Sommaire de l'article

Aurélie, en 2ème année de Maïeutique à Rennes nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2017 – 2018, 26

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S spé SVT mention très bien

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Doublante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

Médecine : 204/900 (NC à 222) et Maïeutique : 2/260 (NC à 26)

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

J’étais quelqu’un de très assidue et de très bosseuse, je travaillais régulièrement mes cours le soir ou le WE, je faisais des fiches de chaque cours …

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

J’ai fais les deux et je conseille largement de vivre chez ses parents si vous le pouvez, savoir que quelqu’un peut gérer le quotidien à votre place enlève déjà une partie de stress

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

25-30 minute pour y aller

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Oui à Rennes, j’avais déjà visiter la fac en 1ère et en Terminale et le jour de la rentrée, les étudiants des années supérieures du Tutorat nous font aussi visiter le campus, la BU, le RU …

Maintenant il y a même des pré rentrées d’organisé la veille ou quelques jours avant. Après c’est un campus qui est vraiment petit, et c’est facile de s’y retrouver.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

Je ne l’avais pas fait avant ma première PACES, j’avais des cours mais hors contexte on ne peut pas vraiment les assimiler, entre mes 2 PACES j’ai « relu » certains cours du S1 à partir de mi-août mais ça ne m’a servi à rien.

Je vous conseille simplement de profiter de vos vacances, c’est le seul moyen de ne pas arriver essoufflé à la rentrée en PACES, il faut vraiment se vider la tête pour entamer cette dure année, elle est déjà assez compliquée comme ça

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Aucune, avant la PACES je faisais du sport, mais j’ai tout arrêté en arrivant en PACES, c’était un choix, vous pouvez toujours avoir une activité physique pendant cette année, c’est même très conseillé, cela permet de se vider la tête pour mieux repartir et apprendre plus efficacement vos cours.

Je préférais me faire des pauses film le soir avant de dormir que de faire une activité.

Par contre j’avais un vélo d’appartement, et j’en faisais le soir une fois par semaine, en regardant la télé et je constatais que le lendemain j’étais beaucoup plus efficace.

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Je mangeais le midi avec des amis ou chez mes grands parents avant de travailler mes cours du matin.

Je me suis accordé un cinéma, un peu de restos, et quelques soirées mais rien de plus.

Je m’accordais tous mes vendredis soirs à partir de 19h quand je n’avais pas trop de retard, sinon tous les soirs je regardais un épisode de série ou un demi avant de m’endormir vers 22h30-23h. C’était très important pour moi de me vider la tête et de penser à autre chose avant de dormir. Si j’avais un peu de retard, je faisais des QCM le soir devant la télé ou des exercices de maths ou de physique/chimie.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Aucun

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

J’essayais toujours d’avoir 8 heures de sommeil, parfois c’était compliqué surtout pendant les périodes de cours où j’avais eu cours le matin mais aussi des cours de spécialités l’après midi, dans ces cas là je voulais vraiment tous les voir avant de me coucher et là je ne respectais malheureusement pas les 8 heures.

Mais dans tous les cas, je ne me voyais pas me coucher sans m’être vider la tête le soir sur mon portable (Youtube) ou alors sans avoir regardé un épisode de série, à ce moment là je tournais aux alentours de 6h30 à 7h30 de sommeil.

Le WE, je m’accordais des grasses matinées jusqu’à 8h30 voire 9 heures et parfois 10 heures en début d’année, tout dépendait de ma motivation, moins j’étais motivée et plus je m’accordais cette petite parenthèse qui me permettais de repartir et d’être plus efficace.

Il ne faut pas écouter ceux qui se lèvent à 6 heures du matin un dimanche pour apprendre, ces personnes me faisaient culpabiliser mes petites grasses mat mais aussi mes nombreuses micro-siestes que je m’accordais. Mais ce sont ces personnes qui ont fini loin derrière moi, je me levais plus tard mais j’étais beaucoup plus efficace, et finalement j’en faisais plus dans la journée. Donc n’écoutez pas tout ce que peuvent dire les autres (« j’ai pu réviser tout ces chapitres là et faire toutes les annales » et d’autres … les gens ont parfois tendance à exagérer leurs progrès).

