Céleste C., en 2ème année de Dentaire à Paris VI nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2017 – 2018, Pierre et Marie Curie, année 2017-2018, classement général : 226

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S mention TB, spécialité SVT

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Obtention de la PACES en doublant

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

J’ai préparé le concours d’odontologie, classée pour Garancière : 251ème en primant et 16ème en doublant

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Je me la coulais douce en seconde et en première (moyennes inférieures à 8 en maths et physique), puis j’ai pas mal travaillé lors de ma deuxième première et ma terminale pour rattraper mon retard

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

En primant j’étais en colocation avec mon frère et ma soeur puis en doublant dans une chambre de bonne toute seule

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

environ 30 minutes à pied

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Je suis allée à la fac très peu de fois, j’ai eu beaucoup de mal à trouver l’administration, la bibliothèque etc.
Les salles d’ED avec leur numérotation sont aussi difficiles à trouver.
Je n’aimais pas vraiment la fac donc je n’y allais que très rarement

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

En primant j’ai profité de mes vacances à fond
En doublant, j’ai commencé à travailler vers fin juillet / début aout mais vraiment tranquillement. Mon S1 était composé d’UE5 (anatomie), j’ai commencé à travailler le membre inférieur (que je n’avais pas fait l’année d’avant) et les bases de la biochimie, ce qui m’a permis de prendre de l’avance et de ne pas avoir réellement de retard en doublant.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Le sport n’a jamais été mon truc donc non

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

En primant je m’accordais certaines sorties pour aller voir des amis ou pour aller au cinéma
En doublant, j’ai gardé de rares sorties avec mes amis, j’allais très rarement au cinéma. Je m’accordais souvent le dimanche pour aller voir mon copain qui habitait à 30 minutes de RER (dans lequel je révisais), y dormir et retourner chez moi le lendemain matin pour retravailler toute la semaine

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

J’appartiens à une famille d’artistes (peintres, musiciens etc.), je suis la seule à faire des études scientifiques et donc médecine

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Le sommeil c’est hyper important, donc j’essayais d’avoir au moins 8h de sommeil, si je me couchais tard je décalais l’heure du lever, mais globalement j’essayais de dormir pour 23h et me lever vers 7h

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Je faisais environ 10h mais cela variait des jours, mon planning était souvent comme ça :
– de 8h à 12h (avec quelques minutes de pause vers 10h) donc 4 h
– de 13h à 16h : donc 3h
– de 16h30 à 19h : donc 2h30
– puis après le diner (vers 20h) jusqu’à 22h je relisais les cours vus les autres jours : donc environ 2h
Après le nombre d’heures n’est pas vraiment un reflet de votre travail, la qualité est plus importante que tout. Je prenais beaucoup de temps à apprendre mes cours (c.f section du dessous)

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

Ma méthode de travail n’est pas la plus attirante, pour apprendre je dois écrire.
Pour apprendre quelque chose, je sélectionnais les informations essentielles d’un texte par exemple et je les recopiais 4 fois, en essayant dès la 2ème fois je réécrire sans regarder le texte du dessus. Pour les muscles par exemple, je recopiais les informations importantes comme ça :
– M (pour muscle) : xxx
– O (origine) : xxx
– T (trajet) : xxx
– T° (terminaison) : xxx
– I (innervation) : xxx
– A (action) : xxx
– autres : xxx
Je précise que toutes les sections n’étaient pas utilisées pour tous les muscles

Donc la 1ère partie d’apprentissage (en général la journée), je recopiais tous mes cours comme ça, au début sur une ardoise puis sur du papier (l’odeur du feutre d’ardoise donne mal à la tête)

Ensuite pour conserver en mémoire ce que j’apprenais j’utilisais la technique des J, avec :
– J0 le jour où j’apprend le cours
– ensuite je relisais les cours à J+2 ; J+4 ; J+6 ; J+10 puis ensuite tous les dix jours je relisais mes cours.
Lorsque j’apprenais un cours sur mon agenda, j’écrivais le nom du cours puis je surinais en orange et je marquais d’avance les J2; J4; J6; J10 dans l’agenda et lorsqu’arrivais le J10, je mettais J20 puis au J20 je mettais le J30 etc.
Au S1 le max était de J90 et au S2 de J110 je pense

