Sommaire de l'article

Elisa C, en 2e année de Médecine à Lyon-Est nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2018 – 2019, 377 mais le dernier pris va environ être à 470 en fonction des choix

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S spé maths mention bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Primante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

J’ai seulement passé le concours de médecine et je suis arrivée 178ème avant les choix.

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

J’étais plus assidue mais je travaillais le moins possible, je profitais de mes facilités.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

J’habitais en colocation avec une amie aussi en médecine.

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

Je mettais à peu près 10 minutes à pied.

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

La fac de Lyon-est est extrêmement bien organisée, j’avais cours dans le même amphi tous les jours donc franchement c’était très simple et plutôt rassurant.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

J’étais inscrite dans une boite à colle donc j’ai repris mi août. Je pense que ça m’a vraiment beaucoup aidé, notamment en physique et puis surtout ça m’a rassurée, et ça m’a permis de me faire des amis qui ont été essentiels ensuite.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Absolument pas. J’étais pourtant très sportive au lycée (4 à 5 fois par semaine) mais j’ai tout arrêté en paces.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Non j’ai pas vraiment pris le temps de faire des sorties, j’avais surtout besoin de voir ma famille donc tous les samedi soir sans exception je rentrais à 20h chez mes parents pour passer une soirée avec eux mais sinon non pas vraiment de loisirs.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Oui ma mère et mes grands parents. Je pense que ça m’a aidé moralement car ils comprenaient ce que je vivais.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Je pense que c’est un de mes défauts, j’avais tendance à beaucoup beaucoup (trop) traîner le soir sur mon téléphone (grave erreur) du coup j’ai peu dormi mais en moyenne je dirais entre 6 et 7h par nuit.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Quand j’allais à la fac je dirai environ 9h par jour et sinon plutôt 14h.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

C’est une question difficile qu’on pose souvent mais j’ai pas vraiment l’impression d’avoir trouvé « ma » méthode de travail. J’ai beaucoup alterné, souvent je lisais mon cours par paragraphe, et j’écrivais les mots qui me semblaient importants sur une feuille et je réécrivais, réécrivais jusqu’à que j’ai l’impression de connaître puis après je récitais dans ma tête. J’ai aussi pas mal appris en parlant à voix haute.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

J’ai fait très peu de fiches. Quand je sentais que vraiment le cours n’était pas clair dans ma tête, j’essayais de faire un schéma logique, ou un organigramme.
Mais c’était assez rare.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Au premier semestre, j’ai exclusivement travaillé seule, j’avais l’impression d’être beaucoup plus efficace. Mais au 2ème semestre, où c’est beaucoup plus du par cœur, il m’est arrivé assez régulièrement pour certains chapitres de travailler avec une amie de ma prépa. On s’interrogeait, et c’était assez enrichissant, parce qu’après quand je revoyais le chapitre seule, je repensais au moment où on avait travaillé ensemble, et ça me permettait de me rappeler de certains détails que je n’aurais pas vu seule.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

J’ai exclusivement travaillé à ma prépa. Les locaux étaient top et ça ouvrait très tôt donc c’était parfait pour moi.
J’ai essayé quelques journées chez moi mais je n’avais pas la force mentale pour me forcer à être concentrée tout le temps.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

Comme je l’ai dit avant, j’étais dans une prépa privée qui a été totalement essentielle pour moi, je n’aurais pas réussi sans. Après c’est mon ressenti, mon avis personnel, je pense qu’on peut réussir avec et sans, c’est juste une histoire de motivation.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Au premier semestre pas du tout, je pleurais après chaque colle, c’était horrible et puis au final grosse (bonne) surprise aux résultats du concours. Comme quoi il ne faut pas toujours se fier aux classements intermédiaires parce qu’il n’y en a qu’un qui compte à la fin ! Alors qu’au deuxième semestre, j’étais bien classées aux colles donc je m’attendais (avec toujours une crainte évidemment) à réussir.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

On parle beaucoup de retard en paces mais au final je ne sais pas trop à quoi ça correspond. Pour moi l’important c’est d’avoir tout vu plusieurs fois avant le concours. A certains moments, j’avais 1 ou 2 chapitres de retard mais il ne faut pas stresser, parce qu’il se rattrape plutôt rapidement.

Quel était votre rythme de travail ?