Par contre pendant mes révisions c’était impératif : 8 heures de sommeil, sinon je n’aurai pas pu tenir, peu importe l’heure à laquelle je me couchais, je me levais toujours 8 heures plus tard. J’en connais un qui faisait des nuits de 4 heures, il est arrivé complètement épuisé au concours et a raté, donc le sommeil c’est très important : 8 heures !! ;)

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Je me levais à 6h45 pour arriver à la fac à 7h40.
De 8h à 12h15, j’assistais aux cours.

Je rentrais à la maison à 12h45, ensuite je mangeais et je faisais une petite sieste et je reprenais mes cours à 13h45

Je faisais une pause de 5 min toutes les 1 heure et demi, ça me motivais et ça me permettais de me forcer à rester concentrer jusqu’à ce que mon minuteur sonne. Une pause c’était soit utiliser mon téléphone ou faire une micro-sieste.

Je mangeais de 19h15 à 20 heures et puis je travaillais jusqu’à 22 heures parfois 22h30 voire 23 heures, tout dépendais de mon retard et puis soit je regardais un épisode de série ou alors de petites vidéos youtube.

Je tournais aux alentours de 10-11 heures par jour en comptant les cours du matin. Je faisais à peu près la même chose pendant les révisions (à peu près 12-13 heures)

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

J’utilisais comme beaucoup de monde la méthode des J.

Quand je rentrais chez moi, je devais apprendre mes 2 cours du matin d’une durée de 2 heures chacun, pour les apprendre j’essayais de me fixer une limite de 3 heures maximum pour apprendre ces cours, soit 6 heures de travail dans l’après midi en comptant mes micro-pauses (à peu près de 13h45 à 19h15).

Tout d’abord je faisais une très longue lecture de ce cours sur mon ordinateur (à peu près 1 heure), je rajoutais des images, j’allais voir des définitions, j’essayais vraiment de le comprendre et ne pas l’apprendre par cœur, je faisais des petits schémas sur un brouillon pour m’aider … Comprendre c’est vraiment la meilleure solution, ça vous permettra de mieux assimiler le cours et de le retenir plus facilement, et quand vous le reverrez quelques semaines plus tard, il reviendra plis facilement dans votre esprit.

Ensuite je l’imprimais et je faisais une deuxième lecture avec un fluo pour surligner les notions clés, et j’essayais de me l’expliquer à voix haute en ayant mon cours sous les yeux ou j’imaginais que j’avais quelqu’un à qui l’expliquer en face de moi.

Et enfin dans un troisième temps, je réexpliquais ce cours sans mes feuilles sous les yeux.

Je faisais ça avec mes deux cours quand c’était des cours dit à par cœur, pour les MAC (matière à calcul) je faisais des exercices, des QCM et des annales.

Ensuite à partir de 20 heures j’appliquais la méthode des J, C’est à dire que je revoyais mes cours de J-2 (cours appris il y a deux jours), J-7, J-14, M-1, M-2. Cela me permettait de bien revoir des cours que je commençait à oublier. Sauf que plus le semestre avançait et plus je me retrouvais avec une grosse quantité de J, et je n’avais pas toujours le temps de tous les faire.

Le WE je revoyais mes cours de la semaine (nouvellement appris), et les J que je n’avais pas eu le temps de faire.

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

Quelques unes pour les formules des MAC, sinon quelques schémas pour les cours d’anatomie pour bien situer les éléments.

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Seule, dès que je travaillais avec quelqu’un je finissais pas le déranger, lui parler … et finalement je ne travaillais pas, et puis il y a le fait que je devais réciter mes cours à voix haute pour les retenir et ça peux déranger certaines personnes ;)

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Plutôt chez moi quand je pouvais, c’était plus pratique pour réciter mes cours à voix haute.

