Sommaire de l'article

Anthony S, en 2ème année de Médecine à Nîmes nous parle de son parcours et du vécu de sa PACES

Quelle année était votre PACES, quel était son numerus clausus ?

2017 – 2018, 232 sur Montpellier + Nîmes

Votre bac, votre spécialité et votre mention ?

Baccalauréat Scientifique, spécialité mathématiques (et ouaaaaais), mention assez bien (comme quoi ahah)

Obtention de la PACES en primant(e), doublant(e) ou triplant(e) ?

Primant 😎

Quel(s) concours avez-vous passé ? Votre classement dans les différentes filières ?

Uniquement le concours médecine et j’ai fini 55ème sur 1768.

Votre niveau au lycée ? Etiez-vous assidu ou dilettante ?

Très bon en Mathématiques et en Physique (18 au bac dans ces deux matières), et moyen dans les autres matières 😅 mais j’étais tout de même assez assidu dans mes révisions au lycée.

Lors de votre PACES, habitiez-vous chez vos parents ? Tout(e) seul(e) ? En colocation ?

Chez papa maman 😍😅

Quelle était la durée de votre trajet fac – habitation ?

En voiture, environ 25-30 minutes

Avez-vous trouvé vos repères facilement à la fac ?

Assez facilement et rapidement oui !
J’étais entouré de très bons amis (❤️) que je m’étais fait lors de la pré-rentrée, et du coup je ne me suis pas senti seul une seule seconde ! Et je pense réellement que c’est le plus important, être bien entouré !
En plus, c’était vraiment cool de venir à fac, ça faisait voir du monde et c’est beaucoup plus motivant !

Avez-vous travaillé les cours l’été avant votre rentrée en PACES ? Pourquoi ?

J’ai fait une pré-rentrée organisée par ma prépa (le tutorat organisait aussi une pré-rentrée !). Elle a commencé mi-aout et a duré 3 semaines jusqu’à la rentrée « officielle » de la fac.
Et franchement, que ce soit celle du tutorat ou d’une prépa, je pense réellement que c’est super d’en faire une ! On voit déjà pas mal de cours, et le problème de la paces étant LE TEMPS, 3 semaines de plus ce n’est pas négligeable ! Surtout lorsque l’on est primant et que du coup on ne connaît pas grand chose 😅.
En plus, ça permet de faire connaissance avec des personnes, d’apprendre le fonctionnement de la fac, des cours, des profs ! Au moins lorsque l’on arrive en Septembre, on est déjà chaud bouillant pour commencer à fond et ne pas prendre de retard !
Ça permet vraiment de faire une transition entre Juillet où l’on est en vacance et Septembre où l’on doit tout de suite commencer à travailler à fond !

Pratiquiez-vous une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Je ne suis peut-être pas un très bon exemple pour ça, mais j’ai totalement arrêté le sport en rentrant en PACES. Au lycée j’en faisais beaucoup (trapèze volant dans un cirque à plusieurs mètre du sol et ouais 😎), mais ça me prenait beaucoup trop de temps pour cette année, et comme courir ce n’est pas trop mon truc 😅.
Mais après coup, je pense que j’aurais quand même du sortir de chez moi, rien que pour marcher 15-20 minutes tous les jours. Ça repose le cerveau 🧠.
Sinon on m’avait dit qu’il valait mieux courir par exemple 15-20 minutes par jour, plutôt que de faire 2h de sport une fois dans la semaine !

Aviez-vous des loisirs ? Des sorties ?

Je fais parti d’un club d’astronomie (on a des télescopes que l’on sort dans la vaunage pour observer les étoiles, planètes, galaxie,…).
Et du coup c’était une de mes pauses de la semaine, le samedi ou le vendredi soir, j’allais avec le club d’astronomie regarder les étoiles et je ne rentrais pas trop tard (minuit-1h du matin) pour pouvoir travailler le lendemain !
Sinon je m’obligeais à faire deux grosses pauses de 2h dans la semaine, et des petites pauses de 10-15 minutes quand j’en ressentais le besoin !
Je faisais aussi du piano pour décompresser, mais je ne suis pas sorti en soirée avec des amis de toute ma paces ! Mais le midi, entre la fac du matin et la prépa l’après midi, je mangeais avec mes amis de la fac, c’était des pauses agréables 😊.

Aviez-vous dans votre famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Non aucune personne dans ma famille ne travaille dans le monde médical ou paramédical !

Combien d’heures de sommeil aviez-vous par nuit ?

