Sommaire de l'article

Caroline M, en 2ème année de Médecine à Paris VI nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2017 – 2018, 323

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S spé maths, mention très bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Primante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

Médecine (84ème au premier semestre et 61ème au second) et Pharmacie (90 au premier semestre et 52 au second)

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

J’ai toujours été une très bonne élève mais j’avais énormément de facilités. Donc je m’y prenais souvent la veille au soir. Je faisais tous mes devoirs sérieusement, je révisais pour les évaluations.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

Chez mes parents, on va pas se mentir, ne pas avoir à s’occuper de faire à manger, de faire le ménage, etc… c’est quand même plaisant!

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

45 minutes en moyenne

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

C’est assez difficile de répondre à cette question étant donné que je ne suis allée à la fac que quelques fois, donc vraiment pas beaucoup ( environ 4 fois au premier semestre et 0 fois au second).
J’ai trouvé les cours en amphi assez ennuyant (on ne vois pas le prof mais des retransmissions des cours en général), donc je suis restée chez moi.

En plus, dans notre fac, les cours son disponibles sur l’espace étudiant en direct et en « replay », donc je ne voyais pas l’intérêt d’aller à la fac alors que je pouvais avoir la même chose chez moi au calme.
Mais la fac n’est pas très grande donc effectivement, c’est plutôt facile de s’y retrouver

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

Je n’ai absolument rien fait pendant l’été, je me suis bien reposée. Mais j’ai fait une pré rentrée de 2 semaines environ avant le début des cours à ma prépa. Et même et c’était compliqué au début, ça m’a énormément servi!

En effet, on avait vu une grande partie du programme donc ça m’a permis de pouvoir commencer l’année tranquillement en augmentant peu à peu mes heures de travail sans prendre de retard (et ne pas commencer comme une fusée à 10H/J).
Et puis, même si après 1 ou 2 mois de cours il y avait beaucoup de nouvelles choses, même en fin d’année il y avait des cours que j’avais déjà vu en pré rentrée et dont je me souvenais bien.

Donc un conseil pour ceux qui font une pré rentrée: prenez là sérieusement mais il ne faut pas trop en faire non plus pour ne pas s’épuiser. Ce que je faisais (j’avais cours l’après midi), c’est que je bossais mes cours 2H le matin, mais pas quand je rentrais le soir. Et le week end je bossais allez 4H max, de quoi connaître mes cours un minimum mais sans non plus les connaître sur le bout des doigts et ça a plutôt bien marché pour moi.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Pas du tout, mais je n’ai jamais fait de sport donc je n’ai pas arrêté pour la PACES.
Pour ceux qui vont du sport, n’arrêtez pas, c’est super important pour se vider la tête si vous aimez ça. Vous pouvez toujours réduire si vous en faîtes énormément mais ne surtout pas arrêter.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Je ne sortais pas vraiment dans le sens où je n’ai pas fait de soirée au premier semestre et j’ai du en faire 2 au début du deuxième semestre mais des soirées plutôt tranquilles entre amis et où je suis rentrée chez moi pas trop tard (1H du matin j’étais dans mon lit en train de dormir).

Concernant les loisirs, j’ai continué à regarder beaucoup de séries (peu être même un peu trop je l’avoue) mais j’en avais vraiment besoin. Je regardais un épisode ou deux le midi et pareil le soir si j’avais le temps.
Après, le samedi après midi, je ne travaillais pas. Donc au début de semestre je bossais de 8H à 12H, puis jusqu’à environ 16H au fur et à mesure. Mais je faisais l’après midi une matière tranquille devant la télé (que j’ai aussi pas mal regardé pendant mes pauses).

Donc il ne faut pas penser que la PACES rime avec prison et désespoir, c’est même essentiel d’avoir des loisirs ou de voir ses amis.
Je n’aime pas sortir donc je regardais des séries mais si vous vous avez besoin de voir vos amis pour penser à autre chose, décompresser, mais faîtes, vous n’en serez que plus productif par la suite. Attention je ne dis pas de sortir tous les soirs il faut être raisonnable!
Mais prendre 2/3h de temps en temps pour aller boire un verre ou une après midi pour faire du sport ne va pas vous faire rater votre PACES!

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Oui, des dentistes et des médecins mais je ne leur ai jamais demander d’aide. Donc si vous pensez que parce que vous n’avez pas de médecin dans votre famille ça vous pénalise, ne vous inquiétez pas, ça ne change rien….

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Je dirais 6/7H en moyenne en début d’année, c’est assez difficile à estimer mais j’éteignait tout vers 23H et je me levais à 7H. En tout cas c’était le rythme qui me convenait à ce moment là.
Vers la fin d’année (donc révisions du second semestre) j’avais besoin de beaucoup plus dormir, donc parfois il m’arrivait de m’écraser à 21H.
Donc je dormais plus 8/9 H (voire 10H dans les cas de grande fatigue).

