Sommaire de l'article

Débora D, en 2ème année de Médecine à Bordeaux nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2016 – 2017, 340

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S spé SVT, mention très bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Primante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

Médecine : 230

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Plutôt assidue, j’avais des bonnes notes mais pour ça je travaillais beaucoup.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

Chez mes parents

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

Selon la circulation, je pouvais mettre de 40 min à 1h15…

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Oui. C’est sur que c’est un nouveau lieu, un nouveau fonctionnement, etc.. Mais dès le début j’étais avec un petit groupe d’amis du lycée donc je pense que ça nous a permis de trouver nos repères plus facilement.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

J’ai fais la pré rentrée avec le tutorat.
Je conseille vraiment de faire la pré rentrée que vous soyez au tutorat ou dans une prépa privée. Ca m’a permis de voir les premiers cours du semestre et d’arriver à ces cours la en sachant de quoi on parlait. Ca permet aussi de se mettre au travail doucement quelques jours avant la rentrée, car dès les premiers cours de l’année, il faut s’y mettre.

Par contre, je pense que ce n’est pas utile de commencer à voir les cours avant la pré rentrée. Vous allez déjà assez travailler dans l’année, ça ne sert à rien de se mettre la pression dès l’été. Je conseille vraiment de se reposer et surtout de profiter de son été avant d’attaquer l’année !

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Non pas d’activité physique pour moi, mais je n’étais pas une très grande sportive de base.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

OUI.

Avant la PACES, je faisais du théâtre depuis 10 ans. J’ai décidé d’arrêter cette année et de reprendre après la PACES.
En fait je ne voulais pas me dire que ma pause était le lundi à telle heure, je préférais arrêter le théâtre pour pouvoir prendre mes pauses quand j’en avais besoin. Je ne voulais pas que mes loisirs soient des contraintes dans mon année. Mais par contre si j’en avais besoin, je m’autorisais quelques sorties.

Au niveau des sorties je m’autorisais à m’aérer la tête un soir par semaine. En général c’était le vendredi soir ou le samedi soir. Pendant cette soirée, je voyais mon copain et soit on restait tranquilles, soit si j’avais envie de sortir dehors, on faisait un resto ou un ciné.
Après de vraies soirées avec d’autres amis, j’ai du en faire 3 dans l’année. Dans ces soirées là, il faut profiter sans culpabiliser mais par contre le lendemain matin, il faut assumer et se lever à la même heure que d’habitude, c’est pour ça que la plupart du temps je ne me couchais pas trop tard non plus.

Vraiment, pour moi c’est important de savoir prendre des pauses. Attention, je ne parle pas de longues pauses quotidiennes. Mais pouvoir sortir une fois par semaine, se changer les idées, ça permet en quelques sortes de se « recharger » pour la semaine à venir.

Le problème avec la PACES, c’est que vous n’allez jamais avoir finit votre travail. C’est-à-dire que vous ne pourrez pas vous dire quand j’ai finis d’apprendre ça, je sortirai. On a l’impression qu’on n’a jamais finit. C’est pour ça que moi je me disais que je travaillais jusqu’à telle heure et après je ne touchais plus à mes cours de la soirée. Suivant là où j’en étais dans mes cours, mon moral, etc.. je pouvais commencer ma « soirée pause » à 19h comme à 21h30.

Contrairement à ce qu’on pense, les sorties en PACES ne sont pas à négliger.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Non du tout

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Par nuit, je dormais 6h-7h. Mais j’avoue que les 7h étaient plutôt rares..

En PACES on vous répète sans arrêt qu’il faut être régulier dans son sommeil et qu’il faut dormir suffisamment. Et c’est sur que c’est vrai. Le cerveau aime la régularité. Et c’est pendant le sommeil que beaucoup d’informations s’enregistrent.
Ce qui est important c’est de se dire que vous arrêtez de travailler à une certaine heure, moi c’était vers 22h30-23h. Mais après j’avais du mal à m’endormir direct, j’aimais bien passer un peu de temps au téléphone avant d’aller me coucher. C’est pour ça que je me couchais pas toujours à la même heure.

Je pense que l’idéal c’est d’avoir 7h de sommeil. Mais ça dépend aussi des personnes, pour certains 6h suffiront et pour d’autres 8h seront nécessaires. En tout cas, sur ce point là écoutez vous, car le sommeil est primordial.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Les jours de cours : 4h de cours + 7h de travail perso

Un jour sans cours : 12-13h de travail

Pendant les semaines de révisons : 14h de travail

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

Déjà, quand j’avais cours le matin, j’essayais de voir ces mêmes cours l’après midi. Et quand j’avais cours l’après-midi, j’essayais de les voir le soir et le lendemain matin. Le but était de ne pas avoir de retard.

