Sommaire de l'article

Audrey B, en 2ème année de Pharmacie à Paris VI nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2016 – 2017, Pharmacie : 115 / Médecine : 323 / Odontologie : 36 / Maieutique : 30

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Bac S spé physique-chimie, mention AB (on dit souvent que les spécialités ne sont pas importantes mais je trouve que la spé physique-chimie et maths sont bien utiles en PACES)

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Primante

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

J’ai passé le concours de Pharmacie (classée 639 puis 421 au S2 au classement SPECIFIQUE et non au rang global !), le concours de médecine (623ème) et odontologie (341ème)

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Bon niveau jusqu’en terminale où j’ai été complètement larguée en maths et physique où mes moyennes tournaient autour de 7… Du coup fin terminale je me suis reprise et ai été très assidu ^^

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

J’étais chez mes parents et franchement si vous pouvez rester chez vos parents, RESTER chez eux ! Cela vous permettra un gain de temps énorme (manger, vaisselle, ménage…) + un bon soutien moral

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

1h en théorie mais je n’allais jamais à la fac x)

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Oui, la fac de p6 est intuitive, on s’y repère très vite et si jamais vous ne trouvez pas un endroit n’hésitez pas à demander à quelqu’un. A p6 il y a une très bonne ambiance, pas de coup de crasse, on s’y sent en sécurité et bien entouré.

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

Non, tout simplement parce que j’étais crevée du BAC et qu’en île de France on sait notre fac seulement mi-juillet … Par contre j’ai fait une pré-rentrée de 3 semaines dans une prépa et ça m’a vraiment aidé !
Pendant cette pré-rentrée je n’étais pas focalisée à connaitre par coeur les cours mais j’essayais plus de trouver ma méthode de travail, de connaitre mon temps d’apprentissage (on apprends tous plus ou moins vite..), de me forcer à travailler (ça évite d’avoir la tête qui va exploser alors que la PACES a commencé) et surtout j’ai cherché à COMPRENDRE.
Comprendre est fondamental pour retenir et ne pas tout confondre.
A la pré-rentrée on a le temps de comprendre, en septembre on a le temps de comprendre mais après tout s’accélère et c’est là que vous allez vous bénir d’avoir pris le temps de comprendre avant
Que ce soit dans une prépa ou au tutorat, ça va vraiment vous aidé à cerner l’esprit des QCMs et vous pourrez également demander des conseils à pleins de P2 qui sont là pour vous ;D
Je ne regrette absolument pas d’avoir recommencer à travailler à partir d’août, c’est un mal pour un bien ;)

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Aucun sport ! Si vous trouvez le temps d’en faire, ne vous privez surtout pas, ça vous libèrera vraiment de toutes les tensions accumulées !
En ne faisant aucun sport j’ai perdu tous mes muscles, j’étais essoufflée très rapidement et j’avais des courbatures seulement en marchant ou en portant mes cours…c’était horrible mais on s’y fait
Par contre ça fait vraiment mal de rester assis pendant 9 mois…vos fesses et votre dos vont être mis à rude épreuve, courage ! xD

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Aucune sortie, aucun loisirs : je ne voulais avoir aucun regret alors j’ai été très dure avec moi-même.
Par contre, je me réservais le samedi soir pour ne rien faire : regardez la télé avec ma famille pour me vider la tête et me détendre par ex (et surtout prendre pleins de temps pour manger ^^)
Il n’y a qu’a partir de la fin du s2 où je n’ai plus respecter cette pause pour travailler la spé pharmacie en avance (j’étais devenue complètement folle, j’avais trop peur de louper de peu)
Voir des amis qui ne sont pas en p1 peut être bien aussi pour se vider la tête :)

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Personne, je suis la seule BAC S de la famille :)

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Entre les 2 semestres ça a changé mais globalement c’étais 7h30 et en révision c’étais minimum 6h (il faut essayer de voir jusqu’où vous êtes capable de descendre tout en assurant la journée d’après).
Si vous voyez que vous somnolez le matin ou que vous pensez qu’ à ce soir quand vous allez vous couchez alors là on se couche tôt illico le soir même parce que sinon ça va être la cata ! Vous allez mettre en péril votre moral et la qualité de votre travail et ça c’est très dangereux pour votre motivation.
Pareil, le soir, si ça fait plus de 20 min que vous somnolez, ça sert à rien de se forcer à continuer, reposez vous pour mieux repartir

