Emma F., en 2ème année de Médecine à Rouen nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2016 – 2017, 232

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S spé Physique Chimie Mention TB

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Primante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

J’ai passé le concours MOSFK (classant en médecine, dentaire, sage femme et kiné). Je suis arrivée 398ème au S1 et je suis remontée à 214 au S2

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Plutôt assidue, je suivais en cours et je bossais un minimum chez moi

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

Chez mes parents

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

20 minutes en bus

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Ça n’a pas été très difficile de trouver mes repères à la fac, à vrai dire au début, on suit un peu ce que tout le monde fait ou dit (trouver l’amphi, la bu, la corpo,….).

En ce qui concerne le rythme des cours, j’ai vite pris le pli.
La prise de note rapide m’était rendue plus facile grace aux cours que j’avais récupérés, je pouvais donc mieux écouter.

Pour le travail perso, j’ai mis un peu trop de temps (au moins un mois…) à être suffisamment efficace. Je travaillais beaucoup mais je n’avançais pas assez et j’étais vite fatiguée, ce qui m’a valu un peu de retard et un classement hors numerus au S1.

En dehors de ça, j’ai appliqué la méthode des J’s, qui a bien marché pour moi, et que j’ai adaptée au besoin.

Ma prépa m’a également donné un bon coup de pouce pour prendre mes repères rapidement à la fac et dans chaque matière.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

Absolument pas! Je me suis dit que vu l’année qui m’attendais, il valait mieux ne pas se stresser d’avance, et surtout profiter de me reposer.
Je n’aurais pas vraiment su quoi réviser, et j’avais peur de m’essoufler trop tôt dans la course.

À la rentrée, j’ai vu que ceux qui avaient pris une pré rentrée dans une prépa savaient deja deux trois trucs, mais vraiment aucune vraie longueur d’avance.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Je faisais de la natation depuis 8 ans, environ 6h par semaine.
Je ne me voyais pas arrêter le sport comme ça d’un coup, j’ai donc poursuivi, mais en allant plus qu”à un seul entrainement par semaine (1h30).
J’ai trouvé essentiel de garder cet entrainement, ça me faisait une coupure, une vraie pause pour me vider la tête et ne plus penser aux cours.
Ça m’a aussi permis de garder un peu de vie sociale!

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Je me suis autorisée quelques sorties pour décompresser. Je suis allée à deux trois anniversaire en rentrant à une heure plus que raisonnable (pour pouvoir bosser le lendemain assez tot). Il m’arrivais d’aller faire un tour dehirs le dimanche après midi pour m’aerer un peu.
Pendant les périodes de révisions (” vacances” ), je ne sortais plus du tout ( grossière erreur!). En ne sortant plus du tout, je me suis un peu trop enfermée, je ne faisais plus assez de pauses et j’apprenais moins bien en conséquence!

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Non

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Je dormais environ 7h par nuit.
En cas de gros stress, je travaillais plus et je dormais moins ( attention à pas trop repousser ses limites non plus!)

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

J’avais 4h de cours le matin a partir de 8h, donc je tournais entre 12-13h de travail par jour avec les cours compris.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

J’ai utilisé la méthode des J’s, que j’ai adapté au besoin selon certains cours difficile à apprendre. L’essentiel était pour moi de revoir le plus de fois un même cours.
Le week end, en plus des J’s (qui vont assez vite, pas de quoi faire tout un week end), je travaillais par bloc et j’essayais de revoir un maximup d’une même matière ou deux. J’alternais les matières chaque week end.
Ce qui est le plus important est de s’entrainer. Après chaque relecture de cours je faisais des qcm ou alors je prenais une feuille blanche et je réecrivais les idées importantes et mots clés du cours, pour cibler mes lacunes.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

J’ai fait des fiches, mais pas pour tous les cours. Ayant essentiellement une mémoire visuelle, j’ai plutôt fait des mind map pour résumer mon cours après quelques relectures.
Mes fiches ne comportaient que les notions que j’avait tendance à oublier, et je les refaisait au fur et à mesure. Il est important de ne pas perdre trop de temps à faire des fiches, qui ne doivent pas être une copie du cours!