Tout ça pour vous dire que le plus important c’est de vous écouter, si vous avez au début besoin de 8H de sommeil, prenez vos 8H de sommeil. Si à la fin de l’année vous avez besoin de 10H, et bien dormez 10H. Il ne faut pas vous dire que parce que c’est la fin il ne vaut pas se relâcher et justement sacrifier le sommeil pour travailler plus, c’est très important!
Je connais des personnes qui faisais des siestes de 30 minutes le midi. Si vous êtes fatigués un jour, n’hésitez pas à faire une sieste!

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Alors chez moi les heures de travail c’est allé en s’empirant.
Je commençais le semestre avec 5/6H de travail (au premier semestre j’avais déjà vu la plupart des cours en PR et au second les matières de début de semestre et les cours étaient plutôt simples), et j’étais en moyenne à 8H dans le semestre, 10H en fin de premier semestre (hors cours, que je ne regardais pas). Et 8H en révisions.

Au second semestre j’ai vraiment eu une baisse de motivation, je n’arrivais pas à m’y remettre donc j’ai du tourner à 4H par jour pendant un petit moment (mais j’étais à jour dans mes cours, je les connaissais, je n’avais pas de retard à ce moment, on avait beaucoup de réflexion que je bossais que à la prépa et en révisions (c’est pas bien faîtes pas comme moi)) puis 8H quand j’en ai eu besoin.

Après il ne faut pas se dire « elle a travaillé tant par jour ça va, je vais faire pareil ». J’ai toujours eu énormément de facilités, j’ai toujours tout appris par coeur depuis que je vais à l’école donc forcément mon cerveau avait l’habitude de ce type d’apprentissage ce qui fait que j’avais peut être besoin de beaucoup moins de temps pour apprendre un cours que d’autres.
Donc c’est comme pour le sommeil, si vous avez besoin de 12H de travail, ne pensez pas que vous êtes nuls, le plus important c’est de connaître ses cours. Et surtout n’oubliez pas de faire des pauses sinon c’est le pétage de câble assuré.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

Lire, lire, lire, lire, lire et relire (d’où le fait que je ne regardais pas les cours, j’ai une mémoire visuelle donc je gagnais énormément de temps comme ça).
Donc oui je prenais mon cours et je lisais jusqu’à ce que ça rentre, mais je ne récitais pas je n’aimais pas ça. Par contre je ne stabilotait rien du tout (alors qu’au lycée je ne faisais que ça) à part les choses qui étaient un peu compliquées, pour attirer mon attention dessus.

En fait je me donnais pas exemple 10 minutes pour apprendre une page (comme ça je calculais le temps que le cours allait me mettre, mais ça changeait bien sûr en fonction des cours) et si je finissais avant les 10 minutes (genre 8 minutes), j’avais le droit à 2 minutes de téléphone. Certains vont trouver ça bizarre mais pour moi, qui au deuxième semestre avait besoin d’énormément de pauses ça m’allait plutôt bien.

Mais si vous ne trouvez pas votre méthode dès le début ce n’est pas grave, il y a toujours un petit temps d’adaptation pour certains, le principal c’est de la trouver.

Après c’est hyper important de faire des QCM, donc j’en faisais à la prépa, aux concours blanc de la prépa (et du tutorat que je faisais chez moi, on a une banque de QCM super avec des centaines de QCM). Parfois vous pensez connaître un cours mais finalement vous n’arrivez pas à répondre: pas de panique, ça fini par arriver, les QCM c’est assez spécial, et c’est comme tout, il faut s’adapter.

Ah oui et j’utilisais énormément de moyens mémo techniques en anatomie, ça permet de connaître des choses sans forcément les apprendre c’est très pratique.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Non, sauf pour la chimie général où j’avais fait une fiche avec toutes les formules. Après en chimie orga et en chimie pharmaceutique (c’est de l’orga) je faisais des fiches avec tous les bilans de réactions. Souvent les cours étaient à rallonge et concrètement seuls les bilans sont importants donc j’avais tout sur ma petite fiche et j’apprenais ça, ce qui m’a beaucoup aidé.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Tout le temps seule, je suis plus concentrée comme ça.

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Jamais, j’ai essayé en pré rentrée et j’ai passé plus de temps à regarder ce que les autres faisaient qu’à travailler donc j’ai vite abandonné. Après c’est toujours bien d’essayer, j’avais de la chance d’avoir beaucoup de calme chez moi pour travailler.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

Alors j’ai fait les deux. Le tutorat de P6 est super, hyper investi et tout ce que vous voulez, ils sont extrêmement disponibles. Je vous avoue qu’au bout de quelques semaines je n’allais plus au CB du tuto mais je les faisais presque toujours chez moi tranquillement.
Donc je ne recommande pas l’un ou l’autre, la prépa m’a été très utile et sans les fiches j’aurais eu beaucoup de mal. Donc pour la prépa je dirais que c’est utile, mais pas indispensable.
Par contre le tutorat est gratuit, et propose à peu près la même chose donc n’hésitez pas.

