ça faisait).

Je suis contre toute sorte de prépa privée je pense qu’on peut très bien s’en sortir avec le tutorat voire mieux.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

En doublant j’étais toujours dans les 20 premiers, souvent major dans certaines matières mais faut surtout pas se dire qu’on est bon. Il faut toujours se remettre en question. Quand j’étais premier aux colles je me disais « Ok c’est bon pour cette fois mais la prochaine fois que tu revois le cours tu fais en sorte de maintenir le niveau » = gros stressé de la vie

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

C’est paradoxal mais en primant très peu de retard au premier et aucun retard au deuxième ce qui m’a permis de remonter de 837ème au S1 à 405ème en médecine au S2
( je pense que je n’avais pas de retard parce que je ne faisais aucun QCM dans les matières à exo, vraiment jamais…)

En doublant aucun retard au premier semestre puis quelques jours de retard vers la fin du deuxième car j’étais très lent a voir les cours, j’étais persuadé de ne pas assez connaitre donc je préférais passer 3h sur un cours que les autres voyaient en 1h30 mais bien apprendre le détail. Et ça a marché apparemment :)

Quel était votre rythme de travail ?

Très intense tout le long de l’année entre 9h et 11h par jour. En mois de révision je travaillais 13h par jour malheureusement ce qui n’est pas humain

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Je vais pas vous mentir j’étais assez compétitif, beaucoup plus en doublant car je savais que je connaissais bien les cours donc dès qu’il y avait quelqu’un d’autre qui répondait correctement à des questions au tuto j’étais en mode  » je connais plus que toi de toute façon » , bref ça m’a aussi causé problème car je n’arrivais pas à arrêter de me comparer aux autres je voulais toujours faire mieux , mais j’avoue avoir un peu exagéré!

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Très très stressé ++ ce qui a eu des répercussions non négligeables sur physique et mental

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

Dispersé en primant. En doublant par contre je ne loupais aucune virgule

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Tout à l’ordi sauf les notes que je prenais directement sur le poly surtout pour les matières du premier semestre

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Oui mais je conseille de faire les annales uniquement quand vous maitrisez le cours (pour les matières à par coeur), je les utilisais toutefois pour les matières à calculs le plutôt possible pour avoir un complément de qcm et voir ce qui était susceptible de tomber au concours.

Annales indispensables dans certaines matières (calculs, anatomie, chimie) mais j’avoue que j’en ai pas fait pour toutes.

Comment était organisée votre journée ?

Ca dépend des semestres mais en général ça c’était ma journée type

7h30: réveil
8h30-12h: vidéo d’un cours de la veille + lecture d’un cours de la veille + QCMs quand j’avais le temps
12h15-13h45: tuto
14h-16h: TD sinon travail ( relecture de cours anciens ou retard )
16h-19h: lecture de l’autre cours de la veille
19h-20h30: repas
20h30-22h30 max: vidéo d’un cours du jour meme
23h-23h30: dodo

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Ne vous annulez pas pour l’ambition de la réussite. Gardez toujours à l’esprit votre objectif et sacrifiez ce qui est à sacrifier, tout en n’oubliant pas vous meme. Prenez du temps pour vous. Cela ne va pas vous empêcher de réussir, par contre ne pas le faire va vraiment vous nuire.
Croyez en vous meme, tout est possible, avec n’importe quel type de bac et de parcours. Je suis italien, j’ai un bac littéraire donc aucune chance de mon coté pourtant j’ai réussi.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Ma détermination, force de volonté et ma constance dans le travail. Je craquais beaucoup trop souvent mais je savais me relever assez rapidement.

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?

Le manque de bases scientifiques. Je pense que si j’avais fait un bac S je l’aurais eu du premier coup, les matières scientifiques du premier semestre étant celles qui ont fait chuter mon classement général en primant.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

A vrai dire plutôt interessante au niveau des connaissances que ça apporte surtout dans les matières plus médicales au S2. Mais c’est une année (deux) de sacrifices qui a été pour moi traumatisante. En Italie il n’y a pas le concept de concours donc je n’étais pas prêt psychologiquement et j’ai du me donner à fond fond pour réussir. En tout cas je pense que ça m’a forgé et j’ai grandi grâce à cette expérience. Je pense que si vous avez un reve vous devez lutter pour essayer de le réaliser.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

Pendant mes deux années de PACES je lisais souvent des témoignages qui m’aidait beaucoup, ça me réconfortait de savoir qu’il y avait des gens qui pouvait comprendre ce qu’on vit. Je revais de poster mon témoignage un jour pour peut être aider ceux qui partent déjà vaincu car sans bac S, sans mention etc. Donc voilà, comme mon prof de droit nous a appris  » Tout est possible à qui ose, travaille et n’abandonne jamais.  »
La bise

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here