Mais certains jours, je ne pouvais pas, j’habitais assez loin de la fac et quand j’avais Tutorat le soir à 18h30, ce n’était pas valable de faire l’allé-retour. Alors dans ces cas là, je m’isolais dans un amphi vide pour pouvoir réciter mes cours.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

Au tutorat et ça me suffisait amplement, je conseille vraiment le Tutorat qui est gratuit contrairement à celui des prépas privés (le prix peut aller jusqu’à 4000 euros l’année pour un primant), je trouve qu’il se rapproche vraiment des prépas (organisation de conférences, fiches, méthodes de résolution d’exercice, concours blanc, système de parrains/marraines, tuteurs …). Il va même y avoir des nouveautés cette année (stage de pré rentrée d’une semaine et dons de cours)

Avoir une prépa ne garantit pas de réussir, mais elle apporte un suivi personnel en plus, dans une prépa vous êtes plus suivi, alors si vous avez du mal à travailler de vous même cela peut vous aider, mais sinon elle n’est absolument pas nécessaire.

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Il n’y avait pas de classement au tutorat mais j’avais d’assez bonnes notes.

Sinon le tutorat organise des concours blanc où on est classé, en bizuth j’étais en dehors du NC alors que en doublante j’ai toujours été dedans en médecine et en sage femme.

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

En primant, j’en avait énormément surtout au S1, j’avais une méthode de travail qui ne me convenait pas du tout, et je n’étais pas du tout organisée. Je me suis réveillée au concours blanc du S1 (800/1300) et j’ai adopté ma nouvelle méthode décrite précédemment et ça ma permis de gagner en 1 mois 300 places.

Ensuite j’en avais toujours un peu, mais j’avais toujours le temps d’apprendre mes cours dans la journée, c’était surtout dans la méthode des J que je n’arrivais pas à bien suivre, dans les cours les plus anciens, ce qui faisait qu’il y avait des cours que je n’arrivais pas à revoir pendant une longue période mais j’essayais de rattraper ça le WE.

Quel était votre rythme de travail ?

Comme je l’ai dit plus tôt, j’avais cours de 8h à 12h15, soit j’assistais aux cours ou soit je séchais (surtout aux MACs) et je révisais à la cafétéria.

Je rentrais à la maison à 12h45, ensuite je mangeais et je faisait une petite sieste et je reprenais mes cours à 13h45. Puis je me mettais à bosser. Je mangeais de 19h15 à 20 heures et puis je travaillais jusqu’à 22 heures parfois 22h30 voire 23 heures.

Avec toujours une pause de 5 minutes toutes les 1h30 de travail, j’avais un minuteur sur mon téléphone qui sonnait. Si je n’avais pas finit mon objectif de travail que je me donnais dans mon 1h30, je ne m’accordais pas ma petite pause ‘ »récompense ».

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

J’étais vraiment dans l’entraide et je trouve que c’est quelque chose de très important. Il faut se trouver un groupe de confiance avec lequel vous pourrez avoir du soutient parce que vos parents ou vos amis hors PACES ne pourront pas comprendre ce par quoi vous passez.

Avec mon groupe, on prenait nos cours ensemble par un dossier drive pour gagner du temps plutôt que de le faire chacun dans notre coin. On s’échangeait nos conférences (mes amis étant dans plusieurs prépas différentes).

Et puis si vous n’avez pas de groupe et que vous ne connaissez personne, ce n’est pas grave, on rencontre pleins de gens qui sont aussi tout seul ou déjà en groupe, je me suis retrouvée toute seule et j’ai pu rencontré tout un groupe.

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Plutôt stressée, un peu plus décontractée en doublante.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

En primante j’étais quelqu’un de très concentrée pour tout noter mais c’est vrai qu’en tant que doublante je me suis assez dispersée, j’avais tendance à bavarder pendant les cours. Mais les cours ne changent pas beaucoup d’une année sur l’autre donc ce n’étais pas vraiment grave.