Tout ce qu’il faut se dire c’est que ce n’est pas parce que vous n’avez pas de prépa que vous n’allez pas réussir et inversement. Ce qui compte c’est votre travail personnel!

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Oui j’étais toujours bien classée.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

Au premier semestre pas du tout de retard. Parfois j’apprenais un cours un peu après mais je suis arrivée le jour des révisions avec tout d’appris au moins une fois. Par contre au second semestre j’en ai eu un peu (environ 5 cours, rien de bien méchant me direz vous). Pour le rattraper, parfois j’en faisais 2 pages tous les soirs et au final au bout d’un temps j’en avais un de moins de retard: ça me permettait de rattraper un peu tout en continuant sur le rythme de la fac. Sinon on finissait les cours le mardi, donc jusqu’au dimanche je rattrapais les quelques cours de toute fin d’année qu’il me manquait avant d’attaquer les révisions et je révisais ceux que je maîtrisais le moins bien.

Quel était votre rythme de travail ?

Je vous fait le déroulé de ma journée de mi semestre, je vous épargne les débuts de semestres compliqués.

Alors je me levais à 7H tous les matins, et je me mettais au travail à 8H, parfois à 7H30. Ensuite j’apprenais un des deux cours de la journée et quand j’avais fini je m’arrêtais. Donc ça pouvait être à 12H, parfois à 11H ou même 10H30. Si je finissais en avance, je me prenais une pause de 15-30 minutes. Au deuxième semestre j’avais besoin d’énormément de pauses, j’en avais trop marre donc je les prenais.

Ensuite je mangeais, mais quand je finissais un cours vraiment tôt (genre 10H30) là je révisais un ou deux cours plus anciens.
Je reprenais à heure variable, je calculais juste 2H de pause pour manger le midi (certains prennent 1H, mais c’était vraiment mon plaisir de la journée, de me faire à manger et de manger tranquillement). Et cette fois-ci je reprenais jusqu’à 19H.
Le soir c’était variable, je reprenais à 21H pendant le semestre (pas pendant les révisions j’étais cramée je pouvais plus bosser) et je révisais des cours déjà appris ou j’apprenais quelques pages d’un cours en retard pendant 1H/1H30 maximum. Parfois (souvent) je ne travaillais pas le soir, si j’en pouvais plus alors je regardais des séries.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Pas du tout en compétition, de toute façon je n’allais pas à la fac et j’étais dans mon coin donc difficile d’être en compétition avec quelqu’un. Après si quelqu’un me demandait quelque chose à la prépa je répondais avec plaisir.
Il ne faut pas penser qu’en PACES c’est la guerre et qu’on se marche dessus, c’est peut être le cas pour certaines personne mais je vous assure que vous pourrez vous faire des amis et que la plupart des gens n’ont pas envie de vous écraser pour prendre votre place.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Plutôt décontractée, au premier semestre je réalisais juste pas qu’il y avait le concours tel jour. Je faisais ma vie tranquillement sans me préoccuper plus que ça de l’échéance.
Alors oui, il y a quelques moments stressant mais c’est bien d’apprendre à se contrôler.
Si pendant une épreuve ça ne va pas et que vous commencez à paniquer, posez votre stylo, fermez les yeux et respirez 10 secondes.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

Je n’y allais pas, j’apprenais directement sur les tut’s et poly puis sur les fiches de prépa.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Cf ci dessus: je n’allais pas en cours.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Oui, quand je finissais une fiche prépa je faisais quelques annales. Mais je les faisais vraiment à fond pendant les révisions où je me prenais environ une semaine pour ne faire que ça.

Comment était organisée votre journée ?

Déjà expliqué ci dessus

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

S’écouter, je pense que c’est le plus important. Il ne faut pas s’en prendre à soi même quand on fait des pauses, des soirées ou même des après midi entières en amis.
Il ne faut pas non plus penser que cette année sera horrible, tout le monde ne vit pas mal sa PACES. Certes c’est dur, parfois vous en aurez marre, mais ce n’est pas impossible!

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Je ne sais pas vraiment, mais je ne pense pas me tromper si je dis mes facilités. Et aussi j’ai eu la chance de ne pas me poser de questions sur ma méthode et d’y aller directement.
Peut être aussi que je n’avais pas peur de prendre des pauses très très souvent (certains penseront peut être que j’en ai trop fait) sans culpabiliser pour juste me détendre parce que j’en avais besoin!

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Éprouvante, pas facile, mais totalement atteignable. Je ne l’ai pas spécialement mal vécue et je suis fière de voir que j’ai pu le faire.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

Très utile, je m’en suis beaucoup servie pendant l’année!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here