Sommaire de l'article

Clément R., en 2e année de Médecine à Bordeaux nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2018 – 2019, 340 places en médecine

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S spécialité SVT, obtenu avec mention BIEN

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

J’ai eu ma PACES en doublant.

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

J’ai passé les concours de Médecine et pharma où je suis arrivé 177 (médecine) et 55 (pharma)

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Euh……. je faisais le minimum (devoir et petites révisions juste avant les contrôles)…

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

J’habitais chez mes parents

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

50 minutes de bus et 35 minutes de tram (j’ai eu mon permis en décembre de mon année de doublant, ce me laissait 20mn de voiture et 35mn de tram)

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Oui plutôt même si je passais peu de temps à la fac en primant (uniquement pour les cours et le tutorat). Pendant mon année de doublant, je m’y sentait comme chez moi (j’y passais plus de temps que chez moi aussi donc ça aide).

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

Pendant mon année de primant, pas du tout. Cependant pendant mon année de doublant oui. J’ai commencé début août à travailler doucement (juste remettre mes cours au propre) puis plus août avançait, plus je travaillais. Avant la pré-rentrer du tutorat, je bossais au moins une demi-journée. Après je pense pas que cela m’ai réellement servi… J’aimais juste ça et ça me faisait déculpabiliser…

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

J’ai essayer en début d’année d’aller à la salle de sport mais je gérer très mal le côté « tu bosses pas alors que les autres bossent » donc je culpabilisais… En plus, habitant loin à la campagne, cela me faisait perdre trop de temps sur mon travail. J’allais courir/faire des exercices quand je suffoquais à cause du boulot, pour me soulager.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Je me réservais une soirée par semaine (vendredi ou samedi soir) pour sortir ou en tout cas, ne pas travailler. Je culpabilisais vite de ne pas bosser donc j’évitais un peu les sorties…

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Non, personne dans le milieu médical.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Je négligeais pas le sommeil et une bonne hygiène de vie ! Je ne me sentais pas très efficace dans mon boulot vers 22/23h donc j’arrêtais et j’allais me coucher. Je dormais en moyenne 8h par nuits… plus ou moins.

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Hors périodes de révisions, je bossais 10h par jours (en comptant les 4h de cours, si j’y allais)… J’avais après 1h30 de transports où j’essayais de bosser mais je n’étais pas très efficace… Je me donnais l’objectif de 9/10h de boulot minimum.

Pendant les révisions, je bossais 13h par jours (le reste du temps c’était pour manger et dormir aha).

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

Pendant l’année, je revoyais mes cours encore et encore. Je les relisais et je les retapais. Je faisais des fiches avec au début le maximum de détails puis, plus je révisais un cours, plus je faisais des fiches (tableaux) avec le principal (ce qui tombait en colle/au concours, les points clés).
Je relisais mes fiches uniquement avant une colle ou le dernier jour des révisions, juste avant le concours. Le reste du temps, je relisais les cours ou les diapos du tutorat.
Faire des fiches me permettait de mieux faire rentrer les cours dans ma tête en les tapant encore et encore, je n’aime pas vraiment réviser avec des fiches.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

OUIIIII, je suis le Michel Ange des fiches. Je faisais plein !
Je faisais surtout des tableaux où je notais les idées principales pour le relire quand j’avais pas le temps de relire un cours entier ou avant une colle. Je prenais vraiment du temps pour faire une fiche (parfois plusieurs heures) mais m’attarder sur une fiche, mettre en forme, mettre des couleurs, etc.. cela me permettait de bien retenir la fiche.
Enfaite ma mémoire travaille plus quand je fais la fiche plutôt que quand je la relis.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Seul.
Voir des autres travailler à du bon et du moins bon:
– D’un côté ça me motivé à bosser et me permettait de me surpasser en terme de volume horaire par exemple.
– D’un autre, je trouvais assez culpabilisant. Si on fais une pause, on voit les autres bosser et c’est dur de profiter de sa pause aha.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

En primant, je bossais uniquement chez moi. En doublant, j’ai commencé à aller à la BU et j’ai largement préférer.
La bibliothèque permet de voir du monde aha.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