Pour l’anatomie (UE5 et UECS1), aux J2/4/6/10 avant de relire je prenais une feuille de papier et j’essayais de réécrire l’origine, le trajet etc. (comme expliqué en haut) et si je ratais à un muscle, alors je le recopiais trois fois

Pour la SSH ou UE7, je me faisais des petits papiers QROC et seulement lorsqu’il restait un mois et demi ou deux du concours, lorsque je devais relire un cours à Jx0 (J20, 30 etc), alors je répondais au QROC avant de relire le cours.

(Les QROC en gros, au concours on vous posera des questions de cours et il faut répondre en connaissant les mots clés par coeur, ça peut être complexe ou simple, il ne faut pas en avoir peur, le tutorat et/ou prépa privée pour expliquera tout cela, c’est pour le S2)

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Je faisais des fiches où le but était de retranscrire un texte dans un tableau pour mieux voir les éléments
En UE1 pour la chimie et la biochimie par exemple je faisais un tableau avec trois sections :
– une « critère » : [par exemple] : Km (= constante de Michaelis)
– une « caractéristiques » : [en général la formule] : Km tel que V0 = Vmax /2
– une « remarque » : [à quoi ça sert] : sert à décrire l’affinité de l’enzyme pour le substrat

En UE2 c’était plus des fiches schémas pour l’histologie car on peut nous demander les légendes de schémas au concours

Je ne faisais pas de fiches en UE3, j’utilisais celles de la prépa privée, de même pour l’UE4, l’UE6

En UE5 et UECS1 c’est à dire l’anatomie, je faisais des tableaux où je marquais le nom, l’origine etc. des muscles et j’ajoutais une image en couleur du muscle que je screenais de l’application « Essential Anatomy 5 ». L’application est payante mais je ne regrette pas cet achat, il permet de visualiser les muscles par rapport aux autres, on peut décider d’en voir qu’un seul ou un certain groupe, c’était un vrai outil pour moi.

En UE7 je faisais des fiches QROC comme je disais où sur un bout de papier il y avait la question et de l’autre côté la réponse, avec la référence au cours (fiche de cours n°15 page 14, truc comme ça)

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

J’ai toujours travaillé seule, toujours chez moi.
En doublant, je suis allée quelques fois à la bibliothèque de la fac ou à la BNF à Paris avec ma marraine de P2 (parce que j’avais peur d’y aller toute seule), mais on était chacune de notre côté et on ne se parlait que pour les pauses

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

J’ai travaillé la majorité du temps chez moi et de rare fois à la BU de ma fac vers la fin des S1 et S2 (quand le concours approchait et que j’en avais marre d’être chez moi)

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

J’ai tenté le tutorat quelques fois en primant et en doublant mais je n’ai pas du tout apprécié. Je sais que les élèves font ce qu’ils peuvent, mais j’ai trouvé leurs tuts lacunaires (les tuts c’est des fiches de cours qu’ils vendent), les sujets de concours blancs étaient bourrés de fautes et de même pour leur correction des annales.
Je me suis retranchée sur la prépa privée pour leurs fiches de cours, leurs explications aux séances de cours en primant, leurs entrainements en doublant et leur correction des annales les deux années.

La prépa privée possède un cout non négligeable, mais je la recommande fortement.
Personnellement j’étais inscrite à Médisup en primant (avec stage de pré rentrée l’été) puis à Concours plus en doublant. Je sais que maintenant à Paris le redoublement n’est plus autorisé, mais je recommande vraiment Médisup aux primants, et si vous voulez plus d’entrainement pour pouvez facilement trouver des sujets de médisup/C+ des années précédentes auprès des élèves de P2

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

À la prépa privée, en primante, j’étais toujours classée vers le milieu j’étais l’élève moyenne un peu.
En doublante, j’étais souvent dans le top 100 en UE1 (chimie et biochimie) et en UE2, vers la fin en UE3 (c’est de la physique, c’est pas mon truc) et dans le top 50 en UE5 (anatomie)

À savoir : le tutorat et la prépa privée sont des entrainements, les notes que vous avez à ces entrainements ne correspondent pas à celles que vous aurez au concours !

