Sommaire de l'article

Faustine B., en 2ème année de Médecine à Lyon nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2016 – 2017, 191

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S, spé SVT, mention TB avec félicitations du jury

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Doublante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

J’ai passé tous les concours en ne me préparant que pour le concours médecine. J’ai fini 1ère en médecine, maïeutique et dentaire et 4ème en pharmacie.

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Je travaillais régulièrement et avais de bons résultats.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

J’habitais dans une résidence étudiante privée.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

Moins de 5 minutes à pied.

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Sincèrement, ça m’a été dur: l’éloignement familial et le stress lié à la PACES ont été compliqués à gérer.

J’ai souvent changé de méthode de travail et j’ai essayé des choses toujours plus farfelues les unes que les autres pour tenter d’apprendre mes cours (fiches, rédaction de QCMs, cartes…).
Le véritable déclic a été de comprendre et visualiser mes cours avant de les apprendre.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

Lors de ma première PACES, je m’étais inscrite à la pré-rentrée de ma prépa.
Lors de ma deuxième PACES, j’ai commencé à relire mes cours, sans forcer, quelques semaines avant pour me remettre progressivement dans le bain.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Non :’)

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Je regardais des séries à Lyon et je profitais de ma famille lorsque je rentrais chez mes parents.
J’avais quelques bons amis en PACES avec qui je faisais mes pauses également.
En fait, je ne prévoyais pas vraiment de moments de pause, je prenais mes pauses lorsque j’en ressentais le besoin (restaurants, films, repas de famille…)

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Non

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

C’était plutôt variable, mais globalement 7/8h.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

La aussi, je ne me fixais pas vraiment de nombre d’heures à travailler, c’était en fonction de mon énergie et de ma motivation.
Globalement entre 10 et 12h de travail par jour.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

Mes méthodes de travail différaient en fonction des matières.

En anatomie, je visualisais mes cours et m’exerçais sur les schémas.
En biophysique et biostatistiques, je comprenais le cours puis, une fois compris, j’apprenais mes formules et enfin, je m’exerçais.
En UE6, j’apprenais bêtement les informations à retenir.
En SSH, j’ai appris les morceaux du cours qui me semblaient pertinents.
En histologie, j’ai fait des schémas qui me permettaient de mieux retenir. J’essayais d’entrecroiser les différents cours pour avoir une vision globale des leçons.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Oui, mais pas pour tous les cours.

En SSH, par exemple, si un philosophe ou un chercheur figurait dans plusieurs cours, je résumais les informations que j’avais sur des fiches. J’apprenais mes fiches et les cours: cela me permettait d’avoir une vision globale de cette unité d’enseignement.

Il peut être dangereux de tout « ficher »: on ne sait jamais si ce que l’on juge inutile est réellement inutile..! #levécu

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Seule et en groupe… Donc variable aussi !
J’agissais en fonction de mon humeur et de mes besoins. Il faut savoir s’écouter et se comprendre.
Parfois, le contact d’autres étudiants en PACES me stressait.
Parfois, j’avais besoin d’être avec d’autres personnes pour me détendre et rigoler un peu. L’avantage de travailler en groupe c’est qu’on peut se débloquer mutuellement sur certaines notions incomprises.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Je travaillais chez moi et dans ma prépa.
Les horaires de la BU ne me convenaient pas.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

J’étais dans une prépa privée, j’utilisais les supports de cours de la prépa et les locaux.
Cependant j’allais aussi aux colles du tutorat (surtout au S1).
Le tutorat de Lyon Sud est très à l’écoute de ses étudiants et propose des services au top.
Cependant, je n’aurais certainement pas aussi bien réussi avec l’appui unique du tutorat.
J’ai choisi ma prépa pour ses fiches de cours et pour ses séances réalisées par des profs qui connaissent le concours comme leur poche et qui pouvaient répondre à toutes mes questions.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Oui

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

Au premier semestre, je n’ai pas vraiment eu de retard.
Ma bête noire, lors de mes deux années, a été le S2. Il y a énormément de cours à apprendre et à gérer et j’ai eu du retard dès le début de mes deux semestres.
Pour gérer ce retard, j’ai fait des choix en décidant de privilégier la qualité à la quantité, j’ai donc fait des impasses, je ne pouvais pas faire autrement.