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

J’ai travaillé seule tout au long de l’année.
Avec un ami d’enfance aussi en paces, on s’aidait souvent, on se donnait quelques astuces et on s’interrogeait de temps en temps.
Je pense qu’être en paces tout seul est un peu difficile, et là j’avais toujours quelqu’un vers qui me tourner pour debloquer certaines questions!

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Je travaillais chez moi. À la bu j’avais tendance à être facilement déconcentrée, je regardais ce que faisaient les autres paces et ca me stressait.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

J’avais pris une prépa privée, qui m’a beaucoup aidée. Je recommande d’aller au tutorat ou de prendre une prépa si vous pouvrz ( et si cela en vaut la peine, toutes les prépas de france étant inégales…). La prépa offrait un bon encadrement et un entrainement aux qcm et exercice de qualité. Les tuteurs étaient toujours disponibles et les concours blancs étaient représentatif vus le nombre d’étudiant inscrit.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

J’était assez bien classée en général, il n’y a pas eu de grosse différence avec le classement fac.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

J’avais peu de retard avec la méthode que j’utilisais.
Au départ comme je n’etais pas assez efficace, j’ai pris un peu de retard, que je rattrapais le week end lors de mes tours par bloc, ou le matin de 7h à 8h à la fac.

Quel était votre rythme de travail ?

J’avais un rythme de travail soutenu. Je n’ai pas besoin de beaucoup de pauses, et je préférais me mettre a travailler à fond pour 2h d’affilée pour ne pas être coupée dans mon élan.
Les jours où la fatigue se faisait sentir, je faisait une sieste de 20 minutes sur l’heure du midi et je faisait des pauses de 5 minutes quand j’avais besoin.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Je n’étais pas particulièrement compétitrice, j’essayais de me préoccuper le moins possible des autres ( c’est difficile), pour eviter de me stresser.
Un peu d’esprit de compétition ne fait pas de mal et permet parfois de se boister un peu. Par exemple, dans ma prépa je visais un rang de classement et je faisais en sorte de l’atteindre.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

J’étais plutôt stressée, mais on apprends vite à vivre un peu avec son stress en paces.
C’etait un bon stress, qui permet de se maintenir dans la course, sans perdre ses moyens.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

J’essayais d’être le plus concentrée possible, même si parfois la fatigue joue des tours…

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Je prenais mes cours à l’ordi, ça à l’avantage d’être propre et modifiable.
J’imprimais ensuite mes cours pour les apprendre.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Les annales sont indispensables et je m’en servait surtout pour m’entrainer durant les périodes de révisions.

Comment était organisée votre journée ?

J’était assez efficace le matin alors je bossais de 7h à 8h à la fac en attendant les cours.
Après avoir terminé les cours je me mettais au travail de 13h à 17h, puis je faisaisune pause de 30 minutes. Je travaillais ensuite de 17h30 à 19h30, j’allais manger, puis je travaillais de 20h à 22h30-23h voire plus tard si je n’avais pas travaillé le matin avant les cours.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

De ne jamais baisser les bras, ça parait évident mais des fois c’est difficile. On se sent nul, on a parfois l’impression d’être bon a rien. C’est là qu’il faut persévérer, pour n’avoir aucun regrets.
Avec mon classement au S1, je pensais que ce ne serait pas possible d’être classée au S2…avec un peu d’espoir j’ai mis les bouchées doubles et j’y suis arrivée! Vous avez cru au père Noel pendant 6 ans de votre vie, alors essayez de croire un peu en vous cette année!
Il est aussi important de savoir s’écouter, quand on est fatigué, quand c’est difficile, et ne pas hésiter a chercher de l’aide (famille, amis, tuteurs…)

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Je pense que c’est ma persévérance qui à beaucoup joué (en plus du travail biensur!). Le fait de ne jamais rien lâcher permet de toujours rester dans la course ( surtout quand les autres commencent à fatiguer aussi malheureusement, c’est un concours).

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Malgré la difficulté des cours, du rythme, du concour…ça reste une année qui pour moi a été enrichissante. On en apprends beaucoup, sur tout, et sur soi aussi, ce dont on est capable, et personnellement ça a renforcé mon choix de faire médecine. Même si il y a peu de connaissances médicales en paces, je me suis sentie dans la bonne voie, et interressée par la suite!

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

Très bon site sur lequel j’avais lu plein de témoignages et de conseils avant d’entrer en paces!