Bubulle. C, en 2ème année de Médecine à Grenoble nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2017 – 2018, 144 admise avant choix / 195

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Je suis passée doublante, en passant le concours pharma la première année et médecine la deuxième année

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

J’ai passé seulement médecine en tant que doublante et je suis arrivée 144ème du coup heheh. En tant que primante je suis arrivée 47ème en pharma/ 98

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

J’étais une très bonne élève, bien sérieuse (ahh la modestie) cependant enraillée dans quelques dispersions par-ci par-là mais bon c’est les aléas de la jeunesse j’imagine

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

Pendant mes 2 années j’étais en appart avec une ou plusieurs colocs. La 2ème année j’avais donc 2 colocs, l’une que je connaissais depuis la 6ème et l’autre depuis le lycée (cc Victo et Man <3)

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

J’habitais dans l’Ile Verte très proche du CHU de Grenoble, à 2 arrêts de tram de la fac, à 10 voire 15 mn à pieds si on aime bien admirer les montagnes (ou-pcq-pas-l’habitude-de-bouger-comme-moi-lol)

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Heuu alors la première année j’ai eu un peu de mal parce que j’ai pas eu l’intelligence de consulter le joli flyer préparé par l’AESG (l’assoc étudiante) alors ne faites pas comme moi et visitez un peu les lieux avant de débarquer sur le terrain avant la rentrée mdrr
Sinon c’est très facile de s’habituer à la fac, on doit toujours se rendre aux mêmes endroits toute l’année alors c’est pas compliqué, ne paniquez pas

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

En tant que doublante j’ai travaillé 2 semaines avant la rentrée; ne riez pas mais j’ai revu mes tables de multiplication (que je n’ai jamais apprises de toute de ma vie hmm) pour être à l’aise en Maths/ Biostats (attention on a pas le droit à la calculatrice, vous verrez que c’est un plaisir jouissif de devoir compter avec les doigts).

J’ai revu les 2 premiers cours de chimie pour me remettre rapidement dans le bain, le premier chapitre de physique; les chapitres qui étaient mes faiblesses en première année quoi. Je ne sais pas trop si ça m’a servi à grand chose mais au moins j’ai entamé l’année avec sérénité, sans paniquer pour les cours que je n’arrivais pas à comprendre l’année d’avant etc
Je recommande de voir vite fait quelques cours pour les stressés de la vie comme moi sinon bwof

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

La première année je ne sortais littéralement JAMAIS pour faire du sport, je ne sortais pas tout court en fait lol mais ma deuxième année polala je faisais de la boxe tous les vendredis soirs et je peux vous dire que c’était le meilleur choix que j’ai pu faire jusqu’ici.

J’y allais en vélo après mon tutorat de vendredi, entre 19h30 et 21h10 pou rejoindre mon équipe de DINGOS, des amis de folie, mon coach Marco, alias l’Éclair des Mers du Sud (triple champion du monde mais on s’en fiche), enfin bref tout était réuni à la salle pour que je me défoule comme une sauvageonne une fois par semaine.

Alors, jeunes gens, je vous recommande ++++++ de vous trouver une activité (physique si possible) qui vous permettra d’apprécier la vie et de penser à autre chose que les cours pendant un petit moment (pas trop longtemps sinon on oublie vite les tailles des cellules en Biocell)

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Ça m’arrivait quelque fois de dessiner, chose que j’adore faire. De voir mon copain pour une soirée et une nuit une ou deux fois par mois, de faire un tour en vélo avec mes colocs… mais sinon je ne sortais vraiment pas beaucoup parce que j’allais voir ma famille à Lyon quasi toutes les semaines et ça me prenait déjà pas mal de temps.

De toute manière je n’ai jamais été quelqu’un qui aimait sortir, je préfère faire mes bails dans mon coin tranquillou avec un peu de musique, ça me fait toujours du bien.Je me faisais un épisode d’anime de 20mn chaque matin ou chaque midi (j’ai fini les 700 épisodes de Naruto en 2 ans de PACES du coup lol).

