Sommaire de l'article

Edouard F, en 2ème année de Médecine à Lyon nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2013 – 2014, Classé 59/1308

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S, spé SVT, Mention TB

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Primant

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

Le concours de médecine, classé 59/1308

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Plutôt assidu, je travaillais régulièrement pour ne pas m’y mettre à la dernière minute

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

J’habitais seul dans un appartement près de la fac

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

Environ 5 min à pied

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Oui, j’ai eu la chance de faire la paces avec ma copine, ainsi qu’un ami. On allait en cours ensemble, on était jamais perdu. De plus, le tutorat avait organisé une pré rentrée dans les amphi, ce qui permet de s’y habituer avant le début des cours. De plus, je me suis tout de suite mis à travailler, donc pas le temps de se préoccuper de ce qui se passe à la fac hormis cours et colles.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

J’avais commencé l’année de terminale, en ayant récupéré les cours du tutorat de l’année en cours. J’y consacrais environ 4 heures par semaine au début de l’année, moins à la fin à cause du bac. Ça m’a permis de me rendre compte du volume de travail, et j’ai commencé à chercher une certaine méthode de travail. Puis ça me rajoutais du travail, pour m’habituer à travailler.
Cependant, je n’ai pris aucune avance sur la forme, en terme d’apprentissage de cours, car je n’arrivais pas à bien les apprendre. En revanche, sur le fond, ça m’a donné un avantage psychologique, je ne suis pas arrivé très perdu en paces.
Cela m’as demandé du temps, donc en faisant les comptes je n’aurais pas dû y accorder temps de temps.
J’ai aussi fait la pré rentré de ma boite à colle, de deux semaines.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Au début de chaque semestres, je faisais de la musculation 2 fois 1 heure lorsque je rentrais chez moi le w.e, puis je courrais aussi 1 fois par semaine environ 30 min. C’était capitale pour mon équilibre personnel, car en terminal je faisais du sport tous les jours 1h. Malheureusement, ça demande du temps et de l’énergie, ce qui manque souvent en paces. C’était le bon compromis.
Mais lors des révisions, j’avais diminué. Sauf la dernière semaine avant le concours du S2, ou j’en ai fait 5 fois dans la semaine pour évacuer le stress et arriver en forme le jours j. J’ai alors pu travailler à fond jusqu’à la dernière minute.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Le w.e je me laissais 2h le samedi et le dimanche, 1h pour les jeux vidéos, 1h pour le sport. J’attendais ça toute la semaine, ou j’habitais sur Lyon. Le vendredi soir je rentrais chez moi, avec 1H30 de voiture, le dimanche soir pareil. Généralement, je ne travaillais pas le dimanche soir quand je rentrais, donc le dimanche, je ne travaillais plus à partir de 18h.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Oui pas mal, mais ça ne change rien je pense.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Sur le papier 8h, de 22H à 6h, en réalité beaucoup moins car je dormais mal avec le stresse. Je perdais facilement 1 à 2h par nuit

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Alors en travail pur la semaine, sans les pauses, 13h. Je me levais à 6h, je mangeais, à 6h30 je travaillais, pause de 10/15 min à 10H30 pour manger des fruits, biscuits, et boire un café. Je mangeais à 13h15, je reprenais à 14h.
L’aprem, je faisais une vraie pause à 18h de 15 min pour manger. Mais je me levais presque toute les heures pour boire, aller aux toilettes, ect… des pauses de 2 min mais nécessaires. Puis le soir je dînais à 21h.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

La méthode de travail est quelque chose de capital pour réussir. Cela n’a rien à voir avec la façon dont on peut travailler en terminale. J’ai cherché, essayé énormément de choses, comme écrire, lire, parler, écouter…j’ai aussi combiné les choses ensemble. Je voulais quelque chose qui me correspondais parfaitement. Et ce quelque chose, je l’ai trouvé au début du 2nd semestre.

En fait, je n’allais que très peu en cours, bien que j’habitais à coté de la fac. Je trouvais que ça faisait perdre beaucoup de temps. Au final, je n’ai pas eu de retard.
Donc je prenais un cours, je le lisais une première fois pour voir de quoi il parlait. Ensuite, je le reprenais, je lisais les premières lignes en repérant les mots clés. Il est inutile de savoir chaque phrases par cœur, chaque verbe, ect. Vous devez retenir les mots clés.

Donc je me récitais dans ma tête sans regarder la feuille les mots clés plusieurs fois de suite. Quand je les connaissais, je passais au paragraphe suivant. Je recommençais. Sauf que cette fois je récitait ce qu’il y avait précédemment. Jusqu’à réciter la page entière avec les mots clés, dans ma tête.

Ma mémoire était très visuelle, je connaissais un cours lorsque je savais ou telle notion était dans la page. J’imprimais la page dans ma tête.