Après bien sûr on dit que le sommeil est essentiel pour réussir mais on ne nous dit pas que parfois on aura du mal à trouver le sommeil.
Au S1 j’ai fait plusieurs nuits blanches, impossible de m’endormir malgré que je sois fatiguée…dans ce cas il ne faut pas paniquer, bien respirer et garder en tête que c’est pas une nuit de sommeil en moins qui va vous faire zapper tout ce que vous avez appris la veille et vous faire foirer. Le matin on prend un café, le midi une petite sieste et on repart au combat :)

Le soir si vous avez le cerveau qui bout, vos pensées qui font leur vies toutes seules xD faites une bonne coupure avant de vous couchez, regardez une série, instaurer un rituel et ça ira mieux ;)

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Je travaillais 14h par jour, c’est énorme mais j’apprenais lentement du coup je compensais par de grands horaires.
En révisions je travaillais le plus possible en réduisant le temps de mes pauses et mon temps pour manger (en gros on passe en mode survie), ça donnais du 16h en fin de révision : au s1 c’était insupportable mais au s2 je savais que j’étais à 70 places du dernier pris de l’année d’avant du coup ça me boostait.
Après quand on travaille autant, pour rester efficace je trichais un peu ^^ : du café pour rester concentrée, de la vitamine C pour rester en forme et du magnésium pour éviter les crampes et réduire les effets du stress

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

J’utilisais la méthode des J (J0, J2, J8,J14,J30-J60)
Pour apprendre je soulignais et surlignais en lisant puis récitais jusqu’à ce que j’ai un déclic qui me dise que l’info avait été retenu. C’est très long mais avec ça vos cours sont bien ancrés.
Au J0 j’apprenais dans les moindres détails, ça pouvais me prendre entre 5 et 6h (ça sert à rien d’allez vite si c’est pour tout oublier 1 semaine plus tard)
Au J2 je faisais des qcm + la même chose, ça me prenais 3h
Au J7 je faisais des qcm et lisais seulement à voix haute, ça me prenais entre 30min et 1h
Le J14 c’étais une série de 20 QCMs et j’allais lire les parties où j’avais eu faux, temps : 20-30min
Le J30 et le J60 étaient un peu confondu car c’était ces J là qui sautais quand j’avais pas le temps, du coup ils ont finis par se chevaucher ^^ Là je lisais lentement seulement donc ça prenais 30min

Au S1 cette méthode est tenable pour tous les cours de par cœur, au S2 c’est impossible à tenir, il y a trop de matière à par cœur du coup je la faisais uniquement pour mes gros coefs (UE7+++)
Ce qui est bien dans la méthode des J c’est que vous n’avez pas à vous posez de questions, vous faites et puis c’est tout, ça permet d’enlever le stress de ne pas savoir quel cours vous devez réviser et ça vous permet de réviser régulièrement (c’est très important car ouvrir un cours et s’apercevoir que l’on a tout oublier c’est pas très cool).

Pour l’anatomie je faisais autrement (et ça fonctionnait uniquement pour cette matière) :) Enfaite à force de parler toute la journée, j’avais plus trop de voix du coup pour cette matière je ne parlais pas afin de reposer ma voix et c’est comme ça que j’ai trouvé LA méthode qui a marché pour moi en anat :
– la première fois que j’ouvrais ma fiche de cours, je l’écrivais avec mes mots, je décrivais les images par moi-même avant de lire le vrai texte et insistais sur les noms à savoir (les artères, nerfs etc.).En même temps je surlignais les mots comme « dedans », « postérieur », « latérale » etc.. pour ne pas confondre quand je réponds aux QCMs et pour que mes yeux appuient dessus que je relisais.
– Ensuite, je relisais une seule fois la fiche dans le train
Dès qu’il y avait un concours blanc à la prépa je faisais quelques annales d’anat la veille pour rafraichir la mémoire.
J’ai relu qu’une seule fois chaque chapitre en révision tout en essayant de faire quelques annales et le matin même du concours j’ai fait la dernière annale pour ne pas faire des erreurs bêtes.
Ca m’a permis de passer d’un 10 au S1 à un jolie 16 au S2 sans me prendre la tête avec cette matière :D
Si vous avez une mémoire très visuelle, l’anatomie, l’embryologie,la physio et la spé de pharmacie vont être vos amis, une simple représentation dans la tête et l’info se retient ;)