Je me couchais vers 23h30 (GRAND MAXIMUM) et je me levais vers 6h30, du coup 7h de sommeil (alors qu’à la base je suis un trèèèèèèèèèèès gros dormeur, comme quoi tout est possible !)

Combien d’heures travailliez-vous par jour ?

Le matin j’allais à la fac pour voir les 4h de cours (ou sinon par vidéo sur internet depuis chez moi vu que les cours sont aussi filmés).
Puis à 13h ou à 15h j’allais à la prépa (les séances duraient 2h environ) puis je rentrais chez moi et je travaillais jusqu’à 22h30 (et je mangeais ensuite, si je m’arrêtais pour manger à 19h30-20h, il m’était impossible de réussir à reprendre le travail après !)
Du coup ça dépendait de si j’avais prépa ou non et du nombre d’heure de cours que l’on avait à la fac mais je dirais que je devais passer entre 7h et 12h (pour le week end) de travail perso par jour (c’est à dire sans compter la prépa et la fac).

Quelle était votre méthode de travail pour l’apprentissage ?

Premièrement, j’allais à la fac pour avoir une première connaissance du cours (même si je ne comprenais pas tout, voir des fois rien du tout !) et pour noter ce que le prof disait en plus et qui n’était pas écrit sur le poly. Cette première étape est super super importante !!! Parce qu’après, on range le cours, vu que les cours que l’on voit à la fac, on ne revient dessus que 1 voir 2 semaines après !
Puis lorsque la prochaine séance de la prépa (c’est pareil pour le tutorat) portait sur le cours de la fac en question, je ressortais le cours une semaine avant et je passais ma semaine à l’apprendre. Si c’était que du cours (biologie, anatomie, …) je relisais le cours plusieurs fois tous les jours (au final dans la semaine je devais le lire environ une dizaine de fois) puis je m’entrainais pour voir si je connaissais bien le cours sur le bout des doigts dans les moindres détails (limite mot à mot) en faisant des QCMs et les TD, et si c’était des cours plutôt calculatoires (physique, maths,…) j’apprenais à fond le cours et les formules et je faisais pleeeeeeeeeeins de QCMs pour m’entrainer.
Du coup pour résumer : FAC puis une semaine avant la séance de prépa/tutorat RÉVISION DU COURS + QCMs !!!
Comme ça ensuite pour les révisions avant le concours, on a juste à repasser sur les cours et s’entrainer en faisant des annales :)

Faisiez-vous des fiches ? Si oui comment ?

OH QUE OUI !
Pour absolument chaque cours je faisais des fiches, que je plastifiais ensuite (des fiches A5).
Même si je ne les relisais pas spécialement ensuite, ça me permettait de synthétiser la leçon dans ma tête. Et pour absolument chaque cours, je faisais une fiche sur laquelle j’écrivais le plan du cours, que j’essayais d’apprendre par coeur !
Les cours sont tellement long avec tellement d’informations, que de tout trier, catégoriser, que tout soit dans une case, ça facilite énormément les choses ! Rien ne devais rester brouillons, et les fiches me permettait de « disséquer » le cours, pour qu’aucune information ne m’échappe ! Dessus j’écrivais tous les points ambiguës, les choses un peu complexe, les choses à connaître par coeur.
Je ne faisais pas spécialement de fiche sur « les grandes lignes du cours » mais plutôt des fiches sur les points que l’on oublie facilement. Les grandes lignes du cours, en relisant le cours 10 fois, je les connaissais, et ce que j’avais du mal à retenir ou à comprendre, j’en faisais une fiche en détaillant tout le plus possible, et souvent quand je l’avais fini, c’était déjà plus clair !

Avez-vous travaillé seul(e) ? En groupe ?

Je n’ai pratiquement jamais travaillé en groupe. Tout simplement parce que je n’y arrivais pas, j’étais trop vite déconcentré par ce qu’il se passait autour.
Par contre, avec le groupe d’amis que nous étions, on s’aidait lorsque l’un ou l’autre n’avait pas compris un point du cours (et c’est très important d’avoir un groupe d’amis avec qui on N’EST ABSOLUMENT JAMAIS en compétition !!!)

Travailliez-vous à la bibliothèque de votre université ou chez vous ?

Je n’ai pratiquement jamais travaillé à la BU, je travaillais seul, chez moi, sur mon bureau ! C’était LE LIEU où j’apprenais les leçons et où je m’entrainais. C’était important pour moi d’avoir un seul et unique lieu où j’avais mes habitudes pour travailler et où j’étais le plus efficace (c’est surtout ça qui est important).
Si on est plus efficace en étant à la BU, on va à la BU ! Mais pour ma part, ce n’était pas mon cas.

