Sommaire de l'article

Caféwoman, en 2ème année de Médecine à Nancy nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2017 – 2018, 308

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S SVT spécialité physique-chimie, mention TB

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Primante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

Médecine, 56e

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Très bon niveau sans avoir besoin de beaucoup travailler

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

J’habitais seule dans un appartement mais mes parents me rendaient visite une fois par semaine

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

25min à pieds, 15min en bus

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Oui! Je me suis adaptée très facilement à la fac ; la pré rentrée du tutorat est super pour repérer les lieux et faire des rencontres : j’ai eu la chance de rapidement former un groupe d’amis, ce qui s’est avéré très utile pour entretenir une vie sociale.
De plus, j’ai beaucoup apprécié le fait de ne plus avoir de prof constamment derrière nous comme au lycée, d’avoir plus d’autonomie.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

Mes parents souhaitaient que je travaille un peu pendant les vacances, donc j’ai accepté de payer une pré rentrée dans une prépa en ligne (ma prépa quotidienne), mais je ne m’en suis absolument pas servi, je regrette énormément.
J’ai ensuite participé à la pré rentrée du tutorat la dernière semaine d’août, durant laquelle on a pu survoler une partie des cours du premier semestre : c’est sûr que ça représente très peu de cours par rapport aux prépas privées qui abordent la moitié des cours du premier semestre, mais j’ai trouvé que c’était suffisant pour bien commencer l’année.

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Absolument pas ! (Oups) Etant très peu sportive au lycée, je me suis contentée d’effectuer les trajets jusqu’à la fac à pieds (environ 50min de marche par jour quand j’avais cours). C’était déjà pas mal hein.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Pour les loisirs, je regardais des séries ou des vidéos sur youtube pendant mes repas ou bien le soir quand j’avais bien bossé et que je ne me sentais pas capable de faire plus.
Quand je rentrais chez mes parents, je faisais du piano aussi mais ça me faisait perdre trop de temps, donc je suis très peu rentrée.

Je suis sortie une ou deux fois par semestre avec les copains de la PACES pour décompresser (un resto, un verre, retour minuit max).
Sinon je suis sortie plusieurs fois pour fêter mes résultats du premier semestre (PAS BIEN DU TOUT : accumulation de retard en début de semestre = fatal error).

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Pas du tout ! Tous dans l’enseignement.

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Je dormais beaucoup, beaucoup, beaucoup (peut-être trop?) : jusqu’à 9h par nuit au premier semestre, avec en plus une petite sieste de 20min après le repas de midi ou parfois à la place d’une pause. Ça me permettait de pouvoir me concentrer plusieurs heures d’affilée quand j’apprenais mes cours, mais j’étais incapable de travailler quand j’étais fatiguée, donc c’était vraiment nécessaire.
Au deuxième semestre, j’ai vu que j’avais beaucoup plus de mal dans certaines matières (UE7 bonjouuuuuur), j’ai donc arrêté les siestes, raccourci mes nuit (8h de sommeil grand max, le plus souvent 7) et augmenté ma consommation de café (beaucoup trop : PAS BIEN).

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Au premier semestre, entre 5 et 7h en dehors des cours (selon la fatigue/motivation/avancée de l’année). On va dire 5h au début de l’année, 7 quand j’ai pris conscience que j’avais pris du retard.
Au deuxième semestre, 6h par jour quand j’avais cours (j’avais cours l’après-midi contrairement au premier semestre, et beaucoup de mal à travailler le matin : PAS BIEN), 9h par jour quand je n’avais pas cours.
Pendant les révisions (pas cours) : 10h à 11h par jour.