Et puis les cours étaient pour moi le meilleur moment de la journée, je voyais mes amis, on parlait, on rigolait par rapport à l’après midi ou je restait chez moi à apprendre mes cours.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Sur ordinateur, et j’avais déjà des cours tapés, je ne pense pas que j’aurais réussi à tout prendre en note à la main, mes cours n’auraient pas été complet et en plus ils auraient été brouillon, et c’est beaucoup plus facile d’apprendre un cours bien présenté, avec de belles couleurs, et des images plutôt qu’une feuille bien raturée avec des trous partout.

J’avais aussi un dictaphone, au cas où j’avais manqué un passage ou une explication que je n’avais pas comprise. Mais il ne faut pas tomber dans le piège du dictaphone, au début j’avais tendance à réécouter le cours en ENTIER et ça me faisait perdre toute mon après midi pour un seul cours ! Il faut vraiment que ce soit une aide pour seulement quelques passages, mais pas pour réécouter le cours, vous perdrez trop de temps.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Oui c’est vraiment important pour savoir le genre de QCM que les professeurs posent le jour du concours, s’habituer à leurs pièges …

Comment était organisée votre journée ?

Je l’ai déjà expliqué plus haut :)

Le matin était consacré au cours, l’après midi à l’apprentissage des cours du matin et la soirée aux cours plus anciens.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

De ne surtout pas vous découragez, cette une année difficile, mais cela vaut le coup si c’est pour faire un métier merveilleux et passionnant. Ce n’est qu’une petite année, même pas seulement 8 mois.

Et puis n’écoutez pas toutes les rumeurs qui existent sur la PACES, il n’y a pas de bizutage, l’ambiance en amphi est géniale, elle permet de se détendre et de déstresser avec les fameuses chansons paillardes.

Il ne faut pas non plus avoir une mention TB au bac pour réussir sa PACES, j’en connais qui ont échoué avec mention TB alors que d’autres ont réussi sans mention. C’est un environnement totalement différent, avec un apprentissage qui sera lui aussi différent du lycée. Les matière seront beaucoup plus intéressantes que ce que vous voyez au lycée, si les langues vous ont fait chuter la moyenne au bac et raté une mention, peu importe ça ne va pas du tout influer sur votre résultat en PACES par exemple.

Et puis ne pas être bon en maths, physique ou chimie au lycée ne vous voue pas à l’échec. J’avais 19 au BAC maths et en arrivant en PACES je me suis pris un 4 en biostat alors que j’avais des amis qui avaient 10 au BAC et 12 en PACES. C’est quelque chose de totalement différent. Tout le monde se retrouve sur un pied d’égalité, les facilités de certains ne suffiront pas pour réussir sa PACES contrairement au BAC.

N’écoutez pas non plus les personnes qui disent qu’ils ont appris leur cours par cœur, et qu’ils le connaissent sur le bout des doigts, ou qu’ils ont eu le temps de faire une vingtaine de chapitre dans le WE. Je trouve que ce genre de personne essaye de décourager les autres, ils n’ont pas forcément fait tout ça … J’avais ce genre de personne dans mon groupe, je me sentais nulle par rapport à ce qu’elles faisaient et finalement elles ont fini derrière moi, elles faisaient peut être beaucoup de cours en une journée, mais les survolaient. Je faisaient peut être plus de pauses, je regardaient peut être des séries même un demi film tous les soirs pendant mes révisions avant concours, mais au final dans mes périodes d’apprentissage je faisaient plus de choses efficace en moins de temps.