Etiez-vous au tutorat de votre fac ou dans une prépa privée ? Pourquoi ? Que recommandez vous ?

J’étais dans une prépa privée. Ils ont vraiment été super et extrêmement professionnel. Du coup je ne peux que les recommander.
Mais, même si je n’allais pas physiquement aux séances du tutorat, ces derniers m’étaient les séances sur l’ENT avec la correction, et du coup je les faisais tout de même ! Et quand un prof faisait passer une info au tutorat, je restais informé (même si la prépa était aussi tout de suite au courant de l’info).
Du coup personnellement, je pense que si l’on peut faire une prépa, qu’on le fasse, mais il faut quand même rester au courant des actualités du tutorat !
Je pense aussi que l’on peut aussi réussir en faisant le tutorat ! Le plus que je trouvais à la prépa, c’était qu’ils nous mettaient très à l’aise en nous fournissant des poly de cours mieux écrit, en nous faisant des fiches, en étant disponible 7 jours sur 7 pour répondre à nos questions. C’était un peu comme un cocon.
Mais d’après ce que j’ai entendu, ça avait aussi l’air d’être le cas au tutorat.
Du coup, n’ayant pas suivi le tutorat comme je suivais la prépa, je ne peux pas me permettre de me prononcer sur le tutorat (mais je sais qu’ils sont très reconnu dans ma fac, ce qui me donne aussi très très envi de devenir tuteur !), mais ayant fait une prépa je peux dire qu’à la prépa, ils sont vraiment excellent.
Désolé de ne pas pouvoir être catégorique sur cette question, j’ai vraiment adoré la prépa et ils sont en très grande partie à l’origine de ma réussie mais c’est pas pour autant que je peux me permettre de dénigrer le tutorat, sachant qu’à Nîmes et Montpellier nous avons l’un des meilleurs tutorats de France 😇

Etiez-vous bien classé aux colles du tutorat et/ou de la prépa privée ?

J’ai eu exactement les mêmes classements à la prépa que les jours des concours (du coup oui j’étais bien classé).
Et pour les colles du tutorat que j’ai faites, j’avais aussi de bon classement (mais légèrement supérieurs à ce que j’ai eu le jours du concours).

Aviez-vous du retard dans vos cours ? Si oui, comment le gériez-vous ?

Je ne pense pas que l’on peut appeler ça du « retard ».
Il est totalement IMPOSSIBLE de suivre le rythme de la fac.
Du coup au début du semestre, quand on a un cours à la fac, c’est celui qu’on va réviser le lendemain. Alors que plus on avance dans le semestre, plus il y a un décalage entre le cours que l’on voit à la fac et le moment où on le reprend pour le réviser (une puis deux voir deux semaines et demi de décalage entre le cours à la fac et le cours à la prépa/tutorat).
Sinon je n’ai jamais eu de retard sur le visionnage des cours à la fac en amphi ou en video chez moi, le jours où le cours sortait, je le regardais immédiatement le jour même, pas le lendemain ni un autre jours.
Puis les cours à la fac finissent un mois et demi avant le concours, du coup les deux semaines de décalage se passent et il reste toujours 3 semaines voir 1 mois pour tout re-réviser.

Quel était votre rythme de travail ?

Comme je l’ai écrit, je travaillais entre environ 7-8h par jours en semaine + 4h de cours à la fac + 2h de cours à la prépa.
Et le week end je travaillais 4h le matin, et 8h l’après midi (des fois moins si j’étais fatigué).
Tout ça c’est « en moyenne », je m’obligeais à faire deux fois une pause de 2h dans la semaine.
Du coup les semaines étaient très chargé, mais bon ça se fait, c’est 9 mois, on s’habitue ! Et franchement ça vaut vraiment le coup de faire ce sacrifice 😉
(Ah oui et du coup pendant 9 mois, ben pas un seul week-end de dispo ni aucun jours de vacance, juste les deux semaines de pause entre le premier et le deuxième semestre)

Dans quel état d’esprit étiez-vous pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

ABBBSOOOOOLUMENT PAS DANS UN ESPRIT DE COMPÉTITION !!!
J’avais un grand groupe d’amis avec qui on s’entraidait tous. Après on était tous primant du coup c’est peut être pour ça, parce que c’est sûr que quand on est doublant, ça peut être plus compliqué de prendre de son temps pour aider quelqu’un sachant que c’est un concours 😅
Mais sinon je n’ai absolument jamais ressenti de compétition avec mes amis, après avec les autres personnes ben je n’y faisais pas trop attention !