Pour les matières de réflexion je ne suis pas un exemple, c’est ce qui plombait mes classements, c’est là que les difficultés antépaces se font ressentir… Alors je vais recommander ce que je n’ai pas fait, c’est à dire regarder les cours (l’avantage de p6 c’est que le cours sont retransmis sur internet ce qui évite de perdre du temps dans les transports) et faire pleins de qcms pour bien comprendre les raisonnements. Il faut également bien faire et REFAIRE vos séances de prépas ou de tutorat

Au deuxième semestre j’ai mis en place un système de post-it c’est à dire que, quand j’apprenais un cours, je notais sur un post-it les détails qui ne voulait pas rentrer ou alors des choses qui me semblait très probable de tomber le jour du concours et chaque soir je relisais ces post-it.
Ca permet d’avoir une vue d’ensemble de tous les cours et de faire des rapprochements et ainsi bien mémoriser les détails sans perdre de temps quand on revoit le cours. J’ai trouvé ça très efficace.

Pour les QROCs (une épreuve où on est noté aux mots clés), je m’étais fait des petits papiers où je marquais des questions, demandais des définitions et chaque soir je piochais 2 petits papiers ^^

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

J’ai du en faire 1 pour les formules en chimie mais c’est tout.
Si vous avez jamais été fiche, inutile de se forcer à en faire

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Je travaillais seule chez moi et avec une amie quand on prenais le rer x)

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Comme je l’ai dit, chez moi, en pyjama ^^
A propos de la BU de la fac, elle a de très bons horaires (9h-23h) mais qu’est ce qu’elle est oppressante ! J’y ai été seulement deux fois mais je n’arrêtais pas de regarder les autres apprendre et j’en suis ressortie complètement angoissée !!
La bibliothèque de la fac est une bonne option si vous avez besoin de voir les autres travailler pour vous booster.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

J’ai fait les 2. Le tuto et la prépa sont très complémentaire.
J’ai pris une prépa car j’avais des difficultés en terminale et donc j’avais peur de rien comprendre.
Il faut savoir que c’est pas parce que vous êtes complètement larguée en terminale que vous le serez forcément en PACES, j’ai trouvé les cours très compréhensible, ce qui est dur c’est de tout retenir et de gérer son temps.
Je trouve que les profs jouent aussi un grand rôle dans le choix d’une prépa. Si on a la moindre difficulté ils nous font douter de nous et n’hésites pas à dire que l’on y arrivera pas ou vous le font comprendre.
Or vos moyennes aux lycées et votre mention ne veulent rien dire, elles vous montrent là où il faudra passer un peu plus de temps en PACES pour réussir (par exemple physique et biostatistique si vous avez des problèmes de raisonnement), personne ne peut prédire qui va réussir ou non.

Donc j’ai beaucoup hésité à prendre une prépa et au final quand j’ai vu qu’on était 830 dans la même prépa (M***sup) je n’ai plus eu peur de mon choix x)
La prépa prend beaucoup de temps au 1er semestre (entre 4 et 8h par semaine), il faut bien s’organiser et faire ses séances de qcms pour que cela vous soit utile. De plus, dans ma prépa, on nous donnait un référent (2ème année) qui nous coachait chaque semaine et nous conseillait : j’ai trouvé ça très utile. Les fiches de prépa sont également excellentes ainsi que les séances et concours blancs qui sont très représentatifs du concours.
Les inconvénients de la prépa sont bien évidement l’argent et aussi le fait que ça fait vraiment usine (les premières semaines on vient seulement récupérer nos fiches et on repart direct), l’ambiance est très pesante au 1er semestre mais au 2ème semestre (une fois que les résultats du S1 sont tombés) il y a très bonne ambiance d’entraide, c’est beaucoup plus détendu et c’est un plaisir d’aller à la prépa ! ;)
M***sup est très bien si vous êtes assez autonome mais si vous avez besoin qu’on vous pousse à travailler je vous recommande plutôt Eps**on.