Team tutorat à 100%
A Bordeaux, le tutorat est vraiment de qualité par les services ou par l’ambiance. Les séances du tutorat me motivaient vachement.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Oui globalement en doublant… je majorais pas mais j’étais dans le numérus quasiment tout le temps.
Je bossais beaucoup en fonction des colles car cela permet de se donner des objectifs à plus court terme que le concours.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

En primant plein ! C’est normal, on ingère tous les cours. Je m’en inquiétais pas, ce qui comptais c’était d’être à jour arrivé aux révisions. Le rythme diminue avant les révisions donc cela permet de rattraper son retard.
En doublant non, j’étais en avance sur le programme tout au long de l’année (j’avais commencer à bosser avant la rentrée pour le 1er Quad et le 2e Quad est beaucoup plus light). J’essayais de jongler entre prendre de l’avance et commencer à apprendre les cours qui suivaient mais tout en bossant les cours qui tombaient pendant les colles (qui elles suivaient (généralement) les cours).

Quel était votre rythme de travail ?

Intense aha. Je bossais quasiment tout le temps…. Sinon je dormais…
Après je « m’écouter », si je sentais que j’allais craquer… j’arrêtais de bosser pour respirer.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Plutôt altruiste, je donnais mes cours ou mes fiches… Si celui à qui je donne une fiche réussit, tant mieux pour lui, ce sera grâce à son travaille pas à UNE fiche que je lui aurait donner. Après j’avais quand même un esprit de compétition (je culpabilisais vite quand je ne bossais pas) qui me permettait de me surpasser.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

En primant, je stressais tout le temps.
En doublant, j’ai beaucoup aimé l’année et je stressais pas…. Même avant le concours, je me sentais prêt.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

En primant, j’allais à tous les cours et je prenais globalement bien le cours. En doublant, j’ai quasiment pas mis les pieds en cours mais si j’y allais j’étais sérieux sinon je retournait à la BU.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Team ordinateur
Clairement pas le temps pour tout noter sur papier alors qu’il suffit d’imprimer après.
Je suis pas fan des dictaphones car ré-écouter des cours de 2h, je trouve pas ça très optimisé..

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Je gardais les annales pour les semaines de révisions, pas avant… Et je me gardais les annales des 3 dernières années pour me faire des minis concours, les 3 derniers jours des révisions.

Comment était organisée votre journée ?

Hors révisions :
– 5h45 : lever
– 6h30 : arriver dans le bus -> lire des cours
– 8h : arriver à la fac
– 8h30/12h30 : cours ou BU (si j’étais à la BU, j’allais manger plus tôt pour éviter la foule).
– 12h30/14h30 : BU si les cours commençaient à 14h30 pour pas prendre une pause déjeuner trop longue aha.
-14h30/18h30 : cours ou BU
– 18h/19h : rentrer chez moi (boulot dans les transports)
– 21h: je recommencer à travailler dans ma chambre jusqu’à 22/23H et dodo.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Concentrez vous uniquement sur vous-même. Ne vous occupez pas des autres, si ils bossent 20h par jours ben tant mieux pour eux (ce qui se vantent le plus, se retrouvent généralement très mal classés aux colles)…
Ecoutez-vous, si vous n’en pouvez plus faites une pause d’une heure, 2 heures, une soirée…. le temps qu’il faudra pour que vous soyez d’attaque après.
Vraiment, faites vous confiance et occupez-vous de vous.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Je sais pas trop… en doublant, je n’ai jamais vu mes cours comme horribles à bosser. Ils m’intéressaient et j’aimais bien bosser.

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?

J’ ai compris un peu plus comment ça marcher… focus sur les QCM, les annales, sur la logique du prof (ce qu’il veut que les étudiants retiennent…). J’ai beaucoup aimé mon année de doublant.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Dure, intense mais très intéressante et enrichissante.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

Je l’ai découvert pendant ma PACES, je cherchais justement des témoignages et tous les témoignages m’ont terrifiés aha

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here