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

Pas de méthode particulière… plutôt chaotique des fois. En général, je prenais le cours en amphi (à l’ordinateur : podcast en direct sur l’ordi pour les captures d’écran), ensuite je rentrais chez moi et je rendais mes cours beaux, je les complétais que je n’avais pas réussi à tout prendre, je les imprimais et je travaillais dessus (sauf anatomie prise à la main pour les profs faisant des schémas).
La première fois, j’entoure au crayon de papier ou je surligne ce qui me parait le plus important, j’essaie de tout comprendre, je réfléchis aux exemples donnés et tant que ça ne me paraît pas logique je ne passe pas à la suite. Pour moi, un cours appris est un cours compris. On perd énormément de temps à apprendre par coeur quelque chose qu’on ne comprend pas parfaitement. Selon le niveau de difficulté du cours, on peut aller de 20min à 3h de ‘débroussaillage’. A la fin, si j’ai compris le cours et que je connais les grandes lignes, j’apprends par coeur les détails et je passe au cours suivant. Au premier semestre je faisais systématiquement des QCM sur ma prépa quotidienne après avoir appris mon cours, mais j’ai arrêté au deuxième sans vraie raison. Ça peut être utile pour fixer les idées. En tous cas si j’avais assez d’éléments de cours, je faisais des annales tout de suite après.
Je révise ensuite les cours de la semaine le week-end (relecture intense), en plus d’une UE ou deux UE complète(s) (relecture rapide sauf en cas de difficulté), avec un maximum d’annales dans la foulée (surtout pour l’UE3 et l’UE4 ++++).
Pour l’anatomie c’est un peu différent, je refaisais tous les schémas des profs, souvent juste après le cours quand il était encore tout frais, parce que celui pris en cours est souvent brouillon. Ça prend beaucoup de temps mais à mon avis c’est indispensable.
Sinon, pendant les révisions, je faisais un planning que je réajustais selon mon retard : j’essayais de mettre des notions qui allaient ensemble dans la même journée, comme anatomie de l’appareil circulatoire avec physiologie du coeur, etc…, j’essayais de revoir le programme deux fois entièrement et me réservais les 4 derniers jours pour refaire toutes les annales.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Je faisais des fiches d’UE1 (chimie), UE3, UE4 et UE6 avec toutes les formules que je relisais surtout avant de faire des annales, avant les colles du tutorat et les concours bien sûr.
Quelques fiches d’UE2 sur lesquelles j’ai réorganisé mes cours de biologie cellulaire : par exemple une fiche pour les microfilaments d’actine, une pour les microtubules, … et pour l’embryologie sous forme de frise chronologique. Je les prenais toujours dans mon sac si jamais je trouvais le temps de réviser quelque part quand je n’étais pas chez moi.
En UE7 : je résumais certains cours d’Homme et son Environnement que je n’arrivais pas à apprendre, au final ces fiches m’ont surtout servi à lire attentivement les cours qui ne m’intéressaient pas du tout.
Et en SHS, je faisais une fiche pour chaque thème où je gardais seulement l’essentiel : les mots clés +++++ avec leurs définitions, quelques chiffres et exemples qui avaient l’air importants.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Je travaillais seule la plupart du temps, mais à partir du premier semestre je travaillais avec un ami une fois par semaine dans mon appart, on s’entraidait pour ce qu’on n’avait pas compris et on se donnait des conseils pour les QCM, parfois on se faisait réciter les cours; pas forcément très efficace, mais ça fait vraiment du bien de ne pas être seul dans sa galère !

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

J’ai travaillé quelques fois à la BU mais je préférais largement travailler chez moi au calme. Finalement je n’allais à la BU qu’avant les colles.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

J’étais au tutorat et également dans une prépa privée en ligne (Ma Prépa Quotidienne).
Franchement, la prépa en ligne n’est absolument pas indispensable, je m’en suis très peu servi : au premier semestre je faisais des QCM dessus, mais j’ai rapidement vu que faire des annales c’était mieux et qu’en plus le tutorat proposait dans sa formule payante (35€) une banque de QCM en ligne. Donc finalement la prépa fut une énorme perte d’argent.
Le tutorat à Nancy est très bien pour les colles : deux fois par semaine les mardi et jeudi soirs en amphi, l’ambiance est assez conviviale et comme pas mal de gens participent, on a quand même un classement assez représentatif (enfin surtout au premier semestre, le deuxième était assez désertique…). Ils proposent également des polycopiés de chaque UE utiles pour entamer les révisions, et enfin des annales corrigées : super pratiques mais malheureusement, elles contiennent beaucoup de fautes…
Je me suis quand même procuré les cours des prépas privées des années précédentes (petite préférence pour celles de Médical Sup : meilleure mise en page, moins d’erreurs que chez Stan Santé), que je trouve super utiles pour les cours qui ne changent pas d’une année à l’autre (c’est-à-dire les trois quarts).
A mon avis, réussir sans la prépa est tout à fait possible si on arrive à comprendre le cours soi-même, mais il faut prendre le temps de le faire.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

J’étais toujours dans les 200 premiers aux colles du tutorat, quelques top 10 en UE4 :)
Sauuuuf en UE7 partie QCM où je suis arrivée dans la deuxième moitié les deux fois… mais finalement c’est ma meilleure note au concours, donc il ne faut pas se laisser décourager par des résultats aux colles décevants.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