Ensuite pour ce qui est du tutorat, je tiens à dire qu’il est EXCELLENT à Paris 6. Les tuteurs se donnent vraiment du mal pour vous faire réussir.
Il vous met à disposition une banque de QCM pour s’entrainer n’importe quand, il y a des concours blancs chaque semaine (au 1er cb on était 1400 donc c’est bien pour voir votre niveau !) qui sont ensuite téléchargeable, des séances d’exercices etc..
Les tuteurs restent également dans des salles pour nous soutenir, nous donner des conseils, nous réconforter et parler avec d’autres p1 de nos difficultés et se rendre compte que l’on est tous dans la même galère ;)
Mais la meilleur chose c’est quand même leurs « tut » qui sont des livres qui reprennent les cours de l’année d’avant et les réorganisent pour qu’on comprenne mieux, font des récapitulatifs et donnent de nombreuses astuces et des QCMs en plus !
Le seul inconvénient on va dire, c’est que les QCMs sont vraiment très précis et certains pièges sont propres au tutorat, ils ne seront jamais fait le jour du concours mais au moins ça nous obligent à être très concentrés, donc je trouve que c’est mieux de faire leurs QCMs une fois que l’on connais très bien les cours (parce qu’en primant on connait rarement le cours sur le bout des doigts dès le 1er jour) mais c’est aussi un avantage (j’aime les contradictions xD) car ça nous force à accepter que l’on ne sera JAMAIS prêt (oui oui, même le major), on ne pourra jamais tout connaitre parfaitement ! Attention également aux erreurs qui peuvent se glisser dans la correction (mais que les tuteurs corrigent ensuite sur le forum du tutorat).

Au final ce que je cherchais vraiment avec une prépa, je l’ai obtenu par le tutorat mais je recommande les 2 car les 2 sont excellents et apportent une aide différente. Sans le tutorat ET la prépa, je ne serai pas ici entrain de témoigner :)

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

J’ai fait les concours blancs du tutorat uniquement au 1er semestre, je n’étais pas très bien classées (dans la première moitié en tout cas sauf en physique ^^)
A la prépa j’ai toujours été dans le top 100 sur 700 sauf 1 semaine avant le 1er concours (92 → 183ème) x)
Au S1 mes classements ont dégringolés chaque mois mais au S2 c’est le contraire qui s’est passés ;) (158 → 92ème)
Au final au concours du S2 j’ai monté de plus de 200 places en pharma et en médecine
Si vous voyez que vos classements ne sont pas ce que vous espérer, ne faites pas l’autruche, changez ou améliorer votre méthode de travail ;)

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

Bizarrement non…on nous avait prévenu qu’il fallait s’avancer dès les 1ers jours et c’est ce que j’ai fait grâce aux polys de la fac et aux tut’s (+ des polys d’anat distribués par la prépas).
Après au S1 j’ai fait une impasse sur un membre en anat comme 90% des gens (même des doublants ne vous inquiétez pas c’est très dur de boucler le programme du premier semestre).

Quel était votre rythme de travail ?

Par exemple :

Réveil : 6h40
Levée : 6h50
7h-12h20 : UE7 avec une pause de 20 minutes à 9h
12h20-13h : Manger
13-15h : Anatomie
15-16h : révision de cours de la tranche horaires 13-15h (uecs2, ue6, physio etc..)
Pause de 20-30 min : goûter + douche ^^
16h30-19h20 : J2
19h20-20h20 : J8
20h20-21h : Manger
21h-22h : J14 + J30 (+QROC)
22h-23h : Biostat ou Biophysique
Pause de 10 min puis jusqu’à 23h25 je lisais des post-it puis repos

En révision je travaillais par horaires (2h de ceci, 1h de cela) de 7h à 00h20, on augmente les horaires petit à petit pour ne pas se brusquer (pareil pour la diminution des minutes de pause).