Vous étiez plutôt stressé(e) ou plutôt décontracté(e) ?

Je suis quelqu’un d’extrêmement stressé ! Avant d’entrer en paces c’était ma plus grande crainte : comment moi qui stresse absolument tout le temps, j’allais faire pour maitriser ça.
Mais du coup avec la très grande charge de travail que l’on avait, on n’a pas spécialement le temps de penser à autre chose que de TRAVAILLER.
Et surtout, avec le groupe d’amis que j’avais, on se rassurait tous, et ça c’est extrêmement important ! Ils ont tous été d’un véritable soutient pour moi, je n’aurais pas pu maitriser aussi bien le stress s’ils n’avaient pas été là (et je ne les connaissais pas avant la paces, comme quoi le travail acharné ça crée des liens ahah).
Du coup pour le stress, s’entourer de personnes positives avec qui on discute de nos craintes, voir que l’on n’est pas tout seul à galérer, ça rassure beaucoup.
Les personnes avec qui on s’entoure sont déterminantes dans notre réussite.

Quelle attitude aviez-vous en cours théorique ? Concentré(e) ou dispersé(e) ?

Alors en cours à la fac, ça dépendait 😅
Quand le cours m’intéressait beaucoup j’étais très concentré à prendre des notes. Et avec mon groupe on s’aidait si jamais quelqu’un n’avait pas entendu ce que le prof venait de dire !
Mais des fois, avec la fatigue ou le fait que je ne comprenais pas le cours, c’était un peu plus dur de ce concentrer mais je me forçais à noter ce qui n’était pas écrit dans le poly, puis je me disais que je comprendrais mieux quand je relirais la leçon chez moi au calme puis aussi avec la prépa.
Et puis au cas ou, vu que les cours sont filmés puis mis sur l’ENT, si j’avais décroché pendant un passage, j’y revenais chez moi en regardant la vidéo !
Mais il faut quand même essayer de rester le maximum concentré pendant les cours à la fac 😅

Comment preniez-vous vos cours ? Sur ordinateur ? Sur papier ? Avec un dictaphone ?

La corporation étudiante de la fac nous imprimait les poly des profs, et on pouvait aller les acheter pour les avoir le jours du cours à la fac.
Du coup, je rajoutais sur le poly ce que le prof disait et qui n’était pas écrit sur son cours.
Mais pour les Sciences Humaines et Sociales (UE7), les profs ne faisaient pas de poly ! Du coup je prenais mon ordinateur pour écrire les cours.
Et comme des fois les poly de certains profs n’étaient pas top top, la prépa nous les re-faisait, et pour certains cours d’anatomie où le prof ne faisait que des dessins, la prépa nous fournissait aussi un cours écrit.

Vous serviez-vous des annales pour réviser ?

Je faisais des annales seulement pendant les périodes de révisions, lorsque la fac était terminé et que je connaissais toutes mes leçons.
Du coup pendant le dernier mois avant le concours, je ne faisais pratiquement plus de QCMs de séance du tutorat ou de la prépa, mais exclusivement des annales !

Comment était organisée votre journée ?

En semaine : Je me levais à 6h-6h30, je partais de chez moi vers 7h20 pour être à la fac vers 7h50 (si la circulation était bonne), puis 4h de cours à la fac jusqu’à midi. Ensuite je mangeais entre midi et 13h avec mes amis, puis j’avais prépa à 13h ou à 15h mais dans les deux cas j’allais à la prépa soit pour la séance soit pour travailler dans une salle en attendant la séance. Puis je rentrais chez moi et je travaillais jusqu’à 22h30. Je mangeais ensuite devant une série dans mon lit jusqu’à 23h30 et j’allais dormir !

Le week end : je me levais vers 7h-7h30, je commençais à travailler à 8h jusqu’à 12h. Puis je mangeais et je reprenais soit à 13h soit à 15h si je faisais ma pause de 2h puis je travaillais jusqu’à 22h30. Après je faisais des petites pauses de 15-20 minutes toutes les 3h plus ou moins quand je sentais que je saturais.

Et surtout, s’il était 21h et que je n’arrivais plus à me concentrer, J’ARRÊTAIS DE TRAVAILLER !!! Je ne me forçais pas à apprendre alors que mon cerveau n’était pas réceptif, du coup j’arrêtais, je mangeais, puis j’allais dormir (du coup je dormais +) et le lendemain j’étais en meilleur forme ! Il ne faut JAMAIS se forcer à travailler si l’on est épuisé, c’est absolument INUTILE !