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

J’avais du retard en UE5 en primant au S1 et en UECS1 au S2 (en gros en anatomie, d’où mon entrainement dès l’été en doublant). J’avais beaucoup de mal à gérer mon retard parce que je n’avais pas la bonne méthode de travail ! Donc lorsque j’avais du retard je regardais les annales (qui sont très souvent redondantes) et j’essayais de voir les points faciles que je pouvais avoir sans nécessairement apprendre le cours, mais c’est un technique à faire vraiment qu’en cas extrême !

Quel était votre rythme de travail ?

J’avais un rythme soutenu mais cool à la fois.
Le dimanche soir je notais sur l’agenda quels cours je devais faire la semaine puis je faisais le cours que je voulais le jour où je voulais, c’était plutôt cool. Je pouvais en commencer un et finir la moitié le lendemain (je fractionnais souvent les gros cours d’anatomie, comme sur organes des sens ou en biochimie sur le métabolisme glucido-lipidique).

En revanche, si la journée était cool, je devais absolument le soir m’en tenir aux cours à revoir (vous savez ceux de J6, J10, J20 etc.), je devais respecter ça et lire ce que j’avais à relire c’était essentiel à ma méthode de travail

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Je n’étais pas dans l’esprit compétition, j’étais plus la petite nulle (par rapport aux autres de la prépa) qui essayais de se raccrocher tant que mal.
J’ai eu l’esprit de compétition en doublant, vers la fin du S2, quand sortent les cours d’UE O (odontologie, que j’avais commencé un peu avant), parce qu’il n’y a pas beaucoup de places en odonto et que je voulais l’UFR Garancière qui est plus demandée que celle de Montrouge.

La compétition, on l’a en concours blancs mais surtout au vrai concours, quand on attend de commencer, qu’on regarde toutes les personnes autour de soi et qu’on se dit « je dois tous les battre »

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

En primant assez décontractée, la possibilité de redoubler était encore envisageable puis en primant on est innocent, on ne sait pas vraiment ce que c’est la compétition, le concours, la sélection… Après mon classement du S1 (738), je savais que je ne pourrai pas remonter donc je pensais au redoublement déjà.

En doublant, j’étais décontractée de par l’avance que j’avais pris pendant les vacances mais stressée lorsque j’étais entourée d’autres étudiants. Lorsque j’ai eu mon classement du S1 (206), j’étais plus cool parce que j’étais dans le NC

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

J’ai essayé de suivre les cours mais je m’ennuyais et me dispersais très vite, puis en plus c’était plus une perte de temps pour moi. Je préférais lire les cours distribués en début de semestre (donc lecture d’un cours, environ 10 à 30 minutes) puis ensuite commencer l’apprentissage (par écriture, ce qui est très long), au lieu d’écouter quelqu’un parler pendant 2 longues heures

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

J’utilisais les cours papiers dispensés par la faculté puis par la prépa

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Lorsque dans mon planning j’approchais les Jx0 (J10,20,30 etc.), avant de relire le cours j’essayais de faire les annales correspondant au chapitre relu d’une année, donc par exemple à J10 je fais les 3QCM de 2016, à J20 je fais les 3QCM de 2015 etc..
On fini par retomber au bout d’un certain moment sur des annales déjà faites mais c’est l’occasion de voir si on a appris de nos erreurs.
Je gardais les annales du dernier concours pour la période de révision et pour la dernière semaine.

Lors de la période de révision, je révisais mes cours selon les Jx0 puis je faisais par exemple le sujet entier d’une année (au pif 2016) d’UE1 le lundi, d’UE2 le mardi, d’UE3 le mercredi et d’UE5 le jeudi pour le S1, puis 2015 la semaine d’après, puis 2014 mais je gardais 2017 (mon dernier pour moi cette année) pour la dernière semaine.

Lorsque je faisais des erreurs, je les écrirais dans un cahier erreur. Perso, j’avais quatre petits carnets au S1 ( pour les UE1/2/3.1/5) puis plus pour le S1 (UE3.2/4/6/7/UECS1/UECS2), une page par chapitre et je recopiais les erreurs associées à l’UE et au chapitre concernés. Je le relisais de temps en temps, avant les concours blancs et le vrai concours

Comment était organisée votre journée ?