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Absolument pas compétitrice ! Je détestais ça et je ne vois pas l’intérêt, c’est pas les autres qui vont apprendre vos cours à votre place !
J’étais pas non plus altruiste tout simplement parce qu’en général les gens comprennent avant moi xD
Cependant j’étais très en compétition avec moi-même, toujours à repousser mes limites, voir jusqu’où je peux tenir, quelle est la meilleure note que je peux avoir, le meilleur classement etc…

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Je suis de nature très stressée mais j’ai un bon mental du coup au fur et à mesure de l’année je me suis adaptée au stress et à la pression.
Avant mon premier concours blanc et ma rentrée je n’ai fait qu’avoir des nausées ce qui m’a empêché d’ouvrir mes polys pendant 1 semaine, l’année commençait bien…
Quand je recevais mes fiches de prépa j’avais des boules d’angoisses.
Au fur et à mesure ce stress est parti, je savais qu’il était dû uniquement à la peur de mal faire, d’avoir du retard etc.. Or, garder toujours à l’esprit que la peur n’est que dans la tête, elle n’existe pas : la peur vous poussera à vouloir vous réorientez, à tout arrêter et c’est là qu’il faut que le mental prenne le dessus quand le corps n’en peux plus, ne lâchez jamais !
Pour tout dire, à la reprise en janvier j’attendais mes résultats pour me réorienter car ce n’était plus tenable et aujourd’hui me voilà en P2.
Dans les pires moments (et vous en aurez forcément comme tout le monde) il faut parler, ne pas s’isoler, pleurer , crier, évacuer !
Les pauses sont essentielles pour garder le moral et tenir.
Je recommande aussi le magnésium qui diminue bien le stress et quand j’avais des crises de stress je prenais aussi Euphytose et c’est vraiment bien, ça détend les muscles :)

Ainsi, plus les mois sont passés et moins j’ai ressenti la pression, je sentais d’avance quand je commençais à paniquer et qu’est ce qu’il fallait que je fasse. Recevoir une quinzaines de fiches ne me faisait plus rien car je me disais « Ca, dans une semaine je les connaitrais par cœur ! »
Je n’ai eu aucune nausée, migraine etc. en PACES alors qu’en terminale c’était une horreur !
Se fixer des petits objectifs et bien s’organiser aide à réduire le stress et les insomnies
Voilà, donc on panique pas d’avance si on est déjà stressé avant la PACES ;)

Le point positif à être de nature stressée c’est que vous y êtes déjà habituer, vous savez que vous stresser de base (et donc vous connaissez vos symptômes de stress et savez que c’est dû uniquement au stress) alors que certains vont devenir stresser en PACES et donc perdre leur moyen car ils n’ont pas l’habitude et ne savent pas comment le maitriser :/

Par contre les jours de concours, je n’étais pas stressée du tout, j’avais envie de tout déchirer ! ;D

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

Je n’allais pas en cours et j’ai dû regarder 5 cours en septembre…
Ma prépa me donnait les fiches de cours chaque semaine en rajoutant les notions que le prof avait dit à l’oral ou rajouter sur des diapos.
Les fiches sont très complètes et très bien faites, on peut également voir dessus ce qui est déjà tombé au concours. Elles représentent un gain de temps énorme car en n’allant pas en cours ça nous libère 4h par jour pour travailler !
Comme elles arrivent avec 1 semaine de retard, je m’avançais sur les polys de la fac et les tut’s puis révisais ensuite avec :)
Au 2ème semestre je bossais seulement sur les fiches pour éviter de changer de support sauf pour l’UE7 qui avait un polys très détaillé et qui me permettais de m’avancer.

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

Je ne prenais pas les cours.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Oui mais pas en révision ! Je les faisais pendant le semestre !
C’est vraiment important d’en faire pour cerner la matière, voir ce qui est important et comment le prof veut vous piéger (certains professeurs aiment bien confondre des notions tandis que d’autres préfèrent faire des vues d’ensemble ou encore certains inventent des choses qui sont peut être vraies mais comme c’est pas dans le cours il faut cocher faux !)