Je ne cherchais pas cependant à connaitre le cours par cœur la 1ere fois. Je le revoyais 2/3 jours après, puis 5/7 jours après, puis le plus régulièrement possible. J’étais assez efficace dans mon travail, et je n’allais pas en cours, donc je pouvais revoir chaque cours toutes les semaines voir semaine et demi. D’autant que plus le cours et vu, plus il est rapide à voir, car on le connais par coeur à la fin, il me suffisait de le réciter et de vérifier si je n’avais rien oublié.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

J’en ai fait quelques une, avec des schémas, mais ça restait exceptionnel.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Je travaillais seul, dans mon appart, mais je voyais ma copine tous les jours aux repas, donc on parlait de ce qu’on faisait, ça permettait de se situer et de se booster. Si elle mettait 1h pour faire un cours, et moi 2h, je faisais en sorte de le faire plus vite la fois suivante

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Je travaillais chez moi

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

Je faisais le tutorat et j’avais aussi une prépa privée; le tutorat proposait des colles toutes les semaines, on était alors classé sur 1000 personnes, ce qui est plus représentatif que les concours blancs de la prépa, sur 250.
J’utilisais les cours du tutorat, puis les cours de la prépa, qui arrivaient après. En revanche, la prépa était chère, et c’était un peu l’usine. Cependant, c’est vrai que c’est une aide non négligeable.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

J’étais toujours dans le numerus, que ce soit à la fac ou au tutorat.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

J’avais assez peu de retard généralement. A Lyon, le S1 est beaucoup plus léger que le S2, don j’avais même de l’avance sur les cours. Au S2, c’était plus complexe, mais n’allant pas en cours, je gagnais beaucoup de temps.

Quel était votre rythme de travail ?

Je travaillais de 6h30 à 22h, comme dis plus haut. Le week end, je dormais une demi heure de plus.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Alors j’étais plutôt compétitif avec moi même, je cherchais toujours à faire mieux au colles, compétitif aussi avec les gens que je ne connaissait pas. Mais pour les autres, j’étais là pour donner des conseil, je privilégiais l’entraide, sinon on ne s’en sort pas.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Au S1, j’étais très stressé. Au S2, beaucoup moins, je me suis plus fait confiance. Le fait d’avoir passer le 1er concours était rassurant, cela permettait de visualiser le moment tout au long du S2. Ça le désacralisait, je me disais que le travail payerai. Puis j’avais était plutôt bien classé au S1, ce qui me mettait plus en confiance au S2.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

J’allais assez peu en cours, car j’avais énormément de mal à être concentré: on a envie de tous relâcher, de discuter, de prendre son portable. Donc quand le cours était difficile, j’y allais, et j’essayais de rester le plus concentré possible, mais c’était assez difficile pour moi.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

J’avais les cours de l’année dernière du tutorat pour suivre, puis la prepa me donnait les cours 1 a 2 semaines plus tard. Je prenais donc quelques notes quand le cours changeait, ce qui est plutot rare.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Je faisais énormément d’annales, je les connaissais par coeur, c’est hyper important. D’autant que beaucoup de question retombe d’une année sur l’autre. Je les faisais sur des plages horaire ou j’étais fatigué, comme le soir par exemple.

Comment était organisée votre journée ?

Je me levais à 6h, je déjeuner, je travaillais à 6h30, pause à 10h30. Je mangeais en 45min ou 1h selon les jours, j’essayais de prendre le temps de me reposer avant de m’y remettre. L’aprem je travaillais jusqu’à 18h, pause, puis j’arrêtais vers 21h pour dîner. Je me couchais alors à 22h.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Il faut être très motivé, garder son sommeil, ne pas hésiter à prendre des vitamines, du café. Manger ce qui vous fait plaisir. Travailler comme des fous sur des horaires définit, puis prenais de vrai temps de pause.
Trouvez aussi votre propre méthode de travail, c’est crucial. Tout doit être régler sur vous même, et non sur votre voisin.
Enfin, ne vous laissez pas impressionnez par ceux qui semblent travailler plus que vous. Vous ne savez pas la qualité qu’ils mettent dedans.
Et ne vous démoralisez pas si au début vous n’arrivez pas à retenir les cours, la mémoire prend du temps à se construire. Personnellement, je connaissais un cours après 5 ou 6 passages dessus, pas avant.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Je pense que j’ai su trouver une méthode de travail adapté à moi même, couplée à un travail très intense et régulier. La motivation est aussi importante.
Enfin, j’ai compris au S2 qu’il fallait faire des cours, de la qualité, et non de la quantité.
Il ne sert à rien de voir un cours en vitesse si on ne retient rien et qu’il faut le refaire 2 jours après car on l’a oublié.
J’ai aussi bien gérer mon stress au S2, la semaine avant le concours, pour arriver en forme, avec toutes mes capacités de concentration.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Elle est éprouvante mentalement et physiquement. J’ai mal vécu le s1, avec les maths, la physique. Le S2 était plus intéressant, donc plus simple à travailler.
Avec le recule, elle vous apprend beaucoup sur vous même, sur vos limites, sur ce que vous êtes capable d’accomplir. C’est une année qui fait grandir, bien plus vite que les autres.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

Il est bien fait, avant de commencer la paces j’avais regardé de nombreux témoignages.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here