Mais écoutez, si vous aimez faire la fête alors go mais pas trop souvent non plus (l’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération). Je considère que n’importe quelle pause est utile à un cerveau en feu

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

La copine de mon oncle est en 4ème année de pharma à Lyon, elle a pu m’expliquer comment se préparer pour la PACES, elle m’a donné pleins de conseils (c’est elle qui m’a prêté le livre « Réussir ma PACES » d’ailleurs) et m’a toujours soutenue alors je la remercie de tout mon coeur mais sinon je suis la première future médecin de la famille heheh

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Je dormais beaucoup et j’en avais besoin perso. Je faisais 22h30/23h- 7h30 donc bien 8h30/9h par nuit. Toute la journée j’avais hâte de pouvoir rejoindre mon lit c’était terrible hahah
Quand je manquais de sommeil, soit j’étais 0% efficace soit je m’endormais sur ma table alors c’était vite réglé.
Faites attention à votre cerveau et à vos yeux, ils ont besoin d’être en forme pour apprendre des mots toute la journée :)

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Jusqu’au mois d’avril je faisais 8h-12h30 puis 13h30-19h et 20h-21h30. Donc je travaillais à peu près 11h30 / jour. Puis petit à petit mon corps il me disait « nooon Bubulle tu peux te reposer un peu quand même » hmm hmm du coup à la fin de l’année je faisais 8h30-12h30 puis 14h-19h30 puis stop.

Ça me faisait donc une plus petite journée de travail qui me permettait par la suite de discuter avec mes colocs après manger, de regarder une série, de parler avec mon copain au téléphone etc

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

Aloors, je vais vous expliquer la méthode que j’ai utilisé en tant que doublante; la méthode de primante était pas mal mais vu qu’on avait encore des partiels à l’époque et que cette année c’est des contrôles continus j’ai du m’adapter.

En début de semaine, je lisais le cours entièrement retranscrit par l’AESG (et je ne touchais pas au DVD qui prenait un temps fou à mon avis), avec le retranscrit je complétais le plus possible mes anciennes fiches de cours que j’avais eu de la prépa la première année, puis le reste de la semaine j’apprenais sur ces fiches de cours complétés en gardant une petite feuille à côté de moi pour réécrire les choses que j’étais susceptible de vite oublier et que je relisais la veille du contrôle.

Je m’entrainais sur les annales (très mal corrigées pour certaines) seulement le weekend qui précédait le contrôle pour pouvoir me baser le plus possible sur les mots du prof plutôt que les corrigés bizardos des QCM. Et pareil, je me faisais une petite fiche en réécrivant des choses que j’ai vu dans les corrections de QCM et qui pouvaient me servir pour le contrôle.

Et tout ça avec de la musique TOUTE LA JOURNÉE sinon impossible que je puisse travailler (avec ou sans paroles, du classique au rock en passant par du jazz, du lofi, du rap, enfin bref j’ai sué les playlists de Youtube mdrr)

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Je l’ai dit juste au dessus du coup

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Je travaillais seule dans ma chambre comme mes 2 colocs (qui étaient aussi des doublantes pour préciser) mais à une période de l’année je n’arrivais plus à me concentrer alors j’ai travaillé quelques semaines à la BU avec quelques amies du lycée (bsx sur vous Sev, Mimi et Maeva).

J’avais beaucoup de mal à travailler si je savais qu’il n’y avait personne avec moi dans la maison ou dans l’appart, j’ai toujours besoin qu’on soit pas loin de moi sinon je perds vite la tête :/ Je me demande encore comment les gens qui vivent seuls peuvent surmonter cette année sans avoir des envies de meurtre franchement

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Bon du coup j’ai déjà dit lol

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

La première année j’avais une prépa et j’allais aux tutorats évidemment. Alors, je me débrouillais bien au lycée mais je restais quand même assez dépendante de mes profs, j’avais toujours besoin de plus d’explications parce que je comprenais les choses relativement lentement donc il m’a semblé plus judicieux pour une première année d’être accompagnée dans les matières comme la chimie, les maths et la physique.

Pour la deuxième année, la prépa c’était un « non » catégorique parce que ça coûte super cher et ça prend beaucoup de temps de préparer les TD et passer des tests d’entrainement là-bas donc j’achetais les cours préparés par l’AESG.