Comment était organisée votre journée ?

C’est déjà dit plus haut mais en gros par semaine je me réservais une soirée de pause et le jour où j’avais prépa c’était ma journée poubelle, celle où je rattrapais un éventuel retard, revenais sur des notions ou me couchait un peu plus tôt si j’étais fatiguée (les séances de prépa sont assez intenses + le rer blindé où on doit rester debout 2h ça fatigue assez vite).

En révision, je préférais revoir chaque cours très lentement plutôt que faire plusieurs tours de programme et la dernière semaine je relisais tous les cours pour les avoir frais.

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

– Reposez vous avant la rentrée, c’est une année intense où dès qu’on est lancés on ne peut plus reculer, profiter des WEEK-END aussi, on en a plus en p1 et c’est ça le plus dur !

– Prenez une prépa ou un tutorat : l’entrainement est très important et le soutien moral aussi dans cette année difficile.

– Faire une pré-rentrée : OBLIGATOIRE !!! C’est vraiment quelques choses d’essentielle je pense.

– Avoir confiance en soi, en ses capacités, en son travail : devant vos grilles de qcms, il faut hésiter le moins possible. Parfois toutes les propositions sont vraies, ils attendent de vous que vous ne doutiez pas de votre travail. Quand vous ne savez pas, ne cochez pas sinon vous allez vous arrachez des cheveux si c’était faux ;)

– On écoute son intuition, il faut bien s’écouter, parfois vous aurez l’impression qu’une notion est très importante à vos yeux ou qu’un autre truc est inutile à connaitre vraiment dans les moindres détails : suivez votre instinct.

– Entourez vous bien cette année, si vous voyez que vos amis commencent à abandonner, à parler en cours, à la bibliothèque, prendre des pauses énormes..partez ! Ne rester pas juste parce que vous les trouver sympas, devant votre grille le jour du concours il n’y aura que vous ! C’est VOTRE concours, VOTRE futur métier qui est en jeu ! Peu après les résultats du S1 j’ai entendu beaucoup de personne à la prépa se demander si le fait d’être rester à la BU avec leurs potes n’avait pas jouer sur leur classement… Certains ont même coupé les ponts avec leurs amies APRES leurs résultats mais c’est malheureusement trop tard.

– Essayez de repérer votre type de mémoire : visuelle, auditive, verbale, kinesthésique (marcher, bouger) etc.

– N’ayez pas de regret, donner vous à fond, vous n’avez rien à perdre, tout à construire !

– Soyez vraiment motivés, vous le saurez vraiment une fois que vous serez en PACES mais déjà si vous lisez ces témoignages c’est que vous êtes plus motivés que vous ne le pensez ;)

– Gardez à l’esprit que la PACES est éphémère, elle s’arrête forcément un jour et croyez moi, passage ou non, vous serez très fière d’avoir tenu jusqu’au bout :)

– Essayez de vous avancer si possible au début du semestre pour retarder la raz de marrée.

– Ca va vous paraitre bizarre maintenant mais gardez une hygiène de vie pour vous sentir bien, même en révision, même si vous crouler sous les cours…. en plus la douche c’est le meilleur moment de la journée ;)

– Et surtout, SURTOUT, les coefficients les amis ! Pour tout ceux qui veulent une autre filière que médecine, travailler à fond les très gros coefficient de votre filière (UE1, UE2,UE7,UE6,UECS2 +++ en pharma), c’est comme ça que vous allez bondir dans le classement spécifique (en rang global j’étais dans les 700 sur 2500 alors qu’en pharmacie j’étais mieux classés que des personnes qui étaient 500 ! Le rang global ne prend pas en compte toutes les matières (comme par hasard pleins de bons coeffs en pharma) il sert uniquement à savoir si on a le droit de redoubler). Il faut savoir qu’à P6 la spécialité de pharmacie est aussi à travailler pour le concours de médecine (désavantage en premier abord pour ceux qui veulent pharmacie mais avantage au final car cela arrive à la fin du 2ème semestre (dernière semaine avant les révisions) et que c’est de la chimie organique et qu’en général les médecins sont pas trop passionné par ça et donc retiennent pas très bien contrairement à nous ^^)
Pour ceux qui veulent médecine, sachez qu’au contraire des autres filières, ce sont les petits coefficients qui vont vous départager donc attention à ne rien négliger