7h voir 7h20 : lever
7h20 – 8h : petit déjeuner (avec le portable pour consulter les news)
8h – 12h : travail (avec quelques minutes de pause vers 10h quand j’avais faim)
12h – 13h : déjeuner (en regardant un épisode d’une série + le temps de faire la vaisselle)
13h – 16h : travail
16h – 16h30 : petite pause (avec épisode de 20 minutes d’une série, type Friends ou The big bang theory, et un petit chocolat chaud pour se réconforter)
16h30 – 19h : travail
19h – 20h : diner (avec épisode de série encore)
20h – 21h30/22h : lecture des cours de Jx0
22h – 22h30 : douche
22h30 – 23h : lecture des cours de JX0 (si pas fini avant) puis dodo

Conseil : PAS DE SÉRIE NI DE TÉLÉPHONE AVANT DE DORMIR sinon INSOMNIE

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

– vous devez acquérir une vraie méthode d’apprentissage très rapidement pour ne pas prendre de retard dès le S1

– il faut essayer de trouver des FC Médisup (si IDF) de votre fac de l’année précédente pour apprendre, dès l’été, quelques cours tranquillou, pour Paris VI : commencer par les 4 premiers chapitres de biochimie (UE1), faire le membre supérieur OU (par ET) le membre inférieur en anatomie (UE5) et si temps voir un ou deux chapitres de chimie (UE1) ou de biologie cellulaire (UE2)

– pour le travail durant l’été : vraiment commencer de manière cool, je travaillais deux heures (pas plus) le matin puis l’après midi j’allais à la plage et je glandais le reste de la journée, il ne faut pas commencer de ouf dès l’été sinon vous n’allez pas tenir le reste du semestre

– ne vous fiez pas à l’aspect des autres étudiants, il y en a qui ont l’air chaud en mode « j’ai déjà fini le programme d’UE1 et d’UE2 » pis en fait pas du tout et on retrouve ces personnes en doublant (tous les gens qui me paraissaient ouf ont redoublés, comme quoi…)

– si vous avez tendance à la dispersion, il vaut mieux essayer d’habiter seul(e) et de commencer une diète de repas préparés Picard

– ne pas s’isoler, chercher à se faire des amis en PACES pour ne pas être seul(e) et c’est toujours bien d’avoir du soutien en PACES

– réserver, dès que vous aurez le lieu et la date de votre concours, un hôtel à proximité pour y dormir la veille, ne comptez pas sur le RER pour ne pas être en retard ou sur la chance

– NE PAS TRAVAILLER PENDANT LES VACANCES DE NOEL

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Le fait d’avoir ma méthode de travail, de savoir m’accorder des pauses et du temps pour moi et d’avoir commencé les cours (en doublant) dès l’été.
Le plus c’est le fait que je puisse travailler pendant des heures sans voir le temps passer; sans me déconcentrer et sans me lasser

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?

Plusieurs choses ont contribué à mon redoublement :
– j’ai acquis ma méthode de travail très tard
– j’étais dans une bulle utopique « le monde est beau je vais réussir facilement »
– je ne m’y suis pas mise au sérieux dès le début

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

C’était bien et horrible à la fois, j’ai mieux vécu mon année de doublante que de primante, mais en même temps (et c’est contradictoire) j’ai fais une dépression en doublant, qui a commencé vers la fin du S1 et qui m’a mis sous anti-dépresseurs… Mais sinon, c’est super ! Quand à la fin on voit tout ce qu’on a appris et qu’on a réussi à dépasser beaucoup de personnes, c’est le bonheur !!!

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

J’ai d’abord au lycée commencé avec le livre (que j’ai du relire au moins 5 fois en mes deux premières et mes vacances entre primant et doublant) puis ensuite j’ai regardé le site pour les témoignages. Maintenant il y a des cours et des trucs comme ça, je n’ai pas essayé (j’avais déjà ma prépa privée).

Le site est assez bien fait mais je préfère le livre qui condense tout ce qui était important à mes yeux !