Mes colocs avaient une prépa pour leurs 2 ans de PACES donc elles me rapportaient les quelques conseils donnés par leur profs, des exercices corrigés, c’était vraiment sympa de leur part

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

J’étais soit dans le numerus (entre 50 et 200) soit complètement en dehors à la fin de l’année parce que je me fichais des résultats que je pouvais avoir aux tutos étant donné qu’ils étaient pas du tout représentatifs de ce que je faisais pendant les vrais contrôles continus (d’après les pronostics je devais arriver 70ème au premier semestre mais je suis arrivée 153ème par exemple, ça m’a tout de suite calmé mdrr). Le plus important c’est de comprendre les fautes que l’ont fait pour ne pas refaire les mêmes conneries pendant les contrôles

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

Nope j’avais pas de retard, ou alors je pensais en avoir alors qu’il me restait toujours du temps par derrière pour faire des exercices etc
Quand je sentais que j’étais pas prête pour un contrôle, je me dépêchais de faire ce que j’avais à faire et je refusais les balades avec les colocs, j’imagine que c’est les risques du métier

Quel était votre rythme de travail ?

Rhooo bah j’y allais mollo quand même, j’étais vite distraite par le téléphone, le beau temps, les enfants qui crient dans le parc. Je suis quelqu’un de très organisée alors je me donnais juste une quantité de travail à faire par jour et je faisais en sorte de tout terminer avant d’aller me coucher, ce qui, en général, était aisément fait.

En journée, mes colocs entraient souvent dans ma chambre pour me poser des tas de questions ce qui m’aidait moi aussi à repérer mes points faibles et à approfondir avec elles quelques points difficiles. Je leur posais aussi mes questions pour avoir des avis différents, et franchement on formait une bonne équipe à 3, c’était génial

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Moi j’avais une seule chose en tête, c’était d’avoir ABSOLUMENT ma place en médecine. Devenir médecin c’est un rêve que je veux réaliser quelque soit les obstacles. Alors j’estimais que tous ceux qui partageaient le même but que moi avaient eux aussi le droit d’avoir leur place dans le monde médical.

Si je n’étais pas prise, je n’aurais pu m’en prendre qu’à moi-même et non pas aux autres, alors non, j’ai écarté la notion de compétition de mon esprit en PACES et je trouve que c’est la façon la plus saine d’agir :)

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Beaucoup, beaucoup moins stressée que quand j’étais primante (mais genre, beaucoup) mais quand même, il m’arrivait d’appréhender parfois et d’avoir des coups de mou et de stresser pour un rien.

Mais j’imagine que cette attitude m’a aussi poussé à ne pas traverser l’année les mains dans les poches et d’en ressortir un peu abîmée par les épreuves tel un soldat, c’est comme ça qu’on peut être encore plus fière d’un travail accompli je pense

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

À Grenoble on a pas vraiment de cours théoriques, seulement des SEPI qui nous permettaient de poser des questions aux profs. J’y allais très rarement parce que ça prenait 4h par semaine et j’avais la flemme d’y aller parce que c’était loin de chez moi (attention, à ne pas reproduire chez soi) mais honnêtement je pense que c’est très utile d’y aller, les profs aiment bien insister sur les choses qui vont tomber dans les sujets, on apprend toujours plus que ce qu’il y a dans le cours.

En tout cas quand j’y allais, j’étais très concentrée, j’essayais de poser des questions, sinon ça devenait du temps perdu selon moi. J’aimais bien jeter un coup d’oeil à la page Fb dédiée aux PACES de Gre qui posaient des questions aux tuteurs de la fac; quand j’y allais, j’écrivais sur une feuille les réponses des P2 qui me semblaient intéressantes, je postais parfois mes propres questions sur la page, je recevais rapidement de l’aide de la part des années supérieures mais aussi d’autres PACES qui avaient les réponses que j’attendais, c’était vraiment sympatoche

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Aux SEPI j’écrivais tout ce que je pouvais sur papier. Moi j’apprends en écrivant (alors pardon aux milliers de papiers qui m’ont servi de brouillon) alors plus j’écrivais et mieux je retenais. Il faut que vous trouviez votre méthode d’apprentissage sinon vous allez perdre du temps à essayer de retenir des choses par d’autres moyens (j’avais gâché les 3 premiers mois de ma première PACES comme ça moi….)