Quels seraient vos conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ?

J’en ai plusieurs ahah
Premièrement, s’entourer de personnes, de ne pas rester seul !
Puis de toujours essayer de trouver de l’intérêt dans les cours, même si un cours vous paraît nul, il faut essayer de voir plus loin, le corps humain c’est génial, je n’ai jamais appris autant de chose dans ma vie que cette année ! On ne peut pas réussir à travailler autant, si les choses que l’on apprend ne nous intéressent pas, mais bon après si l’on n’aime pas ce que l’on fait il vaut mieux changer de voie 😅

La paces s’est un sacrifice de 9 mois : pendant 9 mois on ne fait rien d’autre que de travailler plusieurs dizaines d’heures par jours, 7j sur 7, avec seulement 2 semaines de vacances entre les deux semestres. Mais après ça vaut TOOOOOTALEMENT le coup !!!
Puis sur les 9 mois ça va être les montagnes russes, des fois ça va puis des fois non ! Mais dans ce cas, il ne faut jamais mais vraiment jamais garder ça pour soit, toujours aller voir un tuteur ou un prof à la prépa et lui dire ce qu’on ressent ! Combien de fois je suis allé voir des profs à la prépa en leur disant que j’étais épuisé et stressé ! Les profs savent se que l’on ressent, ils ont les mots pour nous redonner confiance !

Aussi, ne jamais garder une question pour soit et se dire « oh ben tant pis si je comprends pas ce point du cours ». NOOOON , on va demander des explications, on ne reste jamais dans le doute parce que sur les 3000 étudiants, ceux qui réussissent n’auront pas gardé leurs questions pour eux, de peur de passer pour quelqu’un d’idiot ou quelqu’un qui pose trop de question !
Du coup pour résumer : S’entourer de personnes, aimer ce que l’on fait, travailler à fond pendant 9 mois, ne jamais garder son stress ou sa peine pour soit et ne jamais garder des questions sans réponses !

Qu’est ce qui vous a fait réussir selon vous, par rapport aux autres étudiants ?

Je pense que ce qui m’a fait réussir c’est mon organisation. J’ai fait le lycée via le CNED (Centre National d’Étude à Distance), c’est à dire les cours par correspondance. Du coup j’ai toujours eu l’habitude de me forcer à travailler et de travailler seul.
Après j’aime beaucoup apprendre de nouvelles choses, je suis très très curieux alors comme en plus je suis dans la filière que j’aime, je retenais les cours plus facilement !
J’ai aussi assez de facilité avec le « par coeur », du coup pour la paces c’est pas mal vu que la majorité des cours demandent tout bêtement à les connaitre sur le bout des doigts !

Du coup je dirais: la curiosité, l’organisation, et la mémoire !

Pour terminer, comment avez-vous trouvé cette première année des études de santé ?

C’est une année assez dingue ! J’ai appris tellement de chose et pour ça c’était un vrai bonheur ! Il ne s’est pas passé une journée sans que je sois surpris d’apprendre quelque chose incroyable que je ne savais pas !
C’est aussi une année très éprouvante et qui demande de grands sacrifices quand on a 18-19 ans. Il faut avoir la maturité de se dire que c’est « juste 9 mois, on se reposera plus tard ». Mais logiquement, du moment que l’on a réussi la paces, on serra médecin, pharmacien, dentiste, kiné ou sage-femme un jour !
Sinon j’ai rencontré des personnes tellement formidables ! Et se dire que tout le monde n’a pas réussi c’est dur, on aimerai tellement voir tout ceux qu’on aime heureux d’avoir réussi…
La paces n’est pas le meilleur moyen de sélection pour ça !

C’est une expérience folle, et même si on ne réussi pas, ça nous fait gagner en maturité et ça permet d’être sûr que dans n’importe quelle filière où l’on ira, on se donnera toujours au maximum 💪

Que pensez-vous du site www.reussirmapaces.fr ?

J’avais acheté le livre après avoir passé le bac en 2017, et je l’avais lu pendant les vacances ! Du coup ça m’avait permis de connaitre déjà un peu le fonctionnement de la paces, les matières, les coefficients tout ça !
Puis les nombreux témoignages aident beaucoup à se donner une idée plus précise de comment ça se passe de l’intérieur, et de voir que réussir n’est pas impossible, même en primant ! (la preuve 😎)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here