Je partais de chez moi vers 6h50 (dans mes jours de motivation extrême sinon j’avais souvent un peu de retard), pour pouvoir commencer à travailler à 7h à ma prépa. Ensuite j’allais à la fac de 8h à 12h (j’y suis allée surtout au début des semestres mais après plus du tout parce que comme j’écoutais pas j’avais l’impression de perdre mon temps, et ma prépa nous donnait tous les cours, donc selon moi c’était pas utile d’y aller). Ensuite 1h de pause le midi (et plutôt 45 minutes en période de révision), puis je bossais de 13h jusqu’à 17h, pause de 20 minutes et je reprenais jusqu’à 21h/21h30. La pause de l’aprem est vraiment importante selon moi, j’ai fait tout mon S1 sans pause et c’était pas une bonne idée. Ça permet de se changer les idées et de mieux travailler après. Ensuite après 21h30, je laissais toutes mes affaires à la prépa et je rentrais chez moi pour manger en regardant une série et je me couchais vers 23h à peu près. J’aimais bien ce rythme même si du coup je mangeais tard. Ça me permettait de me dire une fois que je rentre chez moi c’est terminé pour aujourd’hui, je me détends. Mon appart était plutôt un lieu de repos et du coup où je me sentais bien, hors du contexte paces. Sinon j’arrêtais à 20h tous les samedis. Pour le dimanche, je travaillais quelques heures au début des semestres et puis après des journées complètes vers la fin.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

J’ai plutôt tendance (enfin carrément même) à avoir un esprit de compétition mais dans la prépa où j’étais, on était pas nombreux donc c’était un peu comme une grande famille, on était content pour la réussite des autres, et tout le monde s’aidait. Donc finalement, je pense que j’ai plutôt été altruiste cette année.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Je suis une stressée permanente ! J’avais tout le temps l’impression d’être nulle, que j’allais jamais y arriver, mais grâce au soutien des mes amis et de ma famille, on finit par tenir le coup même si on est stressé. Puis bizarrement, je suis arrivée au concours sans aucun stress, je me disais de toute façon j’ai absolument tout donné donc je n’aurais pas de regret.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

Comme je le disais plus haut, j’étais pas du tout concentrée. J’étais assise à côté des mes amis donc forcément impossible d’être attentive. Du coup j’ai préféré de pas aller en cours une bonne partie de l’année.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

J’ai enregistré quelques cours au dicta quand les profs étaient réputés pour faire des modifs. Sinon plutôt à la main mais j’avais les polys de ma prépa et globalement les cours restent les mêmes d’une année sur l’autre donc j’avais pas besoin de prendre trop de notes.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

OUIIIIIII c’est même essentiel !!!
J’ai fait toutes les annales mais attendez d’avoir fini le programme et de bien connaître tous les cours avant de les faire pour que ça soit représentatif de votre niveau. Mais oui oui oui c’est plus que primordial !!!

Comment était organisée votre journée ?

Je l’ai expliqué plus haut, donc je vous laisse aller voir.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

CROIRE EN SOI
Je pense que c’est vraiment le conseil le plus important que je puisse vous donner. Il faut croire en vous du début à la fin. Même si parfois (souvent), on a des baisses de moral, de motivation, il faut toujours relever la tête, parce que rien n’est jamais perdu avant le jour J. Absolument tout peut arriver, il y a beaucoup de bonnes surprises aux résultats. Donc ne lâchez rien, bossez à fond, soyez fiers de vous, de votre travail parce que déjà faire une paces c’est extrêmement courageux !

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Je n’ai jamais baissé les bras, j’ai essayé de toujours me dire que j’allais passer quoi qu’il arrive et je n’ai pas lâché cet objectif de l’année. Ma famille et mes amis ont aussi été essentiels, ils m’ont soutenue dans tous les moments difficiles et ça m’aidé à garder le cap.
Et je dirai aussi que ma prépa m’a beaucoup aidé, j’avais un cadre de travail, donc même quand j’en avais marre, je travaillais.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Je vous avoue c’est une année difficile mais finalement, avec du recul, j’ai passé une bonne année. J’ai découvert un autre moi, je pensais pas pouvoir travailler autant, je pense que ça m’a fait grandir et surtout j’ai rencontré des personnes formidables qui m’ont beaucoup soutenue !

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

J’ai lu une énorme partie des témoignages, et ça m’a aidé à tenir moralement donc merci beaucoup !
Je rêvais de pouvoir envoyer mon témoignage donc c’est chose faite !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here