Quel était votre rythme de travail ?

J’étais assidue et fournissait un travail régulier.

J’ai (presque) travaillé tous les jours.
Je me suis permis d’arrêter de travailler quelques jours d’affilée, trois fois, pour des raisons personnelles.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

En entrant en PACES, je pensais avoir un esprit compétitif mais j’ai été surprise de voir qu’à l’inverse, je vivais mal la compétition.
J’étais très vite déstabilisée par les paroles et les actes des autres.

Cela ne me posait pas de problème, quand j’avais le temps, d’aider d’autres P1 à comprendre leurs cours.

Finalement, gardez en tête que votre pire ennemi dans cette galère, c’est vous même et que c’est vous qu’il faut dépasser, vous êtes votre seule limite.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

J’étais complètement stressée, retard ou pas, approche du concours ou pas.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

En cours théorique, je tentais de me concentrer mais je décrochais très vite.

De la même manière, quand je travaillais chez moi ou à ma prépa, je me laissais déconcentrer très rapidement.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

En fonction du prof je prenais sur papier (notes ou modifications sur les polys de l’année précédente) ou sur ordinateur.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Je m’en servais lorsque je pensais connaître mon cours.
Les annales représentaient un peu mon crash test. ;)

Comment était organisée votre journée ?

Au S2, en période de révisions chez mes parents:

Je me levais vers 7h, prenais le temps de prendre mon petit dej et débutais vers 8h.
Le matin je travaillais environ 5h.
Ensuite je déjeunais en 1h.
Je travaillais 2/3h, je faisais une pause pour goûter et regarder un épisode de série.
Je retravaillais 2/3h, puis je mangeais avec ma famille.
Je travaillais 1/2h.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Apprenez à vous connaître vous mêmes (besoins, limites..): il n’y a pas UNE manière de réussir mais DES manières de réussir, ne vous focalisez pas sur ce que les autres vous conseillent: si votre organisation fonctionne pour vous, alors continuez !
N’oubliez pas l’essentiel (la PACES c’est important mais ce qui est autour l’est aussi)
Gardez en tête votre objectif et le chemin déjà parcouru
N’ayez pas peur de faire des choix

Croyez en vous et vos capacités
Ne stressez pas et ne vous laissez pas déstabiliser par quiconque
(ces deux derniers conseils, je vous les donne mais je n’ai jamais réussi à les appliquer :’) )

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

-J’ai fait des choix et des impasses en jouant sur les coeffs
-J’avais des objectifs ancrés dans la tête qui me poussaient à aller toujours plus loin et à donner le meilleur de moi-même
-J’ai des proches formidables, qui m’ont beaucoup soutenue
-Je m’efforçais de comprendre avant d’apprendre, d’avoir en tête les détails et la globalité du cours (surtout en histologie et en SSH)

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?

J’ai perdu beaucoup de temps, au début dans la recherche d’une méthode de travail.
Je me sentais incapable et me décourageais seule ce qui a donné lieu à des journées complètement inefficaces.
J’ai négligé mon sommeil en me persuadant que le nombre d’heures jouait sur le résultat final.
De plus, j’ai eu des problèmes personnels (décès dans ma famille) à quelques semaines du concours. Difficile à gérer.

L’enseignement principal que j’en ai tiré ? M’écouter un peu plus et prendre conscience qu’il n’y a pas qu’une seule façon de réussir.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Je l’ai trouvée compliquée à gérer plus sur le plan émotionnel que sur le plan scolaire.
Mais dans tous les cas, avec du recul, elle est très enrichissante.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

Intéressant et enrichissant ! Les nombreux témoignages montrant bien qu’il n’existe pas qu’un seul type de profil d’élève, de méthode de travail pour réussir cette PACES. :)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here