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

YESSSSS évidemment, sinon c’est pas drôle de ne pas savoir qu’on arrive pas à répondre à la moitié des QCM lol

Comment était organisée votre journée ?

Rho bah je l’ai déjà dit

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

Bon, futur PACES, déjà je me demande ce qu’il t’a prit pour te lancer dans un merdier pareil mais je te félicite pour ton courage. J’espère que tu es extrêmement déterminé, que tu sais où tu vas et pourquoi tu y vas. Il faut que la volonté brûle en toi et que tu saches garder la tête haute malgré les hauts et les bas auxquels tu seras confronté.

Entoure toi de BONNES personnes. Des gens qui vont t’aider à aller toujours plus loin et qui ne douteront jamais de toi. Il faut que tu saches prendre soin de toi, que tu sois raisonnable et que tu dresses ton mental d’une main de fer dans un gant de velours. Bonne chance soldat

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Ma détermination inébranlable et mon entourage en or ont quasiment fait tout le boulot. J’ai appris à avoir confiance en moi et à compter sur ma famille et mes amis pour m’encourager comme si j’étais Usain Bolt sur un 500m.

J’ai réussi grâce à mes colocs avec qui j’ai passé des moments inoubliables, ma famille qui m’a aidé financièrement parlant et émotionnellement parlant, et gros gros + à mon copain qui n’a jamais arrêté de me soutenir malgré la distance et le manque de temps qui nous séparaient.

Et surtout, je me suis fixé un but autre que le numerus, je m’explique; avant d’entrer en PACES, je voulais beaucoup adopter un chien, alors je me suis donner la condition de réussir l’année pour pouvoir en avoir un. J’ai travaillé avec la photo du chien que je voulais en face de moi tous les jours et j’ai mis de l’argent de côté.

Et voilà que deux ans après, je me retrouve avec un avenir en tant que médecin et un chiot dans les bras :) (#cc Alpha)

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?

J’avais choisi la mauvaise filière, en allant en pharmacie je me suis dit qu’il y avait beaucoup de chance que je passe ma PACES en une seule année et que je sois tranquille pour les années d’après étant donné que le redoublement était inenvisageable pour moi…Vous voyez, ça, c’était le pire des choix que j’ai pu faire jusqu’ici…

Au final, je me suis rendu compte que la pharma ne me plaisait pas du tout, que j’avais gâché une année pour rien et qu’il fallait arrêter d’essayer de choisir la facilité si je voulais faire ce que j’aimais dans la vie.

Ne faites pas les mêmes conneries que moi svp, beaucoup de P2 ne se plaisent pas dans leur filière parce qu’ils ont fait le mauvais choix alors réfléchissez bien avant de vous engager dans une année difficile…

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Juste un mot, difficile. J’ai fait beaucoup de sacrifices, j’en ai bavé pour ne pas sortir du numerus malgré les excellents résultats que j’avais.

Je ne voyais pas souvent ma famille et mon copain ce qui ne facilitait pas la tâche, j’ai pris du poids, j’en ai perdu, j’ai pleuré, je me suis énervée plusieurs fois mais je peux vous garantir qu’à côté du bonheur qu’on vit après la réussite, la souffrance du travail c’est du chichi..

Je vous souhaite tous beaucoup de courage, travaillez sans relâche, si vous avez des questions n’hésitez pas à me les poser et si vous avez de la chance, je serai peut-être votre marraine l’année prochaine heheh

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

Je connais ce site depuis le lycée, j’ai lu et relu les témoignages des P2 de Grenoble, j’ai sué ce site pendant un moment en me disant qu’un jour je posterais mon propre témoignage. J’ai eu mes résultats la semaine dernière et j’ai pas attendu pour partager mon vécu avec vous,. J’espère que mon témoignage était pertinent et qu’il vous sera utile, bises, Bubulle :)