Au début du premier semestre, j’ai essayé la méthode des J. Ce qui consiste à apprendre ses cours régulièrement. Je notais dans un agenda, que je devais voir tel cours au bout de 3 jours, d’une semaine, encore une semaine plus tard, puis 2 semaines, etc. Pour apprendre ces cours régulièrement, c’est vraiment bien. Mais cette méthode ne me convenait pas car je me retrouvais avec trop de cours à voir dans la journée. Cette méthode n’a pas marché pour moi, mais une amie à moi à réussi à garder cette méthode jusqu’à la fin de l’année.

Pour moi, vers mi-octobre j’ai décidé de me remettre en question et d’essayer de nouvelles choses. J’ai donc commencé à faire des fiches que je développerai à la question suivante. Une fois que j’ai commencé mes fiches, c’était comme un déclic, j’ai su que là c’est bon c’était ma méthode.
Par exemple, si j’avais cours le matin : je fichais mes cours du matin l’après midi. Souvent je n’arrivais pas à tous les ficher dans l’après-midi, car ça prenait beaucoup de temps, donc je rattrapai tout dans le week-end pour ne pas accumuler le retard à la semaine suivante.

C’est pour ça qu’il n’y a pas vraiment de méthode, chacun doit trouver la sienne. Mais pour trouver sa propre méthode il faut s’inspirer de celle des autres. Si vous avez choisi une méthode en début d’année, il faut savoir se remettre en question ! Si vous voyez que vous n’êtes pas efficaces avec la méthode que vous avez choisi, il ne faut pas hésiter à la changer même si vous êtes à un mois du concours.

Ce qui est sur c’est que tout le monde doit faire des annales des années précédentes : TRES TRES TRES IMPORTANT !!

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Donc comme je l’ai dit oui.

On m’avait pourtant dit que faire des fiches en PACES c’était impossible. Pourtant j’en ai fait, et elles étaient plus que complètes !
Déjà, j’étais habitué à faire des fiches depuis le lycée voire le collège. Quand j’ai commencé ma PACES sans faire de fiches j’étais perdue..

Quand je me suis mise à faire des fiches, c’était vraiment sur tout le cours. C’est-à-dire que je n’enlevai pas le moindre détail car tout peut tomber au concours (et surtout les détails)!
Le but avec mes fiches, c’était de pouvoir arriver aux révisons sans ouvrir mes cours et réviser qu’avec mes fiches.
Je voulais que mes fiches soient agréables à apprendre contrairement aux cours ou aux diapos. Pour ça, je présentais mes fiches avec des flèches, des schémas et surtout beaucoup de couleurs (les fluos sont indispensables).
J’avais un code couleur : – jaune : notions importantes
– rose : tous les chiffres
– orange : défintions
– violet : les noms
etc…. ça m’aidait aussi pour la mémoire visuelle.

J’avoue que mes fiches faisaient peur mais moi je les comprenais, c’était plus facile à apprendre car c’est moi qui les avaient écrites. Et en plus quand je les faisais je retenais une grande partie du cours.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

La plupart du temps seule. Mais il m’arrivait de travailler avec une amie et c’était vraiment bien.
Quand on en avait marre d’être seule, on se voyait pour voir des cours où on pouvait s’aider à les apprendre. On s’est aussi vu pour faire des énormes schémas qu’on auraient été incapables de faire seules. Pouvoir travailler toutes les 2, c’était vraiment un plus et un moment agréable.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Pendant toute l’année j’ai travaillé chez moi parce qu’il m’arrivait d’apprendre mes cours en parlant à voix haute et je marchais en les apprenant, donc je vous laisse imaginer qu’à la bibliothèque c’était pas le top..
Par contre pour les révisions du deuxième semestre je n’en pouvais plus de ma chambre. Je saturais d’être seule, j’avais besoin de monde autour de moi. J’ai donc fais toutes les révisions à la BU avec une amie.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

Au tutorat car je n’avais pas les moyens d’être dans une prépa.. Et je ne regrette absolument pas. Je ne dirai pas que le tutorat est mieux que la prépa, ni l’inverse. Ce que je peux dire du tutorat, c’est que ça m’a beaucoup apporté au niveau des cours. Ce que j’ai vraiment apprécié, c’est que les tuteurs sont passés par la PACES juste avant et qu’ils savent ce que c’est. Ils m’ont vraiment aidé au niveau des cours mais aussi au niveau du moral !