OUI comme tout le monde. Au premier semestre pas trop, j’ai un peu négligé l’UE3 parce que je pensais que j’allais pouvoir apprendre rapidement les cours que je n’avais pas vus durant les quelques jours de révisions en faisant des annales… ça a quand même marché mais c’était beaucoup, beaucoup de stress alors que j’aurais pu travailler plus régulièrement pendant le premier semestre pour éviter ça. Sinon impasse sur quelques cours (PAS BIEEEEEEEN) : le cours d’embryologie des 3e et 4e semaines a eu lieu juste avant le concours, je n’ai pas eu le temps de le travailler sérieusement, donc je n’ai fait que des annales (heureusement que certains profs piochent la moitié de leurs QCM dans les annales!!), la RMN, un bonne partie la biologie moléculaire du Pr Namour (comme tout le monde). Quand on a trop de retard, il vaut mieux être stratégique et éviter de perdre du temps sur des cours qui ne sont pas rentables au niveau du temps passé à les apprendre par rapport au nombre de QCM prévus au concours, toujours regarder les annales et regarder ce qui tombe le plus souvent.
Sinon il faut encore enlever du temps de sommeil la nuit, mais je ne recommande pas.

Quel était votre rythme de travail ?

Je travaillais jusqu’à ce que j’en aie marre, je ne programmais pas de pause. Des fois ça pouvait aller jusqu’à 5h d’affilée (mode révision) ou bien j’avais besoin d’une mini pause entre chaque cours que je révisais, donc une pause toutes les 30min. A la fin du deuxième semestre, j’avais tendance à faire des pauses en plein milieu d’un cours : c’était pas bien, ça cassait totalement mon rythme, je préférais finir ce que j’avais commencé.

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Plutôt altruiste, on blaguait beaucoup sur l’esprit de compétition… Bon, on aimait quand même comparer nos résultats aux colles…

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

J’alternais les périodes de gros stress et celles de trop grande décontraction. Je stressais énormément quand je baissais dans les classements des colles et au contraire je me détendais que j’avais des bons classements, mais être trop détendue m’empêchait de travailler des fois. Un peu de stress ça ne fait pas de mal, finalement.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

En cours, j’étais concentrée quand le cours m’intéressait (anatomie, biochimie…) et totalement dispersée quand ça ne m’intéressait pas (UE7 toujours). Mais en général j’essayais d’écouter pour comprendre un maximum de choses et éviter beaucoup de travail de compréhension supplémentaire.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Je prenais le cours à l’ordinateur, sauf les schémas d’anatomie.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

OUI
Indispensables, impossible de réussir sans faire d’annales, la plupart des profs recyclent leurs QCM!!!

Comment était organisée votre journée ?

Premier semestre:
6h45 : lever
8h30-11h20 : cours en amphi
11h45 : cours au propre, impression des cours
12h-13H : repas
13h-13h30 voire 14h : pause/sieste
14h-19h30 : boulot boulot, quelques petites pauses
19h30-21H : grosse pause repas devant série
21h-22H : boulot
22h (MAX) : dodo

Deuxième semestre :
8h30 : lever
9h30 : boulot
12h30-13h20 : repas
14h-18h (ou16h) : cours en amphi
18h30-19h30 : cours au propre, impression des cours, boulot
19h30-21h : repas
21h-23h/00h : boulot

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Toujours garder en tête son objectif quand on travaille : le concours, le concours, le concours. Sans oublier de s’accorder des moments pour faire autre chose.
Ne pas penser à l’échec, sinon on se démotive.
Ne pas suivre aveuglément les conseils des autres, on n’est jamais mieux servi que par soi-même :)
Ne s’engager dans cette voie que par conviction et par passion, et si l’on est sûr d’être prêt à sacrifier 8 mois de notre vie.
Trouver sa méthode de travail le plus vite possible et travailler assidument dès le premier jour pour ne pas courir après son retard pendant un semestre entier.
Profiter de ses vacances!!!
Bien dormir, bien manger!!! (Hyper important : éviter les fast foods, les pizzas à emporter toute l’année quand on vit seul)
Et bien sûr, essayer de prendre du plaisir en apprenant, parce que c’est super intéressant comme année, quand on ne se noie pas sous la charge de travail, on peut prendre du plaisir à apprendre certains cours, c’est pas interdit ;)

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

J’ai une très bonne mémoire et j’ai parfaitement compris la plupart des cours, donc j’ai pu les apprendre très vite et de manière efficace. Je ne me suis pas abrutie au travail et j’ai pris du plaisir à apprendre la plupart des cours, que je trouvais passionnants.
J’ai gardé une hygiène de vie relativement raisonnable, contrairement à certains, je pense que ça aide aussi.

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

PASSIONNANTE ! Je ne regrette absolument pas d’être partie dans cette voie, je pense que rien n’aurait pu plus m’intéresser.
C’est sûr que c’est une année très exigeante, mais ce n’est pas obligé d’être un calvaire!
On est, certes, un peu coupé de tout pendant 8 mois mais on en apprend beaucoup sur soi et sur ses capacités, on ne peut en sortir qu’enrichi.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

Les témoignages sont super utiles ! Merci beaucoup !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here