– Prenez les chapitres pas comme des cours mais comme des connaissances, des choses utiles même si ce n’est pas destinées à votre filière

– Pour garder votre motivation je vous conseille de marquer sur des post-it des mots ou phrases encourageantes et de les accrocher là où vous regarder quand vous en avez marre, ça permet de repartir d’attaque :)

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Je pense que c’est le fait de persévérer, de me buter jusqu’à y arriver (même les cours les plus insupportables à apprendre),d’avancer coûte que coûte et aussi le fait que j’ai utilisé tous les moyens que me donnaient ma prépa pour réussir (ne pas aller en cours pour gagner du temps, faire et refaire les séances, les qcms d’entrainements (également du tutorat), travailler sur les fiches de cours et les annales, écouter tout ce que mes référents disaient et me conseillaient, revoir avant chaque concours blancs les rappels de cours que les professeurs faisaient) et aussi améliorer jour après jour ma méthode de travail

Je pense aussi que c’est le fait que j’ai eu des notes vraiment pourris en terminale du coup les 4,6,7,8 sur 20 je connaissais déjà et ça ne m’a donc pas déstabiliser en p1 contrairement aux personnes qui sont habituées à avoir des 15 tout le temps (si vous êtes dans ce cas, il faut vous préparer à avoir de sales notes au 1er semestre surtout aux premiers concours blancs).
Les notes en dessous de la moyenne alors que l’on travaille 10h par jour sont très dures à accepter mais il faut toujours prendre en compte son classement (par exemple une fois j’ai eu un 10/20 mais j’étais 18ème sur 730 ^^ !)
Le fait aussi d’avoir loupé la mention bien au bac à 10 points…ça m’est restée en travers de la gorge et m’a poussé à tout faire pour ne pas louper ma paces à 10 places !
J’avais vraiment travaillé dur en révision pour le bac, voir si j’étais capable de travailler 12h par jour et commencer à trouver une méthode de travail.
Prenez toutes les choses qui vont ont fait douter (les avis d’orientations « réservés », les messages d’apb ;) ) pour en faire une force et vous donner la rage d’y arriver !

Et c’est bien évidemment la motivation, je savais que c’était pharmacie ou rien d’autre pour moi :) Je ne me voyais pas faire d’autres métiers que ceux de pharmacie.
La filière de pharmacie ouvre la porte à différents débouchés (officine, industrie, hôpital, recherche) qui sont vraiment tous passionnant à mes yeux ! Vous aurez l’occasion de faire pleins de stages pour trouver ce qui vous correspond le mieux :)

(Doublant uniquement) Qu’est ce qui a contribué selon vous, à votre redoublement ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour in fine, réussir ?

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

Je l’ai trouvé complètement inhumaine ! C’est très dur autant moralement que physiquement, vous allez vous maudire de n’aimer que les métiers de la santé mais on a pas le choix, il faut passer par là, alors autant tout donner pour ne rien regretter.
Elle permet de connaitre toutes ses limites lorsqu’on la vit à 100% et au final c’est une année qui nous permet quand même d’apprendre pleins de choses très intéressantes et ça va vous donner une bonne culture scientifique ;)
Je ne regrette absolument pas d’avoir fait cette année, j’ai rencontré pleins de personnes superbes et dans une année comme ça où on s’attend à que ce soit Hunger Games je n’ai jamais autant rencontré d’entraides, de soutien, de regards et de sourire d’encouragement, autant des P2 qu’entre P1, c’était nous tous contre ce fichu concours !

C’est une année où personne ne vous jugera quoique vous fassiez (le major l’année dernière mangeait des soupes de nouilles entre chaque épreuve, moi je lisais des centaines de post-it !)

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

J’aime beaucoup, c’est très utile, j’ai passée des journées entières à lire les témoignages avant ma p1 ^^
Ca permet de bien se préparer psychologiquement
Bon courage à tous !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here