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Ca dépendait vraiment. Parfois j’arrivais à être bien classé mais souvent ce n’était pas le cas. Car des fois les colles étaient sur des cours qu’on avait pas encore vu et je préférais apprendre mes cours au fur et à mesure que je les avais.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

Oui, forcément un peu de retard. Mais je pense que j’ai réussi à le gérer. En général mon retard de la semaine, je le rattrapai dans le week end.

Quel était votre rythme de travail ?

Très intense et régulier. Je donnerai ma journée type dans les questions suivantes.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Altruiste. Je n’avais pas énormément d’amis pendant la PACES, mais avec les amis que j’avais dès le début on s’aidait et on n’était pas du tout dans l’esprit compétition. L’esprit compétition ne sert vraiment à rien, c’est déjà assez compliqué comme ça..

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Depuis petite, je suis quelqu’un de stressée, alors avec la PACES je ne pouvais être que stressée..

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

J’étais le plus attentive possible, c’est vraiment important de commencer à enregistrer le cours dès qu’on l’entend.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Sur ordi. En fait je suivais le diapo du prof et les informations qui n’étaient pas dessus je les notais sur mon ordi en mettant le numéro de la diapositive. Puis ensuite quand je faisais mes fiches j’écrivais ce qui avait sur le diapo et ce que j’avais pris en note à coté.

J’enregistrais aussi le cours avec mon portable mais je réécoutais que s’il me manquait une info. Je notais le temps qu’il fallait que je réécoute.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

OUI OUI OUI OUI ! INDISPENSABLE !

Certaines questions retombent, ou alors on voit ce qui est important pour le prof etc !

Comment était organisée votre journée ?

Voila une journée type quand il n’y avait pas cours (quand il y avait cours au lieu des révisons j’allais en cours une demi journée)

6h30 : réveil
6h30-7h : douche, petit dej…
7h-13h : révisons
13h-13h30 : repas
13h30-16h : révisons
16h-16h15 : petite pause goûter
16h15-20h : révisons
20h-21h : repas
21h-22h30 : révisions

J’arrêtais les cours vers 22h30/23h puis après je m’endormais un peu plus tard.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

N’essayez pas de vous torturez en imaginant que votre année va être horrible. C’est sur que c’est dur, mais vous arriverez vraiment à vous rendre compte de comment c’est une fois que vous y serez. Moi j’imaginais que je verrai mon copain que 2 fois par mois, au final on arrivait à se voir plusieurs fois par semaine (même si je travaillais quand on se voyait). Ce que je veux dire, c’est qu’on ne peut pas savoir comment ça va être tant qu’on ne le vit pas.

Ensuite, ce que je vous conseille durant votre année de PACES, c’est de vraiment croire en vous ! C’est indispensable pour réussir, il faut continuer d’y croire même dans les moments les plus durs !

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Difficile comment question.. Beaucoup méritent de réussir car le travail fourni est énorme !

Comme je vous l’ai conseillé, j’ai essayé d’y croire même si ce n’était pas toujours évident..

Après j’étais très lente pour apprendre mes cours, mais je ne les survolais pas, je les apprenais vraiment. Je préférais avancer à mon rythme, lentement même si parfois ça faisait peur de voir où en était les gens autour de moi (il faut se comparer le moins possible aux autres ! ). Je préférais voir mon cours une fois de manières approfondie que plusieurs fois en oubliant les détails. J’avais aussi beaucoup de moyens mnémotechniques !

Ensuite je n’ai négligé aucune UE malgré les coefficients. J’ai bossé chaque matière de la même façon même si certaines étaient plus ou moins importantes.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Difficile c’est sur ! Mais ce n’est pas une année entière, et on se rend compte pendant l’année que ça passe assez vite !

Cette année permet aussi d’apprendre beaucoup sur soi-même. Et le fait de pouvoir pas faire grand chose, permet de profiter davantage de la vie ensuite. Les choses qui paraissaient banales avant vont vous sembler importantes, vont vous manquer ! Et c’est ce qui va vous permettre ensuite de profiter de tout ce que vous avez autour de vous !

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

Je m’en suis beaucoup servi pour lire les témoignages avant ma PACES, et ça m’a aidé à mieux appréhender mon année. Avec mon témoignage, j’espère à mon tour en aider certains !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here