Les pauses c’est important, ça motive et vous permet de rester plus concentré. Les siestes aussi c’est important. Si vous sentez que vous avez besoin d’une pause parce que vous n’en pouvez plus, allez y !! Allez faire un tour dehors, sortez 30 min-1h, faites du sport, et reprenez après. Vous aurez assimilé autant que si vous seriez resté dans votre chambre sur votre cours. Et n’écoutez pas les : Quoi tu regardes une série tous les soirs ? Tu fais autant de pauses ?!? La PACES c’est comme un marathon, il faut pouvoir tenir sur une durée, ça ne sert à rien de tout donner et vous épuisez dès le début, vous ne tiendrez pas l’année.

Avec des pauses régulières et bien sur intelligentes (il ne faut pas en faire pour rien non plus) il faut qu’elles soient constructives, vous resterez motivés plus longtemps et la PACES vous semblera beaucoup moins difficile par rapport à quelqu’un qui bûchera toute la journée 7J/7J. Mon rythme c’était 5 minutes de pauses toutes les 1h30, avec un épisode de série tous les soirs et 45 minutes de pauses pour chaque repas, avec une soirée d’accordée tous les vendredi à partir de 19h.

Alors ne vous découragez pas, tout est possible, croyiez en vous, restez motivés, et souvenez vous de votre OBJECTIF.

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Beaucoup de choses, je faisais beaucoup de pauses, et beaucoup de siestes, si j’étais fatigué, c’était pas grave, au lieu de continuer d’apprendre un cours bêtement, je fais une sieste de 15 minutes. C’était très important, plutôt que de continuer à rester sur un cours sur lequel je n’assimilais plus rien parce que j’étais fatigué (surtout après avoir mangé le midi), je dormais et quand je repartais j’apprenais beaucoup mieux.

J’avais aussi des objectifs, si j’avais fais tout ce que je voulais dans mon objectif temps, je m’accordais des pauses ou je m’arrêtais plus tôt le soir pour regarder la télé, c’était vraiment motivant.

Le fait aussi d’avoir un groupe avec qui parler, j’avais commencé mon année toute seule, et je déprimais, je vivais seule, j’étais seule à la fac, je ne connaissais personne, donc je déprimais tout le temps, puis après je suis rentré chez moi et j’ai rencontré un groupe et ça a été un soutient énorme. On venait en cours pour bavarder mais c’était pas grave, ça détendait.

Et puis c’est surtout la motivation qui est importante, si jamais vous avez une baisse de moral, essayez de vous rappeler pourquoi vous vous êtes inscrit en PACES, imaginez vous l’année prochaine, dans vos études futures et la motivation va revenir. Ce n’est même pas une année … vous pouvez le faire.

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?

J’ai eu un parcours un peu indécis.

En primante j’ai tenté médecine et sage femme, et j’ai eu sage femme mais pas médecine alors j’ai redoublé pour retenter médecine.
En doublante, j’ai tenté médecine et sage femme et j’ai eu les deux et j’ai choisi sage femme.

Mon redoublement m’a permis de savoir ce que je voulais vraiment faire, m’a permis aussi de mieux approfondir mes cours et de mieux les comprendre, j’avais déjà trouvé une bonne méthode de travail) la fin de mon S1 de primante. Ce qui ne m’a pas fait avoir médecine du premier coup, c’est le fait que j’ai mis beaucoup trop de temps à trouver ma méthode (3 mois). Mais trouver une méthode est quelque chose de compliqué, pendant votre premier mois (ou pré rentrée), il faut vraiment que ce soit l’un de votre objectif, il faut vraiment en tester plusieurs pour trouver la bonne.

En redoublant j’ai pu aussi mieux appréhender les cours, avoir une meilleure organisation, savoir directement de quelle façon les apprendre, savoir aussi ce que le professeur attend de nous, ce sur quoi il n’interrogerait pas …

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Je l’ai trouvé difficile dans le sens où il y a énormément de cours à apprendre, ils ne sont pas difficiles en eux-mêmes mais il y en a beaucoup à assimiler en très peu de temps. Mais c’est surmontable avec de l’organisation, du soutient, une bonne méthodologie.

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

C’est un site très utile avant ma PACES, j’avais lus énormément de témoignage et ça m